Livres audio gratuits pour 'Allemagne' :


BÜRGER, Gottfried August – Lenore

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Poésie


Ary Scheffer - Lenore d apres Burger

Gottfried August Bürger (1747-1794), poète allemand, s’est illustré – entre autres – dans des ballades, avec pour thèmes principaux, des légendes et superstitions populaires.

La traduction du poème Lenore est de Gérard de Nerval (1830).
Le tableau d’Ary Scheffer est intitulé Lenore. Les morts vont vite.

« Lénore se lève au point du jour, elle échappe à de tristes rêves : « Wilhelm, mon époux ! es-tu mort ? es-tu parjure ? Tarderas-tu long-temps encore ? » Le soir même de ses noces il était parti pour la bataille de Prague, à la suite du roi Frédéric, et n’avait depuis donné aucune nouvelle de sa santé. »

« Et partout et sans cesse, sur les chemins, sur les ponts, jeunes et vieux, fourmillaient à leur rencontre. « Dieu soit loué ! » s’écriaient maint enfant, mainte épouse. « Sois le bien venu ! » s’écriait mainte fiancée. Mais, hélas ! Lénore seule attendait en vain le baiser du retour. »

Lenore.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 870 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KLEIST, Heinrich (von) – Le Tremblement de terre du Chili

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Gustav Klimt - L arbre de vie

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un écrivain allemand. Cette nouvelle qui relate l’histoire tragique de deux amants se déroule en 1647, l’année du terrible tremblement de terre qui ravagea Santiago.

Traduction : Adrienne J. Cherbuliez (1804-18?) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

Le Tremblement de terre du Chili.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 418 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BÜRGER, Gottfried August – Aventures du baron de Münchhausen

Donneur de voix : Quentin Fouville | Durée : 2h 25min | Genre : Romans


Gustave Dore - Le baron de Munchhausen sculpture par Antonio Canova

Karl Friedrich Hieronymus, baron de Münchhausen (1720-1797), est à la fois un personnage historique et un héros de la littérature populaire allemande. C’est au cours de sa carrière militaire au service de la reine Élisabeth Ière de Russie qu’il vécut ses « aventures extraordinaires », aventures qu’il confia à l’écrivain Rudolf Erich Raspe lorsqu’il revint à Hanovre. Le récit de Raspe, publié en anglais, fut ensuite remanié, amélioré et traduit en allemand par Gottfried August Bürger. Le caractère fantasque de ces aventures lui vaudront le surnom de « baron de Crac ».

Traduction : Théophile Gautier, fils (1836-1904).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 111 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOETHE, Johann Wolfgang (von) – Le Roi des Aulnes – L’Apprenti sorcier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7min | Genre : Poésie


Le roi des Aulnes

Deux célèbres ballades de Goethe (1749-1832) qui ont inspiré deux célèbres compositeurs.
Le Roi des Aulnes, mis en musique par Frantz Schubert, est une maléfique créature qui hante les forêts et entraîne les voyageurs vers leur mort.

« Qui chevauche si tard à travers la nuit et le vent ?
C’est le père avec son enfant.
Il porte l’enfant dans ses bras,
Il le tient ferme, il le réchauffe.
« Mon fils, pourquoi cette peur, pourquoi te cacher ainsi le visage ?
Père, ne vois-tu pas le roi des Aulnes,
Le roi des Aulnes, avec sa couronne et ses longs cheveux ?
Mon fils, c’est un brouillard qui traîne. »

L’Apprenti sorcier (musique de Paul Dukas – un siècle plus tard) raconte les mésaventures d’un élève magicien :

« Mon Dieu ! mon Dieu !
Less deux morceaux (du balai) se transforment en valets droits et agiles !… Au secours, puissance divine !
Comme ils courent ! Salle, escaliers, tout est submergé ! Quelle inondation !… Ô mon seigneur et maître, venez donc à mon aide !… Ah ! le voilà qui vient !
« Maître, sauvez-moi du danger : j’ai osé évoquer vos esprits, et je ne puis plus les retenir. » »

La traduction du Roi des Aulnes est de Jacques Porchat (1800-1864). Celle de L’Apprenti sorcier de Gérard de Nerval.

