Livres audio gratuits pour 'Alphonse Daudet' :


DAUDET, Alphonse – Aux petits enfants (Poème)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3min | Genre : Poésie


Alphonse Daudet - Aux petits enfants

Tout le monde connaît Les Lettres de mon moulin (Version 1, Version 2), Tartarin de Tarascon, Numa Roumestan, Le Petit Chose, les célèbres romans et nouvelles d’Alphonse Daudet. On connaît moins le Daudet poète.

En 1859, il publie sa première œuvre : Les Amoureuses, poèmes pleins de charme, de délicatesse et de sensibilité. Ce sont eux qui feront reconnaître Alphonse Daudet. L’impératrice Eugénie sera touchée par ses vers et souhaitera le rencontrer et aider sa carrière naissante.

« Enfants d’un jour, ô nouveaux-nés
Pour le bonheur que vous donnez
Soyez bénis
Chers anges ! »

Aux petits enfants.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 069 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Le Père Achille

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 10min | Genre : Contes


Alphonse Daudet Le pere Achille

Alphonse Daudet est né à Nîmes en 1840. Il s’inspire de sa propre vie et de ses expériences personnelles pour écrire des livres pleins de sensibilité et de tendresse, comme Le Petit Chose ou Les Lettres de mon Moulin (Version 1, Version 2), ou pétillantes de fantaisie comme Tartarin de Tarascon.

Le Père Achille est paru en 1872..

Achille a rendu une jeune fille enceinte, puis il l’a abandonnée avec son enfant et s’est marié ailleurs. Vingt ans après, le garçon veut connaître son père. Il se présente à sa femme. Que va-t-il se passer lorsque le père Achille rentrera ?

Le Père Achille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 892 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Le Petit Chose

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 10h 50min | Genre : Romans


Alphonse Daudet - Le petit chose

Alphonse Daudet est un écrivain né à Nîmes en 1840 et mort à Paris en 1897. Il a écrit les très célèbres Lettres de mon Moulin, des poèmes, des contes et des romans.

Le Petit Chose est publié en 1868. C’est son premier roman. Il est largement autobiographique.
Alphonse Daudet évoque son enfance nîmoise, puis, à la suite de la ruine de ses parents, obligé de gagner sa vie, il devient surveillant au lycée d’Alès, qu’il sera obligé de quitter après quelques mois difficiles. Certaines scènes d’anthologie sont connues de tous : la scène de la cruche, Bamban, etc.

Dans la seconde partie, il nous parle de sa vie à Paris, de sa rencontre avec deux femmes : la douce et tendre Camille et la courtisane Irma Borel. Quel choix sera le sien ? Que deviendra-t-il ?

Le Petit Chose a inspiré plusieurs films. C’est un roman plein d’émotion, de sensibilité, tour à tour pittoresque, amusant et bouleversant…

> Écouter un extrait : Chapitre 01 : La Fabrique.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 213 794 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Histoire de mes livres : Numa Roumestan

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Biographies


Roumestan

Il est toujours intéressant d’entendre un auteur parler de la création de son poème ou de son roman (c’est le but de beaucoup de Préfaces). Daudet, dans Souvenirs d’un homme de lettres, écrit : « Quand j’ai commencé cette histoire de mes livres, où l’on a pu voir de la fatuité d’auteur, mais qui me semblait à moi la vraie façon, originale et distinguée, d’écrire les mémoires d’un homme de lettres dans la marge de son œuvre, j’y prenais – je l’avoue – beaucoup de plaisir. » C’est ainsi que dans Histoire de mes livres : Numa Roumestan il nous donne de nombreuses « clefs » il se défend, par exemple, d’avoir caché Gambetta derrière Numa et nous évite de chercher Aps-en -Provence sur une carte !

« De même pour Aps en Provence, la ville natale de Numa, que j’ai bâtie avec des morceaux d’Arles, de Nîmes, de Saint-Rémy, de Cavaillon, prenant à l’une ses arènes, à l’autre ses vieilles ruelles italiennes, étroites et cailloutées comme des torrents à sec, son marché du lundi sous les platanes massifs du tour-de-ville, puis un peu partout ces claires routes provençales, bordées de grands roseaux, neigées et craquantes de poussière chaude, que je courais quand j’avais vingt ans, un vieux moulin, et toujours sur le dos ma grande cape de laine. La maison où je fais naître Numa est celle de mes huit ans, rue Séguier, en face l’Académie de Nîmes, l’école des frères terrorisée par l’illustre Boute-à-Cuire et sa férule marinée dans le vinaigre, c’est l’école de mon enfance, les souvenirs de ma plus lointaine mémoire. »

Histoire de mes livres : Numa Roumestan.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 442 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Numa Roumestan (Troisième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 15min | Genre : Romans


Numa Roumestan

Le roman se termine à Aps en Provence où il avait commencé. Entre temps les Mœurs parisiennes ont causé bien des dégâts et laissé une amertume persistante dans beaucoup de coeurs..
« Gau de carriero, doulo d’oustau… Joie de rue, douleur de maison… »

Quel souvenir, ce marché de Provence « chanté » par Daudet ! :
« À des places désignées par un usage immémorial, les oranges, les grenades, les coings dorés, les sorbes, les melons verts et jaunes s’empilent aux éventaires, en tas, en meules, par milliers ; les pêches, figues, raisins s’écrasent dans leurs paniers d’expédition, à côté des légumes en sacs. Les moutons, les petits cabris, les porcs soyeux et roses ont des airs ennuyés au bord des palissades de leurs parcs. Les bœufs accouplés sous le joug marchent devant l’acheteur ; les taureaux, les naseaux fumants, tirent sur l’anneau de fer qui les tient au mur. Et plus loin, des chevaux en quantité, des petits chevaux de Camargue, arabes abâtardis, bondissent, mêlent leurs crinières brunes, blanches ou rousses. [...] Puis les volailles deux par deux, les pattes liées et rouges, poules, pintades, gisant aux pieds de leurs marchandes alignées, avec des battements d’ailes à terre. Puis la poissonnerie, les anguilles toutes vives sur le fenouil, les truites de la Sorgue et de la Durance mêlant des écailles luisantes, des agonies couleur d’arc-en-ciel. Enfin, tout au bout, dans une sèche forêt d’hiver, les pelles de bois, fourches, râteaux, d’un blanc écorcé et neuf, se dressant entre les charrues et les herses. » (Chapitre 20)

La première et la deuxième partie de Numa Roumestan sont déjà disponibles sur Littérature audio.com…

> Écouter un extrait : 13. Le Discours de Chambéry.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 262 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Numa Roumestan (Deuxième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 55min | Genre : Romans


Numa Roumestan

« Comme la plupart des combattants politiques, une fois vainqueur, au pouvoir, le bon Numa s’était détendu. Sans cesser d’appartenir à l’ordre moral, le Vendéen du Midi avait perdu son beau feu pour la Cause, laissait les grandes espérances dormir, commençait à trouver que les choses n’allaient point trop mal. Pourquoi ces haines farouches entre honnêtes gens ? Il souhaitait l’apaisement, l’indulgence générale, et comptait sur la musique pour opérer une fusion entre les partis, ses « petits concerts » de quinzaine devenant un terrain neutre de jouissance artistique et de courtoisie où les plus opposés pourraient se rencontrer, s’apprécier à l’écart des passions et des tourmentes politiques. »

La première partie de Numa Roumestan est déjà disponible sur Littérature audio.com…

> Écouter un extrait : 07. Passage du Saumon.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 378 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Numa Roumestan (Première partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 20min | Genre : Romans


Numa Roumestan

Numa Roumestan – Mœurs parisiennes est un assez long roman paru en feuilletons en 1881. Il sera lu ici en trois parties.
Daudet raconte la vie d’un méridional à l’imagination vive, débordante, brillante à l’occasion, un méridional aux éxagérations verbales, au don de persuasion prodigieux, un « hâbleur » mi-bourgeois, mi-aristocrate décide de « monter à Paris » pour prendre d’assaut le pouvoir.

Le roman commence aux arènes d’Aps-en-Provence, quand Numa revient au pays avec sa femme Rosalie, parisienne qui se laisse gagner par le charme provençal. Nous apprenons à connaître le grand homme :

« Numa Roumestan avait vingt-deux ans quand il vint terminer à Paris son droit commencé à Aix. C’était à cette époque un bon garçon, réjoui, bruyant, tout le sang à la peau, avec de beaux yeux de batracien, dorés, à fleur de tête, et une crinière noire toute frisée qui lui mangeait la moitié du front comme un bonnet de loutre sans visière. Pas l’ombre d’une idée, d’une ambition, sous cette fourrure envahissante.  »

Accéder à la deuxième partie de Numa Roumestan

> Écouter un extrait : 01. Aux arènes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 214 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Wood’s town – Le Singe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Contes


Wood s town

Un conte fantastico-écologique sur la revanche de la nature :
« L’emplacement était superbe pour bâtir une ville. Il n’y avait qu’à déblayer les bords du fleuve, en abattant une partie de la forêt, de l’immense forêt vierge enracinée là depuis la naissance du monde. Alors abritée tout autour par des collines boisées, la ville descendrait jusqu’aux quais d’un port magnifique, établi dans l’embouchure de la Rivière-Rouge, à quatre milles seulement de la mer. » (Wood’s town)

Un triste récit sur les méfaits de l’alcoolisme :
« Samedi, soir de paye. Dans cette fin de journée, qui est en même temps une fin de semaine, on sent déjà le dimanche arriver. Tout le long du faubourg, ce sont des cris, des appels, des poussées à la porte des cabarets. Parmi cette foule d’ouvriers qui déborde du trottoir et suit la grande chaussée en pente, une petite ombre se hâte furtivement… » (Le singe)

Wood’s town.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 232 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Alphonse Daudet :