Livres audio gratuits pour 'Auguste de Villiers de l’Isle-Adam' :


VILLIERS DE L’ISLE ADAM – Auguste (de) – Les Brigands – Impatience de la foule

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Jacques-Louis David - Léonidas aux Thermopyles

Les Contes cruels réunis par Villiers de l’Isle Adam (une vingtaine sur notre site) sont d’une grande diversité. Leur dénominateur commun est, effectivement, la cruauté.

Dans Les Brigands, les bourgeois de deux villages voisins s’entretuent, en se prenant réciproquement pour des brigands. La métamorphose provoquée par la peur chez des petits bourgeois de province, l’attitude symétrique des deux villages, la bêtise des notables de Pibrac semblable à celle des nantis de Nayrac produisent un comique de renversement parfois savoureux… malgré les morts !

Le comique est absent d’Impatience de la foule qui brode sur un épisode de la deuxième guerre médique raconté par Hérodote (La Bataille des Thermopyles). Au Vème siècle avant J C, un envoyé de Léonidas arrive à Sparte pour raconter l’héroïque résistance des soldats spartiates, mais il est lynché par la foule qui croit qu’il a fui et vient annoncer une défaite honteuse.

Donc les deux contes ont pour sujet les conséquences sanglantes d’une erreur d’interprétation des faits…

Trois des Contes cruels d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam…

Les Brigands.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 066 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – La Maison du bonheur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 31min | Genre : Philosophie


Auguste de Villiers de L'Isle-Adam - La Maison du bonheur, illustration par Armand Rassenfosse

Avec La Maison du bonheur au style proche de celui de son ami Mallarmé, Villiers de l’Isle-Adam nous offre un récit étrange, à classer parmi les contes ou la philosophie…
Cette maison idéale isolée est très spéciale : « La solennité, le silence de cette habitation sont doux et inquiétants comme le crépuscule. Là, c’est un tel isolement des choses ! – Un rayon de l’Occident, sur les fenêtres – empourprées tout à coup – de la blanche façade, – la chute d’une feuille qui, de la voûte d’une allée, tombe, en tournoyant, sur le sable, – ou quelque refrain de pêcheur, au loin, – ou telle fuite plus rapide des nuages de mer, – ou la senteur, soudain plus subtile, d’une touffe de roses mouillées qu’effleure un oiseau perdu, – mille autres incidences, ailleurs imperceptibles, semblent, ici, comme des avertissements tout à fait étranges de la brièveté des jours. »

Elle est habitée par un couple extraordinaire :
« On eût dit d’éternels enfants, destinés à mourir comme les oiseaux s’envolent et que le lis du matin serait la seule fleur oubliable sur leurs chastes tombes.
Mais ils étaient prédestinés à vivre, – et l’Humanité est venue avec ses luttes et ses stupeurs.
[...]
Elle ni lui n’étaient, en effet, du nombre de ces esprits-créateurs, trempés de manière à tenir tête fût-ce au scandale de toute l’Humanité et dont le fulgurant souffle d’infini refoulerait les plus rugissantes rafales : ce n’étaient que deux exquises intelligences, merveilleusement douées, – que cette qualité d’épreuve fit fléchir, comme deux fleurs sous la pluie. »
L’amour est présenté dans La Maison du bonheur comme une divine attirance entre deux êtres prédestinés l’un à l’autre dans l’existence antérieure et qui se trouvent sur cette terre ; c’est le mystique hymen de deux âmes sœurs. La possession charnelle en est exclue. Ce Sentiment éternel préexiste à la vie terrestre et lui survit ; la mort d’un des deux ne détruit pas pour le survivant les liens qui l attachaient au défunt.
Ce rêve de perfection ne laisse pas le lecteur indifférent…

La Maison du bonheur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 179 119 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – L’Intersigne

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Contes


L'Intersigne, illustration de Armand Rassenfosse

« La conversation tomba sur un sujet des plus sombres : il était question de la nature de ces coïncidences extraordinaires, stupéfiantes, mystérieuses, qui surviennent dans l’existence de quelques personnes. »

Le narrateur a un songe qui l’étonne… Les faits lui prouvent, plus tard, que son rêve était prémonitoire.
L’Intersigne, un des nombreux Contes cruels (une trentaine déjà publiée sur notre site) de Villiers de L’Isle-Adam est l’illustration vécue de cette définition :
« Les intersignes annoncent la mort. Mais la personne à qui se manifeste l’intersigne est rarement celle que la mort menace. Si l’intersigne est aperçu le matin, c’est que l’événement annoncé doit se produire à bref délai (huit jours au plus). Si c’est le soir, l’échéance est plus lointaine ; elle peut être d’une année et même davantage. Personne ne meurt sans que quelqu’un de ses proches, de ses amis ou de ses voisins, n’en ait été prévenu par un intersigne. Les intersignes sont comme l’ombre, projetée en avant, de ce qui doit arriver.
Si nous étions moins préoccupés de ce que nous faisons ou de ce qui se fait autour de nous en ce monde, nous serions au courant de presque tout ce qui se passe dans l’autre. »

Un des Contes cruels d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam…

L’Intersigne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 769 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – Le Socle de la statue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Depute

Villiers de l’Isle-Adam se livre à une violente attaque des méthodes des députés trompant la crédulité publique au moyen de mots astucieusement arrangés.

