Livres audio gratuits pour 'Evariste-Régis Huc' :


HUC, Évariste-Régis – Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13h 44min | Genre : Voyages


Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 02)

Suite et fin.

« L’or et l’argent recueillis par le peuple, est absorbé [sic] par les grands, et surtout par les lamaseries, réservoirs immenses, où s’écoulent par mille canaux, toutes les richesses de ces vastes contrées. Les Lamas, mis d’abord en possession de la majeure partie du numéraire par les dons volontaires des fidèles, centuplent ensuite leur fortune par des procédés usuraires, dont la friponnerie chinoise est elle-même scandalisée. Les offrandes qu’on leur fait, sont comme des crochets dont ils se servent pour attirer à eux toutes les bourses. L’argent se trouvant ainsi accumulé dans les coffres des classes privilégiées, et d’un autre côté, les choses nécessaires à la vie ne pouvant se procurer qu’à un prix très élevé, il résulte de ce désordre capital, qu’une grande partie de la population est continuellement plongée dans une misère affreuse. »

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 140 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUC, Évariste-Régis – Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10h 52min | Genre : Voyages


Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine

« Nul lieu n’est impénétrable pour quiconque est animé d’une foi sincère. »
Guidé par ce précepte, le père Évariste Huc entreprend en 1841 une extraordinaire expédition de dix années à travers la Mongolie et la Chine ; en chariot, en jonque, à dos de mulet, à dos de chameau, sur ses jambes « rarement complaisantes », et même sur son derrière, seul moyen d’atteindre une vallée du haut d’une montagne glacée. Il fut le premier Français à atteindre Lhassa.

« La grêle tombe fréquemment dans ce malheureux pays, et souvent elle est d’une grosseur extraordinaire. Nous y avons vu des grêlons de la pesanteur de douze livres. Il suffit quelquefois d’un instant pour exterminer des troupeaux entiers. En 1843, pendant le temps d’un grand orage, on entendit dans les aires comme le bruit d’une vent terrible, et bientôt après il tomba dans un champ, non loin de notre maison, un morceau de glace plus gros qu’une meule de moulin. On le cassa avec des haches, et quoiqu’on fut au temps des plus fortes chaleurs, il fut trois jours à se fondre entièrement. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 273 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |