Livres audio gratuits pour 'François-René de Chateaubriand' :


CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Du Rétablissement de la censure par l’ordonnance du 24 juin 1827

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 51min | Genre : Essais


Du Rétablissement de la censure par l'ordonnance du 24 juin 1827

« Avertissement.
Je livre au public l’ouvrage rapide de quelques heures : j’y joins deux autres opuscules, que je publiai en 1824, lorsqu’on établit la censure pour la première fois. On aura ainsi une vue complète du sujet.
La presse non périodique doit venir au secours de la presse périodique. »

Ce Livre audio se présente ainsi :

- Fichier 01 : Avertissement, Épigraphes.
- Fichier 02 : Du rétablissement de la censure au 24 juin 1827.
- Fichier 03 : Avis, De la censure que l’on vient d’établir en vertu de l’article 4 de la loi du 17 mars 1822 – Avertissement des 1ère, 2ème et 3ème éditions – De la censure que l’on vient d’établir.
- Fichier 04 : De l’abolition de la censure.

Chateaubriand y évoque la Charte : « La Charte est ce qu’il nous fallait ; la Charte est ce que nous pouvions avoir de meilleur au moment de la restauration. Une fois admise, il se faut bien persuader qu’elle est inexécutable avec la censure. [...] Le gouvernement représentatif sans la liberté de la presse est le pire de tous. »

Dans le Livre 28, Chapitre 14 des Mémoires d’outre-tombe, Chateaubriand évoque cette « loi de justice et d’amour ».

« La liberté de la presse est devenue un des premiers intérêts de ma vie politique : j’en ai fait l’objet de mes travaux parlementaires », écrit-il dans cette brochure du 30 juin 1827.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Avertissement.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 419 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Le Roi est mort, vive le Roi !

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 38min | Genre : Essais


Charles X

« Le Roi est mort !… Jour d’épouvante où ce cri fut entendu. [...] Le Roi est mort, mais le Roi est vivant ; Le Roi est mort : vive le Roi ! C’est le cri de la vieille monarchie, c’est aussi le cri de la monarchie nouvelle. »

Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824. Charles X lui succède.
Chateaubriand évoque ces moments de l’Histoire de France dans son Livre 28 des Mémoires d’outre-tombe.

Chateaubriand publie cette brochure, très intéressante sur le plan historique, dans laquelle il écrit :
« Nous venons de le perdre ce Roi patient et juste… »
Puis il salue le nouveau souverain.

Charles X décide de renouer avec la tradition du sacre.
La cérémonie du sacre se tient le 29 mai 1825, en la cathédrale de Reims, reprend les phases principales du cérémonial de l’Ancien Régime, mais le Roi prête serment de fidélité à la Charte de 1814, et les grands princes y participent.
Ce sacre eut lieu sur plusieurs jours, du 28 au 31 mai 1825.

Illustration : Portrait de Charles X en tenue de sacre.

Licence Creative Commons

Le Roi est mort, vive le Roi !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 455 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 28)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 38min | Genre : Biographies


Charles X

Ce Livre 28 évoque les années 1824, 1825, 1826 et 1827.

Avec :
- la délivrance du roi d’Espagne,
- la destitution de Chateaubriand (« L’idée que j’avais du gouvernement représentatif me conduisit à entrer dans l’opposition », écrit-il.),
- la vie politique,
- un séjour de l’auteur à Neuchâtel,
- la mort de Louis XVIII et le sacre de Charles X ; l’auteur écrit une brochure, Le Roi est mort, vive le Roi,
- un séjour à Lausanne,
- la loi sur la police de la presse, dite « loi de justice et d’amour », ce qui amènera l’auteur à rédiger Du rétablissement de la censure par l’ordonnance du 24 Juin 1827,
- l’ambassade de Rome, qui est proposée à Chateaubriand.

Illustration : Portrait de Charles X en tenue de sacre.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 541 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 27)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 29min | Genre : Biographies


Abbaye de Westminster, façade Nord

Livre 27 : Ambassade de Londres.

Nous sommes en 1822, Chateaubriand évoque la vie politique et sociale, les dandys, ce qui n’est pas sans rappeler Le Traité sur la vie élégante de Balzac.
C’est un très joli livre dans lequel l’auteur, avec son style et sa démarche littéraire, tisse le temps en tissant son œuvre :

« C’est à Londres, en 1822, que j’ai écrit de suite la plus longue partie de ces Mémoires. Là se trouve la peinture de la vieille Angleterre… »
c’est-à-dire les Livres 6 à 12 de la Première Partie de Mémoires d’outre-tombe.

« Le prologue du Livre 6ème vous a parlé de mon émotion, des sentiments que me rappela la vue de ces lieux chers à ma mémoire. »

Les lieux, comme Westminster, mais aussi les poètes,Thomas Gray qui lui avait inspiré un poème, Les Tombeaux champêtres, les « mœurs » politiques, avec Pitt, Burke, et, bien sûr, Charlotte, Charlotte Ives, si tendrement présentée dans le Livre 10, que nous retrouvons ici.

Puis, écrit notre auteur, « je m’embarquais à Douvres le 8 de septembre 1822, dans le même port d’où, vingt-deux ans auparavant, Monsieur « Lassagne », le Neuchâtelois, avait fait voile ».

Illustration : Abbaye de Westminster, façade Nord.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 693 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 26)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 31min | Genre : Biographies


Schloss Charlottenbourg, Berlin

Ambassade de Berlin, tel est le titre de ce Livre 26.

Nous sommes en 1821, Chateaubriand quitte Paris le 1er janvier.
« La route fut triste : le grand chemin était neigeux et le givre appendu aux branches des pins. »
Le 17, il présente ses lettres de créances au roi, Frédéric-Guillaume III.

L’auteur évoque l’historique de la cour, la société berlinoise, messieurs de Humbold et de Chamisso, l’Opéra et le parc de Berlin, Charlottenbourg…

Il y rencontre la Princesse Frédérique, Duchesse de Cumberland, avec laquelle il entretint une belle correspondance ; la dernière lettre « portait la date du 28 septembre 1821… Hélas ! les autres nobles amies qui dans ces temps me soutenaient à Paris ont quitté cette terre… Heureux ceux sur qui l’âge fait l’effet du vin, et qui perdent la mémoire quand ils sont rassasiés de jours ! ». Elle deviendra Reine de Hanovre et décédera en 1841.
C’est à Berlin, en 1821, que le Livre 4 des Mémoires d’outre-tombe est écrit, comme le mentionne l’auteur.

La vie politique est bien sûr très présente, Chateaubriand est nommé à l’ambassade de Londres, « Charlotte revint à ma pensée ; ma jeunesse, mon émigration, m’apparurent avec leurs peines et leurs joies… » (Livre 10 des Mémoires d’outre-tombe)

L’ambassade de Londres fait l’objet du Livre 27.

Illustration : Schloss Charlottenbourg, Berlin.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 690 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 25)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 25min | Genre : Biographies


27 rue Saint-Dominique, Paris VIIe, où résida Chateaubriand en 1820

« Retomber de Bonaparte et de l’Empire à ce qui les a suivis, c’est tomber de la réalité dans le néant, du sommet d’une montagne dans un gouffre… »

Ainsi commence ce Livre 25 qui relate les années 1815-1816, Chateaubriand est nommé Pair de France, il publie La Monarchie selon la Charte, un « catéchisme constitutionnel », il évoque Louis XVIII, son caractère et les favoris (« plus le favori a été bas et intime, moins on peut le renvoyer… »), la vente de sa propriété de La Vallée, un déchirement (« Je m’étais attaché à mes arbres, plantés et grandis, pour ainsi dire, dans mes souvenirs »).

Puis il évoque les années 1817-1818, Messieurs de Villèle et de Corbière, le journal Le Conservateur et l’article De la morale des intérêts matériels et de celle des devoirs (Chapitre 10), puis 1820, l’assassinat du Duc de Berry, neveu de Louis XVIII à l’Opéra (De la vie et de la mort de M. le Duc de Berry), et la vie politique qui mènera Chateaubriand à Berlin en 1821, à l’Ambassade d’Allemagne (ce qui sera relaté dans tout le Livre 26 des Mémoires d’outre-tombe).

Illustration : 27 rue Saint-Dominique, Paris VIIe, où résida Chateaubriand en 1820.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 913 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 24)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 21min | Genre : Biographies


François-Joseph Sandmann - Napoléon à Sainte-Hélène

« Si un homme était soudain transporté des scènes les plus bruyantes de la vie au rivage silencieux de l’océan glacé, il éprouverait ce que j’éprouve après du tombeau de Napoléon, car nous voici tout à coup au bord de ce tombeau. »

Ce très beau Livre 24 évoque le départ de Napoléon et ses dernières années, à Sainte-Hélène, « on lui donna un rocher [...] d’où il était vu de toute la terre », jusqu’à son décès, le 5 mai 1821, « Bonaparte rendit à Dieu le plus puissant souffle de vie qui jamais anima l’argile humaine », puis, le retour de ses cendres, en octobre 1840.

Chateaubriand fait référence à ses livres précédents de la troisième partie, et aussi aux livres 06 et 16 (voir table des matières des Mémoires d’outre-tombe).

Lamartine, dans son très beau poème, Bonaparte, écrit :
« Son cercueil est fermé : Dieu l’a jugé. Silence !
[...]
Et vous, peuples, sachez le vain prix du génie
Qui ne fonde pas des vertus ! »

Illustration : François-Joseph Sandmann, Napoléon à Sainte-Hélène (1820).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 171 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 23)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 3h 35min | Genre : Biographies


Louis XVIII

« Tout à coup le télégraphe annonça aux braves et aux incrédules le débarquement de l’homme. »

Ainsi commence ce Livre 23. Ce livre est entièrement consacré à la période historique en France connue sous le nom des « Cent-Jours ».

Napoléon débarque à Vallauris le 1er mars 1815 ;  il marche vers Paris, c’est le « vol de l’Aigle ».
Le 18 juin 1815, aura lieu la célèbre Bataille de Waterloo, puis le 22 juin, Napoléon abdique pour la seconde fois, il sera exilé sur l’île de Sainte-Hélène.

Pendant toute cette période, Louis XVIII et sa cour quittent Paris et se dirigent à Beauvais. Puis ils s’installent à Gand. Le 8 juillet 1815, Louis XVIII regagne Paris et son trône.

Chateaubriand évoque toute cette période, lui-même se trouvant à Gand, proche du Roi.

La Charte constitutionnelle et la politique de ces années sont aussi traitées par Madame de Staël (Considérations sur la Révolution Française).
Les Massacrés de Quiberon, dont le sang est évoqué par Chateaubriand et Madame de Staël, a inspiré Victor Hugo, dans une très belle ode, Quiberon.

La fin de ce Livre 23 se termine par une conversation entre Louis XVIII et Chateaubriand.

La fin de Napoléon fera l’objet du livre suivant.

Illustration : François Gérard, Portrait de Louis XVIII (détail).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 976 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour François-René de Chateaubriand :