Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


FLAUBERT, Gustave – Un cœur simple (Version 3)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 17min | Genre : Nouvelles


Un cœur simple

Cette (plutôt célèbre) nouvelle de Flaubert est extraite du recueil Trois Contes, écrits trois mois avant sa mort.

« Le prêtre fit d’abord un abrégé de l’Histoire Sainte. Elle croyait voir le paradis, le déluge, la tour de Babel, des villes tout en flammes, des peuples qui mouraient, des idoles renversées ; et elle garda de cet éblouissement le respect du Très-Haut et la crainte de sa colère. Puis elle pleura en écoutant la Passion. Pourquoi l’avaient-ils crucifié, lui qui chérissait les enfants, nourrissait les foules, guérissait les aveugles, et avait voulu, par douceur, naître au milieu des pauvres sur le fumier d’une étable ? Les semailles, les moissons, les pressoirs, toutes ces choses familières dont parle l’Évangile se trouvaient dans sa vie ; le passage de Dieu les avait sanctifiées ; et elle aima plus tendrement les agneaux par amour de l’Agneau, les colombes à cause du Saint-Esprit. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 011 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALMEYR, Maurice – Pour faire un chef-d’oeuvre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Essais


Pour faire un chef d oeuvre.gif

Partant de la correspondance de Flaubert et sa Madame Bovary, Maurice Talmeyr (1850-1931) propose cette « causerie » qu’il a fait paraître dans La Revue hebdomadaire en 1892.

Le début : « Quand on est dans la première condition voulue pour faire un chef-d’œuvre, autrement dit, quand on en est capable, dans quel cas est-on le mieux placé pour le faire ? Faut-il avoir la grande autorité et la grande foi en soi-même que donne une célébrité exceptionnelle ? Un peu d’obscurité, de doute et de modestie, une certaine gaucherie, mais aussi une certaine virginité de talent sont-ils préférables ? J’ai été hanté de cette préoccupation, parfaitement oiseuse et désintéressée, en lisant l’admirable correspondance de Flaubert. On y voit naître Madame Bovary au milieu de transes, d’inquiétudes, de peurs et de pudeurs si charmantes, et l’auteur engendre son livre dans un si pur oubli de la réclame, si loin de la notoriété, qu’on se demande si tout chef-d’œuvre ne doit pas se procréer ainsi, pudiquement et mystérieusement. »

Pour faire un chef-d’œuvre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 503 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARGUERITTE, Paul – Le Porte-Cartes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 19min | Genre : Nouvelles


Le Porte-Cartes

Cette nouvelle (d’amour) est parue dans La Revue hebdomadaire en 1892.

« La plus âgée, grande et rouge, le nez en bec de perroquet, un duvet noir aux lèvres et la mâchoire proéminente, paraissait austère et redoutable. À côté d’elle, l’autre n’était qu’une enfant, avec sa blancheur de lait, ses cheveux paille et ses yeux veloutés, un peu tristes de fleur. Très simplement mise, elle gardait dans sa robe noire une grâce fine et touchante. À cinq pas de Nyst, elle rencontra son regard et le soutint avec candeur. Il la vit comme s’étonner, rougir, et perçut dans ses yeux ce bref éclair de sympathie qui s’allume, au choc d’affinités spontanées et fugitives, entre deux êtres. Mais cette petite lumière s’éteignit ; et Nyst,comme elle allait le frôler, crut voir, sur ce délicat visage, l’expression d’un découragement et d’une faiblesse qui suggéraient l’envie de la protéger contre quelqu’un ou quelque chose, qu’elle semblait craindre. Il fut touché. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 616 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLAZE DE BURY, Henri – Mozart et la Flûte Enchantée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 39min | Genre : Essais


Mozart et la Flûte Enchantée

C’est avec verve, passion et érudition que Henri Blaze de Bury (1813-1888), écrivain, critique artistique et compositeur, nous entraîne dans les mystères de la création de l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la musique.

Extrait : « Qu’on imagine ce qu’une nature ainsi douée devait produire en musique dans un temps où la sensibilité règne partout, dans la philosophie, dans la politique, et tellement abuse de l’heure présente que l’avenir, écœuré, n’en voulant plus, raiera le mot de ses tablettes. Mozart même en tel milieu n’eut pas d’égal. Son être tout entier n’est que sensitivité, à ce point que les facultés d’observations, d’entendement, d’imagination, sembleraient, chez lui, n’exister uniquement que pour donner à la chose ressentie la forme et l’expression d’une œuvre d’art. L’émotion le gagnait au moindre prétexte, sa propre musique tirait des larmes de ses yeux. Aimer, se croire aimé, était son besoin, sa passion. »

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 780 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LACROIX, Paul - Les Premières Armes de Jean de Launoy

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Contes


Les Premières Armes de Jean de Launoy

Cette nouvelle est extraite des Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants parus en 1897.

Le début : « Au commencement du XVIIe siècle, vivait à Coutances une pauvre veuve, que son mari, le sieur de Launoy, d’une famille ancienne et noble de Normandie, avait laissée dans la misère avec deux enfants en bas âge, un fils et une fille. Cette malheureuse femme était trop fière pour recourir à la pitié de ses parents, qui n’eurent garde de venir d’eux-mêmes à son aide, et qui n’auraient pas répondu davantage à son appel suppliant : elle préféra donc, malgré la condition distinguée qu’elle tenait de sa naissance comme de son mariage, devoir son existence et celle de ses enfants au travail de ses mains, plutôt qu’à des aumônes achetées par le mépris et l’humiliation. C’était de Dieu seul qu’elle espérait tôt ou tard la récompense de son courage et de sa vertu. »

Les Premières Armes de Jean de Launoy.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 571 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GODWIN, William – Les Aventures de Caleb Williams (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 53min | Genre : Romans


Les Aventures de Caleb Williams

William Godwin (1756-1836) est un philosophe, théoricien politique et romancier britannique. Il est le père de Mary Shelley.

Tome premier : À peine entré au service de l’aristocrate britannique Ferdinando Falkland, son jeune secrétaire Caleb Williams apprend de l’intendant Collins le passé flatteur de son employeur. De retour d’Italie, Falkland n’est-il pas devenu dans son comté l’incarnation du bien, lui qui éteint l’incendie d’un village et sauve Emilie des flammes ? Plus tard toutefois, Falkland ne peut empêcher le sort tragique d’Emilie, la cousine de l’horrible Barnabas Tyrrel, l’autre notable du comté, qui a toute l’opinion locale contre lui. Les deux hommes se détestent avec application. Après une altercation provoquée par Tyrrel en état d’ébriété, celui-ci est retrouvé assassiné…

La page de l’édition utilisée se présente comme suit : Les Aventures de Caleb Williams, ou Les choses comme elles sont par W. Godwin ; traduites de l’anglais sur l’édition dernièrement publiée par l’auteur, avec des changemens et corrections.

Traduction anonyme (1813).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 828 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

EBERHARDT, Isabelle – Dans le sentier de Dieu

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Dans le sentier de Dieu

Cette nouvelle est extraite du recueil Pages d’Islam.

« Couché sur l’étroit lit blanc, lavé de ses souillures et revêtu de linges immaculés, l’errant semblait se rétablir, revenir à la vie.
Pourtant, il gardait son silence farouche. Obstinément il tournait le vague de son regard terne vers la large baie ouverte sur le vide du ciel incandescent. Dans tout ce bien-être inusité, lui, le nomade, fils de nomades, regrettait la misère pouilleuse et les longues marches pénibles sous le soleil de feu, à la recherche des maigres offrandes dans le sentier de Dieu…
Et bientôt cette longue salle blanche et sévère, ce lit trop doux, ce calme et cette abondance lui devinrent intolérables… »

Dans le sentier de Dieu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 560 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOFFMANN, E.T.A. – L’Élève du grand Tartini (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


L'Élève du grand Tartini

« Ainsi, me dit le baron, entre tous les instruments tu as choisi le violon, mon enfant ? As-tu bien songé que le violon est le plus difficile de tous les instruments imaginables ? Oui, le violon, malgré sa simplicité et sa mesquinerie apparentes, possède une richesse de sons inépuisable, et des secrets étranges dont la nature n’accorde la compréhension qu’à un petit nombre d’hommes privilégiés. Es-tu bien convaincu que tu deviendras maître de ces secrets ? Il y a beaucoup de musiciens qui ont cru arriver à ce but, et sont restés toute leur vie de pauvres bousilleurs. Je ne voudrais pas, mon enfant, te voir augmenter le nombre de ces misérables. Eh bien ! tu pourras jouer quelque chose devant moi ; je te dirai ce qu’il en est, et te donnerai des conseils. Il peut t’advenir ce qu’il arriva à Charles Stamitz, qui se croyait la merveille des merveilles. Lorsque je lui eus ouvert les yeux, il jeta son violon dans un coin derrière le poêle ; il prit en main la basse de viole et la viole d’amour, et fit bien. Il pouvait du moins faire manœuvrer ses larges doigts sur ces instruments et en jouer passablement. Eh bien ! je t’entendrai, mon enfant ! »

Traduction : Émile de la Bédollière (1812-1883).

L’Élève du grand Tartini.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 519 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :