Livres audio gratuits pour 'Charles Dickens' :


DICKENS, Charles – Le Magasin d’antiquités (Tome Premier)

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 16h 6min | Genre : Romans


Charles Dickens - Le Magasin d'antiquités

La petite Nelly vit seule avec son grand-père à Londres dans une mystérieuse vieille maison de Londres, dont le rez-de chaussée est occupé par un magasin d’antiquités. Pourquoi cette étrange situation ? Qui sont-ils ? Pourquoi le vieillard s’absente-t-il toutes les nuits, laissant Nelly toute seule parmi ces objets sinistres et bizarres ? Le mystère plane… Bientôt une partie du secret va se dévoiler, lançant l’enfant et son grand-père sur les routes d’Angleterre, dans une longue et douloureuse errance peuplée de personnages plus pittoresques les uns que les autres : des « méchants », bien sûr, qui s’imaginent que les fuyards sont recherchés par une riche famille et espèrent bien profiter de la situation, mais il y a aussi des amis qui aideront Nelly et le vieillard tout au long de leur périple…

Adapté de nombreuses fois pour le cinéma et la télévision, Le Magasin d’antiquités fut publié par Charles Dickens pour la première fois dans son éphémère revue L’Horloge de Maître Humphrey entre 1840 et 1841, et traduit en français en 1876. Le dénouement de ce feuilleton, qui sera publié ici dans quelques semaines, suscita de vives réactions parmi les lecteurs qui, par milliers, écrivirent à Dickens des lettres enflammées.
Nous n’en dirons pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue…

À suivre…

Traduction : Alfred Des Essarts (1811-1893).

Illustration : Fred Barnard (1846-1896), Little Nell and Her Grandfather.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 261 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Contes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 8h 10min | Genre : Contes


Charles Dickens - Contes

La plupart des romans de Charles Dickens, dont Littérature audio.com fête aujourd’hui le bicentenaire de la naissance, furent initialement publiés sous forme de feuilletons dans différentes revues, certaines entièrement écrites de sa main. C’est le cas par exemple de Master Humphrey’s Clock, revue hebdomadaire publiée entre 1840 et 1841, dans laquelle Maître Humphrey se raconte et évoque le cercle de ses amis, parmi lesquels Mr. Pickwick. Les histoires de Maître Humphrey, présentées aujourd’hui dans le conte intitulé L’Horloge de Maître Humphrey, consistent en une sorte de canevas qui servit de cadre pour la première publication de deux grands romans : Le Magasin d’Antiquités et Barnaby Rudge.

Les autres contes de ce recueil furent pour la plupart publiés dans d’autres revues et sont autant d’incursions dans le monde de Dickens : celui des petites gens, des bas-fonds de Londres, des escrocs et des policiers, bien sûr, mais encore du rêve, du fantastique et de la poésie…

Traduction : Robert de Cerisy (1888).

Illustration : Frontispice du Tome 2 de Master Humphrey’s Clock, édité par Chapman and Hall, 1841.

> Écouter un extrait : 01. Aux abois.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 29 038 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles et COLLINS, Wilkie – L’Abîme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 10min | Genre : Romans


L'Abîme

Walter Wilding, placé à l’Hospice des Enfants-trouvés, est retrouvé par sa mère. Quand celle-ci meurt, il apprend que, par suite d’une confusion, il n’est pas le fils biologique de celle qui l’a élevé depuis l’âge de douze ans. Son honnêteté le pousse à rechercher le véritable héritier de la fortune de Mme Wilding. Nous reconnaissons le même point de départ (l’Hospice) que dans Oliver Twist, écrit trente ans plus tôt…

Pourquoi L’Abîme ? « Vendale essaya de rappeler ses pensées qui le fuyaient ; il voulut parler, mais en vain. Instinctivement il cherchait le bâton ferré qui s’était échappé de ses mains, il ne put le saisir. Alors, il essaya de se relever sans ce secours… En vain, en vain ! Il trébucha et tomba lourdement au bord d’un abîme… »

No thoroughfare (littéralement Voie sans issue) est à l’origine une pièce de théâtre co-écrite en 1867 par Charles Dickens et Wilkie Collins, la dernière collaboration du tandem d’écrivains. Représentée à Londres dès la même année, elle connut immédiatement un succès énorme et fut traduite en français, sous le titre de L’Abîme, et représentée à Paris en 1868. La popularité de la pièce fut telle que l’histoire fut éditée de nombreuses fois en l’espace de quelques années, souvent sous forme de roman (découpé en actes comme la pièce de théâtre) ; des éditions pirates circulèrent et même certaines éditions furent publiées à partir d’une traduction en anglais de la traduction française !

Traduction : Madame Judith de la Comédie Française, (pseud. de Judith Bernard Derosne, 1827-1912).

> Écouter un extrait : Ouverture.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 908 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – David Copperfield

Donneuse de voix : Victoria | Durée : 42h 8min | Genre : Romans


Fabienne (alias Victoria)

« Victoria nous a quittés et nous sommes très tristes. Mais elle nous laisse ses lectures, surtout David Copperfield, qui est son adieu. Nous retrouverons avec bonheur sa voix magique, sa générosité et ses interprétations inoubliables. Un immense merci, chère Victoria. » (Cocotte)

« Il est juste et bon de laisser à côté d’une voix aimée, par les utilisateurs de LA, le témoignage de reconnaissance mérité.
Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore (Épictète)
Le courage passe d’un cœur à l’autre, enfin je l’espère… » (SPQR)

« Pour l’immense plaisir que m’ont procuré vos lectures, pour votre aide très précieuse, pour votre gentillesse, votre générosité et pour la chaleur de votre amitié,
Merci Victoria ! » (Juliette)

« Chère Victoria, votre belle voix associée à l’intelligence sensible de votre lecture perdureront comme une douceur, une grâce, un peu de votre âme parmi nous… » (Bruissement)

« Ma chère Victoria, vous avez toute ma gratitude, mon admiration, et ma profonde affection. » (Pomme)

« Qu’est ce que la vie ?
C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit,
C’est le souffle d’un bison en hiver,
C’est une petite ombre qui court dans l’herbe et se perd au coucher du soleil.
Crowfoot (Blackfeet) » (Chantal Magnat)

« Je garderai toujours de Fabienne un souvenir ému et reconnaissant pour ces deux années passées en sa compagnie si enrichissante et généreuse. » (Nicole Delage)

Victoria.mp3 (Pascal Frêne)

« Fabienne, même si je ne vous ai pas connue, votre voix restera cette présence amie … qui a commencé a habiter ma maison il y a deux ans environ, et qui l’ habitera pour encore bien longtemps… » (Florent)

« Je n’ai malheureusement pas connu Fabienne mais elle faisait partie de la famille des donneurs de voix!
Ses enregistrements resteront ,qu’elle repose en paix.
Les auditeurs ne l’oublieront pas et auront une pensée pour elle à chaque écoute. » (Serge Dewulf)

« Victoria est la première donneuse de voix bénévole que j’ai entendu. Par ses enregistrements d’une qualité extraordinaire, elle m’a fait découvrir le monde des livres audio gratuits qui m’apporte tant de plaisir aujourd’hui. C’est avec beaucoup de regret que j’apprends que sa si belle voix s’est éteinte. » (Plume)

« Je regrette profondément le départ de Fabienne, elle était plus qu’une donneuse de voix, elle était profondément humaine. » (Prof. Tournesol)

« Victoria est de ces quelques donneurs de voix qui m’ont donné envie de les rejoindre. Une belle voix très « humaine », un peu envoûtante, merveilleuse dans son cher Flaubert. Une voix sans visage, hélas, comme c’est souvent la règle au sein de Littérature audio ; mais une voix ne se perd pas, elle reste intacte au-delà de la mort et celle de Fabienne charmera encore des générations d’amoureux de la langue française… » (Gustave)

Hommage Victoria.mp3 (Vincent de l’Épine)

« Merci Victoria pour cette belle preuve d’engagement et de courage. » (Sophie)

« Au revoir Victoria, ta voix va continuer de nous enchanter, merci pour tes magnifiques lectures. » (Milady)

« Merci Fabienne pour ces moments inoubliables passés au large des côtes bretonnes, à l’écoute du roman Pêcheur d’Islande de Pierre Loti. Ta voix m’a permis de découvrir de nouveaux horizons littéraires. » (François B.)

« En témoignage de gratitude pour le formidable travail de Fabienne, qui a contribué à construire ce site qui nous est commun. Fabienne donnait avec le souci de la perfection, et un bel altruisme qui a dessiné tout autour d’elle un cercle de bienveillance et d’amour. » (Augustin)

« Chère Fabienne, amie, complice et partenaire je garde le souvenir de votre gaîté et de votre courage aussi admirable que votre voix. La photo pourrait être le portrait de la Célestine du Journal d’une femme de chambre où vous êtes sublime. Adieu Victoria. » (René)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 461 465 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Une tournée avec l’inspecteur Field

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Nouvelles


Bas fonds de Londres

Une tournée avec l’inspecteur Field s’effectue dans les bas-fonds de Londres, ces taudis où pullulent les escrocs, les mendiants, les prostituées, plus ou moins dangereux, tous connus de l’inspecteur qu’ils craignent et respectent…

Traduction : Robert de Cerisy (pseud. de Mme Gaston-Bruno-Paulin, 1888).

PS destiné aux fidèles de Littérature audio.com : de très mauvaises nouvelles sur l’état de santé de notre amie Victoria, depuis plusieurs jours déjà en soins palliatifs… Je voudrais inviter ses amis, les admirateurs de sa voix et de sa personnalité à aller sur son site Au fil des lectures et à télécharger son bel et dernier enregistrement (42 heures ! ) des deux tomes de David Copperfield de Charles Dickens qu’elle craignait de ne pas pouvoir terminer… Ce monument nous reste, grâce à son courage.

Une tournée avec l’inspecteur Field.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 221 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Le Signaleur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Signal rouge

Dans cette histoire fantastique, où s’exprime l’ambiguïté entre naturel et surnaturel, le conteur pendant une promenade, rencontre, près d’un tunnel, un signaleur du chemin de fer qui lui dit recevoir, avant des accidents sur la voie ferrée, la visite d’un spectre qui lui fait d’étranges avertissements dont le dernier semble le concerner.

Illustration de Townley Green, pour l’édition anglaise de The Signal-man, 1911 (Source : The Victorian Web).

Le Signaleur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 404 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Le Conte de deux cités

Donneuse de voix : Carole B.-A. | Durée : 13h 48min | Genre : Romans


Musee Carnavalet - Trois cles de la Bastille

Le Conte de deux cités, de son titre original A Tale of two Cities, est le second roman historique de Charles Dickens, rédigé en 1859. Le récit commence en 1775, alors que Jarvis Lorry, employé de la banque Tellsone de Londres, se rend à Paris pour ramener en Angleterre le docteur Alexandre Manette, ancien prisonnier, mystérieusement embastillé durant dix-huit années, et dont la fille Lucie même ignore la survie et la libération…
Sur fond de Révolution, de la boutique du marchand de vin Defarge du faubourg Saint-Antoine à la prise de la Bastille, de la résidence des Manette dans le quartier londonien de Soho à la Cour criminelle d’Old Bailey, le lecteur assistera aux complots, aux vengeances, aux procès, reflets de la vie des capitales française et anglaise en ces années de trouble.

Traduction 1861 par Mme Henriette Loreau (1815-18–), sous le titre Paris et Londres en 1793, ou Le Marquis de Saint-Évremont.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 79 692 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Les Conteurs à la ronde

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h | Genre : Contes


Charles Dickens

Une famille est réunie auprès du feu un soir de Noël ; un parent pauvre, un enfant, une vieille bonne d’enfant, un hôte, le grand-père, une femme de journée, un écolier sourd, un invité, la mère et un émigrant à son retour d’Australie racontent, chacun à son tour, une histoire dont il a été le témoin ou l’acteur.

Les récits n’ont aucun lien entre eux et peuvent être écoutés séparément.

Traduction : Amédée Pichot (1795-1877).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 22 149 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Charles Dickens :