Livres audio gratuits pour 'Belgique' :


EEKHOUD, Georges – Partialité

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


La Campine

Eekhoud, dans cette autre nouvelle extraite du Cycle patibulaire, nous entraîne en Campine où se situait aussi le Moulin-horloge des travailleurs semblables à des forçats.

Partialité relate, dans un style souvent poétique, ses souvenirs et ses pensées lors d’une promenade avec sa bien-aimée au milieu d’une population hostile.

« Et, brusquement, de tomber sur un attroupement de jeunes blousiers, campés sous un tilleul centenaire pour voir défiler leurs savoureuses paroissiennes, avant de se répandre dans les estaminets…

C’était eux :
Les patauds très entreprenants, ennemis jurés de la ville et des œuvres urbaines, les gaillards exubérants, mais sans aucune urbanité, les réfractaires que nous signalaient, depuis des heures, à la suite du cuistreux journal, le ciel bougon, la campagne haletante, la pluie trop tiède et les sèves exaltées. »

« Plutôt troublé que gêné, sans la moindre rancune contre ces rustauds, je m’abstins de te parler de l’incident, craignant autant d’épiloguer sur leur licence, que d’avouer ma blâmable partialité à leur égard. »

Le mot-titre est lâché…

Partialité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 543 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAXHELET, Arthur – Trois Nouvelles de Wallonie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 51min | Genre : Nouvelles


Arthur Daxhelet

Pourquoi Arthur Édouard Marie Daxhelet (1865-1927) écrivain, essayiste et poète belge que seuls les Wallons connaissent bien ? Parce que professeur de rhétoriques française et latine il fut directeur général de l’Administration des Beaux-Arts, des Lettres et des Bibliothèques publiques et qu’il nous a laissé, entre autres, les Nouvelles de Wallonie, souvenirs personnels rédigés dans un style plaisant.

Pour apprécier le conte La Fiancée du Nuton, il vaut mieux savoir que « lutin » et « nuton » sont à peu près synonymes : « Le lutin est une créature humanoïde nocturne de petite taille, issue au sens strict du folklore et des croyances populaires de certaines régions françaises comme le Berry, la Normandie et la Picardie. Les Ardennes et la Wallonie connaissent un génie domestique très proche sous le nom de nuton. » (Wikipédia)

Le Charmeur de rats, sorcier assassin, fut connu de l’auteur :
« Le « charmeur de rats » devint ainsi une puissance dans le canton : on le craignait. Je n’ai pas oublié la terreur qu’il nous inspirait quand, enfants, nous voyions son grand corps osseux se silhouetter au tournant d’un chemin ou que, soudain, surgissait au-dessus des haies, sa figure ridée avec les mèches débandées de ses cheveux blancs et ses yeux aux regards durs et méchants. »

Quel charmant fouilleur archéologue était Armand Orban, le héros de Spécialité, vieil ami du narrateur :
« Avec sa tête à la Flaubert, allongée sur un cou long, avec sa figure émaciée, où se campe un nez busqué et se hérisse une forte moustache aux extrémités pendantes, avec ses grands yeux – tantôt fulgurants, tantôt singulièrement doux en leurs orbites profondes, – il semble être un vieux Gaulois soudainement évoqué de la tombe. »

> Écouter un extrait : La Fiancée du Nuton.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 793 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMONNIER, Camille – L’Homme qui tue les femmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


L'Homme qui tue les femmes, illustration de Théophile-Alexandre Steinlen

Soixante dix volumes sont à mettre au compte de l’écrivain belge Camille Lemonnier (1844-1913). On l’a surnommé le « Zola belge » et c’est à ce titre de remarquable styliste naturaliste que nous publions Le Tueur de femmes, mémoire de l’assassin, car l’histoire affreuse de ce tueur en série est effrayante et n’est pas recommandée à des « âmes sensibles ».

« Personne jamais ne s’avisa de soupçonner dans le petit quadragénaire rassis et maladif dont la ponctualité et les notoires bonnes mœurs m’avaient conquis l’estime du quartier, et presque riche, nanti de rentes, honnêtement voué aux pratiques droites – je le dis sans ironie, bien que la plus cruelle ironie semblerait à peine justifier un pareil langage, – non, personne ne soupçonna « l’Homme qui tue les femmes ».
Cet homme, c’est moi pourtant. »

L’Homme qui tue les femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 328 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

EEKHOUD, Georges – Le Tatouage – Le Moulin-horloge

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Le Tatouage

Ces deux nouvelles du Cycle patibulaire, comme les cinq déjà publiées, montrent la profonde sympathie qu’Eekhoud éprouve pour les exclus et les parias de la société : déclassés, chômeurs, vagabonds, criminels et homosexuels.

Le Tatouage témoigne de la mauvaise réputation, en 1895, de ce genre d’ornementation et aussi de la réprobation populaire de l’homosexualité :
« En le contemplant de plus près, je m’aperçus que la poitrine, le dos et les bras du jeune gars étaient complètement tatoués de curieux et grossiers emblèmes, de devises en langues et en argots divers qui le tigraient de leurs rébus et de leurs hiéroglyphes. »

Le Moulin-horloge est l’étrange description, au style parfait de poème en prose, d’un moulin, situé « à Merxplas, là-bas, tout au fond de la Campine » (aux environs d’Anvers), que des malheureux, tels des forçats, actionnent :
« Il y a cinq ans, je vis ce moulin-horloge, et depuis, ne parviens pas à l’oublier, et depuis, mon pain pétri de farine peu suspecte a contracté une indélébile amertume de larmes et de sueur ; et depuis, toutes mes heures sonnent au cadran des irréguliers, et comme une épave, je flotte à la dérive… Je sais un moulin sinistre que desservent d’incompatibles moulants maillotés de gris terreux et de fauve comme des bêtes puantes… Je sais un moulin broyant le pain de l’infamie, je sais une horloge aux rouages de chair pantelante, aux mouvements saccadés comme un spasme. Horloge et moulin ne font qu’un…
Le moulin-horloge marque une heure exclusive à des trappistes involontaires. On les a parqués et numérotés, ils sont plus de deux mille. »

Le Tatouage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 376 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BUYSSE, Cyriel – La Fausse Pièce de cinq francs

Donneuse de voix : Irma | Durée : 31min | Genre : Contes


cinq francs

L’écrivain belge Cyriel Buysse nous raconte, dans cette nouvelle écrite en français pour La Revue de Hollande, une journée mémorable vécue par Théophilke et Deeske. Ces deux compères, jamais un sou en poche, disposent un dimanche d’une pièce de cinq francs. Bien qu’elle s’avère vite être fausse, les deux amis passent – grâce à cette pièce – le meilleur jour de leur vie…

La Fausse Pièce de cinq francs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 309 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEMOLDER, Eugène – Le Jardinier de la Pompadour

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 40min | Genre : Romans


Eugène Demolder - Le Jardinier de la Pompadour

Nous retrouvons aujourd’hui la Pompadour, plus belle et plus séduisante que jamais. Ce roman, très poétique et débordant de fleurs, peint cependant une vie de la Marquise très romancée.

Une version, beaucoup plus conforme à la vérité historique, se trouve sur le site : La Marquise de Pompadour par Émile Gaboriau ainsi qu’une autre version, romanesque elle aussi, de Michel Zévaco, La Jeunesse de Madame de Pompadour.

Les audio lecteurs qui ont la chance de posséder un jardin de fleurs trouveront dans ce texte de précieux conseils, donnés par les Jardiniers du Roi eux-mêmes.

« Martine revint avec une gravure qu’elle déroula.
– Elle ! s’écria Jasmin.

C’était la Pompadour en « belle Jardinière », portant sur la tête un chapeau de paille, au bras gauche un panier de fleurs, de la main droite une branche de jacinthe.
Buguet prit l’estampe :
– J’ose la contempler devant toi, Martine. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 176 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BUYSSE, Cyriel – Souvenir de jeunesse

Donneuse de voix : Irma | Durée : 16min | Genre : Contes


Pierre-Auguste Renoir - Le Jardin des Colettes (1909)

Cyriel Buysse (1859-1932) était un écrivain naturaliste belge d’expression flamande. Son style est souvent comparé à celui de Guy de Maupassant. Bien qu’élevé en français, comme c’était la coutume à l’époque dans les familles belges aisées, il écrivit la plupart de ses œuvres en néerlandais. Une des rares exceptions est le conte naturaliste et nostalgique Souvenir de jeunesse, qu’il a composa en français, en 1916, pour le magazine La Revue de Hollande.

Souvenir de jeunesse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 875 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VAN LERBERGHE, Charles – Sélection surnaturelle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Mots

Étrange fiction, cette Sélection surnaturelle (1905) : Les Aventures merveilleuses du Prince de Cynthie et de son serviteur Saturne que l’on doit à l’écrivain symboliste belge Charles Van Lerberghe.

Un Prince se meurt parce qu’il ne trouve pas de paroles qui lui plaisent pour épancher son âme. Son valet Saturne lui fait une proposition :
« Voici, maître, je vous amènerai tous les mots que Dieu a créés à son image et à sa ressemblance, et dont les formes diverses vivent sur la lune. Je les rangerai autour de vous en un grand cercle, et vous vous tiendrez au milieu, ainsi que le soleil se tient au milieu des planètes. Alors, au son de ma flûte, je les ferai tourner, et vous jetterez sur chacun d’eux, tour à tour, le rayon de votre âme ; ainsi vous découvrirez ceux qu’elle cherche. [...] Je construirai un grand bateau d’ivoire et j’y amènerai tous les mots, afin qu’ils soient toujours en votre présence et ne vous échappent pas. »
Les mots (noms, adjectifs, verbes, adverbes) embarqués sur cette nouvelle arche de Noé, le prince se débarrasse des plus encombrants et n’en gardera qu’un seul…

Sélection surnaturelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 400 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Belgique :