Livres audio gratuits pour 'C.-Anne C.' :


SÉGUR, Comtesse (de) – L’Auberge de l’Ange-Gardien (Extrait)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 25min | Genre : Romans


Comtesse de Ségur

« Il faisait froid, il faisait sombre ; la pluie tombait fine et serrée ; deux enfants dormaient au bord d’une grande route sous un vieux chêne touffu : un petit garçon de trois ans était étendu sur un amas de feuilles ; un autre petit garçon de six ans, couché à ses pieds, les lui réchauffant de son corps »

Livre de référence pour de nombreuses générations de lecteurs, enfants et adultes, L’Auberge de l’Ange-Gardien est riche en personnages hauts en couleurs et en sentiments généreux et réalistes.

Cette lecture est un projet collectif original, tenté il y a trois ans: il s’agit d’une lecture en famille en se répartissant les rôles des personnages de l’histoire, ceux-ci correspondant alors assez bien à l’âge des enfants. Nous avons lu les trois premiers chapitres. Je l’avais quelque peu oubliée et l’ai retrouvée récemment en mettant de l’ordre dans les fichiers enregistrés ces dernières années. Les voix ayant muées, il ne sera plus possible d’offrir une suite avec les mêmes conditions, mais nous espérons que cela plaira déjà aux auditeurs de Littératureaudio.com et leur donnera envie d’aller écouter la suite…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – La Cafetière (Version 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


ClarenceUnderwoodLastWaltz

« La Cafetière » est une nouvelle fantastique de Théophile Gautier publiée pour la première fois dans le recueil Contes humoristiques en 1831, et sous-titrée « Conte fantastique ».

« Une terreur insurmontable s’empara de moi, mes cheveux se hérissèrent sur mon front, mes dents s’entre-choquèrent à se briser, une sueur froide inonda tout mon corps.

La pendule sonna onze heures. Le vibrement du dernier coup retentit longtemps, et, lorsqu’il fut éteint tout à fait…

Oh ! non, je n’ose pas dire ce qui arriva, personne ne me croirait, et l’on me prendrait pour un fou. »

La Cafetière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMMES, Francis – La Salle à manger (Poème, Version 2)

Donneuse de voix : C.-Anne C. | Durée : 2min | Genre : Poésie


Vincent van Gogh - La Chaise

« Il y a une armoire à peine luisante
qui a entendu les voix de mes grand-tantes
qui a entendu la voix de mon grand-père,
qui a entendu la voix de mon père.
À ces souvenirs l’armoire est fidèle.
On a tort de croire qu’elle ne sait que se taire,
car je cause avec elle.

Il y a aussi un coucou en bois.
Je ne sais pourquoi il n’a plus de voix.
Je ne peux pas le lui demander.
Peut-être bien qu’elle est cassée,
la voix qui était dans son ressort,
tout bonnement comme celle des morts.

Il y a aussi un vieux buffet
qui sent la cire, la confiture,
la viande, le pain et les poires mûres.
C’est un serviteur fidèle qui sait
qu’il ne doit rien nous voler.

Il est venu chez moi bien des hommes et des femmes
qui n’ont pas cru à ces petites âmes.
Et je souris que l’on me pense seul vivant
quand un visiteur me dit en entrant :
- comment allez-vous, monsieur Jammes ? »

La Salle à manger avec accompagnement musical.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 240 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |