Livres audio gratuits pour 'Jean Lorrain' :


LORRAIN, Jean – Sonyeuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 55min | Genre : Nouvelles


Sonyeuse

Sonyeuse (1891) est la première longue nouvelle d’un recueil auquel elle a donné son nom. On n’y retrouve pas le Jean Lorrain scandaleux de la Belle Époque, auteur, par exemple, de Une nuit trouble ou de Un soir qu’il neigeait ; c’est le récit, à partir d’un souvenir d’enfance, d’une passion illégitime dans une petite ville normande où les cancans vont bon train, l’histoire d’un enlèvement et des allusions à un conte merveilleux qui reprend celui de la forêt de Brocéliande…

« Le pavillon de Sonyeuse ! les longues promenades et les doux effarements de mon enfance à travers les allées en berceau et le silence de ses quinconces, et mes jeux de gamin sur ses pelouses ensoleillées, ses grandes pelouses en herbes folles et en graminées, où pâturaient, hiver comme été, les trois vaches du gardien. [...]

Sonyeuse ! et toute la mélancolique et mystérieuse aventure, qui passionna durant dix ans la petite ville de province où j’ai été élevé, revécut tout à coup devant moi ; toute cette douloureuse et tragique aventure d’amour, dont les héros disparurent du pays sans avoir laissé pénétrer leur histoire et dont trente ans passés sur une tombe, aujourd’hui introuvable, n’ont pas encore dénoué l’énigme. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 793 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LORRAIN, Jean – Le Double – Un soir qu’il neigeait

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Félix Buhot - Hiver à Paris

Quelques renseignements biographiques sur l’auteur se trouvent dans la présentation des contes Une nuit trouble et Le Possédé. Ces deux contes-ci se passent dans des atmosphères et des lieux bien différents :

« J’ai toujours adoré les contes et, doucement affalé sous le rond lumineux de ma lampe, je me grisais délicieusement du délicat opium de cette histoire de fées, une des plus poétiques visions du conteur Andersen. » (Le Double)

« Et nous nous engagions dans la rue soupçonnée. Obscure et déserte pendant des centaines de pas, d’une solitude sinistre de coupe-gorge, elle grouillait par places d’une vermine de filles et de casquettes pontées tassées à la devanture de louches marchands de vin. » (Un soir qu’il neigeait)

Le Double.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 256 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LORRAIN, Jean – Une nuit trouble – Le Possédé

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Jean Lorrain

Jean Lorrain (1855-1906) a eu une existence tapageuse. Il a fréquenté la bohême (Richepin, Moréas, Rollinat), a provoqué maints scandales ; il affichait son homosexualité, aimait explorer, dans ses chroniques – redoutées – au vitriol le vice et la vulgarité. Spasmophile cardiaque et grand absorbeur d’éther, il subit amendes, procès et duels (dont un avec Marcel Proust) avant de mourir de syphilis.
Il a écrit des poèmes d’inspiration parnassienne, quelques romans et de très nombreuses nouvelles dont Contes d’un buveur d’éther, section de Sensations et souvenirs (1895), où l’on trouve Une nuit trouble :
« Avez-vous lu la Nuit d’orage de Maurice Rollinat? sa Nuit d’orage passée dans l’atmosphère lourde et vénéneuse d’une chambre de campagne hantée de vieux portraits, de vieux portraits hostiles aux clairs regards fixes, aux minces sourires froids, et ses obsessions morbides de misérable, dont le raisonnement sombre et que le surnaturel va ensorceler.
Les vers de ce diable de Rollinat m’en ont singulièrement rajeuni. Eh bien ! cette nuit de fièvre et d’épouvante, moi, qui ne suis ni superstitieux ni nerveux, je l’ai vécue dans des circonstances si étranges qu’il faut, ma foi, que je vous la raconte. » »

et Le Possédé :
« Et pourtant, il faut que je parte, je retomberais malade dans ce Paris fantomatique et hanté de novembre ; car le mystérieux de mon cas, c’est que j’ai la terreur non plus de l’invisible, mais de la réalité. »

Une nuit trouble.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 483 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Jean Lorrain :