Livres audio gratuits de la catégorie 'Société' :


HARAUCOURT, Edmond – À la fenêtre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Société


Isaac Israel - The Kalverstraat

Edmond Haraucourt (1856-1941) est l’auteur peu connu d’un poème très connu :

« Partir, c’est mourir un peu,
C’est mourir à ce qu’on aime :
On laisse un peu de soi-même
En toute heure et dans tout lieu.
C’est toujours le deuil d’un vœu,
Le dernier vers d’un poème ;
Partir, c’est mourir un peu.
C’est mourir à ce qu’on aime.
Et l’on part, et c’est un jeu,
Et jusqu’à l’adieu suprême
C’est son âme que l’on sème,
Que l’on sème à chaque adieu…
Partir, c’est mourir un peu. »

À la fenêtre est un article où il donne la parole à un vieillard qui justifie son agoraphobie profonde :

« Voyez ! cette masse qui s’écoule et que l’on a comparée à un torrent, trop de fois pour que j’ose encore me permettre cette image, ne sentez-vous point que sa fonction est de renverser ? Les avalanches descellent les digues et ne les bâtissent pas. Il suffit de regarder la foule pour comprendre sa puissance contre les obstacles et son impuissance pour les œuvres : elle est susceptible de faire place nette afin qu’autre chose surgisse dans le désert qu’elle a fait avec son passage ; mais qu’elle édifie, je l’en défie ! [...] La foule est grosse et voit gros. Les détails lui échappent et, d’ailleurs, l’intéressent peu. Elle a des conceptions d’ensemble, obtuses comme d’un être naïf, nerveuses comme d’un être souffrant. »

Illustration : Isaac Israel, The Kalverstraat, celebrating the birth of Princess Juliana of the Netherlands, 1 May 1909 (1909).

À la fenêtre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 910 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEROUX, Gaston – Barbarie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Société


Barbarie

Dans Le Matin du mercredi 20 mai 1903, une surprenante révélation, faite par Gaston Leroux.

Barbarie
« – En Angleterre, fit mon ami de Londres, on ne leur joue point de la musique en prison, et cependant quand nos voleurs en sortent leurs mœurs sont devenues aussi douces qu’il se peut imaginer…

- Et que faites-vous donc à vos voleurs, en prison, pour atteindre à un aussi beau résultat ?

Mon ami de Londres me répondit : « Nous leur donnons la schlague ! »»

Illustration : Jules Achille Noel, Rampart, La Bastonnade (XIXe siècle).

Barbarie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 201 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAURE, Jean-Baptiste – Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Souvenirs de la Roquette : au pied de l'échafaud

« Pour les condamnés à mort, la grande affaire était de leur faire passer les longues semaines qui s’écoulaient le plus souvent entre la condamnation et l’exécution capitale. »

Ce fut la tâche de l’abbé Jean-Baptiste Faure (1833-1892), auteur de Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud, recueil de soixante-quinze récits sur les contacts de l’aumônier et des prisonniers de la fameuse Roquette.

« En songeant à toutes les scènes de ces drames sanglants, on frissonne, et l’on demeure émerveillé du courage, de la force morale, de la solidité physique, dont l’aumônier des condamnés à mort a besoin pour l’accomplissement de son rôle dans ces lugubres cérémonies. » (Préface)

Deux de ces récits pris au hasard, Le Drame de Courbevoie et Double Assassinat de la rue de Belzunce, vous donneront peut-être l’envie d’en connaître d’autres ?

Illustration : Henri de Toulouse-Lautrec, Affiche pour Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud (1893).

Le Drame de Courbevoie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 486 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BATAILLE, Albert – Deux Affaires d’empoisonnement

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Société


La place de la Houssaye à Gorron (Mayenne) où habitait la famille Tabur

Deux affaires célèbres jugées au Mans et à Laval en 1892 :

Une empoisonneuse de dix-neuf ans,

et

L’Empoisonnement d’Emma Tabur, victime de 17 ans.

Illustration : La place de la Houssaye à Gorron (Mayenne) où habitait la famille Tabur.

Une empoisonneuse de dix-neuf ans.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 428 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MULLEM, Louis – Une nouvelle méthode judiciaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Histoire


Un lynchage en 1893

Ce troisième Conte d’Amérique de Louis Mullem, d’intérêt plus historique et juridique que littéraire, Une nouvelle méthode judiciaire, se conclut ainsi :

«« La mort garde son secret. » Parole simple, mais exacte, résumant peut-être, ou peu s’en faut, la philosophie de tous les genres de lois de lynch. »

Nous sommes à l’époque où aux États-Unis on tente de substituer, pour les criminels, au lynchage très critiqué la « guillotine horizontale ».

Note : Jusqu’en 1911, cette pratique (ni jugement, ni avocat) sévissait encore en Caroline du Nord ; elle remontait à Charles Lynch (1736-1796), « patriote » de l’État de Virginie…
Joseph Ignace Guillotin vécut de 1738 à 1814.

Illustration : Peter Thomas Stanford, Lynchage de la famille Waggoner au Tennessee en 1893 (1897).

Une nouvelle méthode judiciaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 208 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

UZANNE, Octave – La Correspondance d’amour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Histoire


Raimundo Madrazo - La Lettre d'amour

Octave Uzanne prophétisait dans La Fin des livres, il y a 120 ans, que les lecteurs seraient bientôt remplacés par des auditeurs…
La Correspondance d’amour : ses subtilités et ses maléfices exprime dans un style parfait toutes les finesses et les enjolivements de certaines lettres d’amour, surtout féminines, et il déplore leur disparition avec l’avènement des cartes postales ou des télégrammes…

« Il est sage de brûler les lettres d’amour, mais il est doux de les conserver, de les classer, de les reprendre et de les relire souvent dans la niche de soie parfumée où l’on s’est plu à les encercueiller. La sensation qu’elles nous donnent à leur arrivée ne saurait être perpétuée ; toutefois, il est bon de songer à la curiosité rétrospective qu’il nous viendra avec les frimas de la vie, et nous nous décidons tous plutôt malaisément et à contre-cœur à anéantir les chères expressions vivantes qui souvent survivent aux ardents sentiments qui les ont dictées. »

Que dirait-il aujourd’hui de la prolifération des SMS et des simples « biZouX » pour remplacer les « hymnes d’amour » ?

Illustration : Raimundo Madrazo, La Lettre d’amour (XIXe).

La Correspondance d’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 330 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Filles, lorettes et courtisanes (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 2h 46min | Genre : Essais


Jean-Louis Forain - Devant le décor

Écrite en 1842, l’étude en trois parties qu’Alexandre Dumas consacre au monde de la prostitution est bien documentée, grâce tout d’abord à l’ouvrage de Parent-Duchâtelet, grâce ensuite à l’expérience personnelle de l’auteur dans le domaine de l’amour vénal et enfin grâce « aux lumières de quelques uns de mes amis, écrit-il, forts savants sur la matière »…
Mais en écrivain, Dumas prend plaisir à raconter anecdotes amusantes et histoires légères. La rigueur du document cède ainsi souvent le pas à la fantaisie et à la verve du conteur.

- Introduction
- Partie 01 : Filles
- Partie 02 : Lorettes
- Partie 03 : Courtisanes

Illustration : Jean-Louis Forain, Devant le décor (1895-1900).

Licence Creative Commons

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 843 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Filles, lorettes et courtisanes (Partie 03 : Courtisanes)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 56min | Genre : Essais


Gavarni - Fourberies de Femmes

Les courtisanes datent de la plus haute antiquité. Dans la troisième partie de son ouvrage, Dumas leur consacre une vaste fresque, qui part de l’Égypte ancienne et va jusqu’au XIXe siècle, en passant notamment par la Grèce antique, la renaissance et la révolution française. Il truffe son récit d’anecdotes et de détails historiques ou mythologiques.

Illustration : Gavarni, Fourberies de femmes en matière de sentiment (1846).

Licence Creative Commons

Courtisanes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 124 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Société :