Illustration : Carl Gottlieb Peschel (1798-1879), Der Erlkönig (Le Roi des Aulnes).

Le Roi des Aulnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 403 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOFFMANN, E. T. A. – Le Vieux Comédien

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Vieux Comedien

« Je me souviens d’un homme fort singulier que je rencontrai dans une ville d’Allemagne, au milieu d’une troupe de comédiens, et qui m’offrit le vivant portrait de l’excellent pédant de Gœthe dans Wilhelm Meister. [...]
Notre homme paraissait avoir définitivement réglé ses comptes vis-à-vis du sort, qui évidemment s’était acharné à le maltraiter ; il semblait ne plus attacher aucun prix aux choses d’ici-bas, et moins encore à sa propre personne. Rien n’était plus capable de l’émouvoir à travers l’épaisse atmosphère d’abjection dont sa conscience s’était cuirassée et où il se complaisait. »

Traduction : Henry Egmont (pseudonyme de Henri Massé, 1810-1863).

Illustration : L’acteur russe Constantin Stanislasvski (1863-1938).

Le Vieux Comédien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 187 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KANT Emmanuel – Qu’est-ce que les lumières ?

Donneuse de voix : Domi | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Emmanuel Kant

Dans ce texte de 1784, Kant répond à la question : « Qu’est-ce que les lumières ? »
Il les définit comme ce qui fait sortir l’homme de la minorité, c’est-à- dire l’incapacité de se servir sans guide de son intelligence.
Selon Kant, ce sont la paresse et la lâcheté qui freinent cette sortie de la minorité.
Mais le public peut s’éclairer lui-même si on lui en laisse la liberté ; et si le siècle n’est pas encore un « siècle éclairé », il est un « siècle de lumières », ce que symbolise le règne de Frédéric de Prusse.

Traduction : Jules Barni (1818-1878).

Qu’est-ce que les lumières ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 068 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOFFMANN, E.T.A – La Fenêtre du coin du cousin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Contes


Un marche

Ni réalisme fantastique, ni fantômes, ni comique dans ce conte… Le narrateur et son cousin décrivent et interprètent, du haut d’une maison, les gestes des gens qui fréquentent le marché d’une grande place de Berlin en 1822.

« Le logis de mon cousin est situé dans le plus beau quartier de la capitale, c’est-à-dire sur le grand marché, qui est entouré de bâtiments de luxe et au milieu desquels resplendit le théâtre colossal, bâti avec tant de génie. C’est la maison faisant le coin que mon cousin habite, et de la fenêtre d’un petit cabinet, il embrasse d’un seul regard tout le panorama de cette place grandiose. »

Traduction : Champfleury (1821-1889).

La Fenêtre du coin du cousin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 752 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOETHE, Johann Wolfgang (von) – Nouvelle (Récit de chasse)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Goethe par Joseph Karl Stieler 1828

Ce récit de chasse intitulé Nouvelle (1826), écrit par Goethe à 77 ans n’a pas la valeur des Faust (1808), Werther (1774) ni des Affinités électives (1809). Dès sa parution il a plongé ses lecteurs dans une perplexité qui a duré ensuite… Une énigme à déchiffrer ? Cette histoire édifiante qui rappelle le souvenir du prophète Daniel dans la fosse aux lions se termine par : « C’est ainsi qu’un ange du ciel aime à prendre soin des enfants sages, pour empêcher les volontés mauvaises, pour encourager les belles actions ; c’est ainsi que la pieuse pensée et la mélodie conspirent pour enchaîner, par magie, aux faibles genoux du fils bien-aimé le grand roi de la forêt. »

Traduction : Jacques Porchat (1800-1864).

Nouvelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 965 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Allemagne :