Livres audio gratuits pour 'Christiane-Jehanne' :


DIVERS – Bouquet de roses délicates (Poèmes)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 23min | Genre : Poésie


Roses

Rose… l’une des rares fleurs ayant un nom dédié, différent du nom donné à la plante, rose… fleur du rosier.

Les premières remonteraient à 40 millions d’années.
Les roses sont cultivées en Chine et en Perse depuis 5000 ans et en Grèce depuis l’âge du bronze.

Par sa valeur symbolique, la rose laisse son « parfum » dans l’histoire…
Suzanne dans l’Ancien Testament signifie étymologiquement la rose.
Chez les Grecs, la rose est la fleur d’Aphrodite déesse de l’amour, et d’Aurora aux doigts de roses.
Les Romains rattachent la rose à Vénus.

Dans le langage des fleurs, la rose rouge est celle des amoureux, et les « 17 ans de mariage » sont les « noces de rose » en France.

La littérature européenne, dès le Moyen-âge, persane, peinture, musique… célèbrent la Rose… et de nombreux poètes dont :

Leconte de Lisle, Verhaeren, Ronsard, Jammes, Moréas, Desbordes-Valmore, Vivien, Froissard et Rilke, lesquels vous offrent maintenant leurs poésies…

Illustration extraite de Pixabay (domaine public).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 530 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 20)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 14min | Genre : Biographies


Austerlit L20

Dans ce Livre 20ème, Chateaubriand poursuit son évocation historique débutée dans le Livre 19, traitant de l’Histoire de France sous Napoléon Bonaparte.

Ici le Consulat et l’Empire.

Nouvelle invasion de l’Italie.
Le Sacre.
La bataille d’Austerlitz, celle d’Essling, celle de Wagram.
L’enlèvement du pape Pie VII.
La situation de la Pologne.
Divorce, mariage avec Marie-Louise.
Arrivée au bord du Niemen.
L’invasion de la Russie sera traitée dans le Livre 21.

« Je ne m’occupe pas d’une vie particulière de Bonaparte ; je trace l’abrégé et le résumé de ses actions ; je peins ses batailles, je ne les décris pas… » nous dit Chateaubriand.
Ce sont de très belles pages, historiques, écrites dans le style clair de Chateaubriand et émaillées de ses réflexions.

Illustration : François Gérard, Bataille d’Austerlitz, 2 décembre 1805 (détail).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 905 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 19)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 3h 33min | Genre : Biographies


Henri Vernet - La Bataille du Pont d'Arcole (1826)

« La jeunesse est une chose charmante ; elle part au commencement de la vie couronnée de fleurs comme la flotte athénienne pour aller conquérir la Sicile et les délicieuses campagnes d’Enna. »
Ainsi débute la Troisième Partie des Mémoires d’outre-tombe et le Livre 19.

Ici sont évoqués Napoléon Bonaparte, son origine, sa famille et l’Histoire de France :
- les journées de Vendémiaire, Octobre 1795 (le général de brigade Bonaparte sera surnommé « le général Vendemiaire »),
- les campagnes d’Italie,
- l’expédition d’Égypte,
- et, le coup d’état du 18 Brumaire, 9 novembre 1799, la fin du Directoire et le début du Consulat.

La Symphonie Héroïque, de Ludwig van Beethoven, qui accompagne cet audiolivre, fut d’abord dédiée à Napoléon Bonaparte, puis après le couronnement (2 décembre 1804), dédiée à la mémoire d’un « grand homme ».

Illustration : Henri Vernet, La Bataille du Pont d’Arcole (1826). (La Bataille du pont d’Arcole se déroule du 15 au 17 novembre 1796).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 311 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Un bouquet de nénuphars poétiques

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 30min | Genre : Poésie


Nénuphar

« Et dans l’air parfumé leur tige se balance… » Edmond Rostand.

Le nénuphar ou nénufar est une plante aquatique de l’ordre des Nymphéales.
Nénuphar est un nom vernaculaire ambigu en français, car désignant tant des espèces du genre Nymphaea, telle le blanc, que du genre Nuphar, telles le jaune le nain et de Spenner.

Nénuphar est emprunté, par l’intermédiaire du latin médiéval, à l’arabe nainufar, ninufar, au persan nilufar emprunté au sanskrit nilotpala, lotus bleu.

L’Académie française écrit « nénufar » de 1762 à 1935.
Puis, par rapprochement sémantique, avec les nymphes et les Nymphaea, « nénuphar » est adopté.
Les rectifications de 1990 préconisent de revenir à « nénufar », du fait de l’origine arabo-persanne.
En 1991, éclate… la « guerre du nénuphar/far », polémiques à propos des rectifications orthographiques. (Wikipédia).

Le Lotus symbolise l’accomplissement spirituel de l’être.
Le lotus bleu était une fleur sacrée, en Égypte, attribut de Néfertem, « Seigneur des Parfums », et appelé nen-nufer. (Source : Lotus).

… etc…

Car… le symbolisme associé à cette plante, et à sa fleur, est vaste et varié.

Laissons la poésie entrer en scène… avec Rostand, Dantin, Silvestre, Barbey d’Aurevilly, Rodenbach, Haraucourt et Mallarmé.

Illustration : Nénuphar (Pixabay).

> Écouter un extrait : L’Intégrale.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 414 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Le Départ (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2min | Genre : Poésie


Le Départ

« Où vais-je aller mourir »
Thème intemporel…

Chateaubriand a vu bon nombre de ses proches, membres de sa famille, amis, partir, très tôt dans sa vie.

Ce texte a été écrit en 1827, son si cher ami, Monsieur de Fontanes, est décédé en 1821, Madame de Custine en 1826 et Madame de Duras en 1828.

Déjà, dans Les Tombeaux champêtres, dans Tableaux de la Nature, mort, solitude, thèmes romantiques, y sont abordés sur un mode poétique.
La mélancolie, mal de ce siècle, a-t-on dit.

La mort existe, certes, cela rend la vie d’autant plus belle et si précieuse.

Illustration : L’Arbre solitaire… (domaine public).

Licence Creative Commons

Le Départ.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 320 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Les Alpes ou l’Italie (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 4min | Genre : Arts


Alpes

« L’histoire et le roman font deux parts de la vie,
qui si tôt se ternit :
Le roman la commence, et lorsqu’elle est flétrie
L’histoire la finit. »
Ainsi s’achève ce beau poème, écrit en 1822.

Chateaubriand, dans le Livre 14 des Mémoires d’outre-tombe, rédigé en 1837-1838, relate un « voyage de Paris aux Alpes de Savoie », effectué en 1803.

Lyon, Chambéry, Aiguebelle, Lans-le Bourg et le Mont Cenis… il écrit :
« Quand je me vis pour la première fois au sommet des Alpes, une étrange émotion me saisit, j’étais comme cette alouette qui traversait, en même temps que moi, le plateau glacé… Les stances que m’inspirèrent ces montagnes en 1822, retracent assez bien les sentiments qui m’agitaient aux mêmes lieux en 1803 :

« Alpes, vous n’avez point subi mes destinées !
Le temps ne vous peut rien. »

Illustration : Les Alpes vues du ciel, photo de Warburg (licence Cc-By-Sa-3.0).

Licence Creative Commons

Les Alpes ou l’Italie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 130 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Les Malheurs de la révolution (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 7min | Genre : Poésie


Louis-Antoine-Henri de Bourbon

« La liberté me dit ses chaînes
la vertu m’apprend ses douleurs. »

Ainsi se termine ce beau poème écrit en 1813, qui évoque donc comme son nom l’indique, les heures graves de l’Histoire de France.

Chateaubriand a inséré des notes, qui sont lues au fur et à mesure, dans le respect du texte. Les références historiques, très souvent traitées dans Les Mémoires d’outre-tombe, le sont, ici, sur un mode poétique.

Ci-contre, un portrait de Louis-Antoine-Henri de Bourbon, né à Chantilly en 1772 et dont « l’Affaire », tristement célèbre, est particulièrement détaillée dans le Livre 16 des Les Mémoires d’outre-tombe. (Source : Wikimedia Commons).

Licence Creative Commons

Les Malheurs de la révolution.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 261 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, Lucile (de) – Ses contes, ses poèmes, ses lettres précédés d’une étude sur sa vie par Anatole France

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 59min | Genre : Biographies


Lucile de Chateaubriand

« Je pourrais prendre, pour emblème de ma vie, la lune dans un nuage, avec cette devise : Souvent obscurcie, jamais ternie. » Lucile, Lettre III à son frère.
Lucile est née en 1764 à Saint-Malo et est décédée en 1804, à Paris, décès mystérieux, peut-être un suicide.(Wikipédia).

Son mariage avec M. de Caud est court et malheureux, il la chasse au bout de quelques semaines. « L’explication de cette étrange union… Lucile était sans ressource et presque sans abri… son caractère inégal et difficile ne lui permettait pas de résider de façon stable et de se trouver heureuse chez sa mère ou chez ses sœurs. » (Annales de Bretagne).

Son amour pour Chenedollé est sincère et réciproque, mais il s’est marié religieusement à Liège pendant son exil, Lucile refuse cette situation.

Lucile et son frère François-René ont une affection profonde et réciproque, il l’évoque dans les Livres 1, 3, 4, 5, 9, 10, 12, 13, 15 et surtout le Livre 17 des Mémoires d’outre-tombe. Enfance, écrits, lettres, vie de famille.
« …aux heures les plus noires de son exil, Chateaubriand parait ne s’être guère souvenu que d’elle… » (Annales de Bretagne, 1932, Vol.40, Num.1).

Lucile, une belle personne, fragile, sensible, attachante : « l’influence de la belle, étrange, douloureuse et mystérieuse Lucile et la longue compression d’une âme réduite au rêve aux heures où d’inépuisables réserves de volonté et d’énergie tendaient ardemment vers l’action ». (Annales de Bretagne, discours à Combourg).
Lucile douée d’un réel goût pour l’écriture.

Illustration: Portrait de Lucile de Chateaubriand, avec la très aimable autorisation de la Société d’Histoire et d’Archéologie du Pays de Fougères.

Texte : Lucile de Chateaubriand, extrait du site Rivages de Bohème.

Tous mes sincères remerciements à ces deux sites pour leur très aimable autorisation.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : 01. Vie de Lucile.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 585 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christiane-Jehanne :