Livres audio gratuits de la catégorie 'Religion' :


BUNYAN, John – Le Pèlerinage du chrétien à la cité céleste

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 5h 19min | Genre : Romans


Le Pèlerinage du chrétien à la cité céleste

Le Pèlerinage du chrétien à la cité céleste, ou plus simplement Le Voyage du pèlerin (1678), fut pendant des siècles, avec la Bible, l’ouvrage en prose le plus lu dans les pays de langue anglaise. Traduit en plus de 200 langues, il est aussi typique de la piété protestante qu’est L’Imitation de Jésus-Christ de la piété catholique. Son titre complet est le suivant : Le Voyage du pèlerin de ce monde à celui qui est à venir, relaté sous la forme d’un rêve, comprenant la manière de son départ, de son dangereux voyage et de son heureuse arrivée au pays désiré.

Dans son rêve, l’auteur aperçoit d’abord un homme en guenilles appelé Chrétien, chargé d’un écrasant fardeau. Lisant dans un livre que la ville qu’il habite est promise à une destruction imminente, il s’enfuit, au grand émoi de sa famille et de ses voisins, et se met en route pour la Cité Céleste. Il n’y parviendra qu’après avoir surmonté de nombreux obstacles, vaincu bien des tentations et franchi la rivière de la mort.

Ce livre est une allégorie, ou métaphore longuement développée, de la vie chrétienne, avec ses hauts et ses bas, qui offre une vision symbolique du pèlerinage de l’homme au cours de sa vie terrestre. Il illustre la vérité que pour les puritains du XVIIe siècle la régénération de l’âme humaine individuelle est le fait central de l’expérience religieuse. À noter bien sûr que si cet ouvrage n’avait été qu’un pamphlet religieux, il n’aurait pas survécu, ni accédé au rang d’œuvre littéraire universelle. C’est aussi un roman d’aventures et une épopée.
L’œuvre est remarquable par la beauté et la simplicité toute biblique de sa prose, le réalisme et la vivacité des personnages, l’humour de l’auteur et son amour de la nature. Bunyan, rétameur de son métier et prédicateur non-conformiste issu de la mouvance puritaine, écrivit ce livre alors qu’il était en prison pour avoir enfreint le Conventicle Act (1664), qui interdisait la tenue d’offices religieux ailleurs que sous les auspices de l’Église anglicane officielle.

Traduction : Robert Estienne (1723-1794).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 189 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HILDEGARDE (Sainte) – Scivias Domini (Livre III, Visions 1-12)

Donneuse de voix : Veski | Durée : 1h 20min | Genre : Religion


Hildegarde - Alphabet secret

À l’âge de 43 ans, Hildegarde, abbesse rhénane, commence la rédaction de ses visions, qui seront réunies en trois recueils. Vigoureusement soutenue par Bernard de Clairvaux – grande figure du courant Cistercien – et par le pape Eugène III, elle devint une célébrité universellement reconnue, consultée avec déférence par les plus hauts dignitaires, qu’elle n’hésitait pas à fustiger à l’occasion. Elle fut, à la fin de sa vie, invitée à prêcher en chaire (cas unique pour une femme).

Son œuvre écrite, considérable pour l’époque (environ 2000 pages), est surprenante par sa diversité : outre les trois recueils concernant ses visions et son abondante correspondance, elle laissa une somme encyclopédique de savoirs sur, entre autres, les vertus curatives des plantes et l’équilibre alimentaire. Ses talents de musicienne et de compositrice contribuèrent également à sa renommée actuelle (surtout en Allemagne et aux États-Unis). Elle fut canonisée et proclamée docteur de l’Église en 2012.

Le premier des trois recueils de visions, intitulé Scivias Domini, est lui-même subdivisé en trois « livres ». Le troisième commence par un cycle de douze textes décrivant, étape par étape, la Jérusalem Céleste.

En publiant ses premières œuvres, elle osait s’aventurer sur un terrain dangereux, dans un monde ébranlé par l’échec de la 2ème croisade, les dérives de certains pans de l’Église, la violence des réactions contre les hérésies naissantes. « Infirme, inculte, tremblante », selon ses dires, elle s’exprime, en tant que femme, « sur injonction divine » et dans une conformité absolue aux dogmes liturgiques. Mais au delà de ce fond d’ostensible soumission et de constantes justifications, elle « creusa quelques trous dans le plafond de verre médiéval » (selon les termes de la réalisatrice du film Visions, qui lui est consacré) : il sourd de ces textes un désir d’expression, une puissance poétique, une « viridité » (génial néologisme qui sous-tend toute son œuvre) qu’elle portait en gestation, et qui devait, à la toute fin de ce XIIème siècle, propulser la croisée d’ogive au ciel des cathédrales.

Traduction : Pierre Lachèze (1863).

> Écouter un extrait : 01. Première Vision.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 181 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Nahum

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 13min | Genre : Religion


Vesuve

« Qui résistera devant sa fureur ?
Qui tiendra contre son ardente colère ?
Sa fureur se répand comme le feu,
et les rochers se brisent devant lui.
L’Éternel est bon,
il est un refuge au jour de la détresse ;
il connaît ceux qui se confient en lui.
Mais avec des flots qui déborderont
il détruira la ville,
et il poursuivra ses ennemis jusque dans les ténèbres. [...] »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

Nahum.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 792 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Abdias

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 5min | Genre : Religion


Chateau d Eppstein

« Voici, je te rendrai petit parmi les nations,
tu seras l’objet du plus grand mépris.

L’orgueil de ton cœur t’a égaré,
toi qui habites le creux des rochers,
qui t’assieds sur les hauteurs,
et qui dis en toi-même :
Qui me précipitera jusqu’à terre ?

Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l’aigle,
quand tu le placerais parmi les étoiles,
je t’en précipiterai, dit l’Éternel. [...] »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

Abdias.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 542 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Amos

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 40min | Genre : Religion


Jerome Bosch - L'Enfer

« Je vous ai bouleversés,
comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit ;
et vous avez été comme un tison arraché de l’incendie.
Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel…

C’est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël ;
et puisque je te traiterai de la même manière,
prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, Ô Israël !
Car voici celui qui a formé les montagnes et créé le vent,
et qui fait connaître à l’homme ses pensées,
celui qui change l’aurore en ténèbres,
et qui marche sur les hauteurs de la terre :
Son nom est l’Éternel, le Dieu des armées. »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

Amos.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 496 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Deuxième Livre des Rois

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 25min | Genre : Religion


Giorgio Vasari - Le Prophète Élisée

« Or Achazia tomba par le treillis de sa chambre haute à Samarie, et il en fut malade. Il fit partir des messagers, et leur dit : Allez, consultez Baal-Zebub, dieu d’Ékron, pour savoir si je guérirai de cette maladie.
Mais l’ange de l’Éternel dit à Élie, le Thischbite : Lève-toi, monte à la rencontre des messagers du roi de Samarie, et dis-leur : Est-ce parce qu’il n’y a point de Dieu en Israël que vous allez consulter Baal-Zebub, dieu d’Ékron ?
C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : Tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. Et Élie s’en alla. »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 279 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WEIL, Simone – Lettre à un religieux

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 1h 36min | Genre : Religion


Lettre-a-un-religieux2.gif

Simone Weil est née en 1909 à Paris, dans une famille d’origine juive alsacienne, installée dans la capitale depuis plusieurs générations. Elle est philosophe, humaniste, écrivaine et activiste politique, sœur cadette du savant André Weil. Bien qu’elle n’ait jamais adhéré explicitement au christianisme, elle est reconnue, et elle se considérait, comme une mystique chrétienne.

Lettre à un religieux – écrite en 1942 au Père Couturier, à la veille du départ pour Londres où elle rejoint la Résistance, et quelques mois à peine avant de mourir à l’âge de 34 ans – est l’un des textes majeurs sur sa réflexion et son parcours spirituel.

« Quand je lis le catéchisme du concile de Trente, il me semble n’avoir rien de commun avec la religion qui y est exposée. Quand je lis le Nouveau Testament, les mystiques, la liturgie, quand je vois célébrer la messe, je sens avec une espèce de certitude que cette foi est la mienne, ou plus exactement serait la mienne sans la distance mise entre elle et moi par mon imperfection. Cela fait une situation spirituelle pénible. Je voudrais la rendre, non pas moins pénible, mais plus claire. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 248 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Premier Livre des Rois

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 30min | Genre : Religion


Nicolas Poussin - Le Jugement de Salomon

« Alors deux femmes prostituées vinrent chez le roi, et se présentèrent devant lui.
L’une des femmes dit : Pardon ! mon seigneur, moi et cette femme nous demeurions dans la même maison, et je suis accouchée près d’elle dans la maison.
Trois jours après, cette femme est aussi accouchée. Nous habitions ensemble, aucun étranger n’était avec nous dans la maison, il n’y avait que nous deux.
Le fils de cette femme est mort pendant la nuit, parce qu’elle s’était couchée sur lui.
Elle s’est levée au milieu de la nuit, elle a pris mon fils à mes côtés tandis que ta servante dormait, et elle l’a couché dans son sein ; et son fils qui était mort, elle l’a couché dans mon sein.
Le matin, je me suis levée pour allaiter mon fils ; et voici, il était mort. Je l’ai regardé attentivement le matin ; et voici, ce n’était pas mon fils que j’avais enfanté.
L’autre femme dit : Au contraire ! c’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort. Mais la première répliqua : Nullement ! C’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant. C’est ainsi qu’elles parlèrent devant le roi.
Le roi dit : « L’une dit : C’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort ; et l’autre dit : Nullement ! c’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant ».
Puis il ajouta : « Apportez-moi une épée. On apporta une épée devant le roi ».
Et le roi dit : « Coupez en deux l’enfant qui vit, et donnez-en la moitié à l’une et la moitié à l’autre ». »

Traduction : Louis Segond (1810-1885)

Accéder au sommaire de La Bible

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 296 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Religion :