Livres audio gratuits pour 'Jules Janin' :


JANIN, Jules – Rêverie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9min | Genre : Contes


Franz Xaver Simm - La Brodeuse

« Je ne crois pas que l’ignorance et l’inexpérience en toutes choses aient jamais produit une suite plus téméraire d’essais plus enfantins. », dit dans la Préface Jules Janin en présentant ses Contes littéraires et fantastiques avec une grande modestie.

Ici, une jeune fille rêve et bâtit des châteaux en Espagne…

« Un coup d’aiguille acheva trop tôt ce roman à peine commencé. Oh ! là, là ! Tout effrayée du peu d’ouvrage qu’elle avait fait, la pauvrette se remet à sa tâche, sans avoir pensé un instant aux seuls liens qui fussent à sa portée, au bonheur d’aimer et d’être aimée. »

Rêverie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 765 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Stradford-sur-l’Avon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Maison natale de Shakespeare

Pélerinage littéraire de Jules Janin à la maison natale de Shakespeare…

« Cette petite rivière, c’est l’Avon ! Lève-toi, village ; coule, rivière ; flots légers, maisons blanches, et ce grand parc, nous te saluons de l’âme et du cœur, heureuse patrie du grand Shakespeare ! Demandez aux garçons bouchers du pays, ils relèvent fièrement la tête, ils disent fièrement : — Will, notre compagnon, le bon Will ! voici sa chaumière, milord ! »

Stradford-sur-l’Avon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 490 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – L’Épagneul maître d’école

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Contes

Épagneul et enfant

Jules Janin, dans ce huitième conte publié, n’apparaît ni comme humoriste (un peu…) ni comme critique littéraire mais comme un conteur pour enfants. Les premières lignes sont révélatrices : « Dans un canton de l’Arabie heureuse appelé le Ludistan régnaient et gouvernaient, « Au temps des fééries », le bon roi Lysis et la reine Lysida. »

Écoutez L’Épagneul maître d’école, si vous voulez savoir comment le chien savant Azor a fait l’éducation du futur petit prince Noémi…

L’Épagneul maître d’école.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 093 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Rosette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


Rosette

Ce septième des Contes fantastiques et littéraires (1863) ici publiés est, en même temps que la narration agréable d’un conte du dix-huitième siècle, l’occasion pour le critique Jules Janin de fustiger la littérature de son époque… Il commence par : « J’aime assez les romans, ils allègent la vie heureuse ! Ils sont le rêve éveillé ; — mais parlez-moi des petites histoires d’autrefois, des romans de quelques pages, et non pas de ces inventions sans paix ni trêve, qui exigent un mois de lecture. Il n’y a rien de plus triste ; on s’y perd, on s’y vieillit. [...] Quel dommage que nous ayons perdu le secret des petites histoires amusantes et joviales d’autrefois ! [...] Je lisais, naguère, un joli conte intitulé Rosette. Il est gai, vif, amoureux, charmant, ce petit conte ! on le dirait écrit avec la plume d’Angola ou des Bijoux indiscrets. Laissez-moi vous le redire. »

… et termine par cette apostrophe : « Ainsi, jeunes gens de notre époque, je me rétracte ; faites vos romans comme vous l’entendrez. Vos 217 romans sont insipides, c’est bon signe pour la société dont vous êtes les historiens ; vos héros sont plats et fades, tant mieux pour eux, tant mieux pour vous, c’est que nous sommes moins pervertis ; vos femmes sont sans intérêt, c’est leur gloire ! Elles sont sans intérêt, donc elles sont sans vices et sans passions. Vous-mêmes vous écrivez mal, au fait vous n’avez rien à dire : ah ! tant mieux encore, nous serons plus vite délivrés de vous ! »

Rosette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 139 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Hoffmann et Paganini

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Contes


Le violon du diable

Niccolò Paganini (1782-1840) violoniste, altiste, guitariste et compositeur italien est souvent considéré comme le plus grand violoniste de tous les temps. Contemporain de Beethoven, Schubert, Chopin, Rossini, Liszt et Berlioz, ami de Jules Janin (1804-1874) auteur du conte fantastique Hoffmann et Paganini, ses talents stupéfiants de virtuose, sa « puissance magnétiquement communicatrice » (Balzac) lui valurent le titre de « violon du diable ». « Quelle souffrance, quelle angoisse, quels tourments ces quatre cordes peuvent exprimer » disait Liszt. Ce « violon du diable » nous fait comprendre l’évocation de Hoffmann accolé à Paganini.

