Livres audio gratuits pour 'Ludovic Coudert' :


WEIL, Simone – Note sur la suppression générale des partis politiques

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 57min | Genre : Philosophie


Simone Weil

L’homme démocratique moderne regarde comme une vache sacrée le pluralisme des partis politiques.

Le texte que l’on va entendre ici déboulonne l’édifice de cette statue encore aimée, consciemment ou inconsciemment.

Cette institution des partis est en effet adorée d’autant plus religieusement que l’on se complaît souvent, dans la simple imprécation verbale contre les partis, sans tirer au clair le concept même de parti politique.

C’est donc tout le mérite de la Note de Simone Weil, écrite vraisemblablement dans les années 1940 que de faire ce travail d’analyse et d’en tirer les conclusions.

« L’usage même des mots de démocratie et de république oblige à examiner avec une attention extrême les deux problèmes que voici :
Comment donner en fait aux hommes qui composent le peuple de France la possibilité d’exprimer parfois un jugement sur les grands problèmes de la vie publique ?
Comment empêcher, au moment où le peuple est interrogé, qu’il circule à travers lui aucune espèce de passion collective ?
Si on ne pense pas à ces deux points, il est inutile de parler de légitimité républicaine.
Des solutions ne sont pas faciles à concevoir. Mais il est évident, après examen attentif, que toute solution impliquerait d’abord la suppression des partis politiques. »
Simone Weil, Note sur la suppression générale des partis politiques.

Note sur la suppression générale des partis politiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 309 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WEIL, Simone – La Porte (Poème)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 2min | Genre : Poésie


Simone Weil

Ses poèmes sont un aspect peu connu de l’œuvre de Simone Weil. En voici un, écrit en octobre 1941, peu après le début de son séjour en Ardèche, chez Gustave Thibon.
Ce poème est sans doute lui même une porte, comme celle qu’il évoque.
Il s’agit pour l’homme qui y frappe de découvrir l’absolu qui le transcende :

« Ouvrez-nous donc la porte et nous verrons les vergers,
Nous boirons leur eau froide où la lune a mis sa trace.
La longue route brûle ennemie aux étrangers.
Nous errons sans savoir et ne trouvons nulle place.

Nous voulons voir des fleurs. Ici la soif est sur nous.
Attendant et souffrant, nous voici devant la porte.
S’il le faut nous romprons cette porte avec nos coups.
Nous pressons et poussons, mais la barrière est trop forte.

Il faut languir, attendre et regarder vainement.
Nous regardons la porte ; elle est close, inébranlable.
Nous y fixons nos yeux ; nous pleurons sous le tourment ;
Nous la voyons toujours ; le poids du temps nous accable.

La porte est devant nous ; que nous sert-il de vouloir ?
Il vaut mieux s’en aller abandonnant l’espérance.
Nous n’entrerons jamais. Nous sommes las de la voir…
La porte en s’ouvrant laissa passer tant de silence

Que ni les vergers ne sont parus ni nulle fleur ;
Seul l’espace immense où sont le vide et la lumière
Fut soudain présent de part en part, combla le cœur,
Et lava les yeux presque aveugles sous la poussière. » (La Porte)

La Porte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Page vue 9 030 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIE-ANTOINETTE – Testament (Dernière Lettre)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 7min | Genre : Histoire


marie-antoinette

Lettre touchante et d’autant plus émouvante quand on sait que sa destinataire, Madame Elisabeth, n’en eut jamais connaissance. Madame Elisabeth, sœur du défunt roi Louis XVI et détenue avec les enfants royaux au Temple, subit le même sort que son frère quelques mois après la reine.

Marie-Antoinette rédige cette lettre dans son cachot de la Conciergerie, le 16 octobre 1793, à 4h30 du matin, juste après l’annonce de sa condamnation. Elle vient de vivre dans l’isolement le plus complet une captivité de deux mois et demi, sans aucune communication avec ses enfants.

Son ultime pensée est pour ses enfants et l’état d’esprit qu’ils devront avoir après la mort de leurs deux parents : non pas vengeance, mais pardon.

« Que mon fils n’oublie jamais les derniers mots de son père que je lui répète expressément : qu’il ne cherche pas à venger notre mort. »

On pourra retrouver aussi sur le site de Littérature audio le testament de Louis XVI.

Dernière lettre à Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice et CROISSET, Francis (de) – Arsène Lupin

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 3h 30min | Genre : Théâtre


Maurice Leblanc et Francis de Croisset - Arsene Lupin

Le duc de Charmerace est à la campagne, avec sa fiancée, Germaine, au château qu’il a vendu à son futur beau-père, Gournay-Martin. Revenu d’une expédition de sept ans au pôle, il ne connaît pas les aventures d’Arsène Lupin et s’amuse d’une lettre que Germaine et Sonia Krichnoff, la demoiselle de compagnie de la jeune fille, lui montrent : une lettre reçue il y a trois ans, signée Arsène Lupin, et qui annonçait une sévère ponction sur les collections de Gournay-Martin. Celui-ci n’apprécie pas ce souvenir, et quand une autre lettre arrive, c’est l’affolement.

