Livres audio gratuits de la catégorie 'Philosophie' :


L’ENCYCLOPÉDIE – Concubinage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Lamech et ses deux femmes

L’article Concubinage de L’Encyclopédie nous fait connaître son histoire, ses autorisations, ses interdits à travers les siècles.

« Salomon eut jusqu’à sept cents femmes & trois cents concubines. Les premieres, quoiqu’en nombre excessif, avoient toutes le titre de reines, au lieu que les concubines ne participoient point à cet honneur. On distinguoit chez les Romains deux sortes de mariages légitimes, & deux sortes de concubinages.
On voit par-là que le concubinage n’étoit pas absolument deshonorant chez les Romains. »

Nous n’avons pas jugé utile de reproduire la fin de l’article : « L’ordonnance du mois de Janvier 1629, art. 132. défend toutes donations entre concubinaires… etc »

et la remplaçons par cette note actuelle :

« Depuis la loi du 15 novembre 1999, il y a une diffusion légale du concubinage. Cette loi a introduit un 12ème titre dans le livre Ier du Code civil intitulé « du PACS et du concubinage ». À compter du 1er janvier 2009 ce titre 12 est devenu titre 13 du fait de la lois du 5 mars 2007 réformant la protection juridique des mineurs majeurs sous tutelle. Le concubinage, comme le définit l’article 515-8 du Code civil, est :

« Le concubinage est une union de fait, caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, qui vivent en couple ». »

Illustration : Lamech et ses deux femmes.

Concubinage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 199 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dialogues philosophiques (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : Ritou & René Depasse | Durée : 5h43min | Genre : Philosophie


Voltaire jouant aux dames avec l'abbé Adam

Douze Dialogues philosophiques composent ce recueil :

- Le Dîner du comte de Boulainvilliers,
- Relation du bannissement des Jésuites de la Chine,
- Entretiens Chinois,
- Un Chrétien et un Juif devant un sénateur,
- Marc-Aurèle et un Récollet,
- Catéchisme de l’honnête homme,
- Boldmind et Médroso,
- Galimatias dramatique,
- Les Dernières Paroles d’Épictète à son fils,
- Lucien, Érasme et Rabelais (Version 1, Version 2)
- Les Sages,
- Dialogues du Douteur et de l’Adorateur.

Illustration : Anonyme, Voltaire jouant aux dames avec l’abbé Adam (XIXe).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 4 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Deux Derniers Dialogues philosophiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Religion


Marc-Aurèle et un Récollet

Ces deux Dialogues philosophiques de Voltaire complètent la liste des douze.

Marc-Aurèle et un Récollet
« Marc-Aurèle. – Je reviens voir Rome : je suis Marc-Aurèle.
Le Récollet. – Marc-Aurèle ? J’ai entendu parler d’un nom à peu près semblable. Il y avait un empereur païen, à ce que je crois, qui se nommait ainsi.
Marc-Aurèle. – C’est moi-même. J’ai voulu revoir cette Rome qui m’aimait, et que j’ai aimée ; ce Capitole où j’ai triomphé en dédaignant les triomphes, cette terre que j’ai rendue heureuse. Mais je ne reconnais plus Rome. J’ai revu la colonne qu’on m’a érigée, et je n’y ai plus retrouvé la statue du sage Antonin mon père : c’est un autre visage.
Le Récollet. – Je le crois bien, monsieur le damné. Sixte-Quint a relevé votre colonne ; mais il y a mis la statue d’un homme qui valait mieux que votre père et vous. »

Relation du bannissement des Jésuites de la Chine
« Le christianisme fut entièrement aboli à la Chine, ainsi qu’en Perse, en Tartarie, au Japon, dans l’Inde, dans la Turquie, dans toute l’Afrique : c’est grand dommage ; mais voilà ce que c’est que d’être infaillibles ! »

Marc-Aurèle et un Récollet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 677 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Avis au public sur les parricides imputés aux Calas et aux Sirven

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 1min | Genre : Discours


Voltaire

« Le même hasard qui m’amena les enfants de Calas veut encore que les Sirven s’adressent à moi. Figurez-vous, mon ami, quatre moutons que des bouchers accusent d’avoir mangé un agneau ; voilà ce que je vis. Il m’est impossible de vous peindre tant d’innocence et tant de malheurs. »
(Voltaire, Lettre à Damilaville, 1er mars 1765)

En 1766, Voltaire rédige un second Traité sur la tolérance, à l’occasion de l’affaire Sirven (protestants accusés d’avoir tué leur fille).

« Voilà donc en France deux accusations de parricides pour cause de religion dans la même année, et deux familles juridiquement immolées par le fanatisme ! Le même préjugé qui étendait Calas sur la roue, à Toulouse, traînait à la potence la famille entière de Sirven, dans une juridiction de la même province ; et le même défenseur de l’innocence, M. Élie de Beaumont, avocat au parlement de Paris, qui a justifié les Calas, vient de justifier les Sirven par un mémoire signé de plusieurs avocats, mémoire qui démontre que le jugement contre les Sirven est encore plus absurde que l’arrêt contre les Calas. »

Avis au public sur les parricides imputés aux Calas et aux Sirven.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 131 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALMEYR, Maurice – La Philosophie du paysage – Au-delà

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Gustave Doré - Paysage de montagne (ca. 1870)

La prose de Maurice Talmeyr (1856-1931), romancier, journaliste et dramaturge, même quand il aborde des sujets difficiles et philosophiques, est toujours claire et fluide comme le prouvent La Philosophie du paysage et Au-delà, deux Causeries parues en 1892.

La Philosophie du paysage : Sur la peinture
« Si certains paysages par trop somptueux ne semblent pas matière à œuvres d’art, n’est-ce pas ainsi, le plus souvent, en dehors même d’autres raisons, parce qu’ils ne sont pas humains ? »

Au-delà : Sur la religion
« Il est absurde de croire à ce qui n’est ni compris, ni connu, ni prouvé, lorsque nous pouvons prouver, connaître et comprendre, mais là où nous ne pouvons ni comprendre, ni connaître, ni prouver, et où éclate, cependant, un fait supérieur et absolu, je veux dire le mystère qui nous enveloppe et nous engendre ! Les deux cas sont contraires, essentiellement contraires, et s’il y a une absurdité, c’est de raisonner par analogie là où l’analogie est absurde. »

Illustration : Gustave Doré, Paysage de montagne (ca. 1870).

La Philosophie du paysage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 362 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KANT, Emmanuel – La Religion dans les limites de la raison

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 10h 21min | Genre : Philosophie


Emmanuel Kant

« Se rendre à l’église aux jours obligés, faire des pèlerinages, aux sanctuaires de Lorette ou de Palestine, envoyer ses prières aux magistrats célestes, formules exprimées des lèvres ou les leur expédier par la poste aux prières comme les Tibétains qui croient que leurs souhaits exposés par écrit atteignent aussi bien leur but, poussés par le vent, par exemple, quand ils sont consignés sur un pavillon ou lancés avec la main qui sert de catapulte quand on les enferme dans une boîte… toutes ces pratiques de dévotion quelles qu’elles soient par lesquelles on cherche à remplacer le culte moral de Dieu reviennent au même et n’ont pas plus de valeur l’une que l’autre.
La différence entre les formes extérieures du culte n’est pas ce qui importe. La seule chose à envisager c’est le principe unique qu’on adopte ou que l’on rejette, de se rendre agréable à Dieu par la seule intention morale qui trouve dans les actes son expression vivante ou par des puérilités et des fainéantises pieuses. »

Traduction : André Tremesaygues (18?-19?).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 873 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HETZEL, Pierre-Jules – Théorie de l’amour et de la jalousie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Philosophie


Pierre-Narcisse Guérin - La Jalousie

Pierre-Jules Hetzel (1816-1886), l’éditeur des grands romantiques, auteur, entre autres, de L’Esprit de Paris nous offre, sous le pseudonyme de Jules Stahl, en 1852, cette profonde étude psychologique Théorie de l’amour et de la jalousie, sans pédantisme et en s’ adressant directement au lecteur ou à la lectrice.

« Tout le monde prétend aimer ; mais, au fait, qui est-ce qui aime ? S’il fallait croire tous ceux qui se disent amoureux, tous les soirs la moitié de Paris serait ivre d’amour pour l’autre moitié de cette ville fortunée. Hélas ! que n’est-ce vrai ! »

« Il serait plus vrai de dire qu’on peut être jaloux sans amour que de prétendre qu’on peut aimer et être jaloux. »

« La jalousie est une maladie plus encore qu’une passion, car elle connaît les douleurs de la passion sans en connaître jamais les âcres voluptés. Maladie effrayante qui frappe toujours deux êtres à la fois, celui qui ressent le mal comme celui qui en est la cause innocente. »

Illustration : Pierre-Narcisse Guérin, La Jalousie (1802).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 621 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Pensées métaphysiques

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 37min | Genre : Philosophie


Baruch de Spinoza

Les Pensées métaphysiques ont été publiées en 1663 comme appendice des Principes de la philosophie de Descartes.

Dans la première partie sont expliquées brièvement les principales questions qui se rencontrent communément dans la métaphysique au sujet de l’être et de ses affections.

Chapitre 01 : De l’être réel, de l’être forgé et de l’être de raison
Chapitre 02 : Ce qu’est l’être de l’essence, l’être de l’existence, l’être de l’idée, l’être de la puissance
Chapitre 03 : Le nécessaire, l’impossible, le possible et le contingent
Chapitre 04 : De la durée et du temps
Chapitre 05 : De l’opposition, de l’ordre, etc.
Chapitre 06 : De l’un, du vrai et du bien

Dans la deuxième partie sont brièvement expliquées les principales questions qui se rencontrent communément dans la Métaphysique au sujet de Dieu et de ses attributs, et de l’âme humaine.

Chapitre 01 : De l’éternité de Dieu
Chapitre 02 : De l’unité de Dieu
Chapitre 03 : De l’immensité de Dieu
Chapitre 04 : De l’immutabilité de Dieu
Chapitre 05 : De la simplicité de Dieu
Chapitre 06 : De la vie de Dieu
Chapitre 07 : De l’entendement de Dieu
Chapitre 08 : De la volonté de Dieu
Chapitre 09 : De la puissance de Dieu
Chapitre 10 : De la création
Chapitre 11 : Du concours de Dieu
Chapitre 12 : De l’âme humaine

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : .

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 022 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Philosophie :