Extraits de la confession de Gambade fils, député de Paris :
« Quant à émettre des « idées » dans mes discours… J’ai là un vieux solde (laissé au rebut, et pour compte, par d’anciennes Chambres), de mots de sept et huit syllabes : environ deux cent cinquante-sept ; par exemple, les mots : gouvernemental, constitutionnel, parlementarisme, concordataire, dans cette enceinte, etc. Enfin, DEUX CENT CINQUANTE-SEPT. J’ai mis dix-huit mois à les recueillir dans tous les discours qui ont « porté » à cause, uniquement, qu’ils étaient émaillés de ce vocable. J’affirme qu’il suffit de les écrire un à un, sans se presser, sur de petits bouts de papier, tous les deux cent cinquante-sept, puis de les jeter dans un chapeau et de les remuer ensuite, d’une main légère, pour qu’ils donnent des combinaisons de phrases à perte de vue, sans qu’il soit besoin d’aucune idée autre que celles qu’ils ont l’air de représenter par eux-mêmes. [...] Plus on émet d’idées, plus on s’émiette ! Moins donc on paraît sérieux, puisque on se livre dans ses idées, chacune d’elles semblant donner notre mesure !!! Donc, JAMAIS d’idées ! [...] N’ayant pas le temps de discuter avec la niaiserie publique, je suis déterminé à être en paroles, toujours et quand même, de son avis. »
Il est vrai qu’un siècle a passé et que les 257 mots ont pu changer (« Concordataire » a disparu, par exemple, mais « solidarité » a du succès…).

Le Socle de la statue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 665 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE ADAM, Auguste (de) – La Reine Ysabeau

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Isabeau de Bavière

De nombreux Contes cruels de Villiers de l’Isle Adam, sont déjà sur le site.
« Vers 1404, Ysabeau, femme du roi Charles VI, régente de France, habitait, à Paris, l’ancien hôtel Montagu, sorte de palais plus connu sous le nom de l’hôtel Barbette.
Là se projetaient les fameuses parties de joutes aux flambeaux sur la Seine ; c’étaient des nuits de gala, des concerts, des festins, enchantés tant par la beauté des femmes et des jeunes seigneurs que par le luxe inouï que la cour y déployait. »

Un des Contes cruels d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam…

La Reine Ysabeau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 597 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – L’Agence du Chandelier d’Or

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Contes


Divorce

En 1884 le divorce est rétabli en France, mais « la récente loi, votée à plaisir par les deux Chambres, a précisé, dans un article additionnel, que « la femme légitime, surprise en flagrant délit d’inconstance, ne pourrait épouser son complice. » Ce fort spirituel correctif avait singulièrement attiédi l’enthousiasme avec lequel un grand nombre de ménages modèles avaient accueilli, d’ensemble, la nouvelle inespérée. »
Avec L’Agence du Chandelier d’Or, Villiers de l’Isle-Adam invente, dans un style comique et ironique, une profession pour détourner la loi. Cette agence « entreprend la location de Roméos de fantaisie, de simili-séducteurs, lesquels se chargent, moyennant quelques futiles billets de banque, de se laisser prendre en un flagrant délit d’adultère fictif, avec celles qu’ensuite les amants réels épouseront, tranquillement, un temps moral après l’esclandre. »
Ainsi « le major Hilarion des Nénufars a trouvé le biais pratique si désiré des mécontentes. Grâce à son éclairé savoir-faire, l’Agence du Chandelier d’Or s’est organisée : elle a conquis, dès son aurore, la vogue du Tout-Paris élégant : y recourir sera, pour les mondaines, le suprême du pschuttisme, cet automne. »

L’Agence du Chandelier d’Or.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 944 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE ADAM, Auguste (de) – Le Convive des dernières fêtes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Contes


Bourreau

Le Convive des dernières fêtes, un des vingt-huit Contes cruels, presque tous publiés sur le site, de Villiers de l’Isle Adam est à rapprocher, pour le thème, du Secret de l’échafaud.

« La privation du diplôme de Tortionnaire-en-chef du globe l’a plongé dans une mélancolie noire. Figurez-vous les rêveries de Torquemada ou d’Arbuez, des ducs d’Albe ou d’York. Sa monomanie s’empire de jour en jour. Aussi, toutes les fois qu’il se présente une exécution, en est-il averti par des émissaires secrets – avant les gentilshommes de la hache eux-mêmes ! Il court, il vole, il dévore la distance, sa place est réservée au pied de la machine. »

Un des Contes cruels d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam…

Le Convive des dernières fêtes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 377 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE ADAM, Auguste (de) – Catalina – Sagacité d’Aspasie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Python

Ces deux histoires insolites sont extraites des Derniers Contes.

En écoutant Catalina soyez attentifs à ce passage :
« J’apporte au Musée zoologique de Madrid des collections d’oiseaux-mouches, pareils à de petites pierres précieuses incrustées d’ailes ; puis des oignons de grandes orchidées du Brésil, fleurs futures, dont les couleurs et les capiteux parfums sont l’enchantement et la surprise des Européens ; puis… un trésor, mon ami !… je te ferai admirer l’objet ! — Un splendide rutilant, et… (il vaut au moins six mille francs !…)
Il s’arrêta, puis se penchant à mon oreille.
— Devine ! Ah ! ah ! devine ! ajouta-t-il d’un ton bizarre. »

Villiers de l’Isle-Adam, dans Sagacité d’Aspasie, s’amuse à broder sur les prodigalités et les folies d’Alcibiade, en particulier sur l’achat d’un chien magnifique qui lui avait coûté très cher et auquel il avait coupé la queue, quand Athènes eut fini de l’admirer, pour qu’on en parlât encore après sa mort.

Catalina.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 967 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Auguste de Villiers de l’Isle-Adam :