Livres audio gratuits de la catégorie 'Poésie' :


LEROY, Maximilien – L’Art de parler sans rien dire (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


Henry Monnier - Conversations générales (1829)

Étonnant de lire en 2016 ce poème inconnu d’un certain Maximilien Leroy (17..-18..) publié en 1811 L’Art de parler sans rien dire, À l’usage des étrangers et des jeunes gens qui se destinent au grand monde et qui désirent y briller.

« Je chante un nouvel art. Dans mon noble délire,
Je prétends enseigner à parler sans rien dire.
[...]
L’art de bien converser n’est pas ce que l’on pense ;
Prodiguer de grands mots, c’est la grande science.
[...]
Que le fredon en vogue anime seul vos chants.
Gardez-vous d’oublier la pluie et le beau temps ;
C’est pour les grands parleurs la source intarissable.
Quel plus riche sujet ! il est inépuisable !
Mon, baromètre est bon. — Le mien est excellent.
— Il indiquait la pluie. — Il remontait au vent.
— Il tombera de l’eau. — La chaleur est extrême.
— L’été sera brûlant. — Je le pense de même.
Voilà de ces discours qui, semés au hasard,
Sont pour nos vains causeurs le sublime de l’art. »

Les choses ont-elles vraiment changé depuis deux siècles ?

L’Art de parler sans rien dire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 428 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JEHAN-RICTUS – La Jasante de la « Vieille » (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Poésie


Théophile-Alexandre Steinlen - La Jasante de la « Vieille »

L’auteur des Soliloques du pauvre, Jehan-Rictus, dans La Jasante de la « Vieille » (1902) fait parler la mère d’un guillotiné venue se recueillir à la fosse commune où son fils a été inhumé.

La langue populaire ajoute de l’émotion au poème :

« Et pis, j’ai eu ben d’la misère…
(Ça m’a fait du tort tu comprends)
Quand on a su qu’j'étais ta mère
J’ai pus trouvé un sou d’ouvrage,
On m’a méprisée dans l’quartier,
Et l’a fallu que j’déménage.

Depis… dans mon nouveau log’ment
J’vis seule et j’peux pas dir’comrnent
Comme eun’ dormeuse, eun’ vrai’ machine
J’cause à personn’ de mon malheur
J’pense à toi et tout l’jour je pleure
Mêm’ quand que j’suis à ma cuisine. »

La Jasante de la « Vieille ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 362 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – Petits Poèmes en prose (Sélection, Version 2)

Donneur de voix : Pomme & Ricou | Durée : 41min | Genre : Poésie


cumulus

Le titre Petits Poèmes en prose est celui de l’édition posthume de 1869. Mais Baudelaire lui-même avait évoqué à plusieurs reprises le titre Le Spleen de Paris pour désigner le recueil qu’il complétait au gré de son inspiration et de ses publications.

Cette sélection comprend :

- L’Étranger
- Les Yeux des pauvres
- Les Projets
- Les Fenêtres
- Les Bienfaits de la lune
- Anywere out of the world
- Chacun sa chimère
- Un Plaisant
- Le Gâteau
- Le Joujou du pauvre
- La Solitude
- Enivrez-vous

Petits Poèmes en prose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 202 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMARTINE, Alphonse (de) – Bonaparte (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 19min | Genre : Poésie


Buste de Napoléon Bonaparte au Château de Malmaison

« Cette méditation fut écrite peu de mois après qu’on eut appris en France la mort de Bonaparte à Sainte-Hélène. »

Chateaubriand dans ses Mémoires d’outre-tombe et Madame de Staël dans ses Considérations sur la Révolution française, évoquent longuement avec tout leur talent et leurs convictions personnelles, les événements historiques et politiques sous Napoléon Ier.

Ici, Lamartine, de son si beau style poétique, évoque ce personnage historique, comme Victor Hugo l’avait pu faire dans son propre style, dans son ode Buonaparte.

« Sur un écueil battu par la vague plaintive,
Le nautonier,de loin,voit blanchir sur la rive
Un tombeau, près du bord par les flots déposé ;
[...]
Et vous, peuples,sachez le vain prix du génie
Qui ne fonde pas des vertus. »

Dans l’édition de 1849, le poème s’achève un peu différemment :
« Et vous, fléaux de Dieu ! qui sait si le génie
N’est pas une de vos vertus? »

Illustration : Buste de Napoléon Bonaparte au Château de Malmaison.

Licence Creative Commons

Bonaparte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Quiberon (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 11min | Genre : Poésie


Jean Sorieul - Combat de Quiberon en 1795 (détail, 1850)

« Par ses propres fureurs le Maudit se dévoile. »

Du 11 au 17 février 1821, Victor Hugo écrit une ode sur Quiberon inspirée par l’Affaire de Quiberon (1795).

