⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits pour 'Iamnot' :


MILOSZ, Oscar V. de L. – Lassitude (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 3min | Genre : Poésie


Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

Un superbe poème de Milosz…

« Élliné, Élliné, ôtez vos mains de mon cœur !
Un crépuscule exténué s’est couché sur le fleuve,
Là-bas, sur le grand fleuve qui n’aura pas
La force d’aller jusqu’à la mer…

Heures lentes, désespérantes, cortèges de veuves !
Je suis l’âme de ces lointains et leur douleur,
Je suis ce crépuscule au-dessus du vieux fleuve…
Élliné, Élliné, ôtez vos mains de mon cœur ! »

Lassitude.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 643 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – La Forêt (Poème, Version 2)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Francois-Rene de Chateaubriand par Henri Felix Emmanuel Philippoteaux

« Forêt silencieuse, aimable solitude,
Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré !
Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,
J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude !
Prestiges de mon cœur ! je crois voir s’exhaler
Des arbres, des gazons une douce tristesse :
Cette onde que j’entends murmure avec mollesse,
Et dans le fond des bois semble encor m’appeler.
Oh ! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière
Ici, loin des humains ! … Au bruit de ces ruisseaux,
Sur un tapis de fleurs, sur l’herbe printanière,
Qu’ignoré je sommeille à l’ombre des ormeaux !
Tout parle, tout me plaît sous ces voûtes tranquilles ;
Ces genêts, ornements d’un sauvage réduit,
Ce chèvrefeuille atteint d’un vent léger qui fuit,
Balancent tour à tour leurs guirlandes mobiles.
Forêts, dans vos abris gardez mes vœux offerts !
A quel amant jamais serez-vous aussi chères ?
D’autres vous rediront des amours étrangères ;
Moi de vos charmes seuls j’entretiens les déserts. »

La Forêt.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 942 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALPHEN, Hiëronymus (van) – Le Mendiant (Poème)

Donneurs de voix : & Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Hieronymus van Alphen.gif

« Cet homme, tout transi, cassé par la douleur,
Me demandant un sou pour aider son malheur,
Est aussi bon que moi. Si Dieu, dans sa sagesse,
Me donna plus qu’à lui, je ne suis pas meilleur.

La vertu, dans un pauvre, est aussi respectable.
L’honnête homme souvent porte un mauvais habit.
Et voir avec mépris un être misérable,
Ce n’est point obéir aux volontés du Christ. »

De Bedelaar – Le Mendiant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 171 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MILOSZ, Oscar V. de L. – Et surtout que… (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

« Et surtout que Demain n’apprenne pas où je suis —
Les bois, les bois sont pleins de baies noires —
Ta voix est comme un son de lune dans le vieux puits
Où l’écho, l’écho de juin vient boire.

Et que nul ne prononce mon nom là-bas, en rêve,
Les temps, les temps sont bien accomplis —
Comme un tout petit arbre souffrant de prime sève
Est ta blancheur en robe sans pli.

Et que les ronces se referment derrière nous,
Car j’ai peur, car j’ai peur du retour.
Les grandes fleurs blanches caressent tes doux genoux
Et l’ombre, et l’ombre est pâle d’amour.

Et ne dis pas à l’eau de la forêt qui je suis ;
Mon nom, mon nom est tellement mort.
Tes yeux ont la couleur des jeunes pluies,
Des jeunes pluies sur l’étang qui dort.

Et ne raconte rien au vent du vieux cimetière.
Il pourrait m’ordonner de le suivre.
Ta chevelure sent l’été, la lune et la terre.
Il faut vivre, vivre, rien que vivre… »

Et surtout que…

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 838 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOURMONT, Rémy (de) – Un Victor Hugo inconnu

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 21min | Genre : Arts


Rémy de Gourmont

Rémy de Gourmont (1858-1915), issu d’une vieille famille noble, est un écrivain français, à la fois romancier, journaliste et critique d’art, proche des symbolistes. Il est un des co-fondateurs de la revue Mercure de France.

L’auteur critique ici le livre de Biré sur les opinions politiques de Victor Hugo avant 1830. Sans dénier les talents littéraires de Hugo, il montre avec humour et perspicacité comment Hugo aura su passer par toutes les opinions politiques durant sa vie.

Cet article, écrit en 1883, n’est pas sans rappeler l’essai de Paul Lafargue, La Légende de Victor Hugo.

Un Victor Hugo inconnu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 996 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALPHEN, Hiëronymus (van) – La Vraie Amitié (Poème)

Donneurs de voix : & Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Hieronymus van Alphen.gif

« Qui rarement nous loue est un ami sincère ;
La langue d’un flatteur est souvent mensongère. »

Traduction : Auguste Clavareau (1787-1864).

De Ware Vriendschap – La Vraie amitié.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 157 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MILOSZ, Oscar V. de L. – Solitude (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

« Je me suis réveillé sous l’azur de l’absence
Dans l’immense midi de la mélancolie
L’ortie des murs croulants boit le soleil des morts
Silence.

Où m’avez-vous conduit, Mère aveugle, ô ma vie ?
Dans quel enfer du souvenir où l’herbe pense,
Où l’océan des temps cherche à tâtons ses bords ?
Silence.

Écho du précipice , appelle-moi ! Démence,
Trempe tes jaunes fleurs dans la source où je bois,
Mais que les jours passés se détachent de moi !
Silence.

Vous qui m’avez créé, vous qui m’avez frappé,
Vous vers qui l’aloès, cœur des gouffres, s’élance,
Père ! à vos pieds meurtris trouverai-je la paix ?
Silence.

Solitude.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 673 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉGUR, Comtesse (de) – Le Mauvais Génie

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 5h 43min | Genre : Romans


Comtesse de Ségur - Le Mauvais Génie

« Alcide :
Dis-moi donc, Julien, tu pourrais tout de même faire une fameuse affaire avec Monsieur Georgey ; il ne regarde pas à l’argent ; il est riche, tu pourrais lui vendre une de tes dindes pour huit francs.

Julien :
D’abord, je t’ai dit que c’est Madame Bonard qui les vend elle-même ; ensuite, quand je la lui vendrais huit francs, je ne vois pas ce que j’y gagnerais.

Alcide :
Comment, nigaud, tu ne comprends pas que, le prix d’une dinde étant de quatre francs, tu empocherais quatre francs et tu en donnerais autant à Madame Bonard ?

Julien :
Mais ce serait voler, cela !

Alcide :
Pas du tout, puisqu’elle n’y perdrait rien.

Julien :
C’est vrai ; mais, tout de même cela ne me semble pas honnête. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01 : Une dinde perdue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 32 928 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Iamnot :