Cette pièce en quatre actes, écrite en collaboration avec Francis de Croisset fut représentée pour la première fois au théâtre de l’Athénée à Paris, le 28 octobre 1908.

Illustration : André Brûlé, premier interprète d’Arsène Lupin dans cette pièce, caricature par Charles Gir.

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 41 464 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRIMM, Frères – Contes et légendes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Contes


Blanche-Neige

À partir de 1812, Jacob et Wilhelm Grimm publièrent divers recueils de contes et de légendes, issus de la culture populaire allemande. Au total, 211 récits composent l’œuvre des deux frères. Retrouvez les plus célèbres d’entre eux sur Littérature audio.com…

- Les Aventures du coq Chanteclair et de la poule Pondeuse,
- La Belle au bois dormant,
- Blanche Neige (Version 1, Version 2),
- Blancheneige et Roserouge,
- Cendrillon,
- La Chouette,
- La Dame Hollé,
- Le Diable aux trois cheveux d’or,
- Les Deux Frères,
- La Douce Bouillie,
- L’Eau de la vie,
- Le Fidèle Jean,
- Frérot et Sœurette,
- La Gardeuse d’oies,
- Hänsel et Gretel,
- L’Homme à la peau d’ours,
- Le Loup et les sept chevreaux,
- Les Musiciens de la ville de Brême,
- Les Nains magiques,
- L’Ondine de l’étang,
- Le Pêcheur et sa femme,
- Le Petit Chaperon rouge (Version 1, Version 2),
- Petit Frère, Petite Sœur,
- Les Présents des gnomes,
- La Princesse sur les pois,
- Raiponce,
- Le Renard et les oies,
- Le Roi Grive,
- Les Sept Corbeaux,
- Le Serpent blanc,
- Les Six Cygnes,
- Le Soleil qui rend témoignage,
- La Table, l’Âne et le Bâton merveilleux,
- Tom Pouce,
- Les Wichtelmänner.

Illustration : Blanche-Neige, par Carl Offterdinger (1829 -1889).


Page vue 44 752 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIVAUX – Le Jeu de l’amour et du hasard

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 26min | Genre : Théâtre


Pierre de Marivaux - Le Jeu de l'amour et du hasard

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, est né en 1688 à Paris où il est mort le 12 février 1763.

Il fut un journaliste, un romancier, mais surtout un auteur dramatique fécond. Il écrivit, entre 1722 et 1740, des comédies d’un ton nouveau, dans le langage « de la conversation ». Il est, après Molière, Racine, Pierre Corneille et Musset le cinquième auteur le plus joué par la Comédie française

Le Jeu de l’amour et du hasard est une comédie en trois actes et en prose, représentée pour la première fois le 23 janvier 1730 par les comédiens italiens à l’hôtel de Bourgogne. C’est une des pièces les plus célèbres de Marivaux.

> Écouter un extrait : Acte 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 32 798 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RACINE, Jean – Les Plaideurs

Donneuse de voix : Projet collectif | Durée : 57min | Genre : Théâtre


Jean Racine - Les Plaideurs

Jean Racine, né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639 et mort à Paris le 21 avril 1699, est un dramaturge et poète français considéré comme l’un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV
Les Plaideurs, comédie en trois actes, et en alexandrins, est une farce inattendue dans son œuvre. C’est une satire enjouée du monde judiciaire. Elle est inspirée des Guêpes, d’Aristophane.

Elle a été représentée à l’Hôtel de Bourgogne en novembre 1668. Plus grand succès de Racine jusqu’au XIXe siècle, Les Plaideurs ont concurrencé les comédies les plus populaires de Molière avant de sombrer dans un demi-oubli au cours du XXe siècle.

Racine offre avec Les Plaideurs le schéma comique classique d’un couple de jeunes amoureux contrariés par leurs parents.

Racine a d’abord voulu s’amuser et nous amuser ; il a parfaitement réussi dans son entreprise.

> Écouter un extrait : Acte 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 569 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – La Cafetière (Version 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


ClarenceUnderwoodLastWaltz

« La Cafetière » est une nouvelle fantastique de Théophile Gautier publiée pour la première fois dans le recueil Contes humoristiques en 1831, et sous-titrée « Conte fantastique ».

« Une terreur insurmontable s’empara de moi, mes cheveux se hérissèrent sur mon front, mes dents s’entre-choquèrent à se briser, une sueur froide inonda tout mon corps.

La pendule sonna onze heures. Le vibrement du dernier coup retentit longtemps, et, lorsqu’il fut éteint tout à fait…

Oh ! non, je n’ose pas dire ce qui arriva, personne ne me croirait, et l’on me prendrait pour un fou. »

La Cafetière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 669 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Ludovic Coudert :