Livres audio gratuits pour 'Belgique' :


KOWKA – Hognoul, ou Voyage en Chine

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8min | Genre : Contemporains


Hognoul, ou Voyage en Chine

« Moi par contre c’était l’étalage à la Prévert qui me fascinait. Les outils biscornus aux formes étranges à l’usage depuis longtemps oublié, les livres de tout format, aux couvertures tristes ou au contraire qui rient, vaisselle bon marché, céramiques et porcelaines mélangées, dépareillées et ébréchées, fumettis, petites bandes dessinées vendues dans les étals de gare et les épiceries. Les souvenirs de voyages exotiques ou des dernières vacances à Palavas-les-Flots, des choses communes et sans histoire comme la toupie offerte par ma tante, les minéraux aux couleurs rutilantes, les coquillages et curiosités inquiétantes. Les vêtements dépareillés, usés et autres fripes joliment décolorées, les gadgets inutiles, les cadeaux publicitaires, les copies du plus mauvais goût, les petites voitures, les pantins dépenaillés et les poupées aux couleurs fanées. Mais jamais nous ne pourrions y retrouver un ami égaré, un amour perdu au mois d’août. »

Hognoul, ou Voyage en Chine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 066 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – L’Ange de Sauze

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 11min | Genre : Contemporains


L'Ange de Sauze

Kowka nous offre ici une évocation poétique de son premier amour, sur les bords de l’Ardèche. « C’était l’endroit où la rivière sortait des gorges sombres et majestueusement trouvait enfin la place pour étaler avec orgueil la beauté des ses eaux. Elle pouvait prendre toutes ses aises au seuil des cette grande plaine qui l’amènerait avec langueur au Rhône. Sur la rive gauche, un hameau de trois quatre maisons, Sauze. »

« Je n’oublierai jamais ce dimanche 29 septembre à Sauze aux environs de dix heures. Le cadre majestueux, mystérieux et la rencontre de cet ange. Tout venait de m’arriver en même temps, le choc esthétique du paysage, celui de mes rêves les plus secrets, le calme de l’eau seulement troublé de temps à autre par un gardon plus hardi que les autres qui sautait hors de l’eau, s’essayant ainsi un court instant à la vie aérienne. L’air charriait les parfums d’eau froide caractéristiques de la rivière, à peine atténués par les senteurs chaudes des herbes aromatiques. Cette jeune fille assise sur son rocher, comme si elle m’attendait, comme si elle m’attendait… »

L’artiste peintre E. Bouvy a dessiné ce croquis pour illustrer L’Ange de Sauze.

L’Ange de Sauze.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA et DEN HAL – Boulevard Saint-Michel

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8min | Genre : Nouvelles


Fontaine et boulevard Saint Michel Paris

Boulevard Saint Michel. Elle : socquettes blanches, jupe très froncée, empesée, en vichy à petits carreaux, couettes à la Sheila. Yeux verts comme ceux de Salammbô, lumineux, pleins de promesses, magnifiques. Lui, jean noir, chemise blanche dépassant d’un léger pull noir. Regard sombre. Ils se croisent. Leurs yeux se rencontrent …

Merci à Christophe Ménager pour l’illustration musicale.

Boulevard Saint-Michel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 429 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – Eva, ou Le Temps Qui Coule

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Vincent Van Gogh - Le Jardin de l'asile à Arles en 1889

« Oui, j’étais allée à cette claire fontaine, l’eau y était si douce, si claire, si parfumée que je m’y étais noyée. L’ivresse m’avait pris au-delà de toute raison, je m’y suis perdue. J’aurais aimé que la rose fût encore au rosier et que tu fus encore à m’aimer. C’est certain, il avait été ma plus belle histoire d’amour. Je sens encore au bout de mes doigts toutes les callosités de sa main qu’il savait rendre si douce, paradoxalement une douceur soyeuse qui me faisait perdre la raison, qui me rend à nouveau folle rien que de l’évoquer.
Le parfum pénétrant, un peu citronné, de la fontaine emplit encore aujourd’hui tout mon esprit. J’en avais bu et la punition fut terrible, c’est comme si j’avais été une agave qui attendait tant d’année pour fleurir et finalement en mourir. »

Eva, ou Le Temps qui coule.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 115 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – Le Franc d’or

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


330px-Premier franc

« Ma naissance fut actée en 1350, sous le règne de Jean le Bon. Je suis le Franc, une superbe pièce d’or frappée au marteau pour payer la rançon du roi de France détenu par les Anglais. Je suis sorti de l’atelier de Paris flambant neuf, brillant, éblouissant, sonnant et trébuchant, fleur de coin comme disent les amateurs
Je ne suis pas très entreprenant mais paradoxalement je suis un insatiable curieux et, je l’avoue, un rien peureux. »

Le Franc d’or.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 702 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – Le Kakémono

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Atelier Hishikawa, peintre anonyme du 17ème siècle

Cette nouvelle se passe au Japon.

L’auteur est séduit par un magnifique kakémono suspendu au mur de sa chambre. Et les souvenirs affluent…

À la fin de la version texte, il y a l’explication de certains mots.

Le Kakémono.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 331 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – Le Banc de Montpellier

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Le Banc de Montpellier

Le Banc de Nice a l’honneur et le plaisir de vous présenter son cousin, le Banc de Montpellier.

« Le banc de Montpellier ravivait régulièrement ce souvenir, il était de la même famille. En fonte, habillé de lattes vertes comme tous les bancs publics occidentaux, je présume. Celui de Montpellier s’appelait « Fonderie de Pont-à-Mousson, breveté SGDG n° 377 », c’était un nom un peu long, mais il le portait bien, il l’affichait d’une écriture élégante, toute en arabesques « modern style », presque ostentatoire, sur sa jambe avant droite si joliment galbée, un peu comme c’est la mode aujourd’hui, comme un tatouage tribal, comme une confirmation d’identité.
- Je suis un banc public, un vrai, pas une imitation pour jardin privé ou un seuil de maison.
Il était fièrement campé, de ses quatre pieds, sur des blocs de béton émergeant à peine du feutre, verdâtre par endroits, formé par les aiguilles du grand cèdre bleu du Liban qui le surplombait de toute sa majesté. Il avait une forme très confortable : le devant légèrement relevé et le haut du dos, lui, légèrement incurvé vers l’arrière. Les reins trouvaient leur place, directement, sans chercher. On devrait donner des prix aux meilleurs concepteurs d’objets utilitaires. »

Le Banc de Montpellier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 622 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – L’Homme du vieux mas

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Jules-Bastien Lepage - Rural Love

Cette nouvelle est une de mes préférées. Rarement, un écrivain m’a émue à ce point en chantant ma terre natale. Un chaleureux merci, Kowka ! L’enregistrement a été un véritable moment de bonheur pour moi.

« Une parcelle de vigne vert tendre précédait un petit mas assoupi, écrasé par le soleil, adossé à une garrigue au parfum de térébinthes, très dense, sombre, à la végétation luxuriante, bien différente de celle du chemin emprunté jusque là. Cet espace ouvert avait quelque chose de fascinant d’où émanait une impression féerique. Les couleurs étaient plus foncées, plus soutenues, plus froides aussi, un peu comme si elles venaient d’un autre monde. »

L’Homme du vieux mas.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 354 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Belgique :