Livres audio gratuits pour 'Germaine de Staël' :


STAËL, Germaine (de) – De l’Allemagne (03. Chapitre 12)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 13min | Genre : Essais


Germaine de Staël

Voici un chapitre extrait du très intéressant ouvrage de Germaine de Staël, De l’Allemagne, dont l’intégralité sera bientôt sur notre site.

C’est le chapitre XII, de la troisième partie La Philosophie et la morale, chapitre intitulé : De la morale fondée sur l’intérêt personnel.

Albertine Necker de Saussure, dans son si remarquable travail de présentation de la vie et des écrits de sa cousine par alliance, Germaine de Staël, cite ce texte et l’évoque en ces termes :
« La clarté et je dirai la grâce avec lesquelles madame de Staël rend compte de tous ces systèmes est quelque chose de bien étonnant […] elle cherche la vérité dans ce qui élève le plus notre âme. »
Ce morceau « classe à lui seul madame de Staël parmi les premiers moralistes ».

En effet, cet ouvrage, et ce chapitre, remarquables de subtilité intellectuelle et de raisonnements toujours sensibles et écrits avec acuité, en sont une éloquente illustration.
La belle générosité de madame de Staël se traduit en une superbe et fine réflexion sur les relations humaines.

Illustration : Portrait de Germaine de Staël par François Gérard (181?).

Accéder à l’œuvre intégrale.

Licence Creative Commons

De la morale fondée sur l’intérêt personnel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 505 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NECKER DE SAUSSURE, Albertine-Adrienne – Notice sur le caractère et les écrits de madame de Staël (02. Les Écrits)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 3h 28min | Genre : Essais


Albertine Necker de Saussure

Voici la suite de l’introduction et du début de la première partie, qui évoquait l’éducation et la jeunesse de Germaine de Staël.

Ici, la première partie se poursuit avec les Écrits qui sont traités avec beaucoup de finesse par Albertine-Adrienne Necker de Saussure ; c’est aussi une critique nuancée et tout à fait passionnante, un éclairage personnel de madame Necker de Saussure qui est offert dans ses belles pages, dans un style précis et fluide.

Trois périodes nous sont présentées :

- avant la Révolution, avec les Lettres sur Rousseau plus particulièrement,
- sous la Révolution jusqu’à la mort de monsieur Necker, ministre, et ce texte passionnant De l’influence des passions, qui sera prochainement sur notre site,
- et enfin la troisième période postérieure à cet événement si marquant pour Germaine de Staël.

Autres textes évoqués : Considérations sur la Révolution, De l’Allemagne (Chapitre 12 de la troisième partie, Chapitres 10, 11 et 12 de la quatrième partie).

Madame Necker de Saussure nous transmet son intérêt pour ce magnifique texte qui fut censuré : le discernement de Germaine de Staël ne plaisait guère à une certaine époque de notre Histoire. Puis elle évoque le talent de madame de Staël dont les ouvrages annoncent une nouvelle littérature.

Illustration : Albertine Necker de Saussure.

À suivre : 03. Vie domestique et sociale de Madame de Staël.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 448 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NECKER DE SAUSSURE, Albertine-Adrienne – Notice sur le caractère et les écrits de madame de Staël (01. Jeunesse)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 56min | Genre : Essais


Albertine Necker de Saussure

Pour commémorer le bicentenaire de la mort de madame Germaine de Staël, décédée le 14 juillet 1817, à Paris, voici la Notice sur le caractère et les écrits de cette femme exceptionnelle, par la qualité de son écriture et de ses réflexions politiques.

Ce très beau texte a été écrit par madame Albertine Necker de Saussure, née de Saussure, fille du naturaliste, et épouse du botaniste Jacques Necker, neveu de monsieur Necker, ministre de Louis XVI et père de Germaine de Staël.

Ces pages très bien écrites, d’un style aéré et précis, sensible et juste, sont une introduction pour la première édition des œuvres de Germaine de Staël, en 1821.

Ici, l’introduction et la partie évoquant l’éducation et la jeunesse de mademoiselle Germaine Necker vous sont proposées.

Suivront dans un très prochain audiolivre, les pages très intéressantes de madame Necker de Saussure concernant les écrits de sa cousine par alliance, qui toute jeune montrera un talent, une verve, une capacité de réflexion associée à une sensibilité remarquables.

Illustration : Albertine Necker de Saussure.

À suivre : 02. Les Écrits ; 03. Vie domestique et sociale de Madame de Staël.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 025 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – Lettres sur les écrits et le caractère de Jean-Jacques Rousseau

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 26min | Genre : Essais


Germaine de Staël

Voici six lettres précédées de deux courtes préfaces datées de 1788 et de 1814 (fichier P00).

Six lettres dans lesquelles nous pouvons apprécier toute la fine intelligence de Germaine de Staël, son analyse extrêmement intéressante des œuvres et goûts de Jean-Jacques Rousseau et aussi la grande délicatesse du portrait psychologique brossé par notre auteure.

Pour les audio-lecteurs intéressés, une jolie édition papier a remis à l’honneur ces textes tout à fait passionnants et enrichissants, aux Éditions Paleo, La Collection de sable, en 2009.

Le texte de la Lettre VI (fichier P06), très connue et si remarquable de talent littéraire sur le Caractère de Jean-Jacques Rousseau est disponible en format PDF à cette adresse.

Illustration : Portrait de Germaine de Staël.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 531 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – Considérations sur la Révolution française (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 27h 16min | Genre : Essais


Portrait de Madame de Staël par François Gérard

Les Considérations sur la Révolution française est un ensemble de six parties retraçant les journées historiques de cette période, avec des précisions de moments vécus par l’auteure, fille de monsieur Necker, ministre.
Elle exprime ses convictions politiques, son horreur du despotisme, sa grande admiration pour une monarchie constitutionnelle et un régime représentatif avec éloquence, détermination, dans un style clair, précis, incisif, ironique.
Les révolutions anglaise et française sont traitées et comparées avec érudition et tout le brio de son style.
Les personnages importants sont présentés sous différentes facettes.
Les « Lumières », l’éducation, la société, la politique, la religion, tout cela sert à Germaine de Staël à exprimer de toute la force de sa conviction son amour de la France et de la Liberté, dans le contexte de l’époque.

Citation :

« Qui serait fier d’être Français, si l’on avait vu la liberté détruite par la tyrannie, la tyrannie brisée par les étrangers, et que les lauriers de la guerre ne fussent pas au moins honorés par la conquête de la liberté ? Il ne s’agirait plus que de voir lutter l’un contre l’autre l’égoïsme des privilégiés par la naissance et l’égoïsme des privilégiés par les événements. Mais la France, où serait-elle ?
[...]
La liberté ! répétons son nom avec d’autant plus de force que les hommes qui devraient au moins le prononcer comme excuse l’éloignent par flatterie; répétons-le sans crainte de blesser aucune puissance respectable : car tout ce que nous aimons, tout ce que nous honorons y est compris. Rien que la liberté ne peut remuer l’âme dans les rapports de l’ordre social. Les réunions d’hommes ne seraient que des associations de commerce ou d’agriculture, si la vie du patriotisme n’excitait pas les individus à se sacrifier à leurs semblables. »

Ce texte est d’une grande force et aussi de douce émotion lorsque Germaine de Staël évoque sa famille.
Sur le plan intellectuel, ses réflexions sont toujours d’une pertinence bien actuelle, de par leur profondeur et leur générosité.

- Première Partie,
- Deuxième Partie,
- Troisième Partie,
- Quatrième Partie,
- Cinquième Partie,
- Sixième Partie.

Illustration : Portrait de Madame de Staël par François Gérard, Château de Versailles (1810).

Licence Creative Commons


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 4 138 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – Considérations sur la Révolution française (Sixième Partie)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 3h 24min | Genre : Essais


François Gérard - Portrait de Madame de Staël

« Et par quel sentiment public serions-nous désormais émus si nous repoussions l’amour de la liberté ?
[...]
Qui serait fier d’être Français, si l’on avait vu la liberté détruite par la tyrannie, la tyrannie brisée par les étrangers, et que les lauriers de la guerre ne fussent pas au moins honorés par la conquête de la liberté ? Il ne s’agirait plus que de voir lutter l’un contre l’autre l’égoïsme des privilégiés par la naissance et l’égoïsme des privilégiés par les événements. Mais la France, où serait-elle ? »

Voici la sixième et dernière partie des Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, très bel ouvrage de Germaine de Staël.
Ses profondes réflexions politiques se poursuivent et terminent ce livre extrêmement important sur le plan historique, intellectuel, et aussi littéraire avec un style clair, incisif, ironique et généreux.
La pertinence de ses remarques est remarquable.
À toute époque, une telle intelligence politique est à étudier et méditer.
Germaine de Staël est une grande avocate de la Liberté dans le contexte de l’époque.

« La liberté ! répétons son nom avec d’autant plus de force que les hommes qui devraient au moins le prononcer comme excuse l’éloignent par flatterie; répétons-le sans crainte de blesser aucune puissance respectable : car tout ce que nous aimons, tout ce que nous honorons y est compris. Rien que la liberté ne peut remuer l’âme dans les rapports de l’ordre social. Les réunions d’hommes ne seraient que des associations de commerce ou d’agriculture, si la vie du patriotisme n’excitait pas les individus à se sacrifier à leurs semblables.
[...]
Sans doute il faut des lumières pour s’élever au-dessus des préjugés, mais c’est dans l’âme aussi que les principes de la liberté sont fondés : ils font battre le cœur comme l’amour et l’amitié; ils viennent de la nature, ils ennoblissent le caractère. »

Illustration : Portrait de Madame de Staël par François Gérard, Château de Versailles (1810).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 375 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – Considérations sur la Révolution française (Deuxième et Troisième Parties)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 8h 52min | Genre : Essais


Joseph Boze - Honore Gabriel Riqueti, marquis de Mirabeau

Vous est proposée ici la partie des Considérations sur les principaux événements de la Révolution française concernant l’Assemblée constituante, et des personnes ayant joué un rôle important telles que le marquis de Mirabeau ou monsieur de La Fayette.
Les divers partis sont présentés.
La constitution anglaise souhaitée par monsieur Necker est évoquée.
Le chapitre XI est consacré aux journées des 5 et 6 octobre 1789.
Les pages de l’Histoire de France sont traitées jusqu’en 1791.

Puis la troisième partie commence par l’émigration, et évoque l’assemblée législative, l’année 1792, le procès du roi (chapitre XII), la période de la terreur, puis le directoire (chapitres XX à XXIX) jusqu’en 1799.

Des citations des écrits de monsieur Necker émaillent ce texte.
Germaine de Staël exprime avec conviction son amour d’une France libre de penser, respectueuse de chacun et sa détestation du despotisme, dans le contexte de l’époque.

Illustration : Portrait de Mirabeau, par Joseph Boze (1789).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 794 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – Considérations sur la Révolution française (Première Partie)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 6h 8min | Genre : Essais


Jacques Necker

Voici la première partie de Considérations sur les principaux événements de la Révolution française.
C’est un ouvrage très important de réflexion historique et politique, publié de façon posthume en 1818, ouvrant à toute une époque une source de méditations passionnantes à approfondir.

Pour commencer, Germaine de Staël propose une évocation générale de l’Histoire de France, pour arriver au XVIIIe siècle et plus particulièrement à son père, Jacques Necker, banquier puis ministre sous Louis XVI.
Les plans de monsieur Necker sont présentés.
La guerre d’Amérique, puis les États généraux et les journées de juillet 1789 sont étudiés par l’auteur dans son style particulier.

Citation :
« Les lumières philosophiques, c’est-à-dire l’appréciation des choses d’après la raison, et non d’après les habitudes, avaient fait de tels progrès en Europe, que les possesseurs des privilèges, rois, nobles ou prêtres, étaient les premiers à s’excuser des avantages abusifs dont ils jouissaient. Ils voulaient bien les conserver, mais ils prétendaient à l’honneur d’y être indifférents ; et les plus adroits se flattaient d’endormir assez l’opinion pour qu’elle ne leur disputât pas ce qu’ils avaient l’air de dédaigner. »

Germaine de Staël assista à l’ouverture des États généraux, en mai 1789, en tant que fille de monsieur Necker, ministre ; aussi son témoignage précis et vivant nous est précieux, accompagné de son propre avis et de ses options politiques.

Cette page de l’Histoire de France est aussi traitée par François-René de Chateaubriand dans son Livre 05 des Mémoires d’outre-tombe.

Charles-Augustin Sainte-Beuve présente Germaine de Staël dans le chapitre 05 de Portraits de femmes.

Illustration : Portrait de Jacques Necker (1732-1804) d’après Joseph Duplessis.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 939 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Germaine de Staël :