Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


BAUMANN, Émile – Le Sens de la couleur chez René Bazin

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 35min | Genre : Essais


Le Sens de La Couleur chez Rene Bazin.gif

Ce court essai passionné sur l’écriture de René Bazin par Émile Baumann (1868-1941) est paru dans La Revue belge en 1924.

« Supposons, un instant, les œuvres des romanciers contemporains offertes à nos yeux, comme une galerie de tableaux, dans des salles distinctes. Si nous visitions la sienne, aussitôt, sans chercher la signature, nous reconnaîtrions sa main : un dessin ferme et onduleux ; un coloris léger, mais tendre ; du vert et du bleu, plus encore de gris roses, de gris argentés ; de l’air, du mouvement dans les espaces ; certains détails un peu trop finis, mais combien justes ! et de la grâce harmonisée avec la sagesse ; des profils féminins, d’une pureté charmante, et des faces de paysans, fortement musclées, honnêtes et lumineuses ; la vieille santé, la finesse, la dignité française, modernisées par des ombres d’inquiétude ; l’émotion religieuse enfin, une figure plus âpre d’ascète, des intérieurs d’églises, des mains qui se joignent en tremblant, des lèvres murmurant de douloureux secrets. »

Le Sens de la couleur chez René Bazin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 638 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAT, Paul – Les Larmes de Fra Angelico

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Essais


Les Larmes de Fra Angelico

Ce court mais fervent essai de Paul Flat (1864-1918) sur le peintre du Quatrocento Guido di Pietro (en religion Fra Giovanni, postérieurement connu sous le nom de Fra Angelico), est extrait du recueil Figures de rêve.

« En art, savoir n’est rien, sentir est tout : – ainsi pourrait se formuler l’idée. Et n’est-ce point préciser la cause de nos modernes impuissances ? N’allez pas chercher ailleurs : elle est toute en ceci. Nous nous mourrons de trop de science, et les belles énergies qui soulevaient les âmes d’alors sont refusées à nos cerveaux débilités par cet apport de notions froides où ne circule plus la vie.
Édifiant et magnifique exemple, celui de ces maîtres à qui la Tradition n’avait rien légué et qui durent tout tirer d’eux-mêmes ! Dans la sincérité de leur foi, dans l’impérieux besoin d’exprimer au dehors ce qui tant émotionnait leur âme, ils trouvèrent la puissance d’invention qui maintenant nous déconcerte, comme ils surent se créer de toutes pièces une forme expressive ou condenser leurs rêves. »

Les Larmes de Fra Angelico.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

REINACH, Théodore – Hamlet

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 50min | Genre : Essais


Hamlet.gif

Cet essai (très) érudit sur le Hamlet de Shakespeare par Théodore Reinach (1860-1928) est paru dans le magazine La Nouvelle Revue en 1879.

« Le philosophe de la pièce est Horace : il semble que Shakespeare l’ait mis à côté de Hamlet pour prévenir toute erreur sur ce point, comme il lui a opposé l’actif et résolu Laërte pour faire mieux ressortir son indécision naturelle. Horace n’est pas seulement un philosophe par l’égalité de son âme, son héroïsme modeste, son amitié ; il l’est encore par la tournure de son esprit, par sa conception du surnaturel, par le doute railleur avec lequel il refuse de croire à l’apparition. Le philosophe n’a que la curiosité des choses d’au delà, l’homme religieux en a l’inquiétude. Cette inquiétude poursuit partout Hamlet, l’idée de la Providence et celle de la mort remplissent son âme. L’endroit du monde où il se sont le plus à l’aise, c’est le cimetière. Dès le premier acte, quand, dégoûté de la vie, il cherche à se tuer, c’est un scrupule religieux qui l’arrête ; une seconde fois, au troisième acte, sa pensée se reporte vers le suicide, dans le célèbre monologue, « Être ou n’être pas » : cette fois encore c’est une crainte religieuse qui le réconcilie avec l’existence. Sa foi dans la Providence est si forte qu’elle devient presque du fatalisme :

… Il existe une divinité
Qui de tous nos desseins détermine l’issue,
Quelque ébauche qu’ils aient de notre main reçue. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 787 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Ernest – La Clef

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


La Clef

Cette troublante nouvelle d’Ernest Daudet (1837-1921), sur le démon du jeu, est parue dans le magazine illustré La Vie littéraire en 1899.

« On faisait cercle autour de nous. On me savait beau joueur. L’histoire de D… était connue. On pressentait un drame, au cas où il perdrait, et il perdait terriblement. Bientôt, il demanda à jouer sur parole. Je n’avais aucune raison pour refuser. Était-il écrit que D… ne gagnerait pas une seule partie ? À trois heures du matin, il me devait cent mille francs. Alors seulement il s’arrêta. C’était sa fortune entière que, sur un coup de cartes, il venait de perdre pour la seconde fois. Je levai les yeux vers lui : il essayait de paraître calme, mais son effrayante pâleur trahissait malgré lui la poignante angoisse qui l’étreignait. »

La Clef.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 839 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – Les Bertram (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10h 49min | Genre : Romans


Les Bertram

Dans cet ambitieux roman se croisent George Bertram senior, un vieillard millionnaire et acariâtre, Lionel, le frère, soldat en mission dans des pays étrangers qui dépense sans compter, George, son fils et le neveu de George senior, un jeune homme brillant victime de son amour-propre, Harcourt, un jeune avocat promis à une belle carrière mais ambitieux et cupide, Caroline Waddington, la petite-fille, qui repousse son fiancé alors qu’elle l’aime et enfin Arthur Wilkinson, cousin de George, qui, soumis à sa mère, se croit condamné au célibat…

Traduction anonyme (1865).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 642 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

OHNET, Georges – Sans dot

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Sans dot

Cette désuète mais douce nouvelle de Georges Ohnet (1848-1918) est parue dans le magazine La Lecture en 1897.

« Enfoncé dans une embrasure de fenêtre, il regardait pendant des heures celle qu’il adorait, dansant avec une riante vivacité. Il suivait sa petite tête évaporée dans la foule tournoyante, et caressait des yeux ses blanches épaules. Quelquefois il s’enhardissait jusqu’à s’approcher de la mère, et, cérémonieusement, il lui faisait sa cour. C’étaient ses plus grandes audaces.
Il voyait avec envie ses camarades papillonner autour de la jeune fille, cambrer leur torse, faire les avantageux. Plein d’une noire tristesse, il se disait : « Un de ces jours, la nouvelle qu’elle épouse un de ces messieurs va se répandre au mess, et tout sera fini. » Il eut des accès de désespoir dans le silence glacial de sa chambre garnie. Il essaya de se raisonner. N’était-il pas fou d’aller songer à cette enfant gâtée faite pour les douceurs de la vie luxueuse ? Elle était réservée à quelque fils de famille, et non à un pauvre officier de fortune. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 923 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Les Deux Autres

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Les Deux Autres

Comment Whaythorn se comportera-t-il avec les deux ex-maris de Mrs Waythorn lorsque les circonstances les feront se rapprocher ?

« Il ne connaissait rien de la situation passée et présente de cet homme, mais d’après son apparence et sa manière de parler, Waythorn pouvait reconstituer avec assez de précision les débuts du premier mariage d’Alice. Et il se rendit compte avec un tressaillement pénible qu’il y avait, à l’arrière-plan de son existence, une page de sa vie toute différente de celle où il l’avait rencontrée pour la première fois. Varick, quels qu’aient été ses torts, était un «Monsieur » dans le sens convenu et traditionnel du terme, dans le sens qui, chose curieuse ! paraissait à ce moment même avoir une importance capitale aux yeux de Waythorn. Lui et Varick avaient les mêmes habitudes sociales, parlaient le même langage, comprenaient les mêmes allusions. Mais l’autre ! Malgré lui, Waythorn avait remarqué que l’autre portait au cou un nœud tout fait, monté sur élastique. Pourquoi ce détail grotesque symboliserait-il l’individu ? Waythorn s’en voulait de cette remarque mesquine de sa part, mais ce détail de la cravate s’imposait à lui comme une clef qui lui ouvrait la porte sur le passé d’Alice. »

Traduction anonyme (1908).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 078 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – La Juive de Roudnia

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


La Juive de Roudnia.gif

Cette (cruelle) nouvelle de Henry Gréville, Alice Marie Céleste Durand (1842-1902), fait partie du recueil Croquis.

« Un incendie n’est pas chose rare en Pologne ; mais quand c’est la maison d’un Juif qui brûle, les Juifs seuls accourent et se démènent, tandis que les catholiques, immobiles, regardent, – non peut-être sans une satisfaction secrète, – périr le bien « mal acquis » des fils d’Abraham.

La Juive de Roudnia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 868 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :