Livres audio gratuits pour 'Grèce antique' :


SOPHOCLE – Antigone

Donneuse de voix : Cocotte & Iamnot | Durée : 1h 34min | Genre : Théâtre


sophocle

Deux frères, Etéocle et Polynice, se sont révoltés contre leur oncle Créon, roi de Thèbes. Ils se sont entretués. Créon a ordonné qu’on rende les honneurs à Etéocle, mais que Polynice soit laissé sans sépulture, la proie des corbeaux. Antigone brave l’édit de Créon et décide d’enterrer son frère.

Traduction: Leconte de Lisle  (1818-1894).

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 77 380 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOMÈRE – L’Odyssée

Donneuse de voix : Ariane | Durée : 12h 37min | Genre : Mythologie


John William Waterhouse - Ulysse et les Sirenes 1891

« Dis-moi, Muse, cet homme subtil qui erra si longtemps, après qu’il eut renversé la citadelle sacrée de Troiè. Et il vit les cités de peuples nombreux, et il connut leur esprit; et, dans son cœur, il endura beaucoup de maux, sur la mer, pour sa propre vie et le retour de ses compagnons Mais il ne les sauva point, contre son désir ; et ils périrent par leur impiété, les insensés ! ayant mangé les bœufs de Hèlios Hypérionade. Et ce dernier leur ravit l’heure du retour. Dis-moi une partie de ces choses, Déesse, fille de Zeus. Tous ceux qui avaient évité la noire mort, échappés de la guerre et de la mer, étaient rentrés dans leurs demeures ; mais Odysseus restait seul, loin de son pays et de sa femme… »

Traduction : Charles-Marie-René Leconte de Lisle (1818-1894).

> Écouter un extrait : Chant 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 114 252 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOMÈRE – L’Iliade

Donneuse de voix : Ariane | Durée : 15h 53min | Genre : Mythologie


Phidias - Apollon du Tibre

« Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère,
Et pour ce, Corydon, ferme bien l’huis sur moi. » (Ronsard)

Suivons l’exemple de Ronsard, pour ces batailles palpitantes, pour ces dieux, si humains dans leurs caprices et leurs petites mesquineries, mais surtout pour ce sens profond de la compassion face à la destinée humaine et à la mort :
« Magnanime Tydéide, pourquoi t’informes-tu de
ma race ? La génération des hommes est semblable à celle des feuilles. Le vent répand les feuilles sur la terre, et la forêt germe et en produit de nouvelles, et le temps du printemps arrive. C’est ainsi que la génération des hommes naît et s’éteint. » (Chant 6)

Traduction : Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894).

> Écouter un extrait : Chant 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 98 113 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARRIEN – Le Manuel d’Epictète

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 55min | Genre : Philosophie


Epictete

Le Manuel d’Épictète (Ἐγχειρίδιον Επικτήτου, Enkheiridion Epiktetou en Grec ancien, Enkheiridion désignant « ce que l’on garde sous la main »), parfois simplement nommé Le Manuel, est un ouvrage compilé par Arrien (95-175) et sans doute publié pour la première fois autour de 125 Après J.C. Il s’agit d’un court livre résumant la doctrine du philosophe stoïcien Épictète (50-125/130). Contrairement aux ouvrages de philosophie habituels, le Manuel ne contient aucun approfondissement théorique, mais s’attache à définir des exemples pratiques tirés du quotidien, afin d’illustrer la mise en application des principes de la sagesse stoïcienne dans la vie de chacun.

Le Manuel est l’un des principaux textes de la doctrine stoïcienne qui nous soit parvenu, avec ceux de Sénèque et de Marc-Aurèle, la majorité du corpus de la doctrine ayant été perdue.

Source : Wikipédia.

Traduction : Pierre Commelin (1837-1926).

Le Manuel d’Épictète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 33 794 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DÉMOSTHÈNE – Contre Conon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Discours


Demosthene

Démosthène, grand orateur politique grec, était aussi logographe. Vers 350 av-JC il composa le plaidoyer Contre Conon pour un certain Ariston. L’affaire est mince : il s’agit d’une poursuite pour outrages à la suite d’une bagarre de rue où l’auteur de l’attentat ne risque qu’une amende, mais le talent du style et la force de la discussion sont plus importants que le sujet. On pourrait rapprocher ce discours, pour sa valeur persuasive, du Pour l’invalide de Lysias.

