Livres audio gratuits pour 'Emile Souvestre' :


SOUVESTRE, Émile – Au bord du lac : Le Serf

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Romans


Serfs

Il est conseillé, pour comprendre le dessein de l’auteur, de lire le billet présentant le premier récit L’Esclave du livre Au bord du lac.
Dans le deuxième récit Le Serf, Souvestre nous raconte la destinée du jeune Jehan au Moyen âge, aussi malheureuse que celle du jeune Arvins au temps de la Rome antique. Ici aussi la peinture du décor et des mœurs enrichit l’histoire mouvementée de la vie de ce pauvre héros.
Quelques lignes sur un Paris qui a bien changé !…
« Mais ce qui l’émerveillait le plus, c’était de voir les rues pavées, et bordées des deux côtés de boutiques appartenant au même métier ; c’était de parcourir ces halles immenses où abondaient les marchandises de tous les pays, ces parcs de bestiaux distribués dans Paris, et qui en faisaient, par instant, une campagne au milieu des palais ; ces boucheries tellement distinctes et séparées, que chacune ne pouvait vendre qu’une espèce de viande ; de sorte que l’on achetait le porc à Sainte-Geneviève, le mouton à Saint Marceau, le veau à Saint-Germain, et le bœuf au Châtelet. Puis, quel bruit de chevaux, de voitures, de voix, d’instruments ! Le matin les trompettes sonnaient du haut des tours du Châtelet pour annoncer le jour ; à midi, c’étaient les crieurs de vin qui parcouraient les rues un linge sur le bras, le broc dans une main et la tasse dans l’autre ; le soir venait le tour des chandeliers, des oublieurs, des pâtissiers. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 645 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SOUVESTRE, Émile – Au bord du lac : L’Esclave

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Romans


Gustave Boulanger - Le Marché aux esclaves

L’écrivain breton Émile Souvestre (1806-1854) qu’Un philosophe sous les toits a rendu célèbre, présente ainsi son roman Au bord du lac (d’Enghien) :
« J’ai voulu y montrer à travers quelles épreuves l’humanité avait accompli ce progrès social que la mode nie maintenant ou feint de déplorer. Si j’ai choisi pour héros de mes récits des enfants, c’est que les vices ou les améliorations d’une société se font plus vivement sentir à eux. L’être fort modifie toujours un peu le milieu dans lequel il est appelé à vivre ; l’être faible le subit. L’Esclave, Le Serf et L’Apprenti sont comme les symboles de trois sociétés qui se sont succédé. »

Le premier récit L’Esclave se passe à Rome et commence par l’arrivée de prisonniers, « plus de six mille Celtes, portant au front la double attestation de leur liberté perdue, une couronne de feuillage et une indicible expression de douleur. [...]
Les maîtres du monde avaient trouvé une nouvelle nation à réduire : ce coin de terre tout couvert de magiques forêts, et que protégeaient des dieux inconnus, était enfin soumis ; on allait voir ce peuple de l’Armorique, si merveilleux par sa force, si étrange dans ses mœurs, dans son culte, et c’était courbé sous la domination romaine qu’il allait apparaître. »
Le jeune Arvins va être acheté par le richissime patricien Claudius Corvinus et séparé de sa mère Norva devenue l’esclave de la « célèbre matrone » Metella.
Une reconstitution fidèle de la Rome antique sert de cadre à cette tragédie familiale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 475 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SOUVESTRE, Émile – Triphyna, légende bretonne

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Contes


Sainte Tréphine, chapelle de Pontivy

« L’histoire de Triphyna est très-populaire en Bretagne. C’est un de ces récits que des conteurs, appelés discrevellerrs, répètent le soir au coin du foyer. Nous le donnons ici tel qu’ils le récitent à leurs auditeurs. » (N.D.L.R.)

Cette légende bretonne est rapportée par Émile Souvestre, sans fioritures…

« Le roi de Vannes avait une fille nommée Triphyna, si belle et si parfaite, que les saintes elles-mêmes enviaient ses mérites.
Or, elle fut demandée en mariage par le comte de Cornwaille, nommé Comorre, le plus méchant homme que Dieu eût créé depuis Caïn. »

Illustration : Blog Lavieb-aile, article consacré à la chapelle de Sainte Tréphine à Pontivy.

Triphyna, légende bretonne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 375 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SOUVESTRE, Émile – Un philosophe sous les toits

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 35min | Genre : Philosophie


Vincent Van Gogh - Vue des toits de Paris depuis Montmartre - émile souvestre

Émile Souvestre, écrivain breton, a publié des pièces de théâtre, une trentaine de romans, des essais, des nouvelles et des œuvres morales dont Le Philosophe sous les toits, prix de l’Académie Française en 1854. Ce recueil édifiant est composé de 12 histoires autobiographiques (une par mois) dans lesquelles une anecdote déclenche des réflexions philosophiques écrites avec émotion et simplicité. Le sous-titre est Journal d’un homme heureux Après ces lectures on reprend confiance en la nature humaine !

« J’ai toujours été frappé de la facilité avec laquelle le pauvre oubliait sa misère. Accoutumé à vivre du présent, il profite du plaisir dès qu’il se présente. Le riche, blasé par l’usage, se laisse gagner plus difficilement ; il lui faut le temps et toutes ses aises pour consentir à être heureux. [...] »

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 767 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Emile Souvestre :


<12