Livres audio gratuits pour 'Brada' :


BRADA – English Improvement

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


English Improvement

Cette autre (légère) nouvelle sur la gent diplomatique de la fin du XIXe siècle par Brada, nom de plume de Henrietta Consuela Sansom, comtesse de Quigini Puliga (1847-1938), est tirée du recueil Leurs Excellences paru en 1879.

Le début : « Olga Michaïloff a un répertoire d’amies extrêmement varié ; elle s’en est pourvue pour toutes les circonstances de la vie ; elle a l’amie avec laquelle elle sort, celle chez qui elle prend le thé tous les jours, celle avec laquelle elle voyage à travers l’Europe, l’amie de théâtre, l’amie de cour, l’amie plastron, l’amie complaisante, l’amie indigène et l’amie compatriote ; elle les aime toutes également et en chatteries, en prévenances, est slave jusqu’au bout des ongles. Dans toutes les résidences elle a laissé une infinité de « chères » auxquelles elle écrit de charmants billets avec une fidélité exemplaire, se réservant, en cas de retour, l’entrée dans la coterie la plus en vue. »

English Improvement.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 150 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADA – Où logera son Excellence

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Où logera son Excellence

Cette savoureuse et légère nouvelle sur les « people » de l’époque par Brada, nom de plume de Henrietta Consuela Sansom, comtesse de Quigini Puliga (1847-1938), est tirée du recueil Leurs Excellences paru en 1879.

« La comtesse de Schongesicht (née von Tock) n’arborait que les couleurs les plus vives, et avait résolu de faire tenir sur sa volumineuse personne le nombre le plus incalculable de nœuds, de ruches, de doubles jupes, et comme on n’avait pas dans tout X… à lui opposer une personne d’une taille plus majestueuse, ni des épaules plus larges et plus charnues, elle triomphait. Quant à Son Excellence, il représentait la quintessence de la morgue prussienne, ce à quoi rien ne ressemble sous le ciel. Il ne portait pas sa tête, il l’exhibait ; un demi-sourire sardonique était figé sur ses lèvres ; sa brochette de décorations, longue et fournie, pendait nonchalamment, et comme par faveur, au revers de son habit. »

Où logera son Excellence.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 017 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |