Livres audio gratuits pour 'Domi' :


HOPE, C. W. Elphinstone – L’Étoile des fées

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 35min | Genre : Contes


L'Étoile des fées

« Il était une fois, dans une des étoiles du ciel, un monde appelé Luminarium qui, comme notre terre, renfermait des contrées nombreuses. Terre-Libre avait été entre toutes une des plus puissantes et des plus florissantes ; mais, au moment où débute cette histoire, Dorigénès, le roi, était prématurément vieux et faible et laissait son royaume entièrement aux soins de ses ministres, plus soucieux de leur propre popularité et de leur élévation aux honneurs que de la gloire du pays. Dorigénès s’était marié tard dans la vie : il eut plusieurs enfants, entre lesquels sa favorite était la princesse Blanche, sa fille aînée, alors âgée de douze ans ; celle qui ressemblait le plus à sa mère Lucinde. [...]
La Fée Égoïste était sa compagne perpétuelle, et gâtait chez elle ce qui eût pu, sous une tutelle différente, lui faire une réputation distinguée. »

Que va-t-il advenir de Blanche ? Rencontrera-t-elle une fée meilleure ?

Traduction : Stéphane Mallarmé (1842-1895 ).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 634 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALLARME, Stéphane – Contes indiens

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 40min | Genre : Contes


Le Portrait enchanté

Le Portait enchanté
« Tant que le jeune homme but, la pieuse femme le considéra attentivement. Ses membres, épuisés de fatigue, montraient une robustesse prête à renaître, sitôt le voyageur levé. « Ah ! bonne mère, avait-il imploré, un peu d’eau par pitié… »

La Fausse Vieille
« Dans le royaume de Mathoura pareil à la queue d’un paon, où le sol, au lieu de fleurs, entr’ouvre des yeux d’émeraude et de diamant, vivaient, sous ce regard, deux petites princesses, leur mère morte de bonne heure. »

Le Mort vivant
« Un nuage de tristesse comme il en passe sur les visages humains, ce midi s’attardait au ciel ordinairement heureux d’une contrée de l’Inde, sur les bords de la Yamouna. Le deuil régnait ; douloureux plus qu’à l’époque, fatale deux fois, où le roi blessé à la chasse mortellement par un tigre, la reine mourut en donnant le jour à une fille : celle-ci, enfance délaissée, joyau d’innocence, de solitude et de charme, quittait le royaume natal, devant la haine de calomniatrices, ses belles sœurs. »

Nala et Damayantî
«Damayantî, entourée de compagnes nombreuses, folâtrait dans les jardins du sérail. Un printemps, les arbres renouvelant une parure de vert tendre ou émeraude, et le gazon, de fleurs. Tout à coup la princesse aperçoit une volée d’oiseaux, s’abattant sur le bosquet, en lignes serrées, jusqu’à obscurcir l’air.

Illustration : Le Portrait enchanté, par Maurice Ray (1863-1938).

> Écouter un extrait : Le Portrait enchanté.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 074 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARISTOTE – De la divination dans le sommeil

Donneuse de voix : Domi | Durée : 20min | Genre : Philosophie


Aristote

Aristote traite des rêves dans les Petits Traités d’histoire naturelle (Parva naturalia).
Il les considère comme un phénomène somatique lié au vécu de la journée.
Le rêve provient d’une fausse perception du corps durant le sommeil, analogue au reflet d’une image dans une eau agitée. (Source : Wikipédia)

Traduction : Jules Barthélémy Saint-Hilaire (1805-1895).

De la divination dans le sommeil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 318 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARISTOTE – Des rêves

Donneuse de voix : Domi | Durée : 39min | Genre : Philosophie


Aristote

Aristote traite des rêves dans ses Petits traités d’histoire naturelle (Parva naturalia). Il les considère comme un phénomène somatique lié au vécu de la journée. Le rêve provient d’une fausse perception du corps durant le sommeil, analogue au reflet d’une image dans une eau agitée. (Source : Wikipédia)
Le texte est constitué de trois courts chapitres.

Traduction : Jules Barthélémy Saint-Hilaire (1805-1895).

Des rêves.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 478 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – Dictionnaire des idées reçues

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 30min | Genre : Société


Gustave Flaubert par Giraud

Le Dictionnaire des idées reçues est un ouvrage littéraire inachevé de Gustave Flaubert qui regroupe sous forme de dictionnaire des définitions et aphorismes de son imagination.
Flaubert travailla une grande partie de sa vie à cet ouvrage qui demeure inachevé. En effet, il commence à mettre en forme ses aphorismes et les clichés de la société française de son époque à partir de 1850. Il n’est cependant pas clairement établi si Flaubert souhaitait publier ce recueil ou simplement l’adjoindre en appendice de son roman lui aussi inachevé Bouvard et Pécuchet.
Le Dictionnaire des idées reçues fut publié par Louis Conard de manière posthume en 1913 après le travail d’édition scientifique d’Étienne-Louis Ferrère.
Les thèmes sont des plus variés, mais certains sont récurrents comme ceux de l’hygiène et de la santé, la pudibonderie, les lieux communs et les poncifs esthétiques, ainsi que des sujets d’indignation futiles. Flaubert utilise souvent l’infinitif à valeur d’impératif impersonnel, ce qui donne à son Dictionnaire des allures de parodie de manuel de bonne conduite en société. (Source : Wikipédia).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 890 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POURTALES, Guy (de) – La Pauton

Donneuse de voix : Domi | Durée : 44min | Genre : Contes


Guy de Pourtalès

Tiré de Deux Contes de fées pour les grandes personnes voici l’histoire de La Pauton.

« Naine, laide et sourde ! Ainsi Marie Hurteau, La Pauton, essuie quolibets et maltraitance. Paris sera-t-il différent ? Mais les apparences sont trompeuses et la moquerie peut être insidieuse… Peut-on rêver d’amour quand on est « La Pauton » ? Est-ce un crime ou une pitié que de nourrir des illusions ? » (Source : Bibliothèque numérique romande)

La Pauton.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 248 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Pensées sur l’interprétation de la nature

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 31min | Genre : Philosophie


Denis Diderot par Fragonard

Les Pensées sur l’interprétation de la nature est un essai de Denis Diderot publié anonymement et sans adresse en 1753 sous le titre De l’interprétation de la nature. Le texte est rapidement réédité, remanié, au printemps 1754, sous le titre définitif.
Ce texte se présente sous la forme d’un recueil de 58 pensées que l’on peut répartir en deux groupes – bien que ces deux groupes ne soient pas identifiés comme tels dans le texte. L’un reprend des réflexions sur le raisonnement, la démarche scientifique – en partie inspirées du Novum Organum (1620) de Francis Bacon ; l’autre reprend des réflexions philosophiques et des idées scientifiques (conjectures) sur les considérations scientifiques du temps – l’électricité, par exemple. Dans une époque où les découvertes bouleversent fortement l’ordre scientifique établi des décennies antérieures, Diderot invite à observer les phénomènes, selon les principes de la physique expérimentale, et à s’interroger sur la manière de les interpréter. (Source : Wikipédia)

Deux extraits de la prière qui clôt le texte :
« J’ai commencé par la Nature, qu’ils ont appelée ton ouvrage ; et je finirai par toi, dont le nom sur la terre est Dieu.
Ô Dieu ! je ne sais si tu es ; mais je penserai comme si tu voyais dans mon âme, j’agirai comme si j’étais devant toi. [...]
Puisque Dieu a permis, ou que le mécanisme universel qu’on appelle Destin a voulu que nous fussions exposés, pendant la vie, à toutes sortes d’événements ; si tu es homme sage, et meilleur père que moi, tu persuaderas de bonne heure à ton fils qu’il est le maître de son existence, afin qu’il ne se plaigne pas de toi qui la lui as donnée. »

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 627 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GACON-DUFOUR, Marie Armande Jeanne – Contre le projet de S. M. portant défense d’apprendre à lire aux femmes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 53min | Genre : Société


William Adolphe Bouguereau - La Leçon difficile

« Contre le projet de loi de S. M. (Sylvain Maréchal) portant défense d’apprendre à lire aux femmes par une femme qui ne se pique pas d’être une femme de lettres. »

Dans ce texte, Mme Gacon-Dufour répond à son ami Sylvain Maréchal.

« Un téméraire a paru qui a voulu que les femmes fussent ramenées au simple état de nature et fassent dépouillées de toute instruction. Il a prétexté du retour aux mœurs et à la vertu. [...]
Le caractère connu du philosophe qui vient d’écrire contre l’instruction des femmes a donné lieu de penser que ce ne pouvait être qu’une plaisanterie qu’il avait voulu faire par son projet de loi. Aussi n’a-t-on fait que sourire à l’idée de ce projet. »

Ainsi commence sa réponse.

Contre le projet de Sylvain Maréchal portant défense d’apprendre à lire aux femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 130 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Domi :