Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


COPPÉE, François – L’Odeur du buis

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


L'Odeur du buis

La nouvelle L’Odeur du buis est paru dans La Vie littéraire en 1898.

« Bravo, père Bourgeuil ! Vous êtes un Romain!
En réalité, le père Bourgeuil était de la Haute-Vienne et ne possédait sur l’Antiquité que des notions très confuses. Néanmoins, il connaissait vaguement l’histoire du vieux Brutus, et la pensée qu’il était un homme de cette trempe là flattait agréablement son amour-propre. Cependant, quand il sortait du café et se trouvait tout seul dans la nuit, il se disait – oh ! tout bas ! – que ce Brutus avait l’âme bien dure et que c’était affreux de condamner son fils à mort. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 395 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – Quiquern

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 54min | Genre : Contes


Quiquern

Ce conte « inuit » » a été publié dans la Revue des deux mondes en juin 1899.

« Il était allé, dès le matin, à l’aube, aux trous de phoques, à huit milles de là, et venait de rentrer avec trois gros animaux. À mi-chemin du couloir ou tunnel de neige, long et bas, qui conduisait à la porte intérieure de la maison, on pouvait entendre un concert de jappements et d’aboiements : c’étaient les chiens d’attelage de son traîneau qui, après la besogne du jour se disputaient les places chaudes. Lorsque les aboiements devinrent trop forts, Kotuko roula nonchalamment à bas du banc de repos, et il ramassa un fouet formé dune souple poignée de baleines longues de dix-huit pouces et d’une courroie de vingt-cinq pieds lourdement tressée. II plongea dans le couloir, où le vacarme devint tel qu’on eût dit que les chiens le dévoraient tout vivant ; mais ce n’était rien de plus que leur bénédicité coutumier avant les repas. »

Traduction : Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d’Humières(1868-1915).

Quiquern.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 329 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOUMIC, René – L’Œuvre de Guy de Maupassant

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 2min | Genre : Biographies


L'Œuvre de Guy de Maupassant

Cet essai biographique a été publié dans la Revue des deux mondes en novembre 1893, peu après la mort de Guy de Maupassant.

Extrait : « Le dernier effort de l’art, c’est enfin de se dissimuler. Presque tous les écrivains d’aujourd’hui mettent une insistance, la plus déplaisante qui soit, à étaler sous nos yeux leur travail préparatoire. Les naturalistes vident dans leurs livres l’amas des notes entassées dans les portefeuilles. Les psychologues nous font repasser par tous les chemins qu’ils ont suivis pour arriver à la découverte qui seule nous intéresse. Mais l’artiste comprend que, s’il accepte de faire ce long et ce pénible travail, c’est précisément afin de l’épargner au lecteur. Un portrait achevé ne doit laisser transparaître ni les préparations ni les dessous. Cela même est la méthode de Maupassant qui ne nous montre jamais que des résultats. »

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 060 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – La Vie en fleur

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 5min | Genre : Romans


LaVieEnFleur.gif

La Vie en fleur conte les souvenirs, déguisés, d’Anatole France adolescent.

Extrait : « M. Dubois était un grammairien d’une force qui faisait peur. Pour le sens et les rapports des termes, rien n’égalait sa justice sévère ; au reste, assez indifférent à l’orthographe, qu’il ne mettait pas lui-même très exactement. Il disait ne pas comprendre qu’on perdît un temps précieux à ces minuties. Il appelait la grammaire de Noël et Chapsal une grammaire de quartier général, et la disait imposée par l’insatiable tyrannie de Napoléon qui, s’exerçant autant sur les idées que sur les actes, poursuivait toute indépendance d’esprit. Et, quand ma mère parlait devant le vieillard de cette règle des participes, son perpétuel souci, il la consternait en lui répondant que, sur les participes, il n’en voulait pas savoir plus que Pascal et Racine, qui n’en savaient rien. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 119 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DURUY, Georges – Pèlerinage d’amour

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Pèlerinage d'amour

Cette mélancolique nouvelle est extraite du recueil Victoire d’âme paru en 1888.

