Livres audio gratuits pour 'Denis Diderot' :


L’ENCYCLOPÉDIE – Comédie, Comique, Rire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Philosophie


William Hogarth - The Laughing Audience

Les articles Comédie et Comique ont pour auteur Marmontel, encyclopédiste, historien, conteur, romancier, grammairien et poète, dramaturge et philosophe français (1723-1799).

Comédie passe en revue « les progrès de la comédie ou plutôt de ses révolutions » depuis le chariot de Thespis jusqu’au XVIIIème siècle et s’attarde sur les pièces grecques et romaines.
« De cette disposition à saisir le ridicule, la comédie tire sa force & ses moyens. Il eût été sans doute plus avantageux de changer en nous cette complaisance vicieuse en une pitié philosophique ; mais on a trouvé plus facile & plus sûr de faire servir la malice humaine à corriger les autres vices de l’humanité, à-peu-près comme on employe les pointes du diamant à polir le diamant même. »

Les différents exemples de l’article Comique sont presque tous puisés chez Molière :
« Comique, pris pour le genre de la comédie, est un terme relatif. Ce qui est comique pour tel peuple, pour telle société, pour tel homme, peut ne pas l’être pour tel autre. L’effet du comique résulte de la comparaison qu’on fait, même sans s’en appercevoir, de ses mœurs avec les mœurs qu’on voit tourner en ridicule, & suppose entre le spectateur & le personnage représenté une différence avantageuse pour le premier. »

Le texte consacré au Rire nous étonne par son aspect uniquement médical :
« Le rire dégénere quelquefois en convulsion ; cela n’est pas surprenant, puisqu’il n’est lui-même qu’une espece de convulsion ; le diaphragme étant violemment agité, peut par le moyen de l’intercostal de la huitieme paire, & des nerfs diaphragmatiques, causer des convulsions dans les muscles, avec lesquels ces nerfs communiquent médiatement ou immédiatement. »

Recommandés, à qui ce sujet intéresse, les trois chapitres de Bergson sur Le Rire et l’essai de Baudelaire De l’essence du rire.

> Écouter un extrait : Comédie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 147 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Miscellanea (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Philosophie


Denis Diderot

« Jamais bon ouvrage a-t-il jamais passé pour mauvais ? Jamais mauvais a-t-il constamment passé pour bon ? Qui est-ce qui donne la sanction aux ouvrages de goût ? est-ce la multitude ?… Non. Elle ne lit point, elle n’entend rien, elle ne sait rien, elle ne pense pas, elle ne sent pas ; ce n’est donc qu’une petite poignée d’hommes éclairés qui la ramène tout à son sentiment, à sa voix. » (Sur l’évidence)

Discours d’un philosophe à un roi est une violente attaque du clergé de l’époque :
« Sire, si vous voulez des prêtres, vous ne voulez point de philosophes, et si vous voulez des philosophes, vous ne voulez point de prêtres ; car les uns étant par état les amis de la raison et les promoteurs de la science, et les autres les ennemis de la raison et les fauteurs de l’ignorance, si les premiers font le bien, les seconds font le mal ; et vous ne voulez pas en même temps le bien et le mal. »

La Vérité, ouvrage anonyme, attire les moqueries de Diderot :
« Voilà un jésuite dont j’ai l’ouvrage sous les yeux, qui cherche comment Marie a pu devenir mère sans perdre sa virginité et qui, par un effort de sagacité dont il se félicite, trouve que la chose s’est passée en elle-même comme dans le puceron hermaphrodite. »

Observations sur la religion, les lois et les mœurs des Turcs est aussi virulent à l’égard des musulmans que le Discours au roi à l’égard du clergé :
« Il y a quelques sectes et des moines qui ne valent guère mieux que les nôtres ; des prêtres de paroisses qu’on appelle imaums, et des moulahs, espèce d’animaux amphibies, moitié robe, moitié soutane. Ces gens-ci sont plus redoutables cent fois que les janissaires et plus funestes que le despote. »

L’ouvrage mal écrit de M. de Valmire, Dieu et l’homme, provoque cette réflexion de Diderot :
« Combien cette maudite métaphysique fait de fous ! Hé, mes amis, que vous importe qu’il y ait ou qu’il n’y ait ni Dieu, ni diable, ni anges, ni paradis, ni enfer !…. Soyez donc bienfaisants, tandis que vous êtes ; et endormez-vous du dernier sommeil, aussi tranquilles sur ce que vous deviendrez, que vous l’êtes sur ce que vous étiez il y a quelques centaines d’années. »

Ces Miscellanea nous aident à mieux comprendre la pensée du Siècle des Lumières.

