Livres audio gratuits pour 'Christian Dousset' :


HUGO, Victor – Claude Gueux (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 17min | Genre : Nouvelles


Victor Hugo par Charles Hugo, 1850-1855

« Il y a sept ou huit ans, un homme nommé Claude Gueux, pauvre ouvrier, vivait à Paris. Il avait avec lui une fille qui était sa maîtresse, et un enfant de cette fille. [...] L’ouvrier était capable, habile, intelligent, fort maltraité par l’éducation, fort bien traité par la nature, ne sachant pas lire et sachant penser. »

À travers l’histoire tragique d’un ouvrier devenu criminel, Victor Hugo condamne, dans ce texte de 1834, non seulement la peine de mort mais aussi une société et l’ensemble de ses rouages ; parmi eux, la politique pénale.
Cette œuvre, aussi capitale que la peine qu’elle dénonce, préfigure l’engagement d’un Albert Camus ou d’un Robert Badinter, entre autres.

« Messieurs, il se coupe trop de têtes par an en France. Puisque vous êtes en train de faire des économies, faites-en là-dessus. »

Le texte original n’est pas structuré en chapitres mais, par commodité, j’ai divisé le corps du récit en deux parties.

Illustration : Victor Hugo par Charles Hugo (1850-1855).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 596 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROLLAND, Romain – Vie de Beethoven

Donneur de voix : Cyprien & Christian Dousset | Durée : 1h 14min | Genre : Arts


Joseph-Karl Stieler - Portrait de Beethoven

À ceux qui veulent mieux connaître la vie de l’illustre compositeur de l’Ode à la joie, ce bref texte de Romain Rolland offre une introduction où se lit toute la passion que l’écrivain français porte au musicien. Ponctué de nombreuses citations de Beethoven lui-même, le texte est aussi une invitation à réécouter les chefs-d’œuvre du compositeur allemand à l’éclairage d’une biographie tourmentée.

Voix de Beethoven : Christian Dousset.

Licence Creative Commons

Vie de Beethoven.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 113 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Les Temps difficiles

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 14h 38min | Genre : Romans


Les Temps difficiles

« Or ce que je veux, ce sont des faits, rien que des faits. Enseignez des faits à ces garçons et à ces filles, rien que des faits. Les faits sont la seule chose dont on ait besoin ici-bas. Ne plantez rien autre chose et déracinez-moi tout le reste ! »

C’est par ces propos, porteurs d’une vision particulière de la formation de l’individu que commence le roman. Plongés en pleine ère victorienne, nous allons suivre l’évolution d’une famille bourgeoise – les Gradgrind – laquelle croisera le destin de gens du peuple : ouvriers (Etienne, Rachel) et saltimbanques (Sissy, Sleary).
La plume de Charles Dickens se montre particulièrement acide envers l’hypocrisie, la bêtise, la cupidité dominantes. Son humour et son ironie deviennent impitoyables quand il s’agit de brocarder le chef d’entreprise parvenu (Bounderby). Les victimes, quant à elles, suscitent toute notre compassion et l’on retrouve ainsi l’un des thèmes favoris de l’auteur : l’enfance malheureuse.
Condamnation sans appel de l’exploitation, de la rapacité et de la démagogie, cette œuvre moins connue du grand romancier britannique, écrite en 1854, n’en résonne pas moins étrangement à nos oreilles modernes…

N.B.: L’édition anglaise en ma possession divise l’œuvre en 3 livres (L1 : Les Semailles ; L2 : La Moisson ; L3 : L’Engrangement). J’ai donc respecté cette structure en gardant la numérotation de 1 à 37 sur l’ensemble de l’œuvre. En outre j’ai apporté quelques légères retouches à la traduction de référence ce qui occasionnera quelques petites différences entre texte lu et texte entendu.

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

Illustration : Gravure représentant un événement dramatique de l’œuvre, par Fred Walker (1868).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 276 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – La Madone de l’avenir

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 51min | Genre : Romans


Raphael - Vierge a la chaise

« Le présent est endormi ; le passé seul plane sur nous comme un rêve rendu visible. Figurez-vous les vieux Florentins arrivant en couples pour juger la dernière œuvre de Michel-Ange ou de Benvenuto ! Quelle précieuse leçon, si l’on pouvait entendre leurs paroles ! Le plus modeste bourgeois d’entre eux, avec son bonnet de velours et sa longue robe, avait du goût. L’art régnait alors, monsieur. » Theobald.

La Revue des deux mondes publie en 1876 ce court roman de Henry James. On y retrouve, comme une constante de son œuvre, la fascination qu’exerce sur l’homme du Nouveau Monde l’art européen.
De passage à Florence, le narrateur rencontre un artiste-peintre amoureux du Beau qui lui confie son idéal esthétique. Rêve inaccessible ? Chimère ? Quel chef-d’œuvre Théobald mitonne-t-il en secret ?

Illustration : Raphaël, Vierge à la chaise (1513-1514).