Charles de Sombreuil, né en 1770, est mort fusillé à Vannes (Morbihan, en Bretagne) le 28 juillet 1795, pour sa participation à l’expédition de Quiberon.
Lui ainsi que trois nobles et onze prêtres sont fusillés.

Chateaubriand dans ses Mémoires d’outre-tombe, et Madame de Staël dans ses Considérations sur la Révolution française, évoquent ce bien triste événement et ce sang versé.

Ce poème est le quatrième du recueil Odes et ballades.

Illustration : Jean Sorieul, Combat de Quiberon en 1795 (détail, 1850).

Licence Creative Commons

Quiberon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 615 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINT-POL-ROUX – Poesia – La Diane – Le Pélerinage de Sainte Anne

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Charles Cottet - Femmes de Plougastel au pardon de Sainte-Anne

Voici trois beaux récits en prose symbolistes du poète breton Saint-Pol-Roux (1861-1940).

Poesia

« Le magnifique jour où la poésie m’apparut dans sa plénitude, mon enthousiasme fut projeté d’un reflux de siècles fanés en un flux de siècles épanouis, sans que j’eusse pour cela cessé de chevaucher le présent, point d’intersection de ces siècles différents. »

La Diane

« De ma fenêtre sur le carrefour des trois chemins, parfois, avant l’aube, j’assiste au défilé des fabuleuses théories qui s’épanouirent sous le chaume, et leur essence variée m’initie au magasin de féeries que devient, le sommeil durant, le crâne des villageois du voisinage : claires cavalcades et chevauchées sombres, tragédies et pochades, contes bleus et cauchemars. »

Le Pèlerinage de Sainte Anne

« Mises dimanchement, emparfumées de marjolaine, bras dessous les accompagnent les cinq Promises de porcelaine mignonnes comme des joujoux et dont la joue rayonne ainsi qu’une pomme d’api, – car ils reviennent des baleines, des lugubres baleines aux vilaines bouches, les salubres marins destinés à leurs couches.

Donc la guirlande juvénile vers Sainte-Anne marche, à travers la lande puérile, les lins et les moulins, les ruches, le blé noir, les meules, les manoirs, les clochers de pain bis, les vaches, les brebis, et les chèvres bêlant à la manière des aïeules.

Et, l’âme vive, l’on arrive à la chapelle peinte où, vieillemment jolie, sourit la bonne Sainte. »

Poesia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 387 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RILKE, Rainer Maria – Les Roses (Version 2)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 27min | Genre : Poésie


Les Roses

« Si ta fraîcheur parfois nous étonne tant,
heureuse rose,
c’est quand toi-même, en dedans,
pétale contre pétale, tu te reposes. »

Ainsi commence ce recueil de 24 poèmes célébrant cette fleur.

Rainer Maria Rilke est né à Prague en 1875, et est décédé en Suisse en 1926.
En 1896 il part pour Munich, étudie la philosophie,il rencontre Lou-Andreas Salomé ; en 1897, il change son prénom René en Rainer.
À partir de 1919, il s’installe en Suisse, il sera très intime de Baladine Klossowska, mère du célèbre peintre Balthus, alors enfant, que Rilke encourage et soutient dans l’expression picturale.
En Suisse, il compose des poésies, directement dans la langue française, tel ce recueil, qui sera publié en 1927.

Voici son épitaphe, composée par Rilke, traduction du site :

« Rose, ô pure contradiction,
volupté de n’être le sommeil de personne
sous tant de paupières. »

gravée sur la pierre tombale, à Rarogne (traduction du site konrad.over-blog.net).

D’autres poètes ont été inspirés par cette fleur, voir sur notre site le livre audio Bouquet de roses délicates.

Illustration : photo personnelle.

Les Roses (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 757 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PROUST, Marcel – Douze Poèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Poésie


Antoine Watteau - La Partie carrée

Il est difficile de trouver des poèmes de Marcel Proust (il en a écrit peu) et le site n’a d’enregistré que Chopin en 2011. En voici une douzaine qui ajoutent à notre connaissance du prosateur si fécond.

« Antoine Watteau

Crépuscule grimant les arbres et les faces,
Avec son manteau bleu, sous son masque incertain ;
Poussière de baisers autour des bouches lasses…
Le vague devient tendre, et le tout près, lointain.

La mascarade, autre lointain mélancolique,
Fait le geste d’aimer plus faux, triste et charmant.
Caprice de poète – ou prudence d’amant,
L’amour ayant besoin d être orné savamment –
Voici barques, goûters, silences et musique. »

Marcel Proust, Les Plaisirs et les Jours, Portraits de peintres et de musiciens 1896

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 830 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Poésie :