Théodore, un autre violoniste écoute le maître : « Mon violon était muet. Maintenant… le croiras-tu ? cette musique de l’autre monde… voilà cet Italien qui la joue, et qui la jette à mon âme ! Comment fait-il ? comment fait-il ? Vois-tu sa main ? Sa main est-elle partagée en deux, pour atteindre en même temps aux deux extrémités de cette gamme violente ? Ses doigts sont-ils plus longs que les miens, ses tendons plus nerveux, son âme plus grande ? [...] J’ai vu bien des musiciens… je n’ai jamais vu son pareil. Il est difforme… et superbe ! Enfant-géant ! tout perclus, tout puissant ! Vois-tu comme il est en colère, et comme il tuerait le malheureux musicien accompagnateur, qui a manqué sa note d’un dix-millième de son! Son œil flamboie, et son violon demande en pleurant vengeance ! O le terrible artiste ! »

Hoffmann et Paganini.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 170 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Le Voyage de la lionne – Iphigénie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


Le Voyage de la lionne

Le critique littéraire et humoriste Jules Janin s’en donne à cœur joie dans ces deux histoires truffées d’allusions raciniennes…

« Plusieurs jours se passent. La lionne dort et mange, et bondit sous les yeux de son maître ; elle se réjouit au soleil, elle se livre à ces naïfs et silencieux bâillements de la bête fauve, si jolis et si gracieux, qui font honte à nos bruyants et stupides bâillements d’hommes civilisés. La lionne enfin développe ses griffes, elle essaie ses dents ; son cœur bondit, elle se sent lionne. Déjà la passion la prend comme l’Iphigénie de Racine, elle se sent Iphigénie : un beau matin, hors d’elle-même, elle rugit !  » (Le Voyage de la lionne)

«  Vraiment, les amours qu’on se fait, à soi tout seul, sont les vrais amours : les femmes que l’on voit dans son cœur, sont les femmes véritables. L’histoire du sculpteur antique n’est pas une fable ; chacun de nous a dans son âme le bloc de marbre d’où Galatée peut sortir. Il s’agit de trouver Galatée et quand elle est trouvée enfin, avec quelle joie on s’en empare ! avec quels transports on la fait sienne ! » (Iphigénie)

Le Voyage de la lionne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 198 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Une femme à deux têtes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Siamoises

Nous sommes en 1829. Le critique littéraire et le romancier Jules Janin se partagent ce récit extraordinaire.

« Il faut, pour comprendre Ritta et Christina, réunir l’âme et le corps ; pour cela, il existe un moyen infaillible, une réponse certaine, si toutefois une réponse est possible : c’est le roman. [...] Laissez faire le romancier, il saura bien à qui donner le beau rôle, il saura tellement dédoubler cette âme de femme qu’il trouvera encore de quoi mettre de l’intérêt des deux parts. Vous verrez même que, sans le vouloir, il rencontrera quelque Werther à passion concentrée et timide, qui n’osera pas parler d’amour à Christina parce que Ritta est là, invinciblement là, qui l’écoute. »

Une femme à deux têtes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 830 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Une histoire de revenant – Le philanthrope au bagne de Brest

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Jules Janin

Jules Janin (1804-1874), journaliste, surnommé « le prince des crtiques » écrivit aussi romans et nouvelles et succéda à Sainte-Beuve en 1870 à l’Académie française. Son style ne manque pas d’humour, comme on peut le constater dans Une histoire de revenant :

« Comme personne n’était venu là pour se mettre en scène, on ne parla de rien, c’est-à-dire qu’on parla de toutes choses : poésie, politique, amour même ; si bien qu’à force de déraisonner, et les imaginations se chauffant à mesure que le champagne se frappait de glace, on en vint à parler de revenants.
Un des nôtres, un Anglais, homme tout froid au dehors, un de ces heureux du monde qui savent boire sans être jamais ivres, et manger sans jamais engraisser ; du reste, implacable goguenard, en un mot, dangereux comme un Anglais qui a lu Voltaire ; celui-là donc, nous entendant parler de revenants, nous déclara avec un grand sang-froid qu’il avait connu un homme qui était l’ami d’un autre homme qui avait vu un revenant. »

Dans Le philanthrope au bagne de Brest :
« Ce bagne est un vaste hangar divisé en plusieurs rangs de lits de camp sur lesquels les forçats sont enchaînés. Le premier aspect de cette prison est horrible. Vous vous trouvez là au milieu de tout ce que la société a d’infect, au milieu de tout ce qui s’appelle faussaires, voleurs, assassins de grands chemins, homme à la figure blême et pâle, qui n’ont plus de sourire que lorsque quelque horrible souvenir ou quelque récit infernal vient à leur rappeler leur nature première. » il jette un regard sévère sur la société de 1850.

Une histoire de revenant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 564 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Jules Janin :