Traduction anonyme (1876).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 063 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PLATON – Euthyphron, ou De la sainteté

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 58min | Genre : Philosophie


Victor Orsel - Socrate et Euthyphron (détail)

« Ce que je puis te dire en général, c’est que la sainteté consiste à se rendre les dieux favorables par ses prières et ses sacrifices, et qu’ainsi elle conserve les familles et les cités ; que l’impiété consiste à faire le contraire, et qu’elle perd et ruine tout. »

Le présent dialogue appartient à ce qu’il est convenu d’appeler « Les Premiers Dialogues » qui furent composés pendant la jeunesse de l’auteur. La vertu en demeure souvent le thème majeur.
Le devin Euthyphron, réputé particulièrement sévère dans le domaine de la piété, répond ici au questionnement parfois ironique de Socrate. Pourtant, à la question centrale : « Qu’est-ce que la sainteté ? », on ne trouvera point de réponse claire, ce qui pourrait laisser insatisfait. Mais l’essentiel n’est-il pas dans la démarche philosophique elle-même ?

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Illustration : Socrate et Euthypron (détail représentant Euthyphron, Socrate étant hors-champ), gravure de Victor Orsel.

Licence Creative Commons

Euthyphron, ou De la sainteté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 884 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – Cousin et cousine

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 36min | Genre : Romans


Henry James by Sargent 1913

Originaire des États-Unis (New York, 1843), Henry James finira sa vie en Angleterre (Londres, 1916), naturalisé britannique. Cette évolution personnelle ne sera pas étrangère à son œuvre littéraire. En effet, ses romans, à caractère psychologique, reposent souvent sur l’opposition entre « The American way of life » et la culture du vieux monde européen.

Plus connu pour Le Tour d’écrou (1898), Henry James nous fait cheminer ici aux côtés de Clément Serle, un Américain désargenté et malade, poussé par le narrateur à la rencontre de ses racines anglaises. Cette découverte lui réservera une surprise… Échappera-t-il à la maladie et trouvera-t-il alors bonheur et sérénité ?

Voici comment le narrateur, partie prenante du récit, nous présente le personnage principal :

« Sa taille dépassait un peu la moyenne et il eût été difficile de préciser son âge. Il n’était plus jeune, bien qu’aucun fil d’argent ne sillonnât l’ébène de ses cheveux, dont la couleur, tout en s’harmonisant avec son teint maladif, ne s’accordait guère avec celle de ses yeux d’un gris pâle et trouble. Une longue moustache noire ombrageait ses lèvres. L’ensemble de la physionomie, malgré sa beauté régulière, annonçait un grand manque d’énergie ou un profond découragement. Sa mise était sinon élégante, du moins très soignée. »

Traduction anonyme (1876).

Illustration : Portrait de Henry James par John Singer Sargent (1913).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 654 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Principes et motifs du plan de Constitution

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 48min | Genre : Histoire


Condorcet

« Tous ces moyens de gouverner par l’erreur et la séduction ne conviennent plus à un siècle éclairé, à un peuple que les lumières ont conduit à la liberté. »

« Cette peur des innovations, l’un des fléaux les plus funestes au genre humain, est encore le plus fort appui de ces mêmes combinaisons, et le motif sur lequel leurs partisans insistent avec le plus de confiance. »

Le plan de Constitution est présenté à la Convention Nationale des 15 et 16 février 1793 (An II de la République) par Condorcet, au nom du Comité de Constitution. Il est précédé d’un assez long Exposé des principes et motifs qui en fixe la philosophie. C’est ce texte, plutôt moderne sous bien des aspects, que l’on trouvera ici.
Les Girondins perdant le contrôle de l’Assemblée, cette constitution ne verra jamais le jour, les Montagnards en faisant adopter une autre, sensiblement différente. Les critiques de Condorcet à l’égard de ce dernier texte lui vaudront un décret d’arrestation pour trahison. Après avoir fui, il sera finalement arrêté et mourra deux jours après dans sa cellule, en mars 1794.

« D’ailleurs, dans tous les systèmes, [...] on se trouve toujours conduit à cette question, aussi difficile en politique qu’en morale, du droit de résistance à une loi évidemment injuste, quoique régulièrement émanée d’un pouvoir légitime. »

Illustration : statue de Condorcet, cour Napoléon, Louvre.

Remarque : la division en 4 parties est purement arbitraire, destinée à alléger la lecture.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 307 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PLATON – Théétète, ou De la science

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 4h 27min | Genre : Philosophie


Socrate

Philosophe majeur de la pensée occidentale et de l’Antiquité grecque, Platon nous livre sa pensée par le biais de dialogues ; chacun d’entre eux aborde un thème particulier ; ici, la science. À travers une conversation menée avec rigueur, Socrate, dont Platon était le disciple, va conduire un jeune homme, Théétète, à définir la science.
On retrouve dans ce texte des passages d’une dialectique serrée, voire pointilleuse, mais la volonté du maître demeure la construction collective d’une philosophie où prédomine le mouvement de la réflexion.

« C’est à présent surtout que nous voyons avec la dernière évidence que la science est autre chose que la sensation. Mais nous n’avons pas commencé cet entretien dans la vue de découvrir ce que la science n’est pas; nous voulions savoir ce qu’elle est. » Socrate

NB : La division du texte en 8 parties est purement artificielle, l’œuvre se présentant de façon monolithique; elle vise à alléger l’écoute.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 022 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christian Dousset :