Livres audio gratuits pour 'Christine Sétrin' :


SÉGUR, Comtesse (de) – Le Mauvais Génie

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 5h 43min | Genre : Romans


Comtesse de Ségur - Le Mauvais Génie

« Alcide :
Dis-moi donc, Julien, tu pourrais tout de même faire une fameuse affaire avec Monsieur Georgey ; il ne regarde pas à l’argent ; il est riche, tu pourrais lui vendre une de tes dindes pour huit francs.

Julien :
D’abord, je t’ai dit que c’est Madame Bonard qui les vend elle-même ; ensuite, quand je la lui vendrais huit francs, je ne vois pas ce que j’y gagnerais.

Alcide :
Comment, nigaud, tu ne comprends pas que, le prix d’une dinde étant de quatre francs, tu empocherais quatre francs et tu en donnerais autant à Madame Bonard ?

Julien :
Mais ce serait voler, cela !

Alcide :
Pas du tout, puisqu’elle n’y perdrait rien.

Julien :
C’est vrai ; mais, tout de même cela ne me semble pas honnête. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01 : Une dinde perdue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 30 236 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – La Croisade des enfants

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 53min | Genre : Contes


Witold Wojtkiewicz - La Croisade des enfants

« La Croisade des enfants est une suite de proses poétiques inspirées à Marcel Schwob par des chroniques du XIIIe siècle, racontant l’exode, à cette époque, d’enfants de tous pays vers la Terre sainte. Pour montrer de quelle façon différente le même événement peut impressionner différents individus, Marcel Schwob en a écrit huit récits : un moine, un lépreux, le pape Innocent III, les enfants eux-mêmes, un clerc de Marseille où ils s’embarquèrent, un musulman qui les rencontra, d’autres enfants trouvés en route, et enfin Grégoire IX qui vécut longtemps obsédé par le souvenir des fugitifs. Sur un livret tiré de ces proses par Marcel Schwob lui-même, M. Gabriel Pierné a écrit une partition qu’on donnait tout récemment au Châtelet… »
Paul Léautaud, extrait de Marcel Schwob, article publié dans la revue Mercure de France en 1905.

Les auditeurs curieux peuvent se rendre sur cette page afin d’écouter un enregistrement de la légende musicale adaptée par Gabriel Pierné à partir du poème Marcel Schwob.

Illustration : Witold Wojtkiewicz (?-1909) – La Croisade des enfants.

Licence Creative Commons

La Croisade des enfants.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 870 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – Le Livre de Monelle

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 2h 53min | Genre : Contes


Marcel Schwob - La Fidèle (Jeanie)

« Monelle me trouva dans la plaine où j’errais et me prit par la main.
– N’aie point de surprise, dit-elle, c’est moi et ce n’est pas moi ;
Tu me retrouveras encore et tu me perdras ;
Encore une fois je viendrai parmi vous ; car peu d’hommes m’ont vue et aucun ne m’a comprise ;
Et tu m’oublieras et tu me reconnaîtras et tu m’oublieras.
Et Monelle dit encore : je te parlerai des petites prostituées, et tu sauras le commencement. [...] »

Maurice Maeterlinck écrivait dans le Mercure de France, lors de la publication du Livre de Monelle en 1894 : « Je ne puis tout citer de ces pages, les plus parfaites qui soient dans nos littératures, les plus simples et les plus religieusement profondes qu’il m’ait été donné de lire, et qui, par je ne sais quel sortilège admirable, semblent flotter sans cesse entre deux éternités indécises… Je ne puis tout citer ; mais cependant, La Fuite de Monelle, cette fuite de Monelle qui est un chef d’œuvre d’une incomparable douceur, et sa patience et son royaume et sa résurrection, lorsque ce livre se referme sur d’autres paroles de l’enfant, qui entourent d’âme toute l’œuvre, comme les vieilles villes étaient entourées d’eau… »

Illustration : La Fidèle (Jeanie), par Georges de Feure, pour le recueil La Porte des rêves (1899).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Paroles de Monelle.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 630 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA ROCHEFOUCAULD, François (de) – Maximes

Donneurs de voix : Christine Sétrin & René Depasse | Durée : 1h 31min | Genre : Philosophie


Francois de la Rochefoucauld

François, duc de La Rochefoucauld (1613-1680), plusieurs fois blessé à la guerre et surtout déçu par les hommes et par l’action, dut renoncer à jouer un grand rôle. Les Maximes sont les fruits d’une longue méditation désabusée. Amer, mais jamais aigre ni sarcastique, ce moraliste transpose sur un plan général son expérience presonnelle. Les 504 Maximes ne sont pas groupées selon un plan logique, mais illustrent une thèse pessimiste sur l’homme. Comme Racine, La Fontaine, La Bruyère ou Pascal, il n’a aucune illusion sur la nature humaine… Il dénonce surtout l’empire de l’amour-propre, source des passions et ressort de toutes nos actions, même celles que l’on croit désintéressées et qui sont en réalité inspirées par l’intérêt, l’orgueil ou la vanité. Ce grand clinicien du cœur humain a l’art de nous subjuguer et on ne sait pas toujours voir les failles de certaines de ses formules.

À méditer en suspendant parfois l’écoute.

