Livres audio gratuits de la catégorie 'Romans' :


BOVE, Emmanuel – La Fiancée du violoniste

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 30min | Genre : Romans


Edgar Degas - L'Altiste

« Un cadavre de femme est retrouvé enterré dans le jardin des Favrin, couple apparemment sans histoires habitant dans une maison à Viroflay. Madame Favrin ayant disparu depuis quelque temps, on arrête le mari, coupable présumé de ce crime. Mais le commissaire Croiserel, en charge de l’enquête, soupçonne vite que l’affaire est bien plus complexe qu’elle n’en a l’air et il investigue, l’air de rien, auprès de tout l’entourage de ce couple étrange.
Mari brutal, amant musicien volage, couple riche dont Madame Favrin est gouvernante, réapparition inopinée de celle-ci, enlèvement d’enfant, Croiserel avance dans ses recherches et ses interrogatoires : mais quel est donc le motif de ce crime odieux ?
Tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final inattendu.

Emmanuel Bove, sous le pseudonyme de Pierre Dugast, a publié ce premier roman policier (le second étant Le Meurtre de Suzy Pommier) en 1933 sous le titre La Toque de breitschwantz. Malgré le style très conventionnel du « roman noir », on retrouve tout l’intérêt de Bove pour la complexité de la nature humaine, et cette atmosphère glauque et lourde, si caractéristique de ses autres romans. » (Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Edgar Degas, L’Altiste (1880).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 406 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAUNIÈRE, Paul – Vif-Argent

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 14min | Genre : Romans


Vif-Argent.gif

Paul Saunière (1827-1894) est un journaliste et écrivain français, célèbre pour ses romans-feuilletons. Il fut le secrétaire d’Alexandre Dumas. Sous sa direction, il apprit les techniques des romans d’aventure : action débridée, mystères, rebondissements, dialogues pittoresques. C’est ainsi qu’il devint un auteur à succès, digne successeur de son maître et ami, mais quasiment oublié aujourd’hui.

Le début : « Chaussé de bas de soie gris perle et de souliers cirés à l’œuf, ornés de boucles d’or uni, culotté de velours bleu, enveloppé d’une robe de chambre en satin nacarat, doublée de soie blanche, qui laissait apercevoir le jabot de riches dentelles dont la chemise de fine batiste était garnie, nonchalamment allongé dans un fauteuil moelleux, les jambes croisées, les yeux en l’air, la tête renversée, un jeune homme de vingt-cinq ans environ songeait.
Il paraissait profondément triste, même lorsque s’arrachant avec effort à sa rêverie, il promenait son regard ennuyé sur les superfluités coûteuses qui encombraient le petit boudoir au milieu duquel il était étendu. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 321 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – La Terre qui meurt (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 11min | Genre : Romans


La Terre qui meurt

Témoignage poignant de la vie paysanne à l’entrée du XXe siècle, dans le merveilleux marais vendéen secret et mystérieux.

Extrait :
« Un coup de fouet fit plier les reins à la jument de flèche ; les quatre bœufs baissèrent les cornes et tendirent les jarrets ; le soc, avec un bruit de faux qu’on aiguise, s’enfonça ; la terre s’ouvrit, brune, formant un haut remblai qui se brisait en montant et croulait sur lui-même, comme les eaux divisées par l’étrave d’un navire. Les bonnes bêtes allaient droit et sagement. Sous leur peau plissée d’un frémissement régulier, les muscles se mouvaient sans plus de travail apparent que si elles eussent tiré une charrette vide sur une route unie. Les herbes se couchaient, déracinées : trèfles, folles avoines, plantains, phléoles, pimprenelles, lotiers à fleurs jaunes déjà mêlées de gousses brunes, fougères qui s’appuyaient sur leurs palmes pliées, comme de jeunes chênes abattus. Une vapeur sortait du sol frais surpris par la chaleur du jour. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 111 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 45min | Genre : Romans


Elizabeth Vigée-Lebrun - Portrait de Louise-Marie Dugazon

« Miss Burney a débuté dans la carrière par deux romans distingués, Evelina (Version 1, Version 2) et Cecilia, dont le succès n’a pas été moins brillant à Paris qu’à Londres et celui de Camilla ne démentira sûrement pas sa réputation.
Les tableaux qu’il présente ont un charme particulier. Deux caractères, celui de sir Hugh et celui d’Eugenia, sont tracés de main de maître et les autres personnages y sont peints avec cet art, qui ne tient pas seulement à l’observation locale de tels ou tels individus, mais à la connaissance approfondie des ressorts et des mouvements du cœur humain. A tout moment, le lecteur y retrouve Miss Burney dans une foule de variétés de sentiments, mêlées à ces récits, dans une philosophie douce, aimable, toujours pleines de leçons utiles pour tous les âges, et surtout un grand respect pour les mœurs. » (Note de l’éditeur)

«Camilla n’avait pas besoin, pour être heureuse, de distinctions marquées. L’allégresse et la joie s’échappaient de son cœur. Chacun de ses regards étaient un sourire, chaque pas un élan, chaque pensée une espérance, chaque sentiment un plaisir. »

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elizabeth Vigée-Lebrun, Portrait de Louise-Marie Dugazon (1787).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 614 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DURUY, George – Andrée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 43min | Genre : Romans


Andrée

Auguste Gabriel Georges Duruy, dit George Duruy, né le 11 mars 1853, mort le 23 mars 1918, est un historien et romancier français.

Extrait : « Andrée venait de passer brillamment son examen. Son père et sa mère étaient encore tout fiers de ce succès. Mais ni l’un ni l’autre n’attribuaient à l’instruction une vertu propre. Ce qu’ils appréciaient en elle, c’était ce brevet conquis par leur fille et qui les remboursait, en monnaie de vanité, de leurs frais de livres, de leçons et de cours. Pleins du lourd dédain des ignorants pour les choses de l’esprit, ils ne soupçonnaient pas que l’instruction, administrée avec intelligence, prépare et facilite la grave métamorphose de la jeune fille en épouse, puis en mère ; qu’elle fait de cette jolie créature frivole la digne compagne qu’un mari souhaite pour lui-même et l’éducatrice dont il a besoin pour ses enfants ; que la littérature donne aux femmes plus de bons que de mauvais conseils ; que le livre est l’ami du foyer, l’allié naturel de l’époux, l’exorciste des tentations mauvaises qui naissent du désœuvrement ; que la femme, enfin, a des chances d’être aimée mieux et plus longtemps quand le soin qu’elle prend de son esprit, comme de sa beauté, engage le mari à donner une douce cohabitation intellectuelle comme complément à la communauté de la chambre nuptiale. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 314 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – L’Américain à Paris (Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 4min | Genre : Romans


L'Américain à Paris

Dans lequel notre américain se heurte à la dureté fossile de l’aristocratie héréditaire.

Extrait : « – Notre opinion sur vous est la même qu’au premier jour, dit la marquise, exactement la même. Nous n’avons aucun mauvais vouloir à votre égard. Nous sommes bien loin de vous accuser de quoi que ce soit. Depuis que nous vous connaissons, nous vous avons trouvé, je l’avoue franchement, moins… moins étrange que nous ne nous y attendions. Ce n’est pas à votre caractère que nous faisons des objections, mais à vos antécédents. Nous ne pouvons réellement nous habituer à l’idée de marier ma fille à un commerçant. Nous avions pensé, dans une heure de malheur, pouvoir nous y accoutumer. Ce fut là une grande erreur. Nous nous sommes décidés cependant à aller jusqu’au bout et à vous laisser tous les avantages. J’étais résolue à agir de façon que vous ne pussiez avoir l’ombre d’une raison de m’accuser de déloyauté. Nous vous avons présenté à nos amis. Pour dire la vérité, c’est cela qui m’a ouvert les yeux. Je n’ai pas eu le courage de supporter la scène qui a eu lieu ici même jeudi soir. Vous m’excuserez si mes paroles vous sont désagréables. Mais nous ne pouvons nous dégager sans une explication catégorique. »

Traduction : Léon Bochet (18?-19?).

Accéder au tome 01…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 541 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Les Deux Sœurs (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 30min | Genre : Romans


Les Deux Sœurs

Lors d’un voyage à Ragatz, pour faire prendre les eaux curatives à sa fille, Madeleine Liébeau, épouse d’un célèbre chirurgien parisien, fait la rencontre du commandant Brissonnet, jeune héros des campagnes militaires africaines venu également prendre les eaux. Elle trouve cet homme sympathique, et décide de le présenter à sa soeur aînée Agathe, veuve de fraîche date. Mais… est-elle vraiment sincère dans son projet ? Ne cherche-t-elle pas à faire entrer le beau commandant dans sa famille afin de le côtoyer plus aisément ? Et ce M. Brissonnet, de qui tombera-t-il finalement amoureux, de l’épouse respectable, ou de la jeune veuve ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 286 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STRAUSS, Maurice – Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 24min | Genre : Romans


Maurice Strauss - Adam Worth

Maurice Strauss (1854-19?) est un auteur inconnu qui a publié en 1914 son unique roman Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité à une époque où Arsène Lupin (un collègue de Worth) connaissait le succès.
Célèbre voleur américain du XIXe siècle qui a presque toujours échappé aux polices du monde entier, Adam Worth (1844-1902) nous raconte lui-même sa vie de voyou dans le jargon du milieu.

- Prologue – Chapitres 01 et 02
- Chapitres 03 et 04
- Chapitres 05 et 06
- Chapitres 07 et 08
- Chapitre 09
- Chapitre 10
- Chapitre 11
- Chapitre 12
- Chapitre 13 – Épilogue


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 1 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Romans :