Livres audio gratuits pour 'Jules Champfleury' :


CHAMPFLEURY, Jules – Fantaisies et ballades d’hiver (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Nouvelles


Félix Vallotton - Les Nécrophores (1892)

Champfleury (1821-1889) (voir la notice de Les Trouvailles de Monsieur Bretoncel) a le don de parler de la mort, presque avec le sourire, sans jamais tomber dans le macabre ni dans l’indécence humoristique.

Il a rassemblé quelques textes dans Chien-caillou, Fantaisies et ballades d’hiver, qu’il dédie à Victor Hugo. « Avant, je vous admirais, car vous êtes la « grande figure », un mot que je prends aux Allemands qui l’avaient décerné à Goethe. Depuis, je vous ai aimé. »

Champfleury chante les quatre saisons, à sa manière, dans L’Hiver, Le Printemps, L’Été, L’Automne où s’exprime sa compassion pour les humbles et son hostilité, à la Mirbeau, pour l’administration.

« C’est donc là le signal du printemps, des corbillards faisant queue ! C’est donc ainsi qu’il fait son entrée dans la capitale, le jeune printemps ! – Triomphateur lugubre, que les poètes mercenaires chantent annuellement. »

Dans le même ordre de réactions, La Morgue,
« La Morgue aime la Seine, car la Seine lui fournit des épaves humaines. Ce qu’elles consomment à elles deux, ces terribles receleuses, on l’ignore ; mais le nombre en est grand. Elles ne tiennent pas à avoir des amants beaux et coquets, roses et blonds. Ouich ! elles veulent la quantité. »
rappelle le même sujet traité par Léon Gozlan,

tandis que Le Souvenir du doyen des croque-morts met en scène Petrus Borel, le créateur de Bug Jargal, titre emprunté à Victor Hugo (cf. Borel Le Croque-morts lu en 2009).

Que d’auteurs du site qui se croisent autour de Champfleury !

Illustration : Félix Vallotton, Les Nécrophores (1892).

> Écouter un extrait : L’Hiver.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 892 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPFLEURY, Jules – La Princesse au rire de mouette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Stanislaw Lentz - Fanfare, Sérénade

Jules Champfleury (1821-1889) nous a déjà amusés avec Les Trouvailles de M. Bretoncel. Il récidive en nous faisant attendre le dénouement-surprise de La Princesse au rire de mouette.

L’aviez-vous deviné ?

La Princesse au rire de mouette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 678 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPFLEURY, Jules – Les Trouvailles de Monsieur Bretoncel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Champfleury peint par Courbet

Jules François Félix Husson, dit Champfleury (1821-1889). Journaliste, critique d’art, dramaturge, nouvelliste , romancier et traducteur, ami de Hugo, Flaubert et Courbet auteur du portrait ci-joint, s’est aussi spécialisé dans l’art de la faïence.
En 1872, il est nommé conservateur du musée de Sèvres, avant de devenir administrateur de la Manufacture nationale de Sèvres.
Il y a peut-être une trace de sa fonction dans cette amusante nouvelle Les Trouvailles de Monsieur Bretoncel (1889) à la recherche de son émail ! (hem ! hem !)

« Le célèbre agent de change Bretoncel était un amateur de hautes curiosités. On entend par là des curiosités qui ne sont pas toujours curieuses ; mais leur prix élevé donne à croire aux gens qui s’en rendent acquéreurs que, par là, ils offrent quelque ressemblance avec les Médicis. Et ainsi, entassant dans leurs salons, qui ressemblent à des boutiques de bric-à-brac, émaux, jades de Chine, armes damasquinées, cristaux vénitiens, ils se regardent comme des protecteurs de l’art. »

Les Trouvailles de Monsieur Bretoncel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 210 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |