Livres audio gratuits pour 'Jonathan' :


ALLAIS, Alphonse – Blagues

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 7min | Genre : Contes


Alphonse Allais

« J’ai pour ami un peintre norvégien qui s’appelle Axelsen et qui est bien l’être le plus rigolo que la terre ait jamais porté.
Bien qu’arrivé depuis peu de temps à Paris, Axelsen a su conquérir un grand nombre de sympathies.
J’ajouterai, pour être juste, que ces sentiments bienveillants émanent principalement des mastroquets du boulevard Rochechouart, des marchands de vin du boulevard de Clichy, des limonadiers de l’avenue Trudaine, et, pour clore cette humide série, du gentilhomme-cabaretier de la rue Victor-Massé. »

Alphonse Allais est un journaliste, écrivain et humoriste français, né le 20 octobre 1854 à Honfleur et mort le 28 octobre 1905 à Paris.
Reconnu pour sa plume acerbe et son humour absurde, il était également considéré comme l’un des plus grands conteurs de langue française.

Blagues.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 807 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BARBEY D’AUREVILLY, Jules – La Maîtresse rousse (Poème)

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 6min | Genre : Poésie


Jules Barbey d'Aurevilly - Poussières

« Je pris pour maître, un jour, une rude Maîtresse,
Plus fauve qu’un jaguar, plus rousse qu’un lion !
Je l’aimais ardemment, – âprement, – sans tendresse,
Avec possession plus qu’adoration !
C’était ma rage, à moi ! la dernière folie
Qui saisit, – quand, touché par l’âge et le malheur,
On sent au fond de soi la jeunesse finie…
Car le soleil des jours monte encor dans la vie,
Qu’il s’en va baissant dans le coeur ! »

Ce poème est tiré du recueil Poussières paru en 1854.

La Maîtresse rousse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 309 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAKOUNINE, Michel – Qui suis-je ?

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 7min | Genre : Philosophie


Michel Bakounine

« Je ne suis ni un savant, ni un philosophe, ni même un écrivain de métier. J’ai écrit très peu dans ma vie et je ne l’ai jamais fait, pour ainsi dire, qu’à mon corps défendant, et seulement lorsqu’une conviction passionnée me forçait à vaincre ma répugnance instinctive contre toute exhibition de mon propre moi en public.
Qui suis-je donc, et qu’est-ce qui me pousse maintenant à publier ce travail ? »

Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine, francisé en Michel Bakounine (1814-1876), est un révolutionnaire, théoricien de l’anarchisme et philosophe qui a particulièrement écrit sur le rôle de l’État.

Qui suis-je ?.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 258 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDON, Henri – Influence morale des sports athlétiques

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 31min | Genre : Discours


Henri Didon

« Les sports font prédominer l’esprit de combativité, c’est-à-dire l’esprit de vaillance et de bravoure originelles qui dorment chez l’enfant.
Les sports font de l’enfant un adolescent vaillant, qui ne sait pas se détourner devant l’obstacle et qui n’a de tranquillité qu’après l’avoir brisé, dompté, vaincu. »

Henri Louis Rémy Didon (1840-1900) est un homme d’Église français de l’ordre des Dominicains. Grand promoteur du sport moderne, il participe, aux côtés de Pierre de Coubertin, au renouveau des Jeux olympiques dont il invente la devise « Citius, Altius, Fortius » (« Plus vite, plus haut, plus fort »).

Influence morale des sports athlétiques est un discours qu’il a prononcé au Congrès olympique du Havre le 29 juillet 1897.

Influence morale des sports athlétiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 807 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BASTIAT, Frédéric – L’État

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 29min | Genre : Essais


Frédéric Bastiat

« L’État, ce n’est ou ce ne devrait être autre chose que la force commune instituée, non pour être entre tous les citoyens un instrument d’oppression et de spoliation réciproque, mais, au contraire, pour garantir à chacun le sien, et faire régner la justice et la sécurité. »
Frédéric Bastiat, L’État

Frédéric Bastiat (1801-1850) est un économiste, homme politique et polémiste libéral français. Entré tardivement dans le débat public, il marque la France du milieu du XIXe siècle en prenant part aux débats économiques.
Élu à l’Assemblée, il participe à la vie politique française en votant tantôt avec la gauche, tantôt avec la droite.

L’État.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 723 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |