Livres audio gratuits pour 'Arthur Rimbaud' :


DIVERS – Désirs d’évasion, Soif de liberté (Poèmes)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 24min | Genre : Poésie


Désirs d'évasion, Soif de liberté

« Montez, montez, oiseaux à la fange rebelles,
Du poids fatal les seuls vainqueurs !
Á vous le jour sans ombre et l’air, à vous les ailes
Qui font planer les yeux aussi haut que les cœurs ! »
Sully Prudhomme – Les Oiseaux

« Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; cœurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, ils disent toujours : – Allons ! »
Charles Baudelaire – Le Voyage

- BAUDELAIRE, Charles – Invitation au voyage
- LA FONTAINE, Jean (de) – Le Loup et le Chien
- VERHAEREN, Émile – Le Voyage
- BAUDELAIRE, Charles – Parfum exotique
- VAN LERBERGHE, Charles – De mon mystérieux voyage
- RICHEPIN, Jean – Oiseaux de passage
- RIMBAUD, Arthur – Ma bohème

Licence Creative Commons

Page vue 832 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIMBAUD, Arthur – Ma bohème (Version 2, Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 2min | Genre : Poésie


Arthur Rimbaud

« – Petit Poucet rêveur, j’égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
- Mes étoiles au ciel avaient un doux frou frou.
Et je les écoutais, assis au bord des routes. [...] »

Licence Creative Commons

Ma bohème.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 186 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DERÈME, Tristan – Bonne Année – RIMBAUD, Arthur – Le Matin des étrennes (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3min | Genre : Poésie


Bonne Année 2019

Vœux de Tristan Derème (1889-1941)
Bonne Année

« Voici la nouvelle année
Souriante, enrubannée,
Qui pour notre destinée,
Par le ciel nous est donnée :
C’est à minuit qu’elle est née.
Les ans naissent à minuit
L’un arrive, l’autre fuit. »

et d’Arthur Rimbaud, Le Matin des étrennes.

ainsi que ces rimes (non lues) anonymes glanées sur Internet

« Dire « oui » au bonheur
Dire « non » à la mauvaise humeur,
Dire « peut être » à l’avenir,
Dire « je ne t’oublie pas » aux souvenirs,
Dire « adieu » au stress,
Dire « pourquoi pas » à la paresse
Dire « j’ai compris » aux erreurs,
Dire « plus jamais » aux jugements de valeur,
Dire « pardon » à la peine,
Dire « bye bye » à la haine,
Dire « heureusement que tu es là » à l’humour,
Dire « pour toujours » à l’amour,
Dire « reste là » à l’envie,
Dire « je t’aime » à la vie ! »

Illustration : Nouvel An 2019 (licence CC0).

Bonne année.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SILVESTRE, Armand – La Vengeance des consonnes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


En pleine fantaisie

Arthur Rimbaud et Paul Arène associés dans une promenade automnale écrite par Armand Silvestre accompagné de sa bien-aimée, En pleine fantaisie : La Vengeance des consonnes, agréable poème en prose, présente Paul Arène cherchant des couleurs pour les consonnes à la façon de Rimbaud dans le fameux sonnet Voyelles. Le récit se termine par une boutade gauloise, non surprenante de l’auteur des Contes irrévérencieux et des Contes pantagruéliques.

Sonnet d’Arthur Rimbaud : Voyelles (1871)

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! »

Illustration : Théophile-Alexandre Steinlen, Printemps (1893).

La Vengeance des consonnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 143 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIMBAUD, Arthur – Ophélie (Poème, Version 3)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3min | Genre : Poésie


John Everett Millais - Ophelia

Ce poème est un des plus beaux d’Arthur Rimbaud. Il reprend le thème de la tragédie de Shakespeare, Hamlet.

Dans cette pièce, Ophélie est amoureuse du prince Hamlet. Le roi de Danemark, son père, a été assassiné par sa femme et l’amant de celle-ci. L’ombre du roi défunt vient hanter son fils et lui demande vengeance. Pour obéir à son père, il simule la folie.
Ophélie est incapable de comprendre et croit que son fiancé est réellement fou. Lorsqu’il l’abandonne, elle devient folle de désespoir et elle se noie « sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles », emmenant avec elle « les fleurs qu’elle cueillit ».

Ophélie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 581 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Poèmes sur le bonheur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Poésie


Vincent van Gogh - Intérieur d'un restaurant

Le bonheur n’est pas le même pour tous les poètes. Il peut résider dans le souvenir du 14 juillet ou dans la grâce de la belle Uranie.

Ces quatre petits poèmes sont de quatre grands auteurs : Musset, Hugo, Rimbaud et Voltaire.

Sur le bonheur, de Musset, Voltaire, Rimbaud Hugo.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 974 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Le Premier Janvier, Quatre Évocations poétiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


Janus

Le nouvel an est une fête d’origine païenne qui vit le jour vers 46 avant notre ère, sous l’impulsion de Jules César qui décida que le 1er janvier serait le Jour de l’An.
Les Romains dédiaient ce jour à Janus, dieu païen des portes et des commencements, qui avait deux visages, l’un vers l’avant, l’autre vers l’arrière.

Pour commémorer le premier janvier 2015 (500ième anniversaire de la montée sur le trône de François Ier, vainqueur à Marignan en septembre 1515), nous vous proposons 4 courts poèmes :

- Victor Hugo (1802-1885), Premier Janvier,
- Arhur Rimbaud (1854-1891), Les Étrennes des orphelins,
- Tristan Derême (1889-1941), Bonne Année,
- Louisa Paulin (1888-1944), La Nouvelle Année.

agrémentés de vœux plutôt humoristiques :

« Que cette année vous soit heureuse ; que la paix, le repos et la santé vous tiennent lieu de fortune. » (Madame de Sévigné)

« Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent. » (Léon Tolstoï)

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. » (Voltaire)

« Tenez, dit l’avare : voici un calendrier neuf, et qu’il vous fasse toute l’année ! » (Jules Renard)

« Je vous apporte mes vœux. – Merci, je tâcherai d’en faire quelque chose. » (Jules Renard)

« Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j’ai été très mécontent de celui de l’année dernière. » (Alphonse Allais)

> Écouter un extrait : Premier janvier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 552 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALLARME, Stéphane – Verlaine – Arthur Rimbaud

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Essais


Henri Fantin-Latour - Le Coin de table (détail) : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

Divagations (1897) comporte la section Quelques Médaillons et portraits en pied où avec Manet, Théodore de Banville, Villiers de l’Isle Adam… voisinent Verlaine et Arthur Rimbaud.

Ces deux « in memoriam » sont écrits par la plume d’un Stéphane Mallarmé dont la prose, aussi ,parfois peut dérouter.

« Paul Verlaine, son génie enfui au temps futur, reste héros.
La Mort, cependant, institue exprès cette dalle pour qu’un pas dorénavant puisse s’y affermir en vue de quelque explication ou de dissiper le malentendu. Un adieu du signe au défunt cher lui tend la main, si convenait à l’humaine figure souveraine que ce fut, de reparaître, une fois dernière, pensant qu’on le comprit mal et de dire : Voyez mieux comme j’étais. » (Verlaine)

Arthur Rimbaud : « Je ne l’ai pas connu, mais je l’ai vu, une fois, dans un des repas littéraires, en hâte, groupés à l’issue de la Guerre – le Dîner des Vilains Bonshommes, certes, par antiphrase, en raison du portrait, qu’au convive dédie Verlaine. « L’homme était grand, bien bâti, presque athlétique, un visage parfaitement ovale d’ange en exil, avec des cheveux châtain clair mal en ordre et des yeux d’un bleu pâle inquiétant. »»

Illustration : Henri Fantin-Latour, Le Coin de table (détail) : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud.

Verlaine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 797 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Arthur Rimbaud :