Cinq maximes prises au hasard:

« Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement. »

« Si nous n’avions point de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres. »

« Il n’y a que d’une sorte d’amour, mais il y en a mille différentes copies. »

« Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. »

« L’esprit est toujours la dupe du cœur. »

> Écouter un extrait : Maximes 1 à 300.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 255 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Le Second Mariage du père Sento – La Cencerrada

Donneuse de voix : Cocotte & | Durée : 1h 50min | Genre : Contes


Antonio Fillol Granell - La Novia

« Les habitants de Benismulin furent stupéfaits de la nouvelle.
Le père Sento se mariait, lui, un des notables du village, le plus important contribuable du district. Et la fiancée, c’était la belle Marieta, fille d’un charretier, ayant pour toute dot sa frimousse brune, son sourire aux gracieuses fossettes, ses immenses yeux noirs, qui semblaient dormir sous les longues paupières, entre deux torsades de cheveux, drus et brillants, qui lui couvraient les tempes.
Plus d’une semaine, cette nouvelle mit en émoi la tranquille bourgade, qui, dans son vaste horizon de vignes et d’oliviers, dressait ses toits sombres, ses murs d’une blancheur éblouissante, son campanile au bonnet de tuiles vertes et sa haute tour mauresque carrée et rouge, dont la couronne de créneaux, rompus ou ébréchés, se détachait sur le bleu du ciel. »

Traduction : Félix Ménétrier (1866-1922).

Illustration : Antonio Fillol Granell (1870-1930), La Novia.

NB : Le titre español La Cencerrada, qu’on pourrait traduire par charivari, fait référence au tapage qu’on avait coutume de faire, avec des sonnailles (cencerros), des cornes et autres objets, afin de troubler la première nuit des deuxièmes noces d’un veuf.

> Écouter un extrait : Le Second Mariage du père Sento.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 432 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Le Magasin d’antiquités (Tome deuxième)

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 16h 20min | Genre : Romans


Charles Dickens - Le Magasin d'antiquites

Où leur errance va-t-elle mener Nelly et son grand-père ? Qui est donc ce mystérieux gentleman qui semble s’intéresser aux fugitifs ? Comment le brave Kit sera-t-il accueilli chez ses nouveaux maîtres ? L’affreux Daniel Quilp arrivera-t-il à ses fins ? Que deviendront Frédéric Trent, Dick Swiveller, Sampson et Sally Brass ?

Autant de questions restées sans réponse à la fin du premier tome du Magasin d’antiquités

Traduction : Alfred Des Essarts (1811-1893).

Illustration : Fred Barnard (1846-1896), Little Nell and Her Grandfather.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Le Magasin d’antiquités (Tome Premier)

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 16h 6min | Genre : Romans


Charles Dickens - Le Magasin d'antiquités

La petite Nelly vit seule avec son grand-père à Londres dans une mystérieuse vieille maison de Londres, dont le rez-de chaussée est occupé par un magasin d’antiquités. Pourquoi cette étrange situation ? Qui sont-ils ? Pourquoi le vieillard s’absente-t-il toutes les nuits, laissant Nelly toute seule parmi ces objets sinistres et bizarres ? Le mystère plane… Bientôt une partie du secret va se dévoiler, lançant l’enfant et son grand-père sur les routes d’Angleterre, dans une longue et douloureuse errance peuplée de personnages plus pittoresques les uns que les autres : des « méchants », bien sûr, qui s’imaginent que les fuyards sont recherchés par une riche famille et espèrent bien profiter de la situation, mais il y a aussi des amis qui aideront Nelly et le vieillard tout au long de leur périple…

Adapté de nombreuses fois pour le cinéma et la télévision, Le Magasin d’antiquités fut publié par Charles Dickens pour la première fois dans son éphémère revue L’Horloge de Maître Humphrey entre 1840 et 1841, et traduit en français en 1876. Le dénouement de ce feuilleton, qui sera publié ici dans quelques semaines, suscita de vives réactions parmi les lecteurs qui, par milliers, écrivirent à Dickens des lettres enflammées.
Nous n’en dirons pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue…

À suivre…

Traduction : Alfred Des Essarts (1811-1893).

Illustration : Fred Barnard (1846-1896), Little Nell and Her Grandfather.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 021 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – Une aventure d’Arsène Lupin

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 34min | Genre : Théâtre


Maurice-Leblanc - Une aventure d Arsene Lupin

Les « Lupinophiles », comme les appelle si joliment René Depasse, sont comblés depuis le début janvier. Les droits des œuvres de Maurice Leblanc sont enfin libres et Littérature Audio, depuis quelques semaines, propose des nouvelles et des romans qui enchantent autant ceux qui ont le plaisir de les découvrir que ceux qui revivent à travers elles de si beaux souvenirs.

Maurice Leblanc a écrit une saynète, moins célèbre, mais qu’une petite équipe a le plaisir de vous proposer aujourd’hui.

« J’aurais voulu me taire et je ne peux pas ! Je vous aime ! Je ne pense qu’à vous et c’est une telle joie que vous le sachiez ! Je vous dis tout, mon amour, mon chagrin de ne plus vous voir ! Ah ! Je vous aime ! Je vous aime ! »

Lupin serait-il sincère ? Aurait-il trouvé l’amour ?

Une aventure d’Arsène Lupin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 983 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christine Sétrin :