Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


TROLLOPE, Frances – Mœurs domestiques des Américains

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12h 19min | Genre : Voyages


Mœurs domestiques des Américains

Frances Trollope (10 mars 1780 – 6 octobre 1863) est une romancière et femme de lettres anglaise.
Née à Stapleton, près de Bristol, elle épousa en 1809 Thomas Trollope, un avocat. Suite aux revers de fortune de son mari, elle rejoignit avec trois de ses fils en 1827 la communauté utopique qu’avait fondée Fanny Wright dans le Tennessee. Après l’échec de cette expérience, elle s’installa à Cincinnati où elle fréquenta le sculpteur Hiram Powers.
De retour en Angleterre, elle attira l’attention en publiant en 1832 Domestic Manners of the Americans (Mœurs domestiques des Américains), critique sévère qui obtint la vogue en Angleterre, mais qui souleva contre elle la société anglo-américaine.
Elle est la mère d’Anthony Trollope.

Extrait : « L’accueil fait au général Lafayette est la seule occasion dans laquelle l’orgueil national ait triomphé de l’esprit national de parcimonie ; et il est évident qu’on doit l’attribuer au seul sentiment d’enthousiasme dont les Américains soient susceptibles : le triomphe qu’ils ont obtenu par le succès de leur lutte pour leur indépendance nationale. Mais quoique ce sentiment soit universellement reconnu comme une source de triomphe et d’orgueil juste et légitime, ils ne pourront pas toujours le faire valoir comme un fonds inépuisable de gloire et d’élévation parmi les autres nations. Leurs pères étaient des colons, ils ont combattu avec bravoure et sont devenus un peuple indépendant. Leurs succès et l’admiration qu’ils ont inspirée, même à ceux dont ils avaient secoué le joug, les ont encouragés pendant leur vie, jettent encore du lustre sur leurs sépulcres lointains et qu’aucun titre ne décore, et rendront illustre à jamais cette page de leur histoire.
Leurs enfants ont hérité de leur indépendance ; ils ont aussi hérité de l’honneur d’être fils de pères pleins de bravoure : mais cela ne leur donnera pas la réputation qu’ils désirent avoir, d’être des savants et des hommes bien élevés, et ne leur accordera pas le droit de parler éternellement de leur gloire en buvant un julep de menthe, en fumant du tabac, en jurant par la barbe de Jupiter, ou par quelque autre serment, qu’ils sont pleins de grâces et d’agréments et en disant en outre des injures à quiconque ne répond pas « Amen ». »

Traduction anonyme (1841).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 998 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Lettre à Louis XIV (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Histoire


LettreALouisXIV.gif

Fénelon de vrai nom François de Salignac de La Mothe-Fénelon est né en 1651 au château de Fénelon dans le Périgord. Il est ordonné prêtre à 24 ans et se distingue par ces talents d’éducateurs et ses nouvelles méthodes pédagogiques. Il écrit Traité de l’éducation en 1687. En 1695, il devient archevêque de Cambrai. Il meurt en 1715.

Les indices historiques mentionnés dans cette lettre laissent présumer qu’elle fut écrite en 1694. Fénelon était alors précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Fénelon envoya anonymement cette lettre à Madame de Maintenon, qui était mariée en secret à Louis XIV, afin qu’elle puisse attirer l’attention du roi sur l’état désastreux du pays. On ne sait si le monarque eut connaissance de cette missive qui prônait si dignement la vertu politique contre le souci de la gloire et l’appétit des conquêtes. Fénelon reviendra sur les thèmes défendus ici avec clarté et hauteur dans les Aventures de Télémaque (1699).

Lettre à Louis XIV.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 005 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Laurence Albani

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 20min | Genre : Romans


Laurence Albani

Laurence Albani, fille aînée d’une famille de paysans provençaux, s’est affinée au contact de Lady Agnès qui en a fait sa pupille virtuelle. Elle revient au pays après la mort inattendue de cette dernière. Elle retrouve ses deux amoureux, l’aristocrate Pierre Libertat et le « jardinier d’œillets » Pascal Couture. Le destin lui dictera le bon choix.

« Laurence avait mis une si douloureuse ardeur dans ce naïf serment que le père eut pitié de son enfant. Pour la première fois, Laurence le vit, lui d’ordinaire indulgent jusqu’à la faiblesse, regarder sa femme et son fils d’un air qui ne permettait pas la réplique. Sa physionomie avait changé. Chez ces vieux terriens, la tradition de l’autorité paternelle s’est maintenue intacte, à travers et malgré les révolutions et les codes. Un de ces grands paysans de l’ancien régime, qui exerçaient au foyer une magistrature sans appel, n’aurait pas eu un ton plus péremptoire pour dire :
- Elle a juré sur notre mariage. Nous devons la croire, tu entends, la maman, et toi aussi, Marius. On la laissera tranquille, je le veux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 257 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LACROIX, Paul – Une bonne action de Rabelais

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 57min | Genre : Contes


Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants

Une bonne action de Rabelais est extrait des Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants parus en 1897.

Le début : « Il y avait, en 1552, un pauvre homme, d’origine juive, qui s’était établi dans une misérable hutte, en plein bois, aux environs du village de Meudon. On ne savait pas d’où il venait et personne ne s’en inquiétait, car, depuis son arrivée dans le pays, il n’avait eu de rapport avec personne. Il ne sortait que la nuit et ne se montrait jamais pendant le jour ; la porte de sa cabane restait fermée à tout venant : on en voyait sortir quelquefois ses deux enfants, une petite fille de douze ans et un petit garçon de neuf ans à peine, qui étaient seuls chargés de pourvoir aux besoins de la triste famille. Quant à la mère de ces enfants, on ne l’avait point encore aperçue ; on la disait fort malade, et l’on se demandait parfois si elle n’était pas morte, sans que son mari eût averti le curé, pour lui administrer les derniers sacrements et la faire enterrer. »

Une bonne action de Rabelais.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 435 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (La Colère)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 18min | Genre : Romans


La Colère

La Colère est le troisième des Sept Péchés capitaux, parus entre 1847 et 1852.

Extrait : « La colère est chez moi une passion d’une telle énergie, que ses accès ont toujours décuplé ma vaillance physique et morale. L’effervescence du sang, l’impétuosité du caractère, exaltées jusqu’à leur dernière puissance, la colère, en un mot, est donc une force ? Quand cette force a été mise en jeu par des motifs généreux, elle m’a poussé à des actions dont je pourrais m’enorgueillir. Quand cette force a été, au contraire, mise en jeu par des motifs misérables, elle m’a poussé à des actes dégradants ou criminels… »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 034 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice - La Cagliostro se venge

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 11min | Genre : Romans


La Cagliostro se venge

Dans une banque, un monsieur myope compte des liasses de billets. Un monsieur qui voit bien clair l’observe avec l’intérêt qu’éveille chez lui toute jolie somme passant à sa portée, car ce second monsieur se nomme Raoul d’Averny, alias Arsène Lupin. Il décide d’appliquer sa méthode, c’est-à-dire filer le bonhomme jusqu’à son domicile et s’implanter dans les parages pour repérer les lieux avant d’agir. Mais la poursuite de ce magot va entraîner Arsène Lupin beaucoup plus loin…

Préface d’Arsène Lupin : « Je voudrais marquer ici que, tout en appréciant comme il convient, et en certifiant comme conformes à l’exactitude les aventures qui me sont attribuées par mon historiographe attitré, j’apporte néanmoins certaines réserves sur la façon dont il les présente dans ses livres.
Il y a cent manières d’accommoder au goût du public une aventure réelle. Peut-être n’est-ce pas choisir la meilleure que de me montrer toujours sous l’aspect le plus avantageux et de me mettre obstinément en relief et au premier plan. Non content de négliger les nombreux épisodes de ma vie où je fus dominé par les circonstances, démoli par mes adversaires ou rabroué par les respectables agents de l’autorité, mon historiographe arrange, atténue, développe, exagère et, sans aller contre les faits, les dispose si bien que j’en arrive parfois à être gêné dans ma modestie. »

Illustration : La Cagliostro se venge (1935).

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 930 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ASSOLLANT, Alfred – Mémoires de Gaston Phœbus (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 14min | Genre : Romans


Mémoires de Gaston Phœbus

Alfred Assollant, parfois écrit Assolant, né à Aubusson (Creuse) le 20 mars 1827 et mort à Paris le 3 mars 1886, est un romancier français, auteur notamment de romans pour la jeunesse.

Ces Mémoires sont celles, fictives, mélancoliques, philosophiques, tragi-comiques, de l’impétueux Gaston Phœbus…

« Mon cher, ami, dit M. Aubaret, si vous n’êtes pas patient comme l’âne, docile comme le chameau, doux comme le mouton, prudent comme le serpent, couvert comme la tortue d’un bouclier d’écaillé, stoïcien comme Épictète, indifférent à la pauvreté comme Diogène, sage comme Platon, pieux comme saint Augustin, robuste des poumons comme saint Christophe, ami des évêques comme Constantin le Grand, soumis à la discipline comme un soldat russe au knout, et savant comme Pic de la Mirandole, vous ne ferez jamais votre chemin dans l’Université, et peut-être n’y resterez-vous pas six mois. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 930 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINTE-BEUVE, Charles Augustin – Portraits de femmes : Madame de La Fayette (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 15min | Genre : Biographies


Madame de La Fayette

« Du temps de Mme de Sévigné, à côté d’elle et dans son intimité la plus chère, il y eut une femme dont l’histoire se trouve presque confondue avec celle de son aimable amie. C’est la même que Boileau désignait pour la femme de France qui avait le plus d’esprit et qui écrivait le mieux. Cette personne n’écrivit pourtant qu’assez peu, à son loisir, par amusement et avec une sorte de négligence qui n’avait rien du métier ; elle haïssait surtout d’écrire des lettres, de sorte qu’on n’en a d’elle qu’un très-petit nombre et de courtes ; c’est dans celles de Mme de Sévigné plutôt que dans les siennes qu’on la peut connaître. Mais elle, eut en son temps un rôle à part, sérieux et délicat, solide et charmant, un rôle en effet considérable, et dans son genre au niveau des premiers. À un fonds de tendresse d’âme et d’imagination romanesque elle joignait une exactitude naturelle, et, comme le disait sa spirituelle amie, une divine raison qui ne lui fit jamais faute ; elle l’eut dans ses écrits comme dans sa vie, et c’est un des modèles à étudier dans ce siècle où ils présentent tous un si juste mélange. »

Madame de La Fayette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 730 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :