Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


BAZIN, René – Le Château de Sombrehoux (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


Le Château de Sombrehoux

Merveilleux souvenirs d’enfant parus dans le recueil Contes de Bonne Perrette édité en 1902.

Le début : « Le vent est tiède, le vent chante, il ne gémit plus tout le jour, il passe par bouffées, s’arrêtant à baiser les fleurs.
Ce n’est plus le temps des primevères, des premières pousses blanches des saules ; c’est le printemps de mai, la saison royale.
Voyez les ruisseaux et les mares : les poules d’eau s’en vont nageant, avec leurs petits à la suite ; elles tracent des routes bleues dans la canetille verte ; les renoncules blanches font couronne.
Il y a de la lumière jusqu’au fond des courants ; il y en a sur les feuilles des pins, et sur l’aile des martinets qui tournent ; on dirait que les choses regardent. »

Le Château de Sombrehoux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 371 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAZIE, Léon – Les Bourreaux invisibles

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 19min | Genre : Romans


Les Bourreaux invisibles

Les Bourreaux invisibles constitue le tome 9 des aventures de Martin Numa, surnommé « le roi des détectives ».

Dans le tome huitième, Martin Numa, depuis le début de son enquête se sent suivi par des espions qui ont pour signe de ralliement un X…
Il se rend à l’invitation de comte de Vilarcerboli.
Au moment où le comte va lui faire des révélations sur le marquis de Santucci, qui est « double ! », un homme paraît, qui fait un X avec ses doigts, et le comte s’enfuit affolé.
Et on le ramasse sur la route, mourant, près de sa voiture, brisée, en feu.
Le chevalier Fontis, au courage admirable, ne veut pas, malgré l’avis sinistre des X, garder le silence.
Martin Numa a pu recueillir les empreintes des pouces de ceux qui ont joué un rôle dans ces tragiques aventures.
Et il est allé chez le marquis prendre la bottine vernie qui porte l’éraflure correspondant à la moulure de bronze.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 498 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Judith – Bilkis (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 9min | Genre : Contes


Bilkis

Bilkis (reine de Saba, femme du roi Salomon) est extrait du recueil Fleurs d’Orient édité en 1893.

Le début : « Saba, qui donna son nom au pays des Sabéens, dans l’Arabie méridionale, était arrière-petit-fils de Katan et troisième arrière-petit-fils de Noé. Il fut le quatrième aïeul du roi Zou-Chark, père de la rayonnante Bilkis, la plus illustre des princesses.
Bilkis survivait seule de quarante enfants ; elle était merveilleusement belle, d’une intelligence et d’une sagesse rares. À la mort de son père, elle s’empara du trône et se déclara souveraine ; mais une moitié seulement de la nation l’accepta pour reine, l’autre moitié proclama roi un homme brutal et sans esprit, nommé Bnou-ak-el-Milik. Il ne tarda pas à abuser du pouvoir. Tyrannique, débauché, il enlevait les épouses de ses sujets, et les déshonorait. Bien des révoltes éclatèrent contre lui, mais vainement ; on ne put parvenir à le renverser. C’est alors que Bilkis, indignée de tant de crimes, résolut de débarrasser le pays de Saba d’un tel homme. »

Bilkis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 998 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Un remords

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Un remords

Cette (plutôt) cruelle nouvelle est parue dans la Revue de famille en 1889.

Le début : « J’étais entré au cercle en sortant du théâtre, et je m’attardai devant la table de baccarat. Je regardais, juché sur une de ces chaises hautes à l’usage des joueurs qui n’ont pas trouvé de place près du tapis vert, ou aux simples curieux comme moi. C’était ce que l’on appelle, en termes de club, une belle partie. Le banquier, un joli jeune homme en tenue de soirée, la boutonnière fleurie d’un gardénia, perdait environ trois mille louis, mais sa physionomie de viveur de vingt-cinq ans se tendait à ne trahir aucune émotion. Seulement le coin de la bouche d’où tombaient les sacramentels : « J ‘en donne… En cartes… Baccarat… Voilà le point… » n’aurait pas mâchonné avec tant de nervosité un bout de cigare éteint, si la frénésie froide du jeu ne lui avait serré le cœur. »

Un remords.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 007 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MENDÈS, Catulle – Il ne faut pas jouer avec la cendre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Il ne faut pas jouer avec la cendre

Cette mélancolique nouvelle d’amour est parue dans le recueil Les Folies amoureuses en 1883.

« Ils s’étaient retrouvés. Il était toujours beau. Elle était encore jeune. Elle l’avait fait suivre après le théâtre. Elle lui avait écrit : « Si vous reconnaissez mon écriture, venez dimanche là-bas, où l’on s’aimait ». S’il avait reconnu l’écriture ! Il l’eût reconnu entre mille. Lui aussi, il se rappelait la petite chambre au premier étage de l’auberge, la chambre au papier déteint, aux carreaux rouges ; il devina que c’était là qu’elle l’attendrait. Rien n’avait changé dans ce nid de leurs amours. Seulement la servante était devenue très vieille. Avec quel bon appétit, l’appétit de leur jeunesse, ils mangèrent le pain bis et burent le vin bleu. « Comme tu es belle ! » lui disait-il, et il ajouta : « Tiens, on a mis un verrou ». Elle rougit et sourit. Tout ce qu’ils avaient fait autrefois, ils le refirent. Ils recommençaient leur vie. Ils auraient voulu être pauvres pour souffrir comme ils avaient souffert. Ils firent semblant de l’être. »

Il ne faut pas jouer avec la cendre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 247 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – Lucie Rodey

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 35min | Genre : Romans


Lucie Rodey

Un (autre) magnifique portrait d’une femme « supérieure »…

« Que deviendra ta fille, disait madame Béruel, si pour satisfaire ton orgueil tu bannis ton mari, ou si simplement tu lui rends son foyer désagréable ? Quel sera dans la vie le rôle d’une enfant abandonnée par son père, ou fille d’une mère séparée ? Ne sais-tu pas qu’une fille élevée dans de telles conditions ne trouve pas à se marier, et porte seule jusqu’au tombeau le poids des fautes qu’elle n’a pas commises ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 651 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JACOBSEN, Jens Peter – La Peste de Bergame (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


La Peste de Bergame

Nouvelle parue dans la Revue politique et littéraire en 1892.

« Et jour après jour la peste gagnait, le soleil de l’été consumait la ville, il ne tombait pas une goutte d’eau, pas un souffle n’agitait l’air, et, des cadavres qui pourrissaient dans les maisons comme des cadavres qui étaient mal enterrés, montait une puanteur suffocante qui se mêlait à l’atmosphère immobile des rues et avait attiré corbeaux et corneilles par essaims et par nuées, si bien que les murailles et les toits en étaient noirs. Et tout alentour, sur le mur d’enceinte de la ville, se tenaient isolément de grands oiseaux étranges, venus de très loin par delà les frontières, au bec rapace, aux serres recourbées et attentives, et, immobiles, ils plongeaient leurs regards tranquilles et féroces dans le cœur de l’infortunée cité, comme s’ils attendaient qu’elle fût devenue un seul et grand charnier. »

Traduction anonyme (1892).

La Peste de Bergame.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 239 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – Les Caprices du sort

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Contes


Les Caprices du sort

Les Caprices du sort est tiré du recueil Contes étranges paru en 1876.

Le début : « Il ne nous est donné de connaître qu’une faible partie des événements qui doivent avoir une influence quelconque sur notre destinée. Mais il en est d’autres qui passent à côté de nous sans que nous ayons conscience de leur proximité, qui nous touchent de près sans qu’ils aient cependant aucune action sur notre vie, et sans même révéler leur approche par le rouet d’aucune lueur ni la projection d’aucune ombre sur le miroir de notre entendement. La vie serait trop pleine de crainte ou d’espérance, de joie ou de désenchantement, si nous connaissions toutes les vicissitudes de notre fortune ; nous n’aurions plus un instant de tranquillité. Je vais raconter une heure de la vie de David Swan, pour servir de développement à cette proposition. »

Traduction : Édouard-Auguste Spoll (1833-18?).

Les Caprices du sort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 992 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :