Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


WHARTON, Edith – Sous la neige (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 34min | Genre : Romans


Sous la neige

Le début : «  Cette histoire, c’est brin à brin, et par maintes gens, qu’elle m’a été contée. Et, comme il arrive d’habitude en pareil cas, j’ai entendu chaque fois une version nouvelle.

Si vous connaissez Starkfield, bourgade perdue dans la partie montagneuse du Massachusetts, vous aurez certainement remarqué son bureau de poste. C’est une construction qui date de la fin du XVIIIe siècle, en briques rouges, avec un fronton de bois peint en blanc et un péristyle à colonnes. Ce petit édifice classique se dresse au milieu de la Grand Rue, entre la banque et la pharmacie: beaucoup de villages de la Nouvelle-Angleterre en possèdent un semblable. Matin et soir, les habitants de Starkfield et les fermiers des environs s’y rassemblent, à l’arrivée du courrier. Parmi eux, vous n’avez pas été sans remarquer la haute taille et le visage tragique d’Ethan Frome. C’est là que je le vis moi-même pour la première fois, voici quelques années.  »

Traduction anonyme (1912).

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 944 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DURUY, George – L’Unisson

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 45min | Genre : Romans


L'Unisson

Auguste Gabriel Georges Duruy, dit George Duruy, né le 11 mars 1853, mort le 23 mars 1918, est un historien et romancier français.

Extrait : « Stimulé par la contradiction, Raymond apporta dans sa réplique une verve et une éloquence singulières ; tous les regards s’étaient tournés vers lui ; on l’écoutait avec quelque chose de plus que la simple attention, avec une sympathie qui s’adressait moins à ses idées qu’au talent dont il faisait preuve en les défendant. Claire ne s’y trompa point ; et la surprise qu’elle éprouva de cette constatation eut pour effet de la mettre en un état d’esprit singulier. Elle se sentit tout ensemble satisfaite et mécontente ; flattée dans son amour-propre de femme du succès qu’obtenait Raymond, particulièrement auprès de Mme de Sizerac, et en même temps furieuse, aussi bien contre lui que contre la marquise, de ce succès même ; fière de son mari, pour la première fois, mais irritée, aussi, par la révélation soudaine d’une supériorité qui reléguait son propre mérite — dont elle avait une opinion fort avantageuse — au second plan, et qu’elle ne se résignait point à rencontrer chez autrui, fût-ce chez l’homme dont elle portait le nom, sans que le premier mouvement de sa nature très personnelle fût d’en concevoir un peu d’envie. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 920 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Mademoiselle Salomé (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Mademoiselle Salomé

Arsène Houssaye, de son vrai nom Arsène Housset, né le 28 mars 1815 à Bruyères-et-Montbérault, mort le 26 février 1896 à Paris est un homme de lettres français. Il est également connu sous le pseudonyme d’Alfred Mousse. (Source : Wikipédia)

Mademoiselle Salomé est la première des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« - Avec qui, monsieur, ai-je eu le plaisir de valser dans cette réunion selected ?
- Oh ! mon Dieu, mademoiselle, un nom ridicule ; je ne descends ni des croisés ni de l’Œil-de-Bœuf. Je m’appelle tout bêtement M. Arthur Dupont. Maintenant, si vous êtes curieuse de savoir ma profession, je suis auditeur au Conseil d’État, profession tout aussi ridicule que l’est mon nom.
Un physionomiste qui eût étudié la figure de la jeune fille aurait bien vu passer un nuage sur l’enjouement passionné de la valseuse. Elle retombait sur la terre du haut de son envolement amoureux.
Arthur Dupont ! porter dans le monde un nom qui n’est pas mondain, n’est-ce pas y paraître dans un habit mal fait, avec une cravate mal mise ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 289 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – L’Aristocratique célibataire (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


L'Aristocratique célibataire

Nouvelle parue dans Les Aventures de Sherlock Holmes (1924).

Le début : « Le mariage de lord Saint Simon, et son curieux dénouement, a cessé depuis longtemps d’être un sujet d’intérêt dans le milieu aristocratique qui forme l’entourage de l’infortuné marié. De nouveaux scandales l’ont éclipsé, et leurs détails plus piquants ont détourné les conversations de ce drame, déjà vieux de quatre ans. Mais les faits qui s’y rattachent n’ont jamais été bien connus du public ; de plus, mon ami Sherlock Holmes a grandement participé à la solution du problème, et en publiant ces mémoires je croirais manquer à ma tâche en ne relatant pas cet étrange épisode. »

Traduction : Jeanne de Polignac (1861-1919).

L’Aristocratique célibataire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – L’Expiation de Savéli

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 3min | Genre : Romans


L'Expiation de Savéli

Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902).

Extrait : « - Écoute, seigneur, dit Ilioucha, tu vas mourir, parce que tu es dur et cruel envers nous, et que tu es sourd à la voix de la miséricorde…
Inconsciemment, cet homme inculte employait un langage élevé, presque biblique, celui des Écritures qu’on lit en slavon aux offices de l’Église russe.
- Nous voulons ta mort, continua-t-il, parce qu’elle seule nous délivrera de toi, mais nous ne voulons pas la perte de ton âme. Repens-toi, et fais ta prière à Dieu pour qu’il reçoive ton âme pécheresse dans son royaume céleste.
Bagrianof agita encore ses doigts sur sa poitrine.
- Il ne peut pas même faire le signe de la croix, dit un des conjurés. Délions-lui la main droite afin qu’il puisse prier.
Ilioucha dégagea aussitôt la main droite de Bagrianof, qui s’en servit pour indiquer les images et l’Évangile qui était ouvert devant, sur un pupitre. Cet homme impitoyable, cet insolent seigneur, priait dévotement matin et soir, et ne se couchait jamais sans avoir lu quelques versets des Écritures. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 080 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (L’Envie)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10h 21min | Genre : Romans


L'Envie

Eugène Sue, né le 26 janvier 1804 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy (Haute-Savoie), est un écrivain français, principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842-1843) et Le Juif errant (1844-1845). Les Sept Péchés Capitaux sont parus entre 1847 et 1852.

« Oui, mon enfant, l’envie est en soi un sentiment excellent ; seulement vous l’avez jusqu’ici mal appliqué, vous avez mal envié, au lieu d’envier bien.
- Envier bien ! L’envie, un sentiment excellent, – répéta Frédérik, comme s’il n’avait pu en croire ses oreilles. – L’envie, l’affreuse envie, qui ronge, qui dévore, qui tue.
- Mon pauvre enfant, la Loire a failli tout à l’heure être votre tombeau. Ce malheur arrivé, votre mère, n’est-ce pas, se fût écriée : « Oh ! fleuve maudit, qui tue ! oh ! fleuve maudit, qui a englouti mon fils. »
- Hélas ! monsieur David !
- El si les craintes d’inondation se réalisent, que de voix désespérées s’écrieront : « Oh ! fleuve maudit ! nos maisons sont emportées, nos champs submergés. » Ces malédictions sont-elles justes ?
- Que trop, monsieur David.
- Oui, et pourtant, ce fleuve si maudit fertilise ses rives. Il est la richesse des villes qu’il traverse. Des milliers de bateaux chargés de denrées de toutes sortes sillonnent ses ondes ; ce fleuve si maudit accomplit enfin la mission utile, fécondante, que Dieu a donnée à tout ce qu’il a créé, car dire que Dieu a créé les fleuves pour l’inondation et pour le désastre, ce serait un blasphème. Non ! non ! C’est l’homme, dont l’ignorance, l’incurie, l’égoïsme, l’avidité, le dédain de toute fraternelle solidarité, changent en fléaux les dons célestes du Créateur. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 003 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GYP – Petit Bleu

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Petit bleu

Sybille Riquetti de Mirabeau, par son mariage comtesse de Martel de Janville, plus connue sous le nom de plume de Gyp, est une romancière française, née au château de Coëtsal à Plumergat le 15 août 1849 et morte le 28 juin 1932 à Neuilly-sur-Seine. (Source : Wikipédia).

Extrait : « Antoinette […] priait à sa façon, employant les formules que lui dictaient son cœur, et refusant de réciter les prières qui, disait-elle, servaient « à tout le monde ».
Sa tante, dont la galanterie commençait à se transformer en dévotion, la menaçait des foudres du ciel et des brûlures éternelles de l’enfer, mais la petite répondait en riant : « que Dieu était trop grand pour ne pas être bon… et qu’elle était bien tranquille ! »
La marquise indignée, réclamait alors l’intervention de son mari, et Antoinette, grondée ou punie par sa tante et sermonnée par son oncle, prenait Dieu à témoin de ce qui lui arrivait :
« C’est à cause de vous, mon Dieu, pourtant tout çà !… mais je vous aime tout de même, allez ! Parce que vous êtes bon… quoi qu’ils disent !… et miséricordieux !… et grand !… et tout !… n’est-ce pas, mon Dieu que c’est vrai, et que je vous vois bien comme vous êtes ?… »»

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 824 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TINSEAU, Léon (de) – Charme rompu

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 34min | Genre : Romans


Charme rompu

Dangereuse, l’attitude de Claire de Chalonne qui cherche à ré-enchanter l’avenir de sa cousine Nadia avec Paul de Chérancy…

Léon de Tinseau (ou comte Antoine Joseph Léon de Tinseau) né à Autun en Saône-et-Loire le 30 avril 1844 et mort en 1921 à Paris est un écrivain français du XIXe siècle.

L’abbé Louis Bethléem, dans Romans à lire et à proscrire (sic) écrit : «  Léon de Tinseau, écrivain aristocratique, est l’un des analystes les plus en vogue des impressions et des élégances mondaines. Selon le mot d’un critique, il ensorcelle ses lectrices. Même quand il lui arrive de conter des histoires invraisemblables, son esprit, sa grâce impertinente, son pathétique discret, le ton de bonne compagnie qu’il donne à ses nouvelles légères, pimpantes, romanesques, parfumées, produisent toujours leur effet magique. »

Le roman Charme rompu est toutefois d’une veine plus mélancolique avant sa résolution lumineuse…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :