Livres audio gratuits de la catégorie 'Romans' :


TROLLOPE, Anthony – Lady de Launay

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 3h 12min | Genre : Romans


Lady de Launay

«« Qu’y a-t-il, Philip ? » dit-elle en pâlissant, mais elle le regardait droit dans les yeux.

« Êtes-vous fiancée à ce pasteur ? » Elle continuait à le regarder, mais ne prononçait pas un mot. « Allez-vous l’épouser ? J’ai le droit de le demander. »
Alors elle fit non de la tête.
« Bien sûr vous n’allez pas le faire ? » Et maintenant tandis qu’il parlait sa voix était changée, et il ne fronçait plus les sourcils. À nouveau elle secoua la tête. Alors il lui prit la main, et elle la lui laissa, ne pensant pas à lui autrement que comme à un frère. « Je suis si heureux. Je déteste cet homme. »
- Oh, Philip, il est très bon !
- Je ne me soucie pas pour un liard de sa bonté. Vous êtes bien sûre ? » Maintenant elle faisait signe que oui. […]
- Bessy, vous êtes devenue la plus merveilleuse femme que j’aie jamais vue.
Elle retira soudain sa main. »

Lady de Launay, publié en 1878, est un court roman qui rassemble plusieurs thèmes chers à Anthony Trollope, et qu’il a développés dans ses œuvres plus longues : le carcan qui emprisonne les femmes dans une société victorienne très stratifiée, la soumission au devoir, et la recherche du bonheur en dépit de ces pesanteurs sociales.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Ferdinand Thomas Lee Boyle, Portrait d’Eliza Pratt Greatorex (1869).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STRAUSS, Maurice – Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité (Quatrième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Liège, montagne de Bueren (1914)

La liste des exploits d’Adam Worth s’allonge avec quelques « ratés » qui ne le découragent pas. Témoin la scène finale du chapitre huit.

Il est libéré et a ce dialogue ironique avec le directeur de la prison :

« – Un homme de votre envergure devrait pouvoir mieux faire.
Allons ! Allons ! Je ne suis pas encore si déprimé que ça, car je réponds à cet homme de bien très froidement : – Je vous remercie, monsieur le Directeur. Mais indiquez-moi donc un métier où, plus facilement, plus vite et avec moins de risques on puisse s’enrichir, et je l’adopte. Tandis qu’il reste éberlué, je lui fais un grand salut et je pirouette sur mes talons. »

Contenu des chapitres 07 :

Où je me sépare de « Petit Loup » – Encore le Gainsborough – Une fraude mouvementée – La Trappe humide.

et 08 :

Fatalité ! – Un sale mouton – On vient encore me rebattre les oreilles à propos du Gainsborough – Le policier occasionnel.

Accéder à l’œuvre intégrale…

Illustration : Liège, montagne de Bueren (1914).

Chapitres 07 et 08.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 352 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – Les Épreuves de Raïssa

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 21min | Genre : Romans


Les Épreuves de Raïssa

Chute et rédemption d’une jeune femme outragée dans la Russie de la fin du XIXe.
Le début :
« Le jour baissait rapidement ; déjà les allumeurs de réverbères couraient de côté et d’autre, s’acquittant de leurs fonctions. Le ciel bleu pâle semblait encore garder la lumière du jour, pendant qu’une buée légère descendait sur le sol. Il faisait un froid splendide, – sec, clair, sonore : l’air apportait l’écho lointain des bruits vagues de l’hiver ; la neige, fortement tassée, craquait sous le pas, et faisait crier au tournant des rues le fer des traîneaux ; tout avait cette apparence propre, froide, serrée et joyeuse des jours de grande gelée. Une étoile piqua soudain le ciel pâle, et aussitôt les constellations se dessinèrent au-dessus des maisons, dans l’éther limpide et subtil. Le thermomètre marquait dix-huit degrés Réaumur. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 477 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Evelina, ou L’Histoire de l’entrée d’une jeune dame dans le monde (Tome 02, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 52min | Genre : Romans


Fanny Burney

Début du tome II : « Lettre XLIX.

M. Villars à Évelina.

Berry-Hill.

Moi, désapprouver, ma chère Évelina, quand vous remplissez si bien votre devoir ! Non, mon enfant, j’en suis bien éloigné ; le trait d’humanité que vous me rapportez fait l’éloge de votre cœur, et je rougirois de vous reconnoître pour ma fille si vous étiez moins sensible. En attendant, il n’est pas juste que vous souffriez par vos libéralités : acceptez le billet ci-joint comme une marque de mon approbation, et comme une preuve du desir que j’ai d’appuyer vos bonnes intentions.
Ô ma chère Evelina ! si ma fortune égaloit votre inclination à faire du bien, avec quelle joie je la sacrifierois à soulager, par vos mains, l’honnête homme indigent ! mais ne regrettons pas les bornes que nous prescrivent nos facultés ; il suffit que nos bienfaits soient proportionnés à nos moyens ; la différence du plus au moins ne sauroit être d’un grand poids dans la balance de la justice. »

Traduction anonyme (1797).

Accéder à la première partie…

> Écouter un extrait : Lettre 49.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 218 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Conscience l’innocent

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 10h | Genre : Romans


Alexandre Dumas

« Ce sont deux chaumières bâties chacune sur l’un des côtés de la route et séparées par cette route seulement ; s’ouvrant l’une sur l’autre, porte en face de porte, fenêtre vis-à-vis de fenêtre, souriant toutes deux sous les rayons d’or du soleil ; l’une ceinte d’un cep de vigne, la couronnant de son diadème de pampres, l’autre entièrement vêtue d’un lierre gigantesque qui, après avoir recouvert son toit comme un manteau, verdissait sa muraille comme une robe.
Deux familles habitaient ces deux maisons. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 355 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – La Vocation

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 2h 56min | Genre : Romans


La Vocation

Rodenbach nous emmène à Bruges, qu’il aime tant.

Hans souhaite ardemment devenir moine, mais sa mère, veuve et possessive, ne veut pas que son fils la quitte !

« Bruges avait l’air d’une ville-fantôme. Les arbres des quais, les hautes tours renonçaient, réconciliés par la même mousseline. Brouillard opaque, et sans nul interstice ! Le carillon lui-même paraissait devoir s’évader, forcer un préau de ouate pour être libre dans l’air, atteindre les pignons sur lesquels, tous les quarts d’heure, les cloches répandaient, comme feuille à feuille, un mélancolique automne de musique. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 104 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DABIT, Eugène – Un mort tout neuf (Deuxième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Romans


Eugène Dabit

La veillée funèbre de l’oncle Albert continue dans ces deux chapitres de Un mort tout neuf ; il est préférable que dans son cercueil, le mort n’entende pas tout qui se passe comme vous le verrez… et l’enterrement n’a pas encore eu lieu. Encore quelques séquences vous attendent…

Du naturalisme à l’état pur dans ce roman d’Eugène Dabit, titulaire du prix du Roman populiste en 1931.

Un exemple des propos tenus :

« Il avait bien d’autres préjugés, murmure Lucienne. Tiens, celui-là, qui a toujours pesé dans sa vie: que nous soyons enfants naturels. Nous, que veux-tu, on a eu des parents négligents, qui ne croyaient pas mourir si jeunes, et coup sur coup, et nous sommes restés avec le nom de la mère. Moi, ça ne m’a jamais gênée.
– Albert, si. »

Chapitres 03 et 04.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 022 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Evelina, ou L’Histoire de l’entrée d’une jeune dame dans le monde (Tome 01, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 32min | Genre : Romans


Fanny Burney

Publié anonymement en 1778, le premier roman de Fanny Burney, Evelina, suscita aussitôt l’engouement du public anglais, puisqu’il connut en un an quatre éditions successives. La critique unanime (Edmund Burke et Samuel Johnson en particulier), salua en elle l’héritière de Richardson et de Fielding, et souligna surtout ses dons pour la comédie, la verve de ses dialogues et son aptitude à brosser une galerie de portraits d’excentriques au langage savoureusement contrasté : une servante d’auberge à la vulgarité flamboyante, dont l’extraordinaire jargon s’oppose à la langue châtiée des aristocrates qu’elle prétend imiter ; les petits boutiquiers de la Cité dont l’avarice et les manières démentent les mêmes prétentions à l’élégance ; le duo d’un fat entiché de mode et d’une coquette alanguie ; la brutalité d’un capitaine de marine dont les farces s’inscrivent dans la meilleure tradition d’un roman picaresque ; les sarcasmes perpétuels d’une « bas-bleu » qui offensent le code de réserve féminine en vigueur à l’époque.
Fanny Burney emprunte la forme épistolaire des grandes œuvres de Richardson pour nous raconter l’entrée d’une jeune provinciale de dix-sept ans dans la haute société londonienne. L’intrigue progresse d’incidents cocasses en menues catastrophes, jusqu’au terme de ce voyage initiatique où l’amour et l’estime triomphent du préjugé de classe. On reconnaît là le thème auquel Jane Austen donnera une éclatante illustration dans Orgueil et préjugés quelque trente ans plus tard. Outre l’intrigue, on retrouvera chez la géniale disciple de Fanny Burney (à laquelle elle rendra hommage dans Northanger Abbey), cet art du dialogue, cette ironie feutrée et brillante qui nous font comprendre aujourd’hui pourquoi Mme de Staël vit en l’auteur d’Evelina « la première femme d’Angleterre ».

Traduction anonyme (1797).

Illustration : Portrait de Fanny Burney.

À suivre…

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 678 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Romans :