Livres audio gratuits pour 'Honoré de Balzac' :


BALZAC, Honoré (de) – La Femme de province

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 34min | Genre : Nouvelles


La Femme de province

Les temps ont bien changé depuis 1841, quand Balzac écrivait dans La Femme de province.

« Il existe à Paris plusieurs espèces de femmes, toutes dissemblables : il y a la duchesse et la femme du financier, l’ambassadrice et la femme du consul, la femme du ministre qui est ministre et la femme de celui qui ne l’est plus ; il y a la femme comme il faut de la rive droite et celle de la rive gauche de la Seine. »

« Mais en province il n’y a qu’une femme, et cette pauvre femme est la femme de province ; je vous le jure, il n’y en a pas deux. Cette observation indique une des grandes plaies de notre société moderne. »

« Sachons-le bien ! La France au dix-neuvième siècle est partagée en deux grandes zones : Paris et la province ; la province jalouse de Paris, Paris ne pensant à la province que pour lui demander de l’argent. Autrefois Paris était la première ville de province, la Cour primait la Ville ; maintenant Paris est toute la Cour, la Province est toute la Ville. »

« Dès leur bas âge, les jeunes filles de province ne voient que des gens de province autour d’elles, elles n’inventent pas mieux, elles n’ont à choisir qu’entre des médiocrités, car les pères de province marient leurs filles à des garçons de province, et l’esprit s’y abâtardit nécessairement. Personne n’a l’idée de croiser les races. Aussi, dans beaucoup de villes de province, l’intelligence y est-elle devenue aussi rare que le sang y est laid. »

La Femme de province.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 805 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Histoire de la Grandeur et de la Décadence de César Birotteau (Première Partie : César à son apogée)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 5h 16min | Genre : Romans


Paul Gavarni - Couple

César Birotteau, parfumeur, est le digne frère de l’aimable François Birotteau, curé de Tours… Personnage bonhomme et de commerce facile, épris de sa femme et de sa fille, mais manquant cruellement de hauteur de vue, il est le type du petit commerçant monté en graine, à qui le succès fait tourner la tête.

Dans un registre satirique, et parfois franchement comique, Balzac nous conte ici, avant Zola, le drame des petits hommes d’affaires mangés par les grands.

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 002 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – La Vieille Fille

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 6h | Genre : Romans


La Vieille Fille

Alençon, 1816.

Rose Cormon, une riche et ronde bourgeoise de 40 ans, un peu « bêtiote », espère toujours trouver un mari. Deux prétendants rivaux s’agitent autour d’elle : l’un, vieux beau, distingué et royaliste, l’autre, libéral, vulgaire au physique et au moral !
Plus un troisième, très discret, réellement amoureux, tout jeune et timide.

Cette minutieuse étude de mœurs n’est pas dénuée d’humour parfois.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 538 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – L’Héritier du diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


L'Héritier du diable, illustration de Gustave Doré

Troisième Conte drolatique sur le site, L’Héritier du diable est une nouvelle gaillarde et truculente à la mode de Rabelais. Il est bon que Balzac nous rappelle qu’il est bien un auteur du XIXe siècle qui conte des saynètes tirées de la vie médiévale de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, à Paris ou en Touraine, parce qu’elles sont écrites dans le français du XVIe siècle avec un tel naturel qu’on pourrait s’y tromper !

« Il y avoyt alors ung bon vieulx chanoine de Nostre-Dame de Paris, lequel demeuroyt en un bon logiz à luy, prouche Sainct-Pierre aux Bœufs, dans le Parvis. Cettuy chanoine estoyt venu simple prebstre à Paris, nud comme dague sauf la guaisne. Mais, veu qu’il se trouvoyt estre ung bel homme, bien guarny de tout et complexionné si plantureusement, que, par adventure, il pouvoyt faire l’ouvraige de plusieurs sans trop s’esbrescher, il s’adonna trez fort à la confession des dames : baillant aux mélancholicques une doulce absolution ; aux maladifves, une drachme de son baume ; à toutes une petite friandise. Il feut si bien cogneu pour sa discrétion, sa bienfaisance et aultres qualitez ecclésiasticques, qu’il eut des practiques à la court. [...]
De tous ces dires et rumeurs, il conste que le vieulx chanoine, diable ou non, demeuroyt en son logiz, ne vouloyt point trespasser, et avoyt trois héritiers avecques lesquels il vivoyt comme avecques ses sciaticques, maulx de reins et aultres despendances de la vie humaine. »

Illustration : Gustave Doré, L’Héritier du diable : Le décollage (1855).

L’Héritier du diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 164 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Histoire et physiologie des boulevards de Paris

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


Café Cardinal, Boulevard des Italiens

Les connaisseurs, les historiens et les amoureux de Paris et de son histoire écouteront avec plaisir Balzac nous parler avec passion en 1844 de la capitale, avant les travaux du baron Haussmann sous le second Empire.

Histoire et physiologie des boulevards de Paris de la Madeleine à la Bastille nous fait découvrir des lieux… disparus, comme son autre texte Ce qui disparaît de Paris.

« Allez, au grand trot d’un cheval anglais, de la place de la Concorde et de la Madeleine au pont d’Austerlitz, vous lirez en un quart d’heure ce poème de Paris, depuis l’arc de triomphe de l’Étoile, où revivent trois mille soldats, jusqu’au palais où vivent trois mille folles ; depuis le Garde-Meuble jusqu’au Muséum, depuis l’échafaud de Louis XVI, couvert par un caillou d’Égypte, jusqu’au premier coup de feu de la Révolution allumé sous les yeux de Beaumarchais, qui tira le premier bon mot dix ans avant le premier coup de fusil ; depuis les Tournelles, où naquit le roi de France, jusqu’à la Chambre, où il est mort sous le roi des Français. L’histoire de France, les dernières pages principalement, sont écrites sur les Boulevards. »

Histoire et physiologie des boulevards de Paris.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 877 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Les Employés

Donneur de voix : Jean-Pierre Baillot | Durée : 7h 7min | Genre : Romans


Caricature « Exécution administrative », par Bixiou

À Paris vers 1830, Xavier Rabourdin, chef de bureau d’un grand ministère, prépare une réforme administrative qui devrait lui valoir un bel avancement. Son collègue, et néanmoins concurrent, Isidore Baudoyer et son épouse ont d’autres projets.

En mettant en scène les « bureaux », leurs intrigues et autres mesquineries, Balzac aborde un sujet relativement mineur à l’époque de la Comédie humaine. Mais son débat sur la « réforme » anticipe notre propre actualité médiatique. Certes, le contexte a évolué, mais nous sourions encore des traits qu’il dénonce et dont il s’amuse.

On appréciera la justesse et la drôlerie (parfois involontaire) des personnages. Ce récit plein d’humour (voire de cynisme) offre, en outre, de savoureux dialogues… pour le plus grand plaisir des lecteurs de cette scène de la vie parisienne injustement méconnue !

NB : Le texte de Balzac ne comporte aucune partition. Le donneur de voix a introduit des « chapitres » dans le seul but de faciliter votre écoute.

Illustration : Caricature Exécution administrative, par Bixiou.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 24 041 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Z. Marcas

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Nouvelles


Z. Marcas

Balzac n’est pas tendre avec les politiciens dans Z. Marcas.

Balzac considérait la société politique du temps de Louis-Philippe née de la révolution de Juillet, où régnait une misère épouvantable, avec le pessimisme de ses trois héros, deux étudiants et Zéphyrin Marcas, leur voisin de chambre, victime des promesses non tenues d’un ancien ministre et tombé dans la déchéance.

Quelques résonances de notre actualité dans cette romantique histoire, comme par exemple, Z. Marcas conseillant à ces jeunes étudiants de s’expatrier :

« Cet homme savait tout, il avait tout approfondi. Il étudia pour nous le globe politique et chercha le pays où les chances étaient à la fois les plus nombreuses et les plus favorables à la réussite de nos plans. Il nous marquait les points vers lesquels devaient tendre nos études ; il nous fit hâter, en nous expliquant la valeur du temps, en nous faisant comprendre que l’émigration aurait lieu, que son effet serait d’enlever à la France la crème de son énergie, de ses jeunes esprits, que ces intelligences nécessairement habiles choisiraient les meilleures places, et qu’il s’agissait d’y arriver les premiers. »

Z. Marcas.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 182 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Le Médecin de campagne

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 10h | Genre : Romans


Benassis Genestas

« Aux cœurs blessés, l’ombre et le silence ».

Dans une lettre à Mme Hanska de janvier 1833, Balzac, parlant de son Médecin de campagne, écrivait : « En ce moment, j’achève un ouvrage tout à fait évangélique et qui me semble l’Imitation de Jésus-Christ poétisée. Il y a une épigraphe qui dira dans quelle disposition j’étais en écrivant ce livre : Aux cœurs blessés, l’ombre et le silence. Il faut avoir souffert pour comprendre cette ligne dans toute son étendue, et il faut avoir souffert autant que moi pour l’enfanter en un jour de deuil. » (Lettres à l’Étrangère, I, 6-7.)

« – Ne sera-ce pas une belle vie à raconter ? dit Genestas.
- Oui, reprit Goguelat, c’est, sauf les batailles, le Napoléon de notre vallée. »

Le docteur Benassis et le commandant Genestas sont deux des « cœurs blessés » évoqués dans la dédicace de Balzac, qui rendent ce livre particulièrement touchant et mémorable.

> Écouter un extrait : Chapitre 01, Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 188 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Honoré de Balzac :