« J’intente à Conon un procès civil, quoique j’eusse bien voulu le poursuivre criminellement. J’espère que vous me pardonnerez cette animosité, quand vous saurez tout ce que j’ai eu à souffrir de ce méchant homme.
Écoutez, je vous en supplie, avec bienveillance, le récit des injures que j’ai essuyées ; et, si je vous parais avoir été outragé contre toute règle, coutre toute justice, soyez-moi favorables, je vous en conjure ; daignez faire droit sur mes plaintes. »

Traduction de l’Abbé Auger (1820).

Contre Conon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARRIEN – Les Entretiens d’Épictète

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 12h 23min | Genre : Philosophie


épictète

Épictète est probablement né à Hiérapolis (sud-ouest de la Phrygie). Emmené à Rome, il passe son enfance comme esclave au service de Epaphrodite.
Il réussit cependant à assister aux conférences du stoïcien Musonius Rufus. Affranchi dans des circonstances qui restent à déterminer, il se consacre alors entièrement à l’étude de la philosophie et du stoïcisme en particulier. Mais en 89 ou 94, il doit quitter Rome à la suite d’un édit contre les philosophes, dicté par l’empereur Domitien qui s’accommode mal de l’influence du stoïcisme parmi les opposants à son régime tyrannique. Épictète ouvre alors à Nicopolis d’Épire une école stoïcienne qui connaît un grand succès. Pendant plusieurs années, il enseigne sous la forme de discussions et de remises en question.
Épictète n’a laissé aucun écrit, mais l’un de ses disciples, Arrien, a recueilli ses propos regroupés en deux ouvrages : les Entretiens (διατριβαί [diatribai]) et leur résumé à usage pratique, le Manuel (Enchiridion). Cet héritage a été conservé à travers un unique manuscrit, datant du XIe ou XIIe siècle, et conservé à la bibliothèque d’Oxford.

Source : Wikipédia.

Traduction : Victor Courdaveaux (1821-1891/1910/1912), professeur de littérature étrangère à l’Université de Besançon, professeur de littérature ancienne à Douai (Nord), auteur d’ouvrages d’histoire religieuse et philosophique…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 39 962 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

XÉNOPHON – Mémoires sur Socrate (Livre 1)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Philosophie


Xénophon

Les Mémorables sont des récits (4 livres – 35 chapitres) sur la vie de Socrate dont Xénophon a été le disciple. De nombreux personnages avec qui Socrate avait des dialogues philosophiques défilent dans ce recueil de souvenirs personnels, souvent anecdotiques, rédigés à partir de 370 av. J.-C. L’auteur, à la fois écrivain et chef d’armée, se dit sans prétentions littéraires et d’aucuns affirment qu’il est plus fidèle à la pensée socratique que Platon qui aurait parfois prêté à Socrate ses propres idées.

« Socrate disait, et c’était un bruit général, qu’un démon venait l’inspirer ; et voilà particulièrement pourquoi on l’accusa d’introduire des extravagances démoniaques. Cependant il n’introduisait pas plus de nouveautés que tous ceux qui croient à la divination, et qui interrogent les oiseaux, les voix, les phénomènes naturels, les entrailles des victimes. Ces gens-là, en effet, ne supposent ni aux oiseaux, ni à ceux qu’ils rencontrent, la connaissance de ce qui les intéresse, mais ils pensent que les dieux se servent de ces moyens pour les avertir : c’était aussi la croyance de Socrate. Seulement, le vulgaire dit que les oiseaux et les rencontres l’entraînent ou le détournent ; Socrate parlait selon sa pensée : il se disait guidé par un démon. [...] »

Traduction : Eugène Talbot (1814-1894).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 485 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PLATON – Phédon

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 2h 49min | Genre : Philosophie


Socrate par David

Ce dialogue met en scène les dernières paroles de Socrate. Le propos en est ce que le philosophe doit savoir de la mort, et comment face à elle il doit se comporter.
Échécrate demande à Phédon ce que Socrate a dit avant sa mort. Comment est-il mort ? Cet homme, répond Phédon, était manifestement heureux, ferme et noble, comme s’il devait trouver là-bas un bonheur tel que jamais on n’en a connu.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Phédon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 123 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Grèce antique :