Livres audio gratuits pour 'Bernard' :


VERNE, Jules – Gil Braltar

Donneur de voix : Bernard | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Gil Braltar

Gil Braltar est une courte nouvelle humoristique parue tout d’abord dans un numéro du Petit Journal de 1887 avant d’être reprise la même année à la suite du Chemin de France chez l’éditeur Hetzel.

Dans ce récit, Jules Verne, facétieux, lance quelques coups de griffes à l’encontre de la politique très colonialiste du Royaume-Uni et ose même un jeu de mots dans le nom du général anglais, lorsque celui-ci est prononcé « à la française ». Les amateurs de calembours apprécieront !

« Il dormait bien, le général Mac Kackmale, sur ses deux oreilles, plus longues que ne le comporte l’ordonnance. Avec ses bras démesurés, ses yeux ronds, enfoncés sous de rudes sourcils, sa face encadrée d’une barbe rêche, sa physionomie grimaçante, ses gestes d’anthropopithèque, le prognathisme extraordinaire de sa mâchoire, il était d’une laideur remarquable, – même chez un général anglais. »

Illustration : Gil Braltar, par Georges Roux (1887).

Gil Braltar.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 504 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Un hivernage dans les glaces

Donneur de voix : Bernard | Durée : 2h 25min | Genre : Nouvelles


Un hivernage dans les glaces

Un hivernage dans les glaces est une nouvelle de jeunesse de Jules Verne éditée dans le Musée des familles en mars et avril 1855, puis reprise aux éditions Hetzel en 1874 dans le recueil Le Docteur Ox, avec un texte remanié et des illustrations d’Adrien Marie.

Le vieux capitaine Jean Cornbutte met sur pied une expédition pour retrouver son fils Louis et plusieurs marins disparus au large du Groenland au cours d’un sauvetage en mer.
« – Je vais rapidement décharger mon navire, composer mon équipage et courir à la recherche de mon fils !
- Votre fils est mort ! répondit André Vasling en insistant.
- C’est possible, André, répliqua vivement Jean Cornbutte ; mais il est possible aussi qu’il se soit sauvé. Je veux fouiller tous les ports de la Norwége, où il a pu être poussé, et, quand j’aurai la certitude de ne plus jamais le revoir, alors, seulement, je reviendrai mourir ici. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 136 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHLER, Caroline – Agathoclès, ou Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 15h 42min | Genre : Romans


Agathoclès

Caroline Pichler (1769-1843) était une romancière nationaliste autrichienne. Elle naquit à Vienne de Hofrat Franz von Greiner. En 1796, Caroline épousa Andreas Pichler, un fonctionnaire gouvernemental. Pendant de nombreuses années son salon fut le centre de la vie littéraire dans la capitale autrichienne, où elle décéda en 1843.

Ses premières œuvres, Olivier, d’abord publiée anonymement (1802), Idyllen (Idylles, 1803) et Ruth (1805), bien que déployant un considérable talent, étaient immatures. Elle trouva ses marques avec le roman historique, et le premier de ses romans de cette catégorie, Agathoclès (1808), une réponse à l’attaque d’Edward Gibbon sur ce héros dans son History of the Decline and Fall of the Roman Empire (Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain), atteint une grande popularité.

- Tome 01,
- Tome 02,
- Tome 03,
- Tome 04.

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).


Page vue 7 004 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHLER, Caroline – Agathoclès, ou Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Tome 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 4h 18min | Genre : Romans


Agathoclès

Dans La Revue des romans parue en 1839, Pierre Augustin Eusèbe Girault de Saint-Fargeau présentait ainsi Agathoclès :
« C’est une époque bien digne de considération que celle où le vieux polythéisme, croulant de toute part, disputait encore l’empire du monde au christianisme prêt à s’établir sur ses ruines. Deux écrivains, dans ces derniers temps, ont imaginé de retracer cette époque : M. de Châteaubriand dans les Martyrs, et Mme de Pichler dans Agathoclès. Les deux ouvrages diffèrent absolument par le genre : l’un est une épopée en prose à la manière de Télémaque ; l’autre est un simple roman en forme épistolaire. Mais outre les rapports accessoires que l’identité d’objets a dû produire naturellement entre les deux compositions, il existe entre la fable de l’un et la fable de l’autre des ressemblances capitales. Dans les Martyrs, une païenne se convertit à la foi chrétienne qui est celle de son amant ; dans Agathoclès, un païen, amant d’ une chrétienne, embrasse la religion de sa maîtresse. Dans les deux ouvrages, les deux amants sont les principaux personnages ; dans les deux ouvrages, l’amant est un des principaux appuis du christianisme, devient personnellement odieux au féroce Galérius, et, par suite de cette haine, est condamné à périr, s’il ne sacrifie aux dieux. Eudore meurt dans le cirque sous la dent d’un tigre ; Agathoclès était réservé au même supplice, mais, par une faveur spéciale, cette peine est commuée en celle de la décollation. – L’amour et la religion forment, pour ainsi dire, par moitié le sujet d’Agathoclès, s’y partagent le mérite d’intéresser, et quelquefois y sont fondus ensemble de manière à se fortifier l’un l’autre par les impressions diverses qu’ils produisent. L’amour et la religion sont mêlés dans la destinée d’Agathoclès et de Larissa ; ils règlent aussi en commun la destinée de deux autres amants, Florianus et Valérie. L’amour seul fait le sort d’un autre couple, moins touchant sans doute, mais plus brillant, le sort de Tiridate et de Sulpicie, que les sentiments de tendre amitié qu’ils professent pour Agathoclès et Larissa rattachent à l’intérêt principal. La belle et séduisante Calpurnie est un personnage fort piquant ; amie dévouée de Sulpicie, ayant pour Agathoclès dans le fond du cœur une passion qu’elle ignore ou qu’elle dissimule longtemps, faisant des folies pour prouver son amour quand elle ne peut plus se le cacher à elle-même, et lorsqu’enfin elle apprend que cet amour ne peut être partagé, accablant des marques de sa générosité et son insensible amant et l’heureuse rivale qu’il lui a préférée. Les autres personnages secondaires sont mus par différents sentiments, tels que l’ambition, la jalousie, la haine ; et les effets de ces passions coupables ont une influence plus ou moins forte, plus ou moins directe, sur la destinée des deux principaux personnages.
Le roman d’Agathoclès est celui des ouvrages de Mme Pichler qui a le plus contribué à la gloire de l’auteur ; il parut à la même époque que les Martyrs, et quoiqu’il n’égale pas l’ouvrage de M. de Châteaubriand, il lui fut comparé ; ce qui est déjà un grand honneur pour l’auteur. »

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).

Illustration : Peinture numérique de Daniel Luttringer.

> Écouter un extrait : Livre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 239 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Les Forceurs de blocus

Donneur de voix : Bernard | Durée : 2h 9min | Genre : Nouvelles


Les Forceurs de blocus

Les Forceurs de blocus est une longue nouvelle de Jules Verne, publiée en 1865.
L’action se déroule durant la guerre de Sécession en 1862. James Playfair est capitaine, mais aussi négociant dans une entreprise familiale d’importation textile à Glasgow. Cette dernière souffre de la pénurie de coton provoquée par la guerre entre les états du Nord et ceux du Sud des États-Unis.
Playfair décide alors d’armer un bâtiment extrêmement rapide afin de forcer le blocus de Charleston et faire parvenir aux Confédérés une cargaison d’armes à échanger contre du coton à bon prix.

« Cependant les mieux informés, ou ceux qui se prétendaient tels, s’accordaient à reconnaître que ce steamer allait jouer un rôle dans cette guerre terrible qui décimait alors les États-Unis d’Amérique. Mais ils n’en savaient pas davantage, et si le Delphin était un corsaire, un transport, un navire confédéré ou un bâtiment de la marine fédérale, c’est ce que personne n’aurait pu dire. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 344 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ERCKMANN-CHATRIAN – Les Trois Âmes

Donneur de voix : Bernard | Durée : 45min | Genre : Contes


Erckmann-Chatrian

Inséré désormais dans le recueil Les Contes Fantastiques, Les Trois Âmes est une courte prose qui fut publiée pour la première fois en 1859 dans la revue Le Figaro. L’histoire met en scène un maniaque, Wolfgang Scharf, qui tente de découvrir le principe de l’âme. Nous sommes ici à mi-chemin entre fantastique et terreur et le duo Émile Erckmann – Alexandre Chatrian crée un véritable théâtre de la peur avec le thème du scientifique fou, thème récurrent dans plusieurs autres contes.

« Vers minuit, je m’éveillai aux attouchements d’un corps… Je bondis de ma place avec dégoût… La vieille s’était approchée, attirée par la faim… Ses mains s’accrochaient à mes habits… En même temps, le cri de la chatte remplit la fosse et me glaça d épouvante.
Je m’attendais à soutenir un combat terrible, mais la malheureuse n’en pouvait plus : elle en était à son cinquième jour ! »

Les Trois Âmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 311 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ERCKMANN-CHATRIAN – L’Araignée-crabe

Donneur de voix : Bernard | Durée : 32min | Genre : Contes


L'Araignée-crabe

L’Alsace, ses villages pittoresques, sa campagne idyllique, ses collines et ses vignobles ! Difficile d’imaginer que cette région puisse devenir la terre d’élection de l’étrange, du fantastique, du surnaturel. Et pourtant, sous la plume du duo d’écrivains Erckmann-Chatrian, la nature riante des ballons vosgiens dissimule des entités effrayantes, des dangers inconnus.

« En 1801, à la saison des eaux, par une circonstance encore inexpliquée, la source devint plus abondante, et les baigneurs qui se promenaient au bas, sur la pelouse, virent tomber de la cascade un squelette humain blanc comme la neige. »

L’Araignée-crabe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 150 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUAILHAC, Louis – Physiologie du Jour de l’An

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 50min | Genre : Société


Louis Couailhac - Physiologie du Jour de l An

« Premier de l’an, jour si triste pour les uns, si beau pour les autres, je vais essayer d’esquisser ta physionomie ; et je te traiterai aussi bien que possible …

Oh, Jour de l’An, laisse-moi m’acquitter, avant d’aller plus loin, de l’une des obligations les plus douces que tu m’aies jamais imposées … Fais place, et permets-moi d’embrasser mon lecteur ou ma lectrice en lui souhaitant une bonne et heureuse année ! » L. Couailhac.

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 587 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Bernard :