Livres audio gratuits pour 'Honoré de Balzac' :


BALZAC, Honoré (de) – Le Réquisitionnaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Tenue de requisitionnaire

Un Réquisitionnaire est un jeune soldat appelé sous les drapeaux par la réquisition.
Le Réquisitionnaire est une nouvelle d’Honoré de Balzac parue en 1831 dans la Revue de Paris. L’action se situe en 1793, dans la petite ville normande de Carentan, au fort de la Terreur et de l’insurrection vendéenne alors que la République vient de proclamer la levée en masse de 300000 réquisitionnaires. Cette réquisition est la cause du drame vécu par une mère.

« A cette âme, il fallait nécessairement une haute passion. Aussi les affections de madame de Dey s’étaient-elles concentrées dans un seul sentiment, celui de la maternité. Le bonheur et les plaisirs dont avait été privée de sa vie de femme, elle les retrouvait dans l’amour extrême qu’elle portait à son fils. Elle ne l’aimait pas seulement avec le pur et profond dévouement d’une mère, mais avec la coquetterie d’une maîtresse, avec la jalousie d’une épouse. Elle était malheureuse loin de lui, inquiète pendant ses absences, ne le voyait jamais assez, ne vivait que par lui et pour lui. Afin de faire comprendre aux hommes la force de ce sentiment, il suffira d’ajouter que ce fils était non seulement l’unique enfant de madame de Dey, mais son dernier parent, le seul être auquel elle pût rattacher les craintes, les espérances et les joies de sa vie. [...] Elle n’avait élevé son fils qu’avec des peines infinies, qui le lui avaient rendu plus cher encore ; vingt fois les médecins lui en présagèrent la perte ; mais, confiante en ses pressentiments, en ses espérances, elle eut la joie inexprimable de lui voir heureusement traverser les périls de l’enfance, d’admirer les progrès de sa constitution, en dépit des arrêts de la Faculté. »

La fin tragique de cette histoire inciterait à croire à la télépathie…

Le Réquisitionnaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 674 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – La Femme de trente ans

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 8h 3min | Genre : Romans


Monet Balzac

« [...] avec la Femme de trente ans qui est un des plus mal bâtis, un des plus mal venus, un des plus mal écrits, comme on dit, de ses romans, Balzac a réussi une performance [...] nommer une réalité.
On a dit que Balzac avait « inventé » la femme de trente ans (comme Parmentier a inventé la pomme de terre). »

Le sujet du roman est résumé ainsi par le Dictionnaire des œuvres !

A vous de juger…

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 30 277 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Les Dangers de l’inconduite

Donneuse de voix : Ariane | Durée : 1h 51min | Genre : Romans


Paul Gavarni - Couple

Paru en avril 1830 dans le premier tome des Scènes de la vie privée, Les Dangers de l’inconduite met en scène pour la première fois plusieurs grands personnages de La Comédie Humaine : la comtesse de Restaud, l’avoué Derville, Maxime de Trailles et surtout Gobseck, l’usurier, incarnation fantastique du pouvoir de l’or :

« Mon regard est comme celui de Dieu ! Il voit les cœurs. Rien ne nous est caché. Que me manque-t-il ? Je possède tout… l’on achète tout. Nous sommes les rois silencieux et inconnus de la vie, car l’argent, c’est la vie… »

Les Dangers de l’inconduite.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 747 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Honorine

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 35min | Genre : Romans


VanDongen Parisienne gd

A Gênes, au cours d’une belle soirée, le Consul Général va raconter une histoire dans laquelle il joua un rôle prépondérant, à Paris, l’histoire du douloureux amour de son ancien protecteur : le Comte Octave.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 041 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Les Caprices de la Gina

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Balzac-Gina

Une histoire légère (1842) où l’on retrouve les inévitables moqueries sur la conduite des femmes…, mais les maris ne sont pas épargnés :

« Le mari de la Gina… je ne puis, par discrétion, donner ni le nom, ni la qualité, ni la demeure, ni le titre, ni indiquer la fortune de cet homme fortuné, à cause de votre perspicacité ; mais je vous engage ma foi qu’il demeure entre porta Orientale et porta Romana, qu’il est entre chambellan et garde-noble, entre comte et marquis, que son nom est entre O et I, qu’il est entre le célibat et le mariage, comme tout grand seigneur doit être après sept ans de mariage, et qu’il sue sang et eau à ne rien faire. Si ses traits caractéristiques vont à trop de Milanais, la faute en est à l’Italie et non à moi. »

Illustration de Pierre Gustave Staal (1817-1882), extraite de Les femmes de H. de Balzac, par Laure Surville (1800-1871).

Les Caprices de la Gina.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 387 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Une rue de Paris et son habitant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Balzac Paris

Balzac se moque gentiment d’un savant en « us » distrait et préoccupé d’écraser la thèse d’un rival.

« Si vous alliez là, vous vous demanderiez : « Qui est-ce qui peut demeurer ici ?… »
Qui ?… vous allez voir.

Un jour, sur les trois heures du soir, cette porte s’ouvrit ; il en sortit un petit vieillard grassouillet, pourvu d’un abdomen flottant et proéminent et qui l’oblige à bien des sacrifices, car il est forcé de porter un pantalon excessivement large, afin de ne pas gêner ses mouvements ; aussi, depuis longtemps, a-t-il renoncé complètement à l’usage des bottes et des sous-pieds ; il a des souliers, et ses souliers étaient à peine cirés. »

Illustration de François Courboin (1865-1926), pour l’édition de Meyer Brothers and Company, New York, 1900 de A street of Paris and its inhabitant.

Une rue de Paris et son habitant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 767 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – El Verdugo (Le Bourreau)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


El verdugo

Pendant la guerre napoléonienne d’Espagne, le commandant français Victor Marchand et ses troupes ont pour mission de surveiller le petit village espagnol de Menda… qui se révolte. Les troupes françaises répriment avec férocité cette rébellion et le jeune Juanito reçoit l’ordre de… Nous ne dévoilerons pas la suite.

L’histoire se termine ainsi :
« Malgré les respects dont il est entouré, malgré le titre d’el verdugo (le bourreau) que le roi d’Espagne a donné comme titre de noblesse au marquis de Léganès, il est dévoré par le chagrin, il vit solitaire et se montre rarement. Accablé sous le fardeau de son admirable forfait, il semble attendre avec impatience que la naissance d’un second fils lui donne le droit de rejoindre les ombres qui l’accompagnent incessamment. »

El Verdugo (Le Bourreau).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 315 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Melmoth réconcilié

Donneuse de voix : Carole B.-A. | Durée : 1h 45min | Genre : Nouvelles


Robert Macaire - Banquier et jure

« Par une sombre journée d’automne, vers cinq heures du soir, le caissier d’une des plus fortes maisons de banque de Paris travaillait encore à la lueur d’une lampe allumée déjà depuis quelque temps. Suivant les us et coutumes du commerce, la caisse était située dans la partie la plus sombre d’un entresol étroit et bas d’étage. Pour y arriver, il fallait traverser un couloir éclairé par des jours de souffrance, et qui longeait les bureaux dont les portes étiquetées ressemblaient à celles d’un établissement de bains. Le concierge avait dit flegmatiquement dès quatre heures, suivant sa consigne : – La Caisse est fermée. En ce moment, les bureaux étaient déserts, les courriers expédiés, les employés partis, les femmes des chefs de la maison attendaient leurs amants, les deux banquiers dînaient chez leurs maîtresses. Tout était en ordre. »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 997 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Honoré de Balzac :