Livres audio gratuits de la catégorie 'Romans' :


ASSOLLANT, Alfred – Mémoires de Gaston Phœbus (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 14min | Genre : Romans


Mémoires de Gaston Phœbus

Alfred Assollant, parfois écrit Assolant, né à Aubusson (Creuse) le 20 mars 1827 et mort à Paris le 3 mars 1886, est un romancier français, auteur notamment de romans pour la jeunesse.

Ces Mémoires sont celles, fictives, mélancoliques, philosophiques, tragi-comiques, de l’impétueux Gaston Phœbus…

« Mon cher, ami, dit M. Aubaret, si vous n’êtes pas patient comme l’âne, docile comme le chameau, doux comme le mouton, prudent comme le serpent, couvert comme la tortue d’un bouclier d’écaillé, stoïcien comme Épictète, indifférent à la pauvreté comme Diogène, sage comme Platon, pieux comme saint Augustin, robuste des poumons comme saint Christophe, ami des évêques comme Constantin le Grand, soumis à la discipline comme un soldat russe au knout, et savant comme Pic de la Mirandole, vous ne ferez jamais votre chemin dans l’Université, et peut-être n’y resterez-vous pas six mois. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 588 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – La Barrière (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 56min | Genre : Romans


La Barrière

Le roman présente à la fois le cheminement d’un jeune aristocrate anglais qui se convertit au catholicisme et le rôle de la foi dans la formation d’un couple. Il s’agit donc des barrières dressées par la foi, entre le croyant et son milieu ou son (futur) conjoint.

Extrait : « - Nous ne sommes pas les chrétiens que nous paraissons être. Quand toutes nos fantaisies sont satisfaites, nos ambitions préservées ou pourvues, notre fortune à l’abri, ce qui subsiste de la religion qu’on a sacrifiée à tout cela, nous l’appelons religion, christianisme, principes. Quelle est la vérité qui n’a pas été attaquée, chez nous, en effet, et quelle est celle qui a été sérieusement défendue ? Elle est belle, notre religion, mon pauvre ami ! elle est respectable !
- Elle est celle de bien d’autres. J’ai travaillé, voilà mon rôle, pour vous qui me le reprochez aujourd’hui !
- Religion de façade ; religion du dimanche dont on fait bon marché pendant la semaine ; religion de jour, dont on ne se souvient pas la nuit. »

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 374 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRÈTE, Jean (de) – Un mirage

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 15min | Genre : Romans


Charles Baugniet - Nostalgie

Après un voyage de quelques mois, destiné à apaiser la souffrance ressentie à la mort de son mari, Madame Hamase revient dans sa famille pour retrouver, pour quelques mois, une existence tranquille et sans secousses.

Une maison voisine vient d’être habitée par un nouveau locataire, un planteur des Antilles. Ce voisin mystérieux semble être un misanthrope, sans gêne et impoli, dont les manières brusques intriguent toute la famille.

Qu’est ce mirage dont parle le titre. Laissons la parole à Henri d’Autefaure :
« Le mirage, c’est la doctrine de madame de Terray, sa conception orgueilleuse de l’homme lequel, dans ses faiblesses, traite d’égal à égal avec la divinité, dont il est lui-même une partie, prétend que le mal commis est un bien inconnu, qui aidera au progrès général. »

Avant de repartir aux Antilles, Henri tient à extirper cette hérésie de l’esprit de Catherine Hamase.

Illustration : Charles Baugniet, Nostalgie (XIXe).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 447 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

THACKERAY, William Makepeace – La Foire aux vanités (Tome 02)

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 16h 21min | Genre : Romans


William Makepeace Thackeray - Self Caricature

Ce second tome de La Foire aux vanités pourrait s’intituler « Ascension et chute de Rebecca ». Au lendemain de Waterloo, le couple Becky-Rawdon mène un temps la grande vie à Paris, mais fuyant leurs créanciers, sont bientôt de retour à Londres. Becky y réalise son vœu le plus cher : être présentée à la cour du roi George IV, mais après la fulgurante ascension viendra l’inévitable chute. À l’issue d’un bal, Rawdon est arrêté et enfermé dans une prison pour débiteurs insolvables. Il écrit à sa femme et la supplie de venir le délivrer, mais elle lui répond qu’elle est souffrante. Ayant adressé une nouvelle supplique à son frère, Sir Pitt Crawley, il a la surprise d’être élargi par Lady Jane, sa belle-sœur. Le destin de Becky bascule lorsque, rentré en toute hâte à son domicile, – c’est la scène la plus dramatique du roman – Rawdon découvre sa liaison coupable avec Lord Steyne, leur soi-disant protecteur et ami. Tombée en disgrâce, Rebecca va mener une vie errante dans les capitales européennes, avant de retrouver des années plus tard Jos et Amélia, qui la sortiront de la misère.
Le prestige posthume de George Osborne, tué à Waterloo, n’a pas suffi à faire rentrer en grâce Amélia auprès de son beau-père, lequel refuse tout net de la voir à son retour en Angleterre. Devenue mère, elle élève seule le petit Georgy dans le modeste logement qu’elle partage avec ses parents ruinés. Persistant à idéaliser la mémoire de son mari, elle repousse les avances de William Dobbin, homme discret mais loyal, qui va vivre éloigné d’elle pendant un très long séjour en Inde. Poussée par la misère, elle finira par céder à l’odieux chantage proposé par son beau-père et lui confier la garde de Georgy, âgé de six ans. Grâce aux subsides versés en échange par l’intraitable Osborne père, la famille Sedley échappe à la misère, d’autant qu’elle est bientôt rejointe par Jos, le frère d’Emmy, rentré de l’Inde en même temps que Dobbin.
Touchés par les malheurs de Becky, leur ancienne amie, Emmy et Jos l’invitent à venir habiter chez eux, décision qui entraîne une douloureuse rupture avec Dobbin. L’intrigante Becky ne tarde pas à séduire derechef le naïf Jos mais, révoltée par la fidélité d’Amélia à la mémoire d’un mari pourtant volage et dissolu, Becky lui démontre – lettre à l’appui – l’absurdité de son aveuglement. All is well that ends well, et Emmy va enfin consentir à épouser William Dobbin !
« Et maintenant, disons-le bien haut : Vanitas vanitatum. [...] Adieu, adieu, ami lecteur ; rentre maintenant dans la vie réelle, où tu verras se dérouler sous tes yeux l’histoire que je viens de te raconter. »

