Livres audio gratuits pour 'Espagne' :


ANÓNIMO – No me mueve, mi Dios, para quererte (Poème)

Donneuse de voix : Veloso | Durée : 2min | Genre : V.O.


Diego Velazquez - Cristo crucificado (Détail)

Le sonnet anonyme A Cristo crucificado, également connu par son vers initial No me mueve, mi Dios, para quererte, est l’un des joyaux de la poésie mystique espagnole.
Son auteur est inconnu mais quelques experts l’attribuent à Juan de Ávila.
Il fut imprimé pour la première fois en 1628 dans le livre du docteur madrilène Antonio de Rojas Vida del espíritu, bien que l’on pense qu’il ait circulé longtemps auparavant dans une version manuscrite.
Selon le franciscain Ángel Martin, « le style est direct, énergique, presque pénitentiel. Ce n’est pas la beauté imaginative du langage qui définit ce sonnet, mais la force avec laquelle il renonce à tout ce qui n’est pas aimer celui qui, par amour, a laissé détruire son corps.
Le langage, en renonçant aux ornements du langage figuré, adhère, dans une conjonction admirable, d’une façon robuste et décharnée, à la nudité mystique du contenu. »

El anónimo Soneto a Cristo crucificado, también conocido por su verso inicial No me mueve, mi Dios, para quererte, es una de las joyas de la poesía mística española.
Su autor sigue siendo desconocido atribuyéndolo algunos expertos a Juan de Ávila.
Apareció impreso por primera vez en 1628 en el libro del doctor madrileño Antonio de Rojas Vida del espíritu aunque se cree que circulaba desde mucho tiempo antes en versión manuscrita.
En palabras del franciscano Ángel Martín, « no es la belleza imaginativa del lenguaje lo que define a este soneto, sino la fuerza con que se renuncia a todo lo que no sea amar a cuerpo descubierto a quien, por amor, dejó destrozar el suyo. El lenguaje, renunciando a los afeites del lenguaje figurado, se atiene y acopla, en admirable conjunción, desde la forma recia y musculosa, a la mística desnudez del contenido. »

The anonymous Soneto a Cristo crucificado, also known by his initial verse No me mueve, mi Dios, para quererte, is one of the jewels of the mystical Spanish poetry.
His author is unknown but some experts belive it belongs to Juan de Ávila.
It was printed by the first time in 1628 in Antonio de Rojas’ book Vida del espíritu though it is believed it was circulating long before in manuscript version.
In Franciscan’s Angel Martín words, « the style is direct, energetic, almost penitential. It’s not the imaginative beauty of the language that defines this sonnet, but the force with which it resigns everything that is not loving to who, just for love, left his body to be torn apart in suffer. The language, resigning the ornaments of figurative language, connects, in admirable conjunction, rude and bare form with the mystical nudity of content ».

No me mueve, mi dios, para quererte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 389 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Les Quatre Fils d’Ève

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 12min | Genre : Contes


Hans Baldung Grien - Adam et Ève (1511)

« Je fais des romans, assurait Blasco Ibáñez, parce que cela est chez moi un besoin. Si j’étais né dans un pays sauvage, sans livres, sans littérature, je suis certain que je marcherais pendant des jours pour raconter à une autre personne les histoires qu’il me serait arrivé d’imaginer dans ma solitude et pour entendre les siennes en retour. »

Cette fois, il imagine Dieu rendant visite à Adam et à Ève chassés du Paradis terrestre et distribuant à quatre de leur centaine d’enfants les pouvoirs absolus qui rendront l’humanité malheureuse.

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

Les Quatre Fils d’Ève.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 107 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Le Mur – La Pared

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 21min | Genre : V.O.


Joaquin Sorolla - Retrato de Vicente Blasco Ibanyez

Le recueil Contes espagnols d’amour et de mort, dont est extrait ce petit conte proposé ici en version originale et en français, rassemble, selon F. Ménétrier, quelques unes des « plus belles histoires qui commencèrent à le faire remarquer dans sa patrie, alors que Blasco Ibáñez était, avant tout, le député de Valence et l’un des plus fameux agitateurs républicains de l’Espagne.
Ces contes de jeunesse ont pour décor la campagne valencienne, la huerta magnifique, paradis de fleurs et d’orangers, ou bien les rues ou les faubourgs de la ville, cité toujours à moitié arabe, ou encore les plages voisines où pullulent le pêcheur héroïque et le contrebandier hardi.
[...] Blasco Ibáñez est toujours le poète incomparable, l’écrivain de génie dont l’un de ses plus clairvoyants admirateurs a dit qu’il ne saurait être comparé comme conteur qu’à notre grand Maupassant. »

Traduction : F. Ménétrier (1867-1928).

Illustration : Joaquin Sorolla, Retrato de Vicente Blasco Ibáñez (Source).

Licence Creative Commons

La Pared.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 409 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JEAN de la Croix (Saint) – La Nuit obscure (Poème)

Donneur de voix : François B. | Durée : 3min | Genre : Poésie


Jean de la Croix

Saint Jean de la Croix (1542-1591), mystique espagnol, a vraisemblablement composé La Nuit obscure vers la fin de l’année 1578, peu après son évasion du couvent de Tolède. Évocation puissante du sentiment amoureux, ce poème chante également l’union à Dieu, ce que Jean de la Croix expliquera dans les traités La Montée du Carmel ainsi que La Nuit obscure de l’âme.

« À l’ombre d’une obscure Nuit,
D’angoisseux amour embrasée,
Ô l’heureux sort qui me conduit [...] »

Traduction : Père Cyprien de la Nativité (1605-1680).

La Nuit obscure.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 156 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CERVANTES, Miguel (de) – Rinconete et Cortadillo

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 3h40min | Genre : Nouvelles


Manuel Rodríguez de Guzmán - Rinconete y Cortadillo

Une des plus connues des Nouvelles exemplaires de Miguel de Cervantes, publiées pour la première fois à Madrid en 1613, Rinconete et Cortadillo met en scène deux jeunes garçons, fugueurs et un peu délinquants, entraînés dans une succession d’aventures picaresques. Arrivés à Séville, ils sont recrutés dans une association de malfaiteurs, sorte de syndicat du crime sévillan gouverné par son « parrain » Monipodio et des traditions très religieuses. Tous les ingrédients classiques du genre y sont présents: voleurs, escrocs, criminels, alguazils corrompus, filles de joie…

Traducteur : Louis Viardot (1800-1883).

Illustration : Manuel Rodríguez de Gúzman (1818-1867), Rinconete y Cortadillo.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Rinconete et Cortadillo.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 38 296 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Vie de Lazarille de Tormès

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 2h 7min | Genre : Romans


Francisco de Goya - Lazarillo de Tormès

Roman publié anonymement en 1554, précurseur du genre picaresque, la Vie de Lazarille de Tormès, sous prétexte de suivre les aventures de Lazare, depuis sa naissance jusqu’à son mariage, en compagnie de ses maîtres successifs (aveugle, prêtre, écuyer, etc.), est un portrait ironique et sans pitié de la société espagnole du XVIe siècle. Bien qu’ayant connu un succès considérable dans de nombreux pays, le roman fut interdit puis expurgé par l’Inquisition pour ses critiques acerbes aux religieux, et ne fut intégralement publié qu’au XIXe.

Traduction : Alfred Morel-Fatio (1850-1924).

Illustration : Francisco de Goya, Lazarillo de Tormes (Source : Wikimedia Commons).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Prologue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 951 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SANTA TERESA DE JESÙS – Muero porque no muero (Glosa)

Donneuse de voix : Veloso | Durée : 3min | Genre : V.O.


Bernini - Extasis de Santa Teresa

Sainte Thérèse d’Ávila, en espagnol Santa Teresa de Jesús (Avila 1515 – Alba de Tormes, Salamanca 1582) est une mystique et écrivaine espagnole, fondatrice de l’ordre religieux des carmélites déchaussées. Sa vie est un mélange intéressant de bohème, révolte, travail et dévotion. Peut-être, sa décision de recourir à la vie religieuse, était une forme d’obtenir un certain degré de liberté intellectuelle et personnelle que la société civile de ce temps ne permettait pas aux femmes.

L’œuvre de Santa Teresa, d’une grande exaltation mystique et délicatesse stylistique, comprend des livres didactiques, de la poésie, de la correspondance et jusqu’à son autobiographie. Parmi ces livres : Château intérieur, Livre des fondations etChemin de perfection. Une des meilleures études sur Sainte Thérèse est celle qui a été réalisée par le Français Pierre Boudot, Le jouissance de Dieu ou le Roman courtois de Thérèse d’Avila.

(Versión españolaEnglish version)

Muero porque no muero (Glosa).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 492 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CALDERÓN DE LA BARCA, Pedro – La Vida es sueño – Jornada II, Escena 19

Donneuse de voix : Veloso | Durée : 2min | Genre : V.O.


Auguste Rodin - Pierre de Wissant (1904, par Stephen Haweis et Henry Coles)

Les monologues de Segismundo dans La vie est un songe de Pedro Calderón de la Barca comptent parmi les plus belles pages du théâtre de langue espagnole. Centrés sur l’opposition entre le destin et la liberté, leur valeur réside dans l’équilibre de leur intensité dramatique et de leur complexité existentielle et philosophique.

Calderón de la Barca (Madrid, 1600-1681) est avec Lope de Vega, Garcilaso, Fray Luis de Léon et Cervantes entre autres, un des représentants plus illustres du Siècle d’Or espagnol.

(Versión españolaEnglish version)

La Vida es sueño – Jornada II, Escena 19.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 317 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Espagne :