> Écouter un extrait : Sur l’évidence.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 353 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – François, ou Français

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Histoire


Charles le Chauve

L’article François, ou Français est consacré au Français (origines et évolution de l’homme de Gaule et de France) et au français (débuts et mutations de la langue).
Ces lignes de L’Encyclopédie sont de la plume de Voltaire, rédigées dans la langue de Molière qu’on dit aussi, depuis, « langue de Voltaire » !

Développement historique, très documenté, à lire ou à écouter.

« Les François avoient été d’abord nommés Francs ; & il est à remarquer que presque toutes les nations de l’Europe accourcissoient les noms que nous alongeons aujourd’hui. Les Gaulois s’appelloient Velchs, nom que le peuple donne encore aux François dans presque toute l’Allemagne ; & il est indubitable que les Welchs d’Angleterre, que nous nommons Galois, sont une colonie de Gaulois. »

« A la fin du dixieme siecle le françois se forma. On écrivit en françois au commencement du onzieme ; mais ce françois tenoit encore plus du romain rustique, que du françois d’aujourd’hui. [...] On commença au douzieme siecle à introduire dans la langue quelques termes grecs de la philosophie d’Aristote ; & vers le seizieme on exprima par des termes grecs toutes les parties du corps humain, leurs maladies, leurs remedes : de-là les mots de cardiaque, céphalique, podagre, apoplectique, asthmatique, iltaque, empième, & tant d’autres. »

François, ou Français.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 505 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Mariage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Histoire


William Hogarth - Mariage de Stephen Beckingham et Mary Cox

Le très long article Mariage, rédigé par trois encyclopédistes, étudie le sens de la notion de mariage selon la théologie, le droit naturel et la jurisprudence. Viennent ensuite des définitions qui transformeraient cette présentation en une lecture fastidieuse du Code civil, mais que vous trouverez dans la version texte. La liste alphabétique en donne une idée « Mariage abusif, accompli, avenant, caché ou secret, célébré, charnel, per coemptionem, par confarréation, clandestin, de conscience, consommé, contracté, dissous, distinct, divis ou séparé, par échange, encombré, incestueux, in extremis, de la main gauche, à la gomine, à mortgage, à la morganatique, nul quant aux effets civils seulement, par paroles de présent, précipité, présomptif, par procureur, prohibé, réchauffé, réhabilité, rompu, solennel, spirituel, subséquent, par usucapion, mariage des Romains, légitime & non légitime, Mariage des Hébreux, Mariage des Turcs. »
Il eût été intéressant de savoir aujourd’hui ce qu’en 1751 on pensait de l’Homosexualité mais le mot n’apparut qu’en 1862 ; Saphisme et Lesbiennes n’ont pas droit à une entrée dans l’Encyclopédie, et à Sodomie nous lisons :

« Sodomie, s. f. (Gram. & Jurisprud.) est le crime de ceux qui commettent des impuretés contraires même à l’ordre de la nature. La justice divine a prononcé la peine de mort contre ceux qui se souillent de ce crime. La même peine est prononcée par l’antheritique. La loi cum vir au code de adult. veut que ceux qui sont convaincus de ce crime soient brûlés vifs. Cette peine a été adoptée dans notre jurisprudence. »

N’ont donc été lus que les deux textes relatifs au sens « théologique » et au sens « droit naturel » du mot Mariage.

Mariage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 061 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Satire première

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Philosophie


Denis Diderot par Friedrich Wilhelm Bollinger

Satire première sur les caractères et les mots de caractères, de profession, etc… est une lettre adressée par Diderot à son ami Naigeon qui deviendra le légataire de ses œuvres et en publiera une édition en quinze tomes en 1798 (il n’y a pas de satire II).

Le même style et la même verve de Jacques le fataliste et son maître ou du Neveu de Rameau se retrouvent dans cette peinture du genre humain :
« Sous la forme bipède de l’homme il n’y a aucune bête innocente ou malfaisante dans l’air, au fond des forêts, dans les eaux, que vous ne puissiez reconnaître : il y a l’homme loup, l’homme tigre, l’homme renard, l’homme taupe, l’homme pourceau, l’homme mouton ; et celui-ci est le plus commun. Il y a l’homme anguille ; serrez-le tant qu’il vous plaira, il vous échappera. L’homme brochet, qui dévore tout ; l’homme serpent, qui se replie en cent façons diverses ; l’homme ours, qui ne me déplaît pas ; l’homme aigle, qui plane au haut des cieux ; l’homme corbeau, l’homme épervier, l’homme et l’oiseau de proie. Rien de plus rare qu’un homme qui soit homme de toute pièce ; aucun de nous qui ne tienne un peu de son analogue animal. »
Les réflexions sur les mots de métiers ne manquent pas non plus de saveur :
« Lorsqu’un monarque, qui commande lui-même ses armées, dit à des officiers qui avaient abandonné une attaque où ils auraient tous perdu la vie sans aucun avantage : « Est-ce que vous êtes faits pour autre chose que pour mourir ?… » il dit un mot de métier. »

Satire première .

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 540 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Dieu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 5min | Genre : Philosophie


Dieu

Les collaborateurs de L’Encyclopédie de D’Alembert et de Diderot, au siècle des lumières, n’étaient pas tous des Voltaire ou des Bayle, preuve l’article Dieu confié à Edme-François Mallet théologien français (1713-1755) et à Johann Heinrich Samuel Formey, pasteur et homme de lettres allemand (1711-1797).

Ces lignes éclairent la pensée directrice de leurs auteurs :
« l n’y a rien de plus facile que de connoître qu’il y a un Dieu ; que ce Dieu a éternellement existé ; qu’il est impossible qu’il n’ait pas éminemment l’intelligence, & toutes les bonnes qualités qui se trouvent dans les créatures. L’homme le plus grossier & le plus stupide, pour peu qu’il déploye ses idées & qu’il exerce son esprit, reconnoîtra aisément cette vérité. Tout lui parle hautement en faveur de la Divinité. Il la trouve en lui & hors de lui. »

Les arguments métaphysiques, l’argument historique et son objection et l’argument physique sont présentés avec clarté, mais requièrent une attention soutenue…

Dieu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 150 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Amant, amoureux, Amour, galanterie, sexe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9min | Genre : Essais


Bartolomeo Schedoni - Paysage avec Amour

« Amant, Amoureux, adj. (Gramm.). Il suffit d’aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu’on aime pour être amant. On est amoureux de celle dont la beauté touche le cœur ; on est amant de celle dont on attend du retour. On est souvent amoureux sans oser paroître amant ; & quelquefois on se déclare amant sans être amoureux. »

Écoutez bien, Valentins et Valentines, ce que Diderot, D’Alembert et Jaucourt écrivaient sur l’amour dans les articles Amant, amoureux, Amour ou Cupidon, Amour, galanterie et Sexe de L’Encyclopédie en 1751.

Amant, amoureux, Amour, galanterie, sexe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 603 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Histoire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Histoire


L'Historien

L’article Histoire a été écrit par Voltaire, moins pamphlétaire peut-être, mais reconnaissable à certaines réflexions.
Cette étude comporte divers chapitres : Considérations sur l’histoire de l’Histoire, sur l’utilité de l’Histoire, sur la certitude et sur l’incertitude de l’Histoire, sur les preuves historiques très suspectes, sur l’introduction ou non de discours, sur l’Histoire satirique et sur la manière d’écrire l’Histoire.

Citons au hasard : « Histoire, s. f. c’est le récit des faits donnés pour vrais ; au contraire de la fable, qui est le récit des faits donnés pour faux. »
« Rien de plus rare chez les François & chez les Germains, que de savoir écrire jusqu’aux treizieme & quatorzieme siecles : presque tous les actes n’étoient attestés que par témoins. »
« Pour pénétrer dans le labyrinthe ténébreux du moyen âge, il faut le secours des archives, & on n’en a presque point. »
« Presque toutes les fêtes romaines, syriennes, greques, égyptiennes, étoient fondées sur de pareils contes, ainsi que les temples & les statues des anciens héros. C’étoient des monumens que la crédulité consacroit à l’erreur… Autant il est aisé de faire un recueil de gazettes, autant il est difficile aujourd’hui d’écrire l’histoire. »
Depuis 1751 le travail de l’historien a été facilité par les témoignages d’écrivains, les photos et les archives télévisées…

Histoire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 573 583 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Denis Diderot :