Livres audio gratuits pour 'Autriche' :


RILKE, Rainer Maria – Sur le poète

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Essais


Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke est décédé en 1926, mais Sur le poète n’est publiable en français que depuis 2017.

Le texte et cette conclusion peuvent laisser le lecteur perplexe…

« Je ne sais comment cela se fit, mais soudain cette image me fit comprendre la situation du poète, sa place et son efficacité dans le temps. Je sus que l’on pouvait tranquillement lui disputer toutes les positions, hors celle-là.
Mais là il fallait qu’on le tolérât. »

Traduction : Maurice Betz (1898-1946).

Illustration : Paula Modersohn-Becker, Portrait de Rainer Maria Rilke (1906).

Sur le poète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 705 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RILKE, Rainer Maria – Les Cahiers de Malte Laurids Brigge

Donneuse de voix : Brigitte84 | Durée : 7h 52min | Genre : Essais


Rainer Maria Rilke

Arpentant les rues de Paris, le jeune danois Malte Laurids Brigge laisse vagabonder ses pensées et ses souvenirs au fil de ses déambulations et de ses rencontres. Écrit sous forme d’un journal intime, présentant plusieurs traits en commun avec Rainer Maria Rilke lui-même, le héros s’avère une sorte de double lyrique et idéalisé de l’écrivain.

Organisé en deux cahiers, sans chapitres, nous avons fait le choix de découper ce journal par thèmes, nommés par des mots clés.

Traduction : Maurice Betz (1898-1946).

> Écouter un extrait : 01. Paris – Hôpital – Mort.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 757 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – Chane Levitz

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Nouvelles


Chane Levitz

Cette courte, légère et juive nouvelle est parue dans la Bibliothèque universelle et revue suisse en 1889.

Le début : « Le vieux Salomon Cohen était un vrai aristocrate juif. Il était riche, et descendait d’une des plus nobles familles israélites. Il n’y avait pas de gentilhomme en Europe dont l’arbre généalogique fût comparable au sien. Il ne s’occupait pas d’affaires. Il trouvait inconvenant de fréquenter une société ou un théâtre, et même le jour du sabbat, on ne le voyait jamais sur la promenade. La seule occupation digne d’un homme était, selon lui, la prière et l’étude du Talmud. Il aurait été très content si son fils unique Tobie avait voulu se faire rabbin, mais celui-ci avait appris l’allemand et le français ; il avait lu plus d’un de ces livres pour lesquels son père professait le plus grand dédain, et s’occupait même de sciences naturelles. »

Traduction anonyme (1889).

Chane Levitz.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 159 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Léopold (von) – Récits galiciens : scènes du ghetto

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Récits galiciens : scènes du ghetto

Cette cocasse et cruelle nouvelle a été publiée dans la Bibliothèque universelle suisse en 1879.

Le début : « Un jour de deuil pour Israël, un jour qui provoqua dans les rues juives de la capitale galicienne un tumulte inouï, ce fut celui où l’on publia l’édit de l’empereur Joseph II, ordonnant aux juifs d’adopter immédiatement des noms de famille. Ce fut comme par un incendie. Tous ces êtres craintifs qui nichaient amoncelés dans d’étroites maisons de bois, souvent plusieurs familles dans une chambre, séparées seulement par une mince cloison, venaient se rassembler en un groupe épais, criant et gesticulant avec violence, selon l’usage juif. Lorsque, à bout de plaintes et de protestations, on se fut décidé à se soumettre au décret de l’empereur, l’ambition commença à fermenter sous les caftans les plus modestes, et, toutes ces têtes serrées dans des streimiks, dans des diadèmes on des foulards, commencèrent à travailler, à rêver les plus beaux noms, des noms bien agréables à l’oreille. »

Traduction anonyme (1879).

Récits galiciens : scènes du ghetto.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 208 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Léopold (von) – Nazariouschka (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Nazariouschka

Cette courte nouvelle russe a été publiée dans la Revue bleue en 1887.

« Je me demandai : d’où vient chez le peuple russe cet héroïsme, ce sentiment du devoir, ce caractère spartiate ? Aucun Lycurgue pourtant ne lui a dicté ses lois. Lorsque, écoliers, nous lisions Plutarque, nous nous jurions d’accomplir un jour des actes dignes d’un Léonidas ou d’un Horace Coclès ; mais ces gens simples qui ordinairement ne savent ni lire ni écrire, où donc ont-ils appris l’héroïsme ? Qui leur sert d’exemple ? »

Traduction anonyme (1887).

Nazariouschka.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 421 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – La Tante sourde (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


La Tante sourde.gif

Cette délicieuse nouvelle d’amour de Leopold von Sacher-Masoch (1835-1895) a été publiée dans La Revue universelle illustrée en 1880.

« – Mais, ma tante, deux amoureux ont à se dire bien des choses qui ne sont pas destinées à être entendues par les oreilles d’une tante, fût-ce une tante aussi bonne que vous. En votre présence, Ter Borch sera mal à l’aise, il manquera de courage pour me faire les doux aveux que j’attends de lui.
- Si ce n’est que cela, ma chère petite, tu lui diras que tu as une tante sourde, sourde comme un pot, et que vous pourrez causer sans la moindre gêne. »

Traduction anonyme (1888).

La Tante sourde.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 488 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHLER, Caroline – Agathoclès, ou Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 15h 42min | Genre : Romans


Agathoclès

Caroline Pichler (1769-1843) était une romancière nationaliste autrichienne. Elle naquit à Vienne de Hofrat Franz von Greiner. En 1796, Caroline épousa Andreas Pichler, un fonctionnaire gouvernemental. Pendant de nombreuses années son salon fut le centre de la vie littéraire dans la capitale autrichienne, où elle décéda en 1843.

Ses premières œuvres, Olivier, d’abord publiée anonymement (1802), Idyllen (Idylles, 1803) et Ruth (1805), bien que déployant un considérable talent, étaient immatures. Elle trouva ses marques avec le roman historique, et le premier de ses romans de cette catégorie, Agathoclès (1808), une réponse à l’attaque d’Edward Gibbon sur ce héros dans son History of the Decline and Fall of the Roman Empire (Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain), atteint une grande popularité.

- Tome 01,
- Tome 02,
- Tome 03,
- Tome 04.

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).


Page vue 8 120 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHLER, Caroline – Agathoclès, ou Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Tome 4)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 27min | Genre : Romans


Agathocles4.gif

Suite et fin des Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Tome 4/4).

Extrait : « Que la-nature, des lois, la religion même aient donné le premier rang à l’homme, qu’il ait sur la femme des droits (dont bien des esprits grossiers abusent), c’est sur quoi je ne veux pas disputer ; mais la réunion de deux êtres intelligens, sentant et pensant de même, forme un ensemble de bonheur et de perfection, lorsqu’ils tendent au même but et s’aident mutuellement pour y parvenir ; la seule différence de leur sexe met de la diversité dans leurs devoirs et dans leurs actions , et s’il y en a dans les caractères, s’il leur arrive d’être en dispute , qui décidera lequel des deux doit céder ? Sera-ce l’usage reçu de la prééminence de l’homme ? la femme sera donc constamment la partie opprimée, et elle aura tort lors même qu’elle aurait raison ? sera-ce la vérité et la justice ? mais comment savoir de quel côté elles sont, lorsque chacun d’eux envisage la chose sous un point de vue différent, et soutient son opinion par des argumens d’égale force ? — L’amour, oui, l’amour seul peut les accorder, et toujours il y réussit ; il rapproche les esprits par mille moyens, il nous montre le point de vue sous lequel l’objet aimé envisage le monde et les choses, comme le plus juste ; il nous rend cher ce qu’il aime ; et sans sacrifice, sans qu’il soit question de céder, la volonté des deux n’en fait plus qu’une. »

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).

> Écouter un extrait : Chapitre 80.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 700 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Autriche :