Livres audio gratuits de la catégorie 'Philosophie' :


VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Pourquoi (Les)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Claude-Louis Desrais - Voltaire couronné par la France

L’article Pourquoi (Les) du Dictionnaire philosophique a certes un intérêt historique, mais on imagine en l’écoutant tout ce qu’un Voltaire d’aujourd’hui trouverait pour alimenter sa critique :

« Pourquoi ne fait-on presque jamais la dixième partie du bien qu’on pourrait faire ?
Il est clair que si une nation qui habite entre les Alpes, les Pyrénées et la mer, avait employé à l’amélioration et à l’embellissement du pays la dixième partie de l’argent qu’elle a perdu dans la guerre de… etc… »

Illustration : Claude-Louis Desrais, Voltaire couronné par la France (XVIIIe).

Pourquoi (Les).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 058 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DURKHEIM, Émile – La Contribution de Montesquieu à la constitution de la science sociale

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 1h 49min | Genre : Essais


Émile Durkheim

« Oublieux de notre histoire, nous avons pris l’habitude de considérer la science sociale comme étrangère à nos mœurs et à l’esprit français. Le fait que d’illustres philosophes qui ont tout récemment écrit sur ces matières, ont jeté leur éclat en Angleterre et en Allemagne, nous a fait oublier que cette science a d’abord pris naissance chez nous. Et pourtant ce n’est pas seulement le Français Auguste Comte qui a été le premier à lui donner son fondement propre, à en distinguer les parties essentielles et à lui donner un nom particulier, à vrai dire un peu barbare : le nom de sociologie ; mais tout cet élan qui nous porte aujourd’hui vers les problèmes sociaux, est venu de nos philosophes du XVIIIe siècle. Dans cette brillante cohorte d’écrivains, Montesquieu se détache parmi tous les autres : c’est lui, en effet, qui, dans son livre De l’esprit des lois, a établi les principes de la science nouvelle. »

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 211 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Homme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


«  Tous les hommes qu’on a découverts [...] vivent en société. »

Du long article Homme du Dictionnaire philosophique de Voltaire nous avons sélectionné :

Différentes Races d’hommes
« Nous avons vu ailleurs combien ce globe porte de races d’hommes différentes, et à quel point le premier nègre et le premier blanc qui se rencontrèrent durent être étonnés l’un de l’autre. »

Que toutes les races d’hommes ont toujours vécu en société
« Tous les hommes qu’on a découverts dans les pays les plus incultes et les plus affreux vivent en société comme les castors, les fourmis, les abeilles, et plusieurs autres espèces d’animaux. »

L’Homme est-il né méchant ?
« Il est par toute la terre du naturel des agneaux tant qu’il est enfant. Pourquoi donc, et comment devient-il si souvent loup et renard ? N’est-ce pas que, n’étant né ni bon ni méchant, l’éducation, l’exemple, le gouvernement dans lequel il se trouve jeté, l’occasion enfin, le déterminent à la vertu ou au crime ? »

Illustration : Labrousse, Costumes des femmes des Landes (1797).

> Écouter un extrait : Différentes races d’hommes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 447 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROLLAND, Romain – L’Éclair de Spinoza

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Dans ce bref texte paru en revue en 1926 et destiné au grand projet autobiographique inachevé Le Voyage intérieur, Romain Rolland ne cherche pas tant à résumer la pensée de Spinoza qu’à transmettre, avec le lyrisme qui lui est propre, le choc de la découverte de l’éthique durant son adolescence, « l’éclair » que fut pour lui la philosophie du grand Baruch.

Bien avant Gilles Deleuze, Romain Rolland esquisse en conclusion un surprenant parallèle entre Spinoza et Nietzsche, et achève son texte par un extrait de l’Ode à la joie du poète allemand romantique Friedrich von Schiller, subliminal clin d’œil à cette autre figure majeure de son panthéon personnel, Beethoven, qui immortalisa ce poème dans le finale de sa 9e symphonie…

L’Éclair de Spinoza.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 713 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Maladie, Médecine, Génération

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Philosophie


Encyclopédie - Planche « Anatomie, Écorché vu de dos»

Voltaire substitue à son article sur Maladie, médecine un dialogue amusant entre une princesse nulle en anatomie et un médecin qui lui apprend tout sur la santé.

