Livres audio gratuits pour 'Christine Sétrin' :


SCHWOB, Marcel – Il Libro della mia memoria

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 17min | Genre : Essais


Eastman Johnson - Reading Boy

« Le premier livre que j’eus me fut rapporté d’Angleterre par ma gouvernante. J’avais quatre ans. Je me souviens nettement de son attitude et des plis de sa robe, d’une table à ouvrage placée vis-à-vis de la fenêtre, du livre à couverture rouge, neuf, brillant, et de l’odeur pénétrante qu’il exhalait entre ses pages. [...] Mais son odeur me donne encore aujourd’hui le frisson d’un nouveau monde entrevu, et la faim de l’intelligence. »
« Je mettais le petit livre sur l’oreiller pour recevoir la première pauvre lumière du jour ; et, couché sur le ventre, le menton soutenu par les coudes, j’aspirais les mots. Jamais je n’ai lu plus délicieusement. Il n’y a pas longtemps que j’ai essayé, un soir, de reprendre ma vieille position de cinq heures. Elle m’a paru insupportable. »
« Le vrai lecteur construit presque autant que l’auteur : seulement il bâtit entre les lignes. Celui qui ne sait pas lire dans le blanc des pages ne sera jamais bon gourmet de livres. La vue des mots comme le son des notes dans une symphonie amène une procession d’images qui vous conduit avec elles. »

Publié en mars 1905, quelques jours après sa mort, Il Libro della mia memoria, évocation de souvenirs liés à la lecture et aux livres, sa grande passion, est le dernier écrit de Marcel Schwob (1867-1905).

Illustration : Eastman Johnson (1824-1906), Reading Boy.

Licence Creative Commons

Il Libro della mia memoria.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 171 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUIROGA, Horacio – La Guerre des caïmans

Donneur de voix : Christine SétrinAhikar | Durée : 1h 1min | Genre : Contes


Horacio Quiroga - La Guerre des caïmans

Bonjour les enfants !

Voilà une histoire pleine de bruit et de fureur, avec de vrais coups de canon, des cris, des morts ! Et où les caïmans devront faire montre de la plus grande ingéniosité pour triompher des humains ! Vous verrez qu’ils auront pour allié le géant du fleuve Paraná : le surubi tigré…

Horacio Quiroga avait peut-être rêvé cette histoire, car comme chacun sait, dans les rêves tout est possible !

Horacio Quiroga (1878-1937) a écrit pour ses enfants ces contes animaliers pendant qu’il vivait dans la forêt tropicale qui longe le rio Paraná dans la région de Misiones en Argentine.

Un grand merci encore une fois à Bruce Demaugé-Bost qui nous a permis de lire sa belle traduction.

Pour en savoir plus sur le surubi tigré, voici une vidéo d’un surubi tigré et une très belle photo d’un surubi, malheureusement capturé par un pêcheur…

Illustration : Caiman yacaré (licence Cc-By-Sa-3.0).

La Guerre des caïmans.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 659 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOLDONI, Carlo – L’Hôtelière

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 2h 40min | Genre : Théâtre


Carlo Goldoni - L'Hôtelière

Florence au 18e siècle, la Locandiera Mirandolina dirige un petit hôtel où séjournent le chevalier de Ripafratta, le marquis de Forlipopoli et le comte d’Albafiorita. Mais quand ces deux derniers font une cour assidue à leur hôtesse, le chevalier, misogyne déclaré, jure de ne jamais tomber sous son charme.

Il n’en faut pas plus à la bouillante Mirandolina pour s’ingénier à rendre fou amoureux le chevalier.

Pleine d’humour et d’espièglerie, cette comédie de l’amour est un spectacle où l’on rit beaucoup et d’où l’on sort revigoré, le cœur léger !

Traduction : Eugène Arthur Pailhès (1847-1918).

> Écouter un extrait : Acte1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 806 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – Robert Louis Stevenson

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 31min | Genre : Essais


Robert Louis Stevenson

Robert Louis Stevenson fut très tôt un modèle pour Marcel Schwob. Vers la fin des années 1880, les deux écrivains entamèrent une amitié épistolaire que la mort de l’écossais interrompit en 1894, sans qu’ils aient pu jamais se rencontrer.
Dans ce texte extrait de Spicilège (1896), Schwob rend hommage à son ami disparu en expliquant le choc que fut pour lui la découverte de L’Île au trésor

« Je me souviens clairement de l’espèce d’émoi d’imagination où me jeta le premier livre de Stevenson que je lus. C’était Treasure Island. Je l’avais emporté pour un long voyage dans le Midi. Ma lecture commença sous la lumière tremblotante d’une lampe de chemin de fer. Les vitres du wagon se teignaient du rouge de l’aurore méridionale quand je m’éveillai du rêve de mon livre. »

Marcel Schwob entreprendra en 1901 un pélerinage sur la tombe de Stevenson, dans l’île d’Apia (Samoa) ; ce long voyage en mer est raconté dans une collection de lettres à son épouse, rassemblées sous le titre Le Voyage à Samoa, bientôt disponibles sur le site.

Licence Creative Commons

Robert Louis Stevenson.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 886 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 04)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 55min | Genre : Théâtre


Les Tribunaux comiques livret4

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Le Bain à tout faire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 446 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Alleluia ! Cloches de Pâques ! (Poème)

Donneuse de voix : Christine Sétrin & | Durée : 4min | Genre : Poésie


Joyeuses Paques 2013

L’évocation des cloches est un thème récurrent dans les poèmes de Georges Rodenbach, auteur aussi du roman Le Carillonneur. La plupart du temps elles sonnent tristement :

« Une cloche pleurait dans l’air endolori… »

« Les dimanches : tant de tristesse et tant de cloches. »

« Tout est fané, tout est défunt !
Ah ! cette pluie et ces cloches qui sont complices ! »

« Il en est qui vivotent seules,
Comme des aïeules,
Dans la tristesse et le brouillard ;
Et qui ont toujours l’air,
Dans l’air,
De suivre un corbillard. »

« Des cloches, j’en ai su qui cheminaient sans bruit,
Des cloches pauvres, qui vivaient dans des tourelles
Sordides, et semblaient se lamenter entre elles
De n’avoir de repos ni le jour ni la nuit. »

« Les cloches font songer à des Communiantes
Dans des robes de mousseline anémiantes. »

mais aujourd’hui, celles de Alléluia ! Cloches de Pâques ne sont plus tristes :

« Elles semblent en robes blanches,
Cloches qui s’endimanchent ;
Même celles des vieux clochers
Ont l’air d’avoir mis des tulles légers
Sur leurs jupes de bronze opaques. »

Alléluia ! Cloches de Pâques !

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 952 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUIROGA, Horacio – Le Perroquet déplumé

Donneur de voix : Christine Sétrin & Ahikar | Durée : 36min | Genre : Contes


Horacio Quiroga - El Loro pelado

Bonjour les enfants ! Si vous avez envie de savoir comment Pedrito le petit perroquet se retrouva un jour tout déplumé, mais aussi comment il se vengea du tigre, alors nous vous invitons vivement à écouter cette histoire écrite par Horacio Quiroga, un des plus illustres conteurs d’Amérique du Sud.

Horacio Quiroga (1878-1937), grand écrivain uruguayen, écrivait : « J’ai lutté pour que le conte n’ait qu’une seule ligne, tracée d’une main certaine du début jusqu’à la fin. Aucun obstacle, aucun ornement, aucune digression ne devait relâcher la tension de son fil. […] Si tu veux exprimer avec exactitude cette circonstance : « du fleuve soufflait un vent froid  », il n’est en langue humaine d’autres mots que ceux-là pour l’exprimer. Une fois maître de ces mots, ne te soucie pas de savoir s’ils sont assonants ou consonants. » (Ante el tribunal, El Hogar, Buenos Aires, n° 1091, 11 sept. 1930 et Decálogo del perfecto cuentista, 1927)

Et n’oublions pas surtout de remercier Bruce Demaugé-Bost qui nous a donné la permission de lire sa belle traduction.

Nous souhaitons dédier cette lecture à Monsieur Didier Pilette, fidèle auditeur hispanophone de Littérature audio.com, qui nous a quittés au début de cette année 2013.

Le Perroquet déplumé.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 650 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NAU, John-Antoine – Force ennemie

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 10h 56min | Genre : Romans


John-Antoine Nau - Force ennemie

Philippe Veuly se réveille un matin dans une maison de santé, en pleine possession de ses moyens, mais sans aucun souvenir des circonstances qui l’ont conduit à être interné. En compagnie de son gardien, il fait le tour du propriétaire, rencontre les autres pensionnaires de l’établissement (aliénés ou pas… il est dans certains cas difficile de faire la distinction !) et tombe éperdument amoureux d’une jolie malade du « bâtiment d’en face ». Tout semble bien se passer jusqu’au moment où il commence à recevoir d’étranges visites… dans son cerveau. Kmôhoûn, un habitant de la planète Tkoukra, est venu chercher refuge dans le corps d’un Terrien pour échapper aux dures conditions de vie de son astre. Philippe Veuly va devoir désormais partager son corps avec Kmôhoûn. Or ce dernier, personnage cynique, dévergondé, voire lubrique, est capable de prendre possession de la volonté de son hôte et de lui faire faire ou dire ce qu’il veut…

Science-fiction ou analyse minutieuse d’une maladie mentale ? Au lecteur de juger en écoutant ce roman dont l’humour et la dérision ne parviennent pas toujours à apaiser la sensation de malaise et d’horreur provoquée par certaines situations…

Force ennemie, premier roman de John-Antoine Nau, dont Les Trois Amours de Benigno Reyes est également disponible sur le site, fut lauréat du premier prix Goncourt, en 1903. Parmi les membres du jury, figuraient Octave Mirbeau, Paul Margueritte, les frères Rosny, et Léon Daudet. Le président, Joris Karl Huysmans, dira de ce roman, bien des années plus tard : « C’est encore le meilleur que nous ayons couronné. »

Illustration : Jean Béraud, Les Fous (1885).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Avertissement.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 345 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Christine Sétrin :