« Il parut à Mariette que son ami était devenu sceptique, moqueur et blasé, que l’esprit de critique et d’ironie avait tari en lui la source des généreux enthousiasmes ; Olivier crut s’apercevoir, de son côté, que la petite institutrice, depuis sa métamorphose en grande dame, avait perdu de son naturel, qu’elle ne gardait plus cette réserve pudique, ce charme d’innocence et de naïveté, qui donnait jadis, quelque chose de presque virginal et de si touchant à sa jeune maîtresse. »

Pèlerinage d’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 207 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Le Château d’Udolphe

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Le Château d'Udolphe

Joseph Méry (1797-1866) est un journaliste, romancier, poète, auteur dramatique et librettiste français, oublié aujourd’hui.

La nouvelle Le Château d’Udolphe est extraite de son recueil Les Nuits anglaises, contes nocturnes. Nous suivons John Lewing, amoureux des Mystères d’Udolphe d’Anne Radcliffe, qui veut acheter le château aux ayants-droits.

Le début : « Anne Radcliffe avait une sombre imagination : elle n’a pas inventé les fantômes, mais elle les a perfectionnés ; le nombre des êtres mystérieux que cette femme féconde a mis au jour est incalculable. Les romanciers prennent ordinairement leurs héros dans le monde réel, Anne Radcliffe a exhumé les siens du monde imaginaire. Tout personnage convaincu d’exister était naturellement exclu de ses domaines : aussi, pour se livrer en conscience à l’étude du genre qu’elle exploitait, elle s’était retirée à l’écart, et se faisait une vie conforme à sa vocation d’auteur infernal. »

Le Château d’Udolphe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 093 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Plus fort que Sherlock Holmes (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 2min | Genre : Nouvelles


Plus fort que Sherlock Holmes

Plus fort qe Sherlock Holmes ? Pour une fois, alors…

« Il exhiba ses fragments révélateurs et les rangea sur une feuille de carton étalée sur ses genoux. Toute la salle retenait sa respiration et écoutait.
- Nous possédons la longitude et la latitude avec la correction des variations magnétiques et nous connaissons ainsi le lieu exact du drame. Nous avons l’altitude, la température et l’état hygrométrique du lieu ; ces renseignements sont pour nous des plus précieux, puisqu’ils nous permettent d’estimer avec précision le degré de l’influence que ces conditions spéciales ont pu exercer sur l’humeur et la disposition d’esprit de l’assassin à cette heure de la nuit.
(Brouhaha d’admiration, réflexions chuchotées. Par saint Georges, quelle profondeur d’esprit !) »

Traduction : François de Gaïl (1907).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 919 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAVIE, Théodore – Devadatta : scènes et récit de la vie hindoue

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 36min | Genre : Nouvelles


Devadatta.gif

Devadatta est une nouvelle parue dans la Revue des deux mondes en avril 1864. On y rencontre notamment des brahmanes un peu « bobos ».

« Peu à peu ce jeune homme, élevé dans les principes austères du christianisme, se laissa aller sans résistance à une vie molle et contemplative, rêvant à l’aise sous les voûtes silencieuses de ces temples où des milliers de statues, les unes colossales et monstrueuses, les autres finement sculptées et réduites aux proportions de la nature humaine, représentent, sous une forme visible et palpable, toutes les hallucinations du paganisme. Dans l’enceinte de ses pagodes où les brahmanes ne cèdent le pas qu’aux taureaux sacrés, nonchalamment étendus sous les longues colonnades, les bruits du dehors ne pénétraient guère. Il régnait parmi les hôtes de ces lieux tranquilles une sorte de fraternité, celle qui résulte de l’égalité de naissance et de l’esprit de corps. Ces prêtres païens, qui naguère encore inspiraient à Devadatta tant d’horreur, étaient donc au demeurant d’assez bons diables, un peu menteurs peut-être, fort insouciants, mais instruits, amis du beau langage, distinguées dans leurs manières, une race intelligente et choisie à laquelle on pouvait être fier d’appartenir. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 855 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :