Livres audio gratuits pour 'Christine Sétrin' :


GASTON, Henry – L’Agence matrimoniale

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 28min | Genre : Théâtre


Henry Gaston - L Agence matrimoniale

Cette comédie d’Henry Gaston a été présentée, pour la première fois, au théâtre de Montrouge, le 12 janvier 1907.

Ah ! Une agence matrimoniale ! Quel bon moyen de trouver l’âme-sœur, pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance de la rencontrer par hasard ou par relations !

« Prosper. – C’est entendu, mademoiselle ! Ce qu’il vous faut, c’est un jeune homme brun, grand, beau garçon, occupant une jolie situation, et désirant épouser une jeune fille sentimentale, au physique agréable. »

Oui, mais… Et si le directeur de l’agence est encore célibataire ?

Agence matrimoniale.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 483 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CROISSET, Francis (de) – Qui trop embrasse

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 42min | Genre : Théâtre


Francis de Croisset - Qui trop embrasse

Belge naturalisé français, le dramaturge, librettiste d’opérette et écrivain Francis de Croisset (1877-1937) est l’auteur de nombreuses pièces de boulevard qui reflètent l’esprit parisien de la Belle Époque. Ces pièces, teintées d’une certaine audace, voire d’une friponnerie excessive, connurent un grand succès public. Qui trop embrasse, sa première pièce, le propulsa sur le devant de la scène parisienne dès l’âge de 20 ans.

Jean découvre que sa femme, Marthe, et son meilleur ami Pierre, se sont donné rendez-vous en secret. Il en fait part à Maud, la maîtresse de Pierre, et tous deux complotent pour empêcher que cet adultère ne se commette…

« Jean.- Ma femme me trompe.
Maud, riant malgré elle.- Votre femme ! Ah ! mon pauvre ami. Ce n’est pas possible. Comment, vous aussi… je vous demande pardon, c’est plus fort que moi, je ris… mais c’est nerveux… Je vous plains beaucoup. Il faut venir nous voir plus souvent. Nous vous consolerons. [...] »

Illustration : Fantaisies parisiennes, l’adultère, Photographe anonyme (1875).

Qui trop embrasse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 079 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AULNOY, Madame (d’) – La Chatte blanche

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 1h 58min | Genre : Contes


Madame d'Aulnoy - La Chatte blanche

«Il était une fois un roi qui avait trois fils bien faits et courageux ; il eut peur que l’envie de régner ne leur prît avant sa mort ; il courait même certains bruits qu’ils cherchaient à s’acquérir des créatures, et que c’était pour lui ôter son royaume. Le roi se sentait vieux ; mais son esprit et sa capacité, n’ayant point diminué, il n’avait pas envie de leur céder une place qu’il remplissait dignement ; il pensa donc que le meilleur moyen de vivre en repos, c’était de les amuser par des promesses dont il saurait toujours éluder l’effet. »

Les trois princes partent remplir leur mission et le cadet arrive bientôt à un mystérieux château, « le plus superbe qui se soit jamais imaginé. Cette porte était d’or, couverte d’escarboucles dont la lumière vive et pure éclairait tous les environs. Les murs étaient d’une porcelaine transparente, mêlée de plusieurs couleurs, qui représentaient l’histoire de toutes les fées, depuis la création du monde jusqu’alors. [...] »

Avec la gracieuse participation de Galatea et Olimpia, dans les rôles de Chatte-Blanche et du petit chien !

Illustration : The White Cat, par Elizabeth Mackinstry (1928).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 014 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Le Rayon vert

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 6h 59min | Genre : Romans


Jules Verne - Le Rayon vert

« – Me marier ! moi ! s’écria Miss Campbell, qui partit du plus joyeux éclat de rire que les échos du hall eussent jamais répété.
– Tu ne veux pas te marier ? dit le frère Sam.
– A quoi bon ?
– Jamais ? … dit le frère Sib.
– Jamais, répondit Miss Campbell, en prenant un air sérieux, que démentait sa bouche souriante, jamais mes oncles… du moins tant que je n’aurai pas vu…
– Quoi donc ? s’écrièrent le frère Sam et le frère Sib.
– Tant que je n’aurai pas vu le Rayon-Vert. »

Alors commence pour Miss Campbell et ses deux oncles, bientôt rejoints par Olivier Sinclair et Aristobulus Ursiclos, un grand voyage à travers les îles Hébrides, à la poursuite du Rayon Vert…

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 34 935 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Un gentilhomme – Compasión

Donneuse de voix : Cocotte & | Durée : 39min | Genre : Contes


Vicente Blasco Ibanez - Un gentilhomme

« À dix heures du soir, le comte de Sagreda arriva à son cercle, boulevard des Capucines. Les garçons accourus s’empressèrent de lui prendre sa canne, son huit-reflets, sa somptueuse fourrure, qui, en quittant ses épaules, laissa voir le plastron d’une blancheur immaculée, le gardénia fixé à la boutonnière, l’impeccable uniforme, blanc et noir, d’un luxe discret, du gentleman qui vient de dîner.
La nouvelle de sa ruine avait circulé déjà. Il avait fastueusement gaspillé sa fortune, qui, quinze ans auparavant, avait fait sensation à Paris, et maintenant était épuisée. [...] »

Traduction : F. Ménétrier (1867-1928).

Un gentilhomme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 218 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FERNÁN CABALLERO – Un ange sur la terre

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 10h 28min | Genre : Romans


Julio Romero de Torres - La Siesta

À bord du vaisseau qui les emmène de La Havane en Espagne, lors d’une tempête, la mère de la petite Lágrimas (Larmes) meurt et l’enfant se retrouve seule avec son père, le dur et cruel Don Roque. Dès lors l’existence de la jeune fille sera marquée par la souffrance physique et morale, due à son trop tendre caractère et sa grande sensibilité…

Ce qui pourrait paraître un mélodrame dans la plus pure tradition du XIXème est en fait pour Fernán Caballero (pseudonyme de l’auteure Cecilia Böhl de Faber y Larrea (1796-1877)) une trame pour nous offrir une succession de scènes de moeurs, et pour peindre, plutôt que des héros de roman, des portraits de la vie réelle. Même si son discours moral semble aujourd’hui un peu désuet, elle n’a pas son pareil pour décrire la vie quotidienne andalouse et mettre en scène des personnages pittoresques – souvent très drôles – mais tellement humains : la paysanne pleine de bon sens, le nouveau riche et l’avare endurci ou encore les étudiants en pleine vie de bohème…
Où l’on découvrira que le safran n’était pas, en 1853, un condiment apprécié par tout le monde…

Traduction : Alphonse Marchais (XIXème siècle).

Illustration : Julio Romero de Torres (1874–1930), La Siesta.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 111 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FEYDEAU, Georges – Par la fenêtre

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 26min | Genre : Théâtre


Jerome Girard - Par la fenetre

Georges Feydeau n’a que 19 ans lorsque Par la fenêtre, sa première pièce, est représentée pour la première fois en 1882 au Cercle des Arts Intimes.

Hector, avocat de son état, profitant de l’absence de son épouse, se prépare à passer une soirée au calme. Mais Emma, sa voisine d’en face, vient perturber cette perspective en sollicitant son aide, pour une affaire très spéciale…

D’un côté ou de l’autre de la vitre, se dressent des spectacles que l’esprit aurait bien pu avoir construit de toutes pièces… Théâtre dans le théâtre par excellence, cette courte pièce de Feydeau contient tout ce qu’il faut de rebondissements et de répliques piquantes !

Un grand Merci à Jérôme Girard pour sa participation et son illustration très à propos !

> Écouter un extrait : Par la fenêtre.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 282 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GARCÍA LORCA, Federico – Llanto por Ignacio Sánchez Mejías – Complainte pour Ignacio Sánchez Mejías (Poème)

Donneuse de voix : Christine Sétrin & Cocotte | Durée : 30min | Genre : Poésie


Ignacio Sanchez Mejias

« A las cinco de la tarde.
Eran las cinco en punto de la tarde
Un niño trajo la blanca sábana
a las cinco de la tarde. »

« À cinq heures du soir
Il était juste cinq heures du soir.
Un enfant apporta le blanc linceul
à cinq heures du soir. »

Ainsi commence le beau poème que composa Federico García Lorca en 1935, en hommage à son ami Ignacio Sánchez Mejías, célèbre torero mort de la gangrène, à la suite d’un coup de corne dans les arènes de Manzanares.

Au-delà des passions suscitées par ce spectacle, un splendide chant d’amitié, un hymne à la vie, au courage et à la mort que nous proposons ici en version originale et en français…

Avec l’aimable autorisation de M. Nicolas Pewny, dont la traduction en français  a été approuvée avec félicitations par la Fondation Federico García Lorca et ses héritiers.

Llanto por Ignacio Sánchez Mejías – Complainte pour Ignacio Sánchez Mejías.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 30 045 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christine Sétrin :