« Je suppose que son médecin lui dise : « Madame, pour que vous vous portiez bien, il faut que votre cerveau et votre cervelet distribuent une moelle allongée bien conditionnée dans l’épine de votre dos jusqu’au bout du croupion de Votre Altesse. »»

Les quelques lignes sur Génération ont le même ton humoristique :

« Je dirai comment s’opère la génération, quand on m’aura enseigné comment Dieu s’y est pris pour la création. »

Illustration : Encyclopédie – Planche « Anatomie, Écorché vu de dos» (1762).

Maladie, médecine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 034 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Le Solitaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Piet Mondrian - Moulin à vent (1917)

Le Solitaire d’Aurélien Scholl aborde les sujets du Bien et du Vrai dans un petit dialogue philosophique qui se termine ainsi :

« Vous avez ouvert deux ou trois volumes de votre bibliothèque, et il m’a semblé que c’étaient des cahiers de papier blanc ?
- En effet, Monsieur. L’écriture ou les caractères d’imprimerie sont des obstacles à la pensée.
- Mais pourquoi, sur le dos de ces volumes, des mots, des titres que ne justifie pas le contenu, puisqu’il n’y en a pas ? Dieu, Humanité, Matière, Esprit, le Beau, le Bien, le Juste, le Vrai…
- Monsieur, répondit en se levant l’homme du vieux moulin, c’est que tout cela ne peut se trouver que dans une bibliothèque de papier blanc. »

Illustration : Piet Mondrian, Moulin à vent (1917).

Le Solitaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 017 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NÉTHY, Jean (de) – Nietzsche – Zarathustra

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Philosophie


Nietzsche - Zarathustra

Cette notice/essai de Jean de Néthy (pseudonyme de la comtesse hongroise Emmy de Némethy, 18? – 19?) sur le Zarathustra de Frédéric Nietzsche est parue dans La Revue blanche en 1892.

« L’aristocratie est une élite d’hommes forts, « de barbares », possédant une volonté inébranlable, ce désir de puissance absolue, s’étant jetés sur des races plus faibles, plus paisibles. Sa prépondérance ne reposait pas seulement dans la force physique, mais aussi et surtout dans la force psychique, l’aristocrate était l’homme le plus parfait ou, ce qui revient au même, le fauve plus parfait. Car au fond de toute race aristocratique sommeille la bête féroce, « la superbe bête blonde, assoiffée de proie et de victoire, qui de temps à autre se réveille ».
Nietzsche cherche à prouver que dans presque toutes les langues, noble (dans le sens de « noble de cœur ») et bon sont des termes équivalents, et le mot noble étant une désignation de rang, il en conclut que c’est la caste des seigneurs qui a créé la prime notion du bien. D’ailleurs, la hauteur inaccessible d’où ils dominaient, les investissait seuls du droit de créer des « valeurs » (Werthe). »

Nietzsche – Zarathustra.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 449 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Philosophe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Pierre Bayle

Les jugements de Voltaire sur le Philosophe sont d’un autre ton que les propos de l’article de L’Encyclopédie publié ici la semaine dernière sur le même sujet, mais ils essayent tous les deux d’éliminer les usurpateurs du nom. La défense de Bayle contre les attaques jésuites révèle bien le vrai Voltaire (comme la fin de l’article (que nous n’avons pas lue) où il vide une querelle avec des détracteurs de L’Encyclopédie).

Écoutez le ton !

« L’empesé luthérien, le sauvage calviniste, l’orgueilleux anglican, le fanatique janséniste, le jésuite qui croit toujours régenter, même dans l’exil et sous la potence, le sorboniste qui pense être Père d’un concile, et quelques sottes que tous ces gens-là dirigent, se déchaînent tous contre le philosophe. Ce sont des chiens de différente espèce qui hurlent tous à leur manière contre un beau cheval qui paît dans une verte prairie, et qui ne leur dispute aucune des charognes dont ils se nourrissent, et pour lesquelles ils se battent entre eux. »

Illustration : Portrait de Pierre Bayle (XVIIIe).

Philosophe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 302 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Philosophie :