⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits pour 'Eric' :


WHITMAN, Walt – Poèmes (Sélection)

Donneur de voix : Éric | Durée : 25min | Genre : Poésie


Walt Whitman

« En commençant mes études le premier pas m’a plu si fort,
Le simple fait de la conscience, ces formes, la motilité,
Le moindre insecte ou animal, les sens, la vue, l’amour,
Le premier pas, dis-je, m’a frappé d’un tel respect et plu si fort,
Que je ne suis guère allé et n’ai guère eu envie d’aller plus loin,
Mais de m’arrêter à musarder tout le temps pour chanter cela en chants extasiés. [...] »

Ce livre audio contient les poèmes du recueil Feuilles d’herbe :

ainsi que le poème : Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! (Version 2)

Traduction : Léon Bazalgette (1873-1928).

Poèmes (Sélection).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 745 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Allan Edgar – Hop-Frog

Donneur de voix : Éric | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Edgar Allan Poe

« Notre roi, naturellement, avait son fou. Le fait est qu’il sentait le besoin de quelque chose dans le sens de la folie, – ne fût-ce que pour contrebalancer la pesante sagesse des sept hommes sages qui lui servaient de ministres – , pour ne pas parler de lui.

Néanmoins, son fou, son bouffon de profession, n’était pas seulement un fou. Sa valeur était triplée aux yeux du roi par le fait qu’il était en même temps nain et boiteux. Dans ce temps-là, les nains étaient à la cour aussi communs que les fous ; et plusieurs monarques auraient trouvé difficile de passer leur temps – le temps est plus long à la cour que partout ailleurs – sans un bouffon pour les faire rire, et un nain pour en rire. [...] »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867)

Hop-Frog.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 788 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

IRVING, Washington – Rip Van Winkle

Donneuse de voix : Éric | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Sandro Botticelli - Le Printemps (Détail)

« Comme il était sur le point de descendre, il entendit à une certaine distance une voix qui criait : « Rip Van Winkle ! Rip Van Winkle ! » Il regarda autour de lui, mais il ne vit rien… qu’une corneille qui passait dans son vol solitaire, perpendiculairement à la montagne. Il crut avoir été le jouet de son imagination, et se retournait pour continuer à descendre, quand il entendit le même cri retentir dans l’air assoupi du soir : « Rip Van Winkle ! Rip Van Winkle ! » En même temps le dos de Wolf se hérissa ; il poussa un grognement étouffé, et, se serrant contre son maître, jeta dans le vallon un regard effrayé. Rip alors sentit une vague appréhension s’emparer de lui ; il jeta dans la même direction un regard inquiet, et aperçut une forme étrange escaladant lentement et péniblement les rochers, courbée sous le poids d’un fardeau qu’elle portait sur son dos. [...] »

Traduction : Théodore Lefebvre (1862).

Rip Van Winkle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 374 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLOY, Léon – Histoires désobligeantes (Sélection 2)

Donneur de voix : Éric | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Auguste Rodin - Main crispée (par Eugène Druet, vers 1898)

« – Je vous dis, mon père, que j’ai mis du poison dans sa tisane !

Puis, rien. La femme dont le visage était invisible se releva du prie-Dieu et, silencieusement, disparut dans le taillis des ténèbres.

Pour ce qui est du prêtre, il ne bougeait pas plus qu’un mort et de lentes minutes s’écoulèrent avant qu’il ouvrît la porte et qu’il s’en allât, à son tour, du pas pesant d’un homme assommé.

Il fallut le carillon persistant des clefs du bedeau et l’injonction de sortir, longtemps bramé dans la nef, pour que Jacques se levât lui-même, tellement il était abasourdi de cette parole qui retentissait en lui comme une clameur. [...] »

Ce livre audio contient les nouvelles : La Tisane (Version 2), La Religion de monsieur Pleur, Les Captifs de Longjumeau, Terrible Châtiment d’un dentiste.

Accéder à Histoires désobligeantes (Œuvre intégrale)

Histoires désobligeantes (Sélection 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 261 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAURENS DE LA BARRE, Ernest (du) – Une chaise en enfer

Donneur de voix : Éric | Durée : 40min | Genre : Contes


John William Waterhouse - Le Cercle magique (1886)

« Ainsi, on revenait, sur le soir, du pardon de Lothéa. Cela se passait à peu près comme je l’ai esquissé au commencement de ces pages. Le sentier, serpentant dans les bois, semblait être bariolé par les nombreux costumes des pardonneurs, comme un long ruban de couleurs diverses. C’était original, c’était intéressant et complètement breton. On entendait, dans le lointain, les sons de la bombarde et du biniou, les airs gais et harmonieux que jouait si bien Mathurin l’aveugle. Les paotred chantaient, les jeunes filles riaient et cueillaient les derniers bouquets de lait ; mais le cidre de Perr Lichern avait bien généreusement coulé au pardon, à raison d’un blank la chopine : aussi un grand nombre de retardataires attaquaient-ils en revenant les talus du chemin creux, sans souci des épines et de la lande qui garnissaient les bords. Nous regardions tout cela en riant, et ne suivions pas sans plaisir les évolutions des amateurs de cidre, les meilleures pratiques de Perr Lichern, le cabaretier du Bois de l’Abbaye. [...] »

Une chaise en enfer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 379 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NOVALIS – Hymnes à la nuit (Poème)

Donneur de voix : Éric | Durée : 30min | Genre : Poésie


George Davison

« Mais l’ancien monde touche à sa fin ; ses jardins riants se flétrissent, les dieux s’en vont avec leur suite, et la nature reste déserte et sans vie. Le charme de l’existence tombe dans des paroles obscures, comme on voit la fleur s’en aller en poussière ; la croyance est loin, et avec elle, la vive, la puissante imagination. Un vent froid du nord souffle sur la campagne, et cette terre de merveilles s’évanouit ; les espaces lointains du ciel se remplissent de mondes brillants. Mais la lumière n’est plus le signe de manifestation et l’empire des dieux, on les recouvre du voile de la nuit, et ils dorment pour reparaître un jour dans le monde nouveau sous une autre forme. Ce monde nouveau, auquel rien ne ressemblait de tout ce qu’on avait vu jusque-là, s’élève au sein du peuple qui, mûri trop tôt, était déjà devenu étranger à l’innocence de la jeunesse. [...] »

Traduction : Xavier Marmier (1808-1892).

Hymnes à la nuit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 510 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POLIDORI, John William – Le Vampire

Donneur de voix : Éric | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


John William Polidori (par F.G. Gainsford)

« Décidé à vendre chèrement son existence, il lutta, mais en vain : ses pieds perdirent, en un instant, le sol ; et, enlevé par une force irrésistible, il se vit précipiter contre la terre, qu’il mesura de tout son corps. Son ennemi se jeta sur lui ; et, s’agenouillant sur sa poitrine, portait déjà ses mains à sa gorge, quand la réverbération d’un grand nombre de torches, pénétrant dans la hutte par une ouverture destinée à l’éclairer pendant le jour, vint troubler le monstre dans son épouvantable orgie. [...] »

Traduction : Henri Faber (1819).

Le Vampire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 755 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Le Masque de la mort rouge

Donneur de voix : Éric | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Diable et Cannibale

« Le personnage était grand et décharné, et enveloppé d’un suaire de la tête aux pieds. Le masque qui cachait le visage représentait si bien la physionomie d’un cadavre raidi, que l’analyse la plus minutieuse aurait difficilement découvert l’artifice. Et cependant, tous ces fous joyeux auraient peut-être supporté, sinon approuvé, cette laide plaisanterie. Mais le masque avait été jusqu’à adopter le type de la Mort rouge. Son vêtement était barbouillé de sang, et son large front, ainsi que tous les traits de sa face, étaient aspergés de l’épouvantable écarlate. [...] »

Traduction : Charles Baudelaire.

Le Masque de la mort rouge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 25 553 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Eric :