Traduction : Georges Guiffey (1827-1887).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 881 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Arènes sanglantes

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 36min | Genre : Romans


Sangre y arena

Vicente Blasco Ibáñez, né le 29 janvier 1867 à Valence (Espagne) et mort à Menton le 28 janvier 1928, est un écrivain, journaliste et homme politique espagnol. Il est considéré comme un des plus grands romanciers de langue espagnole.

Plusieurs titres sont dans la bibliothèque de Littérature Audio : La Pared, Les Quatre Fils d’Ève, Compasión, La Cencerrada et Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse.

Arènes sanglantes (Sangre y arena) est un de ses romans les plus connus. Trois films ont été tirés de cette histoire, en 1922 (Rudolf Valentino), en 1941 (Tyrone Power) et en 1989 (Christopher Rydell).

Le rêve de tous les jeunes Espagnols est de revêtir un jour le costume de lumière, devenir torero, devenir célèbre, gagner beaucoup d’argent. Juan Gallardo, fils d’une veuve pauvre, est placé comme apprenti chez un cordonnier. Mais le gamin ne rêve que de taureaux et s’échappe pour aller « toréer » dans les villages.

À vingt ans, il reçoit l’alternative, devient riche et célèbre et épouse son amie d’enfance, Carmen. Son audace, son mépris du danger, lui apportent la gloire. Il rencontre une noble dame, Doña Sol, en devient éperdument amoureux, alors qu’il n’est, pour elle, qu’un agréable et éphémère divertissement. Et le drame va se jouer.

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 274 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – Armand

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 3h 36min | Genre : Romans


Galet Armand

« Il était midi. À cause du froid, le soleil semblait plus petit. Les vitres et les glaces ne renvoyaient pas ses rayons. Mon attention, comme celle des enfants, se portait sur tout ce qui bougeait. Parfois je caressais la tête d’un cheval, sur le front pour qu’il ne me mordît pas.
Je suivais une rue si étroite que les fouets des voitures me touchaient en passant, lorsqu’une main se posa sur mon épaule. »
Ainsi commence ce roman intimiste d’Emmanuel Bove. Quatre personnages se côtoient dans un récit à la première personne où art du détail, observations psychologiques et analyse des tourments du narrateur créent un univers propre à l’auteur.

Illustration : Galet Armand (cliché personnel).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 144 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC , Maurice – La Comtesse de Cagliostro (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 54min | Genre : Romans


La Comtesse de Cagliostro

Arsène Lupin, jeune amant de Clarisse d’Étigues, sauve une certaine Joséphine Balsamo que le père et le cousin de Clarisse ont tenté de tuer sur ordre de leur maître chanteur, Beaumagnan. Beaumagnan et ses amis étaient des royalistes engagés. Joséphine Pellegrini-Balsamo était comtesse de Cagliostro, née à Palerme le 29 juillet 1788 d’une liaison de Joseph Balsamo et de Joséphine de la Pagerie. Âgée de quelque 106 ans mais en paraissant 30, elle serait une espionne, traîtresse, voleuse et meurtrière, qui aurait profité du secret de longue vie et de jeunesse de Cagliostro.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 336 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HARDY, Thomas – Le Maire de Casterbridge

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 11h 59min | Genre : Romans


Jacques Callot - Plat en faïence de Gien

Une jeune fille pauvre et vertueuse, un peu rigide. Une femme riche, séduisante et inconséquente. Un jeune premier aimable mais aux loyautés défaillantes. Un homme ombrageux et impulsif, aussi nuisible que touchant par la sincérité de ses remords. Ce quatuor joue, sous la plume de Thomas Hardy, une partition savamment orchestrée, où l’amour filial et conjugal, la rivalité amoureuse et commerciale, le devoir, la vengeance et la faute paraissent également dictés par une nécessité implacable. Dans cette petite ville à mi-chemin entre la campagne et la ville, dans cette classe ni tout à fait paysanne, ni tout à fait bourgeoise, Hardy explore, en digne naturaliste, le double nœud coulant des tempéraments et des origines sociales.
Ce grand classique britannique nous enchante par sa finesse, sa profondeur, son ironie et sa grande humanité.

Traduction : Philippe Néel (1882-1941).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 425 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Romans :