Livres audio gratuits pour 'Christine Sétrin' :


VIVIEN, Renée – Une femme m’apparut

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 46min | Genre : Romans


Renée Vivien et Natalie Clifford Barney

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn en 1877 à Londres et morte en 1909 à Paris, est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Contemporaine de Colette, qui racontera la fin de sa vie en 1932 dans Le Pur et l’impur, et de Sarah Bernhardt, sa brève existence, tumultueuse et mondaine, fut marquée par son inclination pour les amours féminines, homosexualité assumée et vécue au grand jour qui fut sa principale source d’inspiration. Traductrice de la poétesse grecque Sapho, auteure de nombreux recueils poétiques, Renée Vivien a également publié – certains sous pseudonyme – plusieurs romans, dont Une femme m’apparut (1904), inspiré de sa relation passionnelle avec la femme de lettres et salonnière américaine Natalie Clifford Barney (1876-1972), et un recueil de nouvelles intitulé La Dame à la louve (1904).

Pour la première édition de Une femme m’apparut, en 1904, Renée Vivien a fait précéder chaque chapitre d’une partition musicale, donnant ainsi des indications précises de la bande sonore de son roman. Nous avons tenté de respecter les choix musicaux de l’auteur et d’offrir aux audiolecteurs l’expérience singulière d’écouter non seulement ses mots mais aussi l’atmosphère qu’elle imaginait.

Un grand merci à Daniel Luttringer et Ángel Pozo pour leur précieuse aide musicale.

Illustration : Renée Vivien et Natalie Clifford Barney vers 1900.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 191 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – La Vénus à la fourrure

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 5h 27min | Genre : Romans


Le Titien - Vénus au miroir

« – Soyez-le donc, soyez arrogante, soyez despote, criai-je complètement exalté ; seulement soyez à moi, soyez mienne à jamais !
Je me jetai à ses pieds et étreignis ses genoux.
- Cela finira mal, mon ami, dit-elle sévèrement, sans s’exciter.
- Oh ! que cela puisse même ne jamais finir, m’écriai-je hors de moi, fou d’amour, la mort seule peut nous séparer. Si tu ne veux pas être à moi, toute à moi et à tout jamais, je veux être ton esclave, te servir, tout supporter de toi, mais ne me repousse pas. »

Dans ce roman érotique d’inspiration autobiographique (1870), nous retrouvons les ingrédients du masochisme selon Leopold von Sacher-Masoch, déjà entrevus dans les nouvelles Les Batteuses d’hommes, La Dompteuse, Theodora ou La Hyène de la Poussta : domination féminine, humiliation, flagellation, fétichisme…

Traduction : Raphaël Ledos de Beaufort (1853-1917).

Illustration : Le Titien, Vénus au miroir (ca. 1555).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 241 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Un concours pour Charenton

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 26min | Genre : Théâtre


Trois Têtes dans un bonnet

Une fantaisie contre toute morosité, en un acte, extraite du recueil Le Roman du Chaperon rouge (1862).

« Charenton contient des maniaques et des fantaisistes, mais la place des vrais fous est au dehors. »

« Chez nous tous, toutes les les fantaisies on droit d’asile et de respect. »

Illustration : Trois Têtes dans un bonnet (estampe).

Un concours pour Charenton.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 719 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLLARD, Ambroise – Souvenirs d’un marchand de tableaux

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 15h 33min | Genre : Biographies


Ambroise Vollard

Marchand d’art, galeriste, éditeur, écrivain, Ambroise Vollard (1866-1939) révéla Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent van Gogh, Henri Matisse, Pablo Picasso. Avant-gardiste en matière d’art moderne, il se lia d’amitié avec les plus grands peintres de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. (Source : Wikipédia)

Publiés en 1937, les Souvenirs d’un marchand de tableaux rassemblent de nombreuses anecdotes, croustillantes ou émouvantes, qui constituent un témoignage précieux sur les milieux artistique et littéraire de l’époque, et nous font mieux connaître les personnalités intimes des grands artistes qu’il a côtoyés, Cézanne, Renoir, Degas, Rodin, Forain, Rops, Maillol et tant d’autres…
Ambroise Vollard est mort en 1939 dans un accident de voiture. On pense qu’alors qu’il était endormi à l’arrière du véhicule, un cahot de la route aurait précipité contre sa tête une statue posée sur la plage arrière… N’est-ce pas une belle mort pour un homme qui consacra sa vie à la peinture et la sculpture ?

La plupart des œuvres artistiques évoquées dans les Souvenirs d’un marchand de tableaux peuvent être observés librement sur Wikimedia Commons. Quant aux ouvrages (livres et estampes) édités par Vollard, plusieurs exemplaires ont été numérisés et sont disponibles sur Gallica.

Illustration : Portrait d’Ambroise Vollard en toréador, par Auguste Renoir (1917).

Cet audiolivre est dédié à M. Manolo Fandos.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 109 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOLIÈRE – Le Médecin malgré lui

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 10min | Genre : Théâtre


Le Médecin malgré lui

Le Médecin malgré lui est une pièce de théâtre de Molière en trois actes de respectivement 5, 5 et 11 scènes en prose représentée pour la première fois le 6 août 1666 au Théâtre du Palais-Royal, où elle obtint un grand succès. Reprenant des motifs issus de la comédie italienne déjà utilisés dans Le Médecin volant et L’Amour médecin, Molière y ajoute des éléments tirés de la tradition de la farce française et de celle des fabliaux du Moyen Âge. La grivoiserie de certaines situations et la parodie des pratiques médicales de l’époque, qui constituent les principaux thèmes du Médecin malgré lui, dissimulent une dénonciation du charlatanisme, une satire de la crédulité, voire une critique de la religion.

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ASSIS, Machado (de) – La Cartomancienne

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Edouard Bisson - Demandez aux cartes (1889)

« Villela, Camille et Rita, trois noms, une aventure et aucune explication préalable. Donnons-en. Les deux premiers étaient amis d’enfance. Villela suivit la carrière de la magistrature ; Camille entra dans le fonctionnarisme, contre la volonté de son père, qui voulait le voir médecin. Mais le père mourut, et Camille préféra n’être rien du tout, jusqu’au jour où sa mère lui trouva un emploi public. Au commencement de 1869, Vilella revint de sa province, où il s’était marié avec une personne jolie et frivole ; il abandonna la magistrature, et ouvrit un cabinet d’avocat. Camille lui trouva une maison du côté de Botafogo, et alla le recevoir à bord.
- C’est vous, Monsieur, s’écria Rita en lui tendant la main. Vous ne vous imaginez pas à quel point mon mari est votre ami. Il parle sans cesse de vous. »

Villela, Camille et Rita, trois personnages que les prophéties de La Cartomancienne entraîneront vers un dénouement tragique…

Traduction : Adrien Delpech (1867-1942).

Illustration : Édouard Bisson, Demandez aux cartes (1889).

Licence Creative Commons

La Cartomancienne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 295 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GALMOT, Jean – Quelle étrange histoire…

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 17min | Genre : Romans


Hans Bohrdt - Affiche pour le Prinz August Wilhelm (Hamburg Amerika Linie, 1903)

« Quelle étrange histoire!…
Un bateau perdu sur la mer des Tropiques… et une femme seule sur cette mer ardente.
Une femme est là, lumière dans la lumière.

J’ai vécu ma vie sur la mer des Antilles. Mousse, pilote, marchand, j’ai vieilli sur des routes qui sont des fleuves de feu.
Maintenant je garde dans mes yeux l’image de la Mer.
Je sais que tout Mouvement, toute Beauté, le Silence, la Lumière et la Musique nous viennent de la Mer.
Une femme est là qui tremble et qui pleure sur ce bateau désert.
Sa voix est la voix de la Mer… des chants montent de l’eau phosphorescente qui sont les voix de son âme amoureuse.
Seul auprès d’elle j’ai écouté le récit merveilleux qu’aucun homme n’a jamais entendu.
Ainsi, moi qui ne connais d’autres livres que le livre de la Jungle et le livre de la Mer, j’ai raconté, comme un aveugle dans la lumière, le récit de l’Inconnue. »

L’auteur de ce roman troublant publié en 1918, Jean Galmot (1879-1928), fut un homme d’affaires, aventurier et un écrivain français. Élu député de la Guyane en 1919, il fut impliqué et emprisonné injustement pour escroquerie dans « l’Affaire des rhums ». (Source : Wikipédia)

Les audiolecteurs désireux de connaître les paysages de Guyane évoqués dans la deuxième partie pourront consulter les photographies du fonds Jean Galmot sur le site Gallica.

Illustration : Hans Bohrdt, Affiche pour le Prinz August Wilhelm (Hamburg Amerika Linie, 1903).

Un grand merci à Franz Carlier pour son aide musicale.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 239 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ASSIS, Machado (de) – Dona Paula

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 30min | Genre : Contes


Sergei Gribkov - Avant le mariage

« Où étaient passé ces trois éternités ? Elles gisaient dans les ruines de trente années. Voilà tout ce que Dona Paula avait en elle et devant elle. Il est clair que l’autre Vasco avait été jeune et amoureux. Oh ! oui, ils s’étaient aimés, à satiété, l’un et l’autre, sous l’ombre protectrice du mariage, et durant plusieurs années. Mais comme le vent qui passe ne conserve point les bavardages des hommes, il est impossible de reproduire les racontages d’un autre temps. L’aventure eut une fin, après une succession d’heures douces ou tristes, remplies de larmes, de colères et d’extases, drogues variées que la femme amoureuse but jusqu’à la lie dans la coupe des passions. »

Fuyant une aventure qui mettrait en danger son mariage, la jeune Venancinha confie ses peines à sa tante Dona Paula. Mais l’objet de la tentation, le beau Vasco Mario Portella, n’est autre que le fils de l’homme que la vieille dame aima jadis…

Traduction : Adrien Delpech (1867-1942).

Illustration : Sergei Gribkov, Avant le mariage (1872).

Licence Creative Commons

Dona Paula.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 679 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christine Sétrin :