Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


DUMAS, Alexandre – Histoire d’un mort racontée par lui-même

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


Histoire d'un mort racontée par lui même

Dans cette nouvelle à caractère fantastique, Alexandre Dumas nous conte l’histoire d’un médecin qui va mourir d’amour et sera réveillé au cimetière par le diable en personne…

« Vos poètes, par exemple, qui parlent d’amour pur, ne comprennent donc pas qu’en montrant l’amour qui sauve, ils inspirent la passion qui perd ; car, grâce à moi, ce que vous recherchez toujours, ce n’est pas la femme comme la Vierge, c’est la pécheresse comme Ève. Et toi-même, dans ce moment, toi que je viens de tirer d’une tombe, toi qui as encore le froid d’un cadavre et la pâleur d’un mort, ce n’est pas un amour pur que tu vas chercher près de celle à qui je te conduis, c’est une nuit de volupté. Tu vois bien que le mal survit à la mort, et que si l’homme avait à choisir, il préférerait l’éternité des passions à l’éternité du bonheur, et la preuve, c’est que, pour quelques années de passions sur la terre, il perd l’éternité du bonheur dans le ciel. »

Histoire d’un mort racontée par lui-même.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 587 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Toujours belle

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Toujours belle

Cette nouvelle d’amour, au dénouement singulier, d’Aurélien Scholl (1833-1902) est parue dans La Revue pour tous en 1888.

« Tout à coup Montbrun tomba en arrêt. Au milieu d’une poussée, une tête de jeune fille lui était apparue. Était-ce un mirage, une illusion ? ou voyait-il réellement cette figure idéale ? Jamais, dans ses rêves les plus ardents, il n’avait rien imaginé qui approchât de ces lignes de l’au-delà terrestre.
C’était la pureté calme, la sérénité chrétienne, la virginité radieuse, une nuée détachée du souffle qui, au commencement, flottait sur les eaux. C’était une essence d’âme. »

Toujours belle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 453 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARTHA, Constant – De la philosophie à Rome sous l’empire

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Histoire


De la philosophie à Rome sous l'empire

Ce cours donné à la Sorbonne par Benjamin-Constant Martha, historien de la morale antique (1820-1895), a été publiée par La Revue politique et littéraire en 1871.

« La philosophie, au temps de Sénèque, est donc devenue à la fois plus éclectique, plus pratique et aussi plus enthousiaste. La grande question pour elle, comme pour le christianisme, semble être l’amélioration, le redressement, et ce que les chrétiens appellent le salut des âmes. Le reste, la spéculation pure, est mis de coté et dédaigné. « Je parle dans la langue grecque, dit Sextius, mais à la romaine, graecis verbis, romanis moribus » (Sénèque), voulant dire par là qu’il emploie la manière romaine, la méthode pratique, par opposition à la philosophie contemplative des Grecs. Sénèque n’est pas moins dédaigneux pour la dialectique, les inepties, les subtilités de cette philosophie en regard de laquelle il met sans cesse la philosophie romaine, comme si, après tout, celle-ci ne devait point à celle-là son fonds et sa substance ! »

De la philosophie à Rome sous l’empire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 499 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Deuxième Partie, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 11min | Genre : Romans


L’Éclat d’obus

Stéphane d’Andeville a rejoint Paul Delroze sur le front. Il l’accuse d’être parti en abandonnant sa femme Elisabeth. Paul veut apprendre ce que sait son beau-père sur la mystérieuse femme du tableau. Ils se disputent. Puis Paul capture le major Hermann, cet homme qui ressemble tellement à la mystérieuse femme responsable de la mort de son père. Mais le major Hermann parvient à prendre la fuite à la faveur d’une attaque allemande. Paul est blessé. Pourtant, une fois remis, il repart pour une mission secrète du côté prussien. Bernard d’Andeville l’accompagne. Tous deux découvrent un tunnel aux dimensions étonnantes apparemment creusé par les Prussiens. Quand Bernard s’émerveille des dons d’observation et de déduction de Paul, et qu’il le compare à Arsène Lupin, Paul lui répond qu’il ajustement rencontré Arsène Lupin au cours de sa convalescence…

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 614 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GLADÈS, André – Amour sans ailes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 39min | Genre : Nouvelles


Amour sans ailes.gif

Cette mélancolique nouvelle d’André Gladès (de son vrai nom Marie-Nancy Vuille, 1867-1906) est parue dans La Revue hebdomadaire en 1893.

« Beatrice Shell, frileusement rapprochée de la cheminée, présentait l’un après l’autre à la flamme ses minces souliers de satin noir dont la pointe, brodée de jais, renvoyait des étincelles. Elle était admirablement belle, d’une beauté de Madone, pure, sérieuse, pénétrante ; il fallait être elle pour oser encadrer son visage, déjà un peu émacié, dans ces nobles bandeaux ondulés si difficiles à porter pour celles qui n’ont pas un ovale irréprochable. Ses yeux, noirs et profonds comme une nuit de velours, étonnaient par leur expression d’intime douleur : on eût dit qu’elle avait au cœur une blessure subtile qui saignait invisiblement et que ses magnifiques yeux tristes imploraient la pitié de chacun. Tout en elle intéressait ou charmait : sa grâce délicate et souffrante, la bonté qui émanait d’elle, ses toilettes d’un deuil atténué, la douce mélancolie que lui avait laissée la mort d’une sœur bien-aimée. Tout le monde dans l’hôtel adorait Beatrice. »

Amour sans ailes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 506 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POUVILLON, Émile – L’Ancienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


L'Ancienne

Cette courte mais si poétique nouvelle d’Émile Pouvillon (1940-1906) est parue dans La Revue hebdomadaire en 1893.

« L’ancienne descend. Et voici venir au-devant d’elle, du fond de la combe, celui qu’elle vient visiter, le chêne. Un pas encore, et de la base au faîte, il apparaît tout entier. Formidable et paisible, il s’érige échelons par échelons, avec la torsion des maîtresses branches, avec l’enchevêtrement léger des ramures, il monte, il s’étale, il règne. Les autres arbres à côté, charmes, ormeaux, tilleuls, quelques-uns déjà vieux cependant, rongés de mousse, atteignent à peine à sa fourche la plus basse. Plus humbles, comme un peuple enfantin, les chêneteaux nés de ses semences fourmillent à ses pieds, et lui, l’ancêtre, les garde sous la retombée de ses frondes, pareilles à des mains bénissantes. »

L’Ancienne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 489 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TASMA – L’Amour aux antipodes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 17min | Genre : Nouvelles


L'Amour aux antipodes

Cette délicieuse nouvelle d’amour de Tasma (nom de plume de Jessie Catherine Huybers, 1848-1897) a été publiée dans La Nouvelle Revue en 1880.

« Arthur aurait donné tout au monde pour pouvoir se débarrasser de ses lunettes. Il s’était résigné à voir un ciel assombri, une terre en deuil mais ne regarder qu’à travers une lumière crépusculaire la charmante jeune femme qui apparaissait sur le seuil, voilà ce qui le contraria fort ; c’était comme si une fatalité lugubre devait toujours s’interposer entre lui et le rêve de sa jeunesse ; car il n’y avait plus à s’y méprendre. Les cheveux, moins blonds que ceux du portrait, avaient l’air pourtant de friser de même, tout naturellement. Les yeux bleus et clairs gardaient ce même air impérieux qu’Arthur avait si bien reconnu chez « sa petite femme ». Les lèvres n’avaient point perdu la couleur rose que relevait si bien le blanc de petites dents humides et luisantes. Seulement la bouche avait acquis un caractère de fermeté qui ôtait quelque chose au charme des traits. Cela trahissait la femme dont l’ambition est de commander plutôt que de séduire. Les gestes accusaient aussi un certain air de domination. Elle avait un port majestueux, et cela sans effort, car sa taille superbe s’y prêtait. Arthur se souvint alors du portrait qu’il s’était fait d’une bonne ménagère aux allures lourdes, à la figure grasse, et la voilà qui se présentait à lui dans tout l’aplomb de sa beauté. »

Traduction anonyme (1880).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 652 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Première Partie, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 34min | Genre : Romans


L'Éclat d'obus

Été 1914, Paul Delroze et Elisabeth d’Andeville viennent de se marier. Paul raconte un souvenir à Elisabeth : enfant, en se promenant avec son père, il a rencontré Guillaume II dans une forêt. C’est en 1898, et le Kaiser n’a pas l’air satisfait d’être surpris dans un lieu aussi insolite, sur le territoire français, par ces deux promeneurs. Une femme s’approche du père de Paul, lui parle, le prie d’aller à la rencontre de Guillaume II, ce que le père de Paul refuse. Soudain, elle sort un couteau et le tue…

Accéder à la deuxième partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 966 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :