Livres audio gratuits pour 'Domi' :


ARISTOTE – De la divination dans le sommeil

Donneuse de voix : Domi | Durée : 20min | Genre : Philosophie


Aristote

Aristote traite des rêves dans les Petits Traités d’histoire naturelle (Parva naturalia).
Il les considère comme un phénomène somatique lié au vécu de la journée.
Le rêve provient d’une fausse perception du corps durant le sommeil, analogue au reflet d’une image dans une eau agitée. (Source : Wikipédia)

Traduction : Jules Barthélémy Saint-Hilaire (1805-1895).

De la divination dans le sommeil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 060 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARISTOTE – Des rêves

Donneuse de voix : Domi | Durée : 39min | Genre : Philosophie


Aristote

Aristote traite des rêves dans ses Petits traités d’histoire naturelle (Parva naturalia). Il les considère comme un phénomène somatique lié au vécu de la journée. Le rêve provient d’une fausse perception du corps durant le sommeil, analogue au reflet d’une image dans une eau agitée. (Source : Wikipédia)
Le texte est constitué de trois courts chapitres.

Traduction : Jules Barthélémy Saint-Hilaire (1805-1895).

Des rêves.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 213 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – Dictionnaire des idées reçues

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 30min | Genre : Société


Gustave Flaubert par Giraud

Le Dictionnaire des idées reçues est un ouvrage littéraire inachevé de Gustave Flaubert qui regroupe sous forme de dictionnaire des définitions et aphorismes de son imagination.
Flaubert travailla une grande partie de sa vie à cet ouvrage qui demeure inachevé. En effet, il commence à mettre en forme ses aphorismes et les clichés de la société française de son époque à partir de 1850. Il n’est cependant pas clairement établi si Flaubert souhaitait publier ce recueil ou simplement l’adjoindre en appendice de son roman lui aussi inachevé Bouvard et Pécuchet.
Le Dictionnaire des idées reçues fut publié par Louis Conard de manière posthume en 1913 après le travail d’édition scientifique d’Étienne-Louis Ferrère.
Les thèmes sont des plus variés, mais certains sont récurrents comme ceux de l’hygiène et de la santé, la pudibonderie, les lieux communs et les poncifs esthétiques, ainsi que des sujets d’indignation futiles. Flaubert utilise souvent l’infinitif à valeur d’impératif impersonnel, ce qui donne à son Dictionnaire des allures de parodie de manuel de bonne conduite en société. (Source : Wikipédia).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 439 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POURTALES, Guy (de) – La Pauton

Donneuse de voix : Domi | Durée : 44min | Genre : Contes


Guy de Pourtalès

Tiré de Deux Contes de fées pour les grandes personnes voici l’histoire de La Pauton.

« Naine, laide et sourde ! Ainsi Marie Hurteau, La Pauton, essuie quolibets et maltraitance. Paris sera-t-il différent ? Mais les apparences sont trompeuses et la moquerie peut être insidieuse… Peut-on rêver d’amour quand on est « La Pauton » ? Est-ce un crime ou une pitié que de nourrir des illusions ? » (Source : Bibliothèque numérique romande)

La Pauton.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 843 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Pensées sur l’interprétation de la nature

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 31min | Genre : Philosophie


Denis Diderot par Fragonard

Les Pensées sur l’interprétation de la nature est un essai de Denis Diderot publié anonymement et sans adresse en 1753 sous le titre De l’interprétation de la nature. Le texte est rapidement réédité, remanié, au printemps 1754, sous le titre définitif.
Ce texte se présente sous la forme d’un recueil de 58 pensées que l’on peut répartir en deux groupes – bien que ces deux groupes ne soient pas identifiés comme tels dans le texte. L’un reprend des réflexions sur le raisonnement, la démarche scientifique – en partie inspirées du Novum Organum (1620) de Francis Bacon ; l’autre reprend des réflexions philosophiques et des idées scientifiques (conjectures) sur les considérations scientifiques du temps – l’électricité, par exemple. Dans une époque où les découvertes bouleversent fortement l’ordre scientifique établi des décennies antérieures, Diderot invite à observer les phénomènes, selon les principes de la physique expérimentale, et à s’interroger sur la manière de les interpréter. (Source : Wikipédia)

Deux extraits de la prière qui clôt le texte :
« J’ai commencé par la Nature, qu’ils ont appelée ton ouvrage ; et je finirai par toi, dont le nom sur la terre est Dieu.
Ô Dieu ! je ne sais si tu es ; mais je penserai comme si tu voyais dans mon âme, j’agirai comme si j’étais devant toi. [...]
Puisque Dieu a permis, ou que le mécanisme universel qu’on appelle Destin a voulu que nous fussions exposés, pendant la vie, à toutes sortes d’événements ; si tu es homme sage, et meilleur père que moi, tu persuaderas de bonne heure à ton fils qu’il est le maître de son existence, afin qu’il ne se plaigne pas de toi qui la lui as donnée. »

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 419 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GACON-DUFOUR, Marie Armande Jeanne – Contre le projet de S. M. portant défense d’apprendre à lire aux femmes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 53min | Genre : Société


William Adolphe Bouguereau - La Leçon difficile

« Contre le projet de loi de S. M. (Sylvain Maréchal) portant défense d’apprendre à lire aux femmes par une femme qui ne se pique pas d’être une femme de lettres. »

Dans ce texte, Mme Gacon-Dufour répond à son ami Sylvain Maréchal.

« Un téméraire a paru qui a voulu que les femmes fussent ramenées au simple état de nature et fassent dépouillées de toute instruction. Il a prétexté du retour aux mœurs et à la vertu. [...]
Le caractère connu du philosophe qui vient d’écrire contre l’instruction des femmes a donné lieu de penser que ce ne pouvait être qu’une plaisanterie qu’il avait voulu faire par son projet de loi. Aussi n’a-t-on fait que sourire à l’idée de ce projet. »

Ainsi commence sa réponse.

Contre le projet de Sylvain Maréchal portant défense d’apprendre à lire aux femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARÉCHAL, Sylvain – Projet d’une loi portant interdiction d’apprendre à lire aux femmes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 28min | Genre : Société


Sylvain Maréchal

En lisant ce texte pour la première fois, on ne peut s’empêcher de sourire…
Mais le texte a réellement été proposé en 1801.

« Combien les femmes deviennent négligentes, paresseuses, hautaines, exigeantes, acariâtres, peu soumises, pour peu qu’elles sachent lire et écrire ; combien est insoutenable celle qui vise à l’esprit ou au savoir, celle qui parle comme un livre. »

« Quand l’Ange Gabriel descendit du firmament, pour annoncer à Marie, (l’épouse de St.-Joseph) la conception d’un Dieu dans ses flancs virginaux, Gabriel ne surprit point la bonne vierge faisant une lecture ; elle réparait les chausses de son époux, car son ignorance avait trouvé grâce devant le St. Esprit. »

S’appuyant sur plus de cent considérations de ce type, Sylvain Maréchal va rédiger un projet de loi montrant la misogynie de la société.

Des femmes lui répondront.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 067 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Traité politique

Donneuse de voix : Domi | Durée : 5h 17min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Spinoza meurt à 44 ans le 21 février 1677 à La Haye.
Ses amis dont le médecin Lodewijk Meyer et Jarig Jellesz, publient ses œuvres posthumes dont fait partie le Traité politique, « dans lequel il est démontré comment une société où existe le régime monarchique, et aussi une société où les meilleurs ont le pouvoir, doivent être instituées pour ne pas être précipitées dans la tyrannie et pour que la paix et la liberté des citoyens demeurent inviolées. »
Spinoza y décrit comment doivent être organisés les types de gouvernements. Avec précision il présente les états monarchique et aristocratique. Il ne pourra achever sa présentation de l’état démocratique.

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 902 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Domi :