⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits de la catégorie 'Théâtre' :


SHAKESPEARE, William – Macbeth

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 2h 49min | Genre : Théâtre


Macbeth, The Weird SistersÀ la suite d’une bataille victorieuse, le valeureux Macbeth, sujet du roi Duncan d’Écosse, rencontre trois sorcières qui le désignent comme thane de Glamis, ce qu’il est effectivement, thane de Cawdor, et futur roi. Peu de temps après, Macbeth est informé que le roi, en récompense de son courage et de sa dévotion, le fait thane de Cawdor…

Les spécialistes s’accordent pour fixer la date de composition de la pièce en 1606. Le sujet est tiré des Chroniques de Holinshed. Il raconte l’ascension et la chute de Macbeth. Mais Shakespeare va beaucoup plus loin, car le véritable sujet de Macbeth se situe à l’intérieur du langage. C’est la parole prophétique qui va mener Macbeth à sa perte : il a écouté les prophéties et il y a cru.

Au fond, il rejoint entièrement un autre très grand poète, celui des Impératives, al-Maʿarrī qui écrit : « Ne prends pas pour vérité la prophétie, ce n’est qu’un mensonge couché par écrit. » Ces deux hommes-là sont frères intérieurement, al-Maʿarrī est aussi grand que Shakespeare, mais il est amusant de voir que le plus audacieux des deux n’est pas Shakespeare ! Ni Shakespeare, ni al-Maʿarrī ne disent qu’il n’y a pas de vérité. Au contraire tous les deux nous disent qu’il y en a une, mais qu’elle est cachée. Et tant qu’elle sera cachée, l’œuvre de Shakespeare continuera de fasciner par son mystère !

Traduction : François-Victor Hugo (1828-1873).

Illustration : The Weird Sisters, par Alexandre-Marie Colin, 1827.

> Écouter un extrait : Scènes 01 à 08.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 63 206 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 03)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 46min | Genre : Théâtre


Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Vous allez rire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 594 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 02)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Théâtre


Jules Moinaux - Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Le Chien qui parle.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 396 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOLIÈRE – Les Femmes savantes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 50min | Genre : Théâtre


Molière - Les Femmes savantes

Les Femmes savantes est une pièce de théâtre en cinq actes et en alexandrins de Molière, comédie de mœurs notamment sur l’éducation des filles, créée au théâtre du Palais-Royal le 11 mars 1672.

Bien que la pièce ne traite qu’en partie de l’éducation des femmes, son interprétation a longtemps été réduite à ce seul sujet. Elle a souvent été citée en exemple, notamment au XIXe siècle, pour démontrer qu’il est inutile, voire dangereux, de trop éduquer les filles, qui doivent faire la couture et la cuisine et se taire.
Quant aux « femmes savantes », elles ne sont pas grotesques parce qu’elles veulent s’instruire, mais parce qu’elles croient s’instruire et ne font que fréquenter des pédants sans talent.

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 37 154 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CORNEILLE, Pierre – Polyeucte

Donneuse de voix : Claire Leduc | Durée : 2h 15min | Genre : Théâtre


Pierre Corneille

Polyeucte, à peine marié à Pauline, se convertit au christianisme, religion interdite par Rome. Sans avertir personne, il sort se faire baptiser en scène 1, mais Pauline tente de le retenir : elle a rêvé que la foule, que son père – le gouverneur – et que son ancien amant, Sévère, allaient l’assassiner !

De fait, Sévère, que tous croyaient mort, revient de guerre bien vivant, et découvre avec stupeur le mariage de Pauline : va-t-il, jaloux, vouloir tuer Polyeucte ? Le gouverneur, Félix, risquera-t-il sa place pour défendre un gendre maintenant hors-la-loi ? Pauline, elle-même, préférera-t-elle un mari parjure à un ancien amant couvert de gloires militaires ?

La tragédie semble inéluctable, mais elle n’empêche pas les personnages de défendre leur gloire dans de baroques rebondissements !

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 26 687 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COURTELINE, Georges et VEBER, Pierre – L’Affaire Champignon

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 25min | Genre : Théâtre


Honoré Daumier - Un avocat et sa cliente

« Champignon, se frottant les mains :
- À nous la paille humide, les fayots et la boule de son ! Ça t’apprendra à me faire cocu.

Désirée :
- Je ne savais pas que ça te contrarierait.

Champignon :
- Menteuse ! Je te l’avais défendu plus de cent fois. Seulement, voilà, tu ne veux en faire qu’à ta tête ; faut toujours que tu commandes ! Eh bien, tu verras, ce coup-ci : tu verras ce que ça te coûtera ! »

L’écoute de cette pièce mériterait elle aussi d’être remboursée par la Sécurité sociale…

Cette fantaisie judiciaire en un acte de Georges Courteline et Pierre Veber (1869-1942), est tirée des tribunaux comiques de Jules Moinaux, le père de Courteline.
Elle fut représentée la première fois sur la scène de La Scala, salle Parisienne de Music-hall dans le 10ème, en 1899.

L’Affaire Champignon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 433 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CALDERÓN DE LA BARCA, Pedro – La vie est un songe (Journée II, Scène 19)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 3min | Genre : Théâtre


Pedro Calderón de la Barca

Voici le célèbre monologue de La vie est un songe (La vida es sueño) de Pedro Calderón de la Barca (1600-1681), pièce écrite en 1635.
On peut le comparer à celui encore plus célèbre d’Hamlet, écrit à peine 35 ans plus tôt : To be, or not to be, that is the question… Il y a néanmoins une différence essentielle : Calderón de la Barca est toujours accessible par la raison, alors que Shakespeare trône en un lieu inaccessible à la seule raison : il est au-delà du langage. Il fallait les yeux de Goethe pour voir à l’intérieur de Shakespeare.

N’hésitez pas à écouter la magnifique lecture de la version originale en espagnol par Silvia Veloso.

Traduction : Jean-Joseph-Stanislas-Albert Damas-Hinard (1805-1891).

Illustration : Portrait anonyme de Pedro Calderón de la Barca.

Monologue de Sigismond.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 01)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Humour


Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge.  » (Jules Moinaux)